Concours de poésie : Michel Dabiré sur la plus haute marche du podium

mardi 30 mai 2017 à 23h34min

La Cellule des femmes d’excellence de l’Ecole de la formation permanente des laïcs a procédé ce samedi 27 mai 2017 à la proclamation et à la remise de prix aux gagnants du concours de poésie sur « la valeur de la femme ». Une occasion également de dédicacer le recueil des 55 meilleurs poèmes dudit concours qui avait pour marraine Bernadette Sanou/Dao, dont les poésies ont bercé les premières années d’apprentissage de nombreux élèves du Burkina Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Concours de poésie : Michel Dabiré sur la plus haute marche du podium

C’est à l’occasion du 8 mars 2017, que la Cellule des femmes d’excellence de l’Ecole de la formation permanente des laïcs, placée sous la coupole de la Conférence épiscopale Burkina-Niger, a organisé ce concours de poésie sur le thème de la valeur de la femme. L’objectif selon la cellule, c’était d’aller au-delà du caractère festif de la célébration de la journée internationale de la femme, et par ricochet, susciter la créativité et l’engagement de tous autour du thème de la valeur de la femme et faire la promotion des poètes.

Des 209 candidats qui ont pris part au concours, 55 ont vu leurs poèmes retenus dont 46 hommes et neuf femmes. Ces poèmes ont été édités sous le titre « 55 poèmes sur la valeur de la femme ». Un ouvrage de 80 pages, paru aux éditions Bayard Afrique et coutant 2000 FCFA. Les recettes de la vente du recueil serviront à soutenir les jeunes filles scolarisées, mais dont les parents sont démunis, en prenant en charge leur scolarité.

Les quatre premiers lauréats du concours ont été dévoilés lors de la cérémonie. Il s’agit de Kamboné Alfred et de Kieno Philippe qui occupent la troisième place et la troisième place exæquo. La 2eplace, elle est occupée par Kaboré Richard.
Le grand gagnant de ce concours de poésie est Dabiré Kiambé Michel, grand séminariste de la paroisse Saint Jean-Baptiste à Diébougou avec son poème « Femme, armature du monde ». Un poème de 20 vers qui contiennent « les mots que j’ai voulu choisir pour ce thème afin de valoriser la femme, nos mamans. », précise Dabiré Michel. Il se dit donc heureux d’avoir reçu le premier prix de ce concours destiné à magnifier la femme.
Dix autres candidats ont également reçu des prix d’encouragement.

Bernadette Sanou/ Dao, marraine du concours, a pour sa part, félicité l’ensemble des participants au concours et a salué l’initiative de la Cellule femmes d’excellence. Elle estime en effet que « les concours de poésie, comme les concours littéraires d’une manière générale, il faut vraiment encourager les jeunes à y aller, car c’est une excellente tribune d’expression qu’ils doivent exploiter pour faire valoir tout ce qu’ils ont sur le cœur, tout ce qu’ils voient autour d’eux et tout ce dont ils veulent témoigner. »

Elle n’a pas manqué non plus de saluer la qualité des 55 poèmes édités et encourage donc les auteurs à poursuivre sur cette voie.

Justine Bonkoungou (Stagiaire)
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés