Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • lundi 29 mai 2017 à 00h26min

Ils ont effectivement battu le macadam ce 27 mai 2017 pour dénoncer l’humiliation subie par Adjaratou Diessongo alias Adja Divine. Les artistes, des associations de défense de droits de l’homme, des anonymes, ont marché sur le boulevard de l’insurrection pour exprimer leur colère face à la barbarie. Dans une déclaration, les artistes ont regretté l’incivisme violent grandissant et appelé l’autorité à élucider cette affaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

« Plus jamais ça ! », « Justice pour Adja », pouvait-on entendre depuis l’hôtel palace jusqu’au super marché ‘’les bons amis’’. Coups de sifflet, hauts parleurs, pancartes, ont momentanément remplacé les micros des artistes en cette matinée du 27 mai 2017.

Répondant à l’appel de l’association burkinabè des femmes artistes et musiciennes (ABFAM) et bien d’autres organisations de défense de droits de la femme, artistes et non artistes, hommes et femmes sont venus une fois de plus dire non à la violence et à l’incivisme grandissant et que nul n’a le droit de rendre justice dans un état de droit.

« Ces actes de barbarie et d’incivisme dont l’artiste a été victime, lui ont valu, au-delà des violences corporelles, des violences psychologiques, la destruction de son véhicule, et un traitement dégradant et humiliant de la part d’agents de sécurité et de la population », a noté l’’artiste Amety Meria qui a lu la déclaration à l’issue de la marche.

Poursuivant, elle ajoutera que pour elles, femmes du Burkina Faso, le viol public de l’intimité comme ce qu’a subi Adja Divine, n’est pas réparable, car les conséquences psychologiques sont incommensurables sur toute la famille et dénote d’un manque de maturité et de bassesse des bourreaux.

« Nous nous insurgeons contre ce fait qui est le paroxysme de l’incivisme que connait le Burkina Faso », a ajouté Amety Meria qui a par ailleurs interpellé les autorités à renforcer la formation des forces de sécurité afin que celles-ci fassent preuve de plus de professionnalisme dans leurs interventions « pour parer à cette problématique de l’incivisme violent ».

En tout cas, les manifestants n’ont pas manqué d’attirer l’attention du ministère en charge de la femme pour que les violences faites à l’autre moitié du ciel soient bannies au Burkina. Ils ont par ailleurs réaffirmé leur « détermination sans pareille » et leur « forte attente de mesures concrètes pour l’élucidation de tous les dossiers de violation flagrantes des droits des femmes et particulièrement celle subie par Adja Divine.
« Notre soutien à la victime et notre refus de l’incivisme, l’impunité et de l’anarchie est pour nous comme une profession de foi », a lancé la porte-parole, Amety Meria.

Yvette Dembélé Secrétaire d’Etat auprès du ministère en charge de la femme ; chargée des Affaires sociales, des personnes vivant avec un handicap et de la lutte contre l’exclusion est venue elle aussi, dit-elle, apporter son soutien et celui du gouvernement aux artistes.

Pour elle, le combat du jour mené par les artistes est le même combat du ministère en charge de la promotion de la femme et du genre. « Nous sommes engagés contre les violences faites aux femmes et il y a une loi qui prévoit prévention, réparation et prise en charge de ces femmes… », a-t-elle dit avant d’ajouter que le gouvernement qui a dépêché une équipe pour apporter soutien et réconfort à Adja Divine, a décidé aussi de lui apporter une assistance juridique et à prendre en charge les ordonnances médicales.

Répondant à l’appel des artistes qui ont demandé que les dossiers des femmes victimes de violence, particulièrement le cas de Adja Divine soit élucidé, Yvette Dembélé a noté que le défi est commun. Le ministère en charge de femme ne ménagera aucun effort pour cela.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 28 mai à 11:10, par PLEURE Ô pays bien-aimé
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    C’est bien la solidarité, c’est douloureux ce que cette femme a subi. Ce qu’elle a vécu laisse des traces toute la vie.Mais j’ai aussi peur, très peur pour mon pays. J’ai peur que ces types de marches se transforment un jour en problèmes ethniques ou religieux. Pour ceux qui se rappellent des bars Kundés.
    Toutes ces problèmes ce sont les manifestations ou les signes d’un état faible, d’un pays qui se meure.
    Les maux du Burkina sont profonds :
    - l ’absence d’éducation
    - l’absence de l’état avec toutes ses composantes principales (exécutif, législatif, judiciaire,sécuritaire)
    - l’absence de rigueur
    - l’absence de vision

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 11:11, par Abdoul nas
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    C’etait mieux d’attendre les conclusions de l’enquête avant de porter tous soutiens Adja divine.parce que dans cette affaire il y a des zones d’ombres.En plus le refus obtempérer de sa part constitue un délit en matière de circulation routière.la question qu’on se pose pourquoi ce refus obtempérer suite à l’interpellation des policiers.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 11:50, par Bidjan
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Belle initiative pour cette marche de protestation contre le lynchage public, contre la barbarie, contre la justice de la rue, contre l’incivisme violent. Tout à fait d’accord et je souhaite un prompt rétablissement à Adja Divine. Cependant, je voudrais faire remarquer ce qui suit :
    - cet incident a été la conséquence d’un double incivisme de la part de l’artiste (rouler sans assurance et refus d’obtempérer à l’ordre d’un agent de sécurité)
    - tous les maux qui sont décrits ci-dessus n’existent pas ou sont sévèrement punis dans les pays où la justice est juste et n’est pas à la solde des gouvernants.

    Pour revenir sur le refus d’obtempérer à l’ordre d’un agent de sécurité, sans toutefois cautionner l’attitude des uns et des autres dans ce cas précis, je voudrais demander que l’on fasse beaucoup attention en ne jetant pas le bébé avec l’eau du bain. En effet, si les forces de l’ordre ne doivent plus poursuivre tous ceux qui refusent d’obtempérer, il est clair que tout notre dispositif de lutte anti-terroriste va s’écrouler et bonjour les dégâts.

    Juste pour dire que les responsabilités sont partagées dans ce qui est arrivé et que cela doit amener chacun de nous à prendre conscience de nos droits et devoirs pour une cohésion sociale et une cohabitation pacifique.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mai à 15:50, par Sawadogo
      En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

      Ne faites pas un mélange de genre, l’indignation des gens porte sur le lynchage public et l’humiliation dont elle a été victime. Personne n’a dit qu’elle a eu raison de fuir la police. Même si elle était coupable, elle ne méritait pas la sentence de ces bêtes hargeuses d’un autre âge. Comprenez , que c’est le lynchage public que nous reprouvons, même pour les vrais voleurs. Le problème dans ce pays est qu’il ya une portion bête de la population qui est entrain de prendre le dessus sur le reste de la population. non à la justice de la rue mais oui à celle de la gendarmerie, de la police et de la justice même avec les bavures.

      Répondre à ce message

      • Le 28 mai à 20:23, par Ginger Juice
        En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

        Tout à fait accord avec toi. Je ne comprends pas pourquoi les gens font l’amalgame. Personne n’a dit que la bonne dame a raison ou n’a pas enfreint la loi. Dans un etat qui se respecte, ce n’est pas les citoyens qui se rendent justice.
        Ceux qui pensent que cette dame a merité ce qui lui est arrive, serait-il d’accord que la foule brûle leur vehicule parce qu’ils sont impliqués dans un accident ou ils n’ont manifestement pas raison ? Non. Même si elle transportait toute une garderie dans sa voiture, c’est aux forces de l’ordre et à la Justice de lui demander des comptes.

        Répondre à ce message

      • Le 29 mai à 10:24, par boubié
        En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

        "Le problème dans ce pays est qu’il ya une portion bête de la population qui est entrain de prendre le dessus sur le reste de la population".
        TRES EXACT. Le burkina va t-il se laisser emporter par ces individus ? Pourquoi C’est ainsi ? La pauvrete exageré ? le tramadol ? l’insuffissance de moral, d’education, le non respect de l’etre humain ? Aucune patience pour comprendre avant d’agir ? pourquoi sont-il si revoltés ?
        FRANCHEMENT CEST INQUIETANT ET CA FAIT MEME TRES PEUR !!

        Répondre à ce message

      • Le 29 mai à 11:20, par Batibie Djelbi
        En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

        Je partage entièrement votre analyse. L’homme de la rue veut se substituer à l’Autorité Publique et c’est ce qui est dommageable et cause toute sorte de prejudice comme on en voit au Faso.
        Il va falloir condemner à des peines de prison et d’amendes sévères ces irresponsables qui créent çe désordre dans la rue pour que cela serve de leçon une bonne fois pour toutes.

        Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 12:08, par Bidjan
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Belle initiative pour cette marche de protestation contre le lynchage public, contre la barbarie, contre la justice de la rue, contre l’incivisme violent. Tout à fait d’accord et je souhaite un prompt rétablissement à Adja Divine. Cependant, je voudrais faire remarquer ce qui suit :
    - cet incident a été la conséquence d’un double incivisme de la part de l’artiste (rouler sans assurance et refus d’obtempérer à l’ordre d’un agent de sécurité)
    - tous les maux qui sont décrits ci-dessus n’existent pas ou sont sévèrement punis dans les pays où la justice est juste et n’est pas à la solde des gouvernants.

    Pour revenir sur le refus d’obtempérer à l’ordre d’un agent de sécurité, sans toutefois cautionner l’attitude des uns et des autres dans ce cas précis, je voudrais demander que l’on fasse beaucoup attention en ne jetant pas le bébé avec l’eau du bain. En effet, si les forces de l’ordre ne doivent plus poursuivre tous ceux qui refusent d’obtempérer, il est clair que tout notre dispositif de lutte anti-terroriste va s’écrouler et bonjour les dégâts.

    Juste pour dire que les responsabilités sont partagées dans ce qui est arrivé et que cela doit amener chacun de nous à prendre conscience de nos droits et devoirs pour une cohésion sociale et une cohabitation pacifique.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 12:39, par lagitateur
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Internaute N° 1, je ne vois pas d’où peut venir le problème ethnique. Jusque là je ne sais pas de quel ethnie est Adjaratou Djesongo. Ne déplacez pas les problèmes. Le problème ici, c’est ce qu’elle a subi. Est-ce normal de la part de la population de lui faire cela ? La police a-t-elle bien fait son travail ? La réponse à ces deux question est à mon sens "non". Alors comment doit-on faire pour que cela n’arrive plus ?
    Selon la victime, elle a contourné le barrage des policiers. Si la police a décidé de la poursuivre-ce qui n’était pas obligatoire-pourquoi ne pas retirer les documents et l’inviter à passer au commissariat ? Si la police a décidé de l’y conduire elle-même, elle doit la protéger de tout agresseur. Reconnaissons que ces agents ont mal fait leur travail. Moi j’ai toujours soutenu la police dans ses difficiles missions, mais il convient de dire la vérité de sorte à éviter ce genre de dérives à l’avenir. Quant à la population, nous n’avons pas besoin d’attendre les conclusions d’une hypothétique enquête pour savoir qu’elle a mal agi. Rien ne justifie une telle furie, une telle barbarie. Beaucoup sont ceux qui ont agressé la bonne dame sans savoir ce qu’on lui reproche. Arrêtons ça.

    Répondre à ce message

    • Le 28 mai à 13:33, par PLEURE Ô pays bien-aimé
      En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

      Je crois que tu na pas compris mon inquiétude, elle est générale et pas rapporté seulement au cas de cette dame.Je constate que de plus en plus les gens fond des mouvements corporatistes pour soutenir tel ou tel personne ayant subi une "injustice". Pour le cas de cette dame précisément, l’agression n’est pas dû au faite qu’elle soit une artiste mais d’un hasard malheureux donc je ne comprends pas pourquoi ce sont les artistes qui marchent demander justice. C’est le cas du journaliste à Kaya, le gendarme n a pas agit par ce que c’est un journaliste mais on a vu les réactions qui ont suivi. Ma crainte est que si cela continu, bientôt des gens vont sortir pour soutenir tel ou tel personne sur des bases ethniques ou religieux (pensez aussi à des tentatives de récupération). Il y a eu plusieurs alertes comme l’exemple que j’ai cité. C’est très sensible donc ne laissons pas le fantôme arrivé avant de vouloir se prévenir.

      Répondre à ce message

    • Le 28 mai à 14:30, par le revolté
      En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

      Mr lagitateur, avec ces moments ou les terroristes adoptent toutes les strategies( contournement des controles securitaires, utilisations de femmes et d’enfants comme kamikazes ... ) , il est obligatoire voir imperatif pour la police de poursuivre tout individu qui refuse de s’arreter et qui fuit.
      Ne confondons pas les choses : decrier et defendre le traitement dont elle a subi, ne veut pas dire qu’elle est une innocente.

      Répondre à ce message

      • Le 28 mai à 16:04, par Sawadogo
        En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

        Tu n’a rien compris de ce que l’agitateur a dit, c’est pourtant clair. Lisez bien avant de réagir, ce serait mieux pour vous. J’ose espérer que ce qu’elle a subit n’arrive à ta soeur, encore moins à ta pauvre mère. Si tel est le cas, tu te serais mis sur tes ergots pour crier injustice. Les policiers pouvaient bien la poursuivre mais la protéger de la foule à la méchanceté gratuite mais pas en l’abandonnant sous le pretexte fallacieux d’être debordés. Ce qu’on ne veut plus dans ce pays, c’est la justice de la rue.

        Répondre à ce message

        • Le 28 mai à 18:15, par Zongo Hamidou
          En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

          Bjr Sans Émotion Je Pense Que Les Deux Policiers N’ont Recu Aucune Formation En Magie Pour Contenir Une Foule A Eux Seule Et Je Pense Que C’est La Police Encore Qui S’est Battu Pour Protéger La Dame. Si Elle Voulait Du Mal A La Dame Elle N’aura Pas Joué Ce Role Encore

          Répondre à ce message

          • Le 29 mai à 08:28, par joel
            En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

            Bien vu mon frère. Et je me demande si c’était arrivé à un citoyen lambda, aurait-il bénéficié du même soutien.
            Je pense que l’hypocrisie a atteint son summum dans notre société. Adja a eu la chance car si notre police était celle d’autres villes du monde sa voiture aurait été criblée de balles.
            Si la voiture s’était échappée et que c’était des terroriste à bord où une voleuse d’enfant ce sont les mêmes qui allaient encore indexer la police.

            Répondre à ce message

        • Le 28 mai à 21:16, par le revolté
          En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

          Vivement qu’un jour une incivique refuse de s’arreter a un controle de police et prend la fuite et vient ecrabouiller ta soeur. C’est la tu comprendras que c’est l’incivisme qui appelle l’incivisme.
          Nous condamnons tous l’action de la foule mais nous condamnons aussi l’acte que elle meme a pose aussi. Ce qu’elle a fait c’est purement de l’incivisme notoire et des actes de delits.

          Répondre à ce message

        • Le 28 mai à 22:38, par neetoogo
          En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

          Tout le monde est unamime qu’’il faut se lever contre la justice de la rue. Ce n’est pas le premier vindicte populaire et il faut que cela prenne fin. Seulement ce qui est regrettable dans votre mouvement de soutien c’est le fait d’accuser et de remettre en cause le professionnalisme de la police malgré les efforts fournis par les deux agents. Aussi, voudrais je vous inviter a lire attentivement la version de la victime même si cela arrive trop tard après vos agitations a la limite incongrues. Refus d’obtempérer et elle s’enfuit jusque dans les zones non loties, c’est où elle pensait s’échapper ? Et vous estimez que la police ne devrait pas la poursuivre dans ce contexte de terrorisme ? Mais ce qui est sûre Unapol a fait sa déclaration où elle précise que les documents de la dame étaient valide. C’était mieux pour vous de vous départir de l’émotionnel, féfléchir posément et s’informer consequemment auprès des deux protagonistes. On est tous contre sa dénudation mais...

          Répondre à ce message

    • Le 29 mai à 14:27, par kb bafoui
      En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

      salu pr la kestion ethnik je partage vtre pt de vue fait attention a ck vs dite renseigner vs bien avant d ecrir quoi k ce soit si la police avait laissé la dame seule je pense kon parlerai delle o passé je vous pose 2 questions ou la police a arrêté la dame ? savez vous k meme avec la police elle etai pri en chasse par des écervelés ?

      Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 14:17, par le revolté
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Avec ces temps de TERRORISME, comment soutenir publiquement quelqu’un qui refuse de s’arreter a un controle de police et prend la fuite ?
    CONTINUEZ A SOUTENIR L’INCIVISME, TROUBLE A L’ORDRE PUBLIC ET LE MENSONGE PUBLIC.
    LE JOUR OU UN 135 VA REFUSER DE S’ARRETER A UN FEU ET TUER UN POLICIER QUI VA ESSAYER DE L’INTERPELLER ET BIEN
    ET BIEN VOUS LES MARCHEURS DE SOUTIEN A L’INCIVISME, VOUS SEREZ LES SEULS RESPONSABLES.

    Répondre à ce message

  • Le 28 mai à 16:42, par Trop
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Tolérance pardon pour un Burkina Faso émergent. Pardonner et encore pardon

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 00:18, par Prignano
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Toutes mes condoléances pour l’humiliation alarmante qu’a subi l’artiste. Néanmoins j’aimerais ajouter que la marche des Artistes est beaucoup trop hâtive. Ce fait malheureux est beaucoup plus complexe que ce que l’on crois. Ensuite, Adja Divine est une incivique qui a ete elle même victime d’incivisme et ses justifications ne sont pas cohérentes ; preuve qu’elle ne pas etre innocente des soupçons qui lui courent après. Pour finir, elle doit reconnaître qu’elle doit sa vie sauve aux agents de la Police, sans qui la situation aurait été plus désastreuse. Alors, que la lumière soit !

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 07:54, par HAMA
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    COMMENT PEUT ON COMPRENDRE CES GENRES DE CHOSE DANS UN PAYS DE DROIT. POURQUOI LA "BAC" N’A PAS TIRE SUR CES IDIOTS QUI LA LYNCHAIENT PUISQU’ILS VOULAIENT LA TUER. PROCHAINEMENT (JE LE SOUHAITE PAS), DANS CES PAREILS CAS, LA POLICE DOIT IMPÉRATIVEMENT PRENDRE SES RESPONSABILITÉS. MONSIEUR LE DG DE LA POLICE, NOUS SOMMES DERRIÈRE VOUS. NE LAISSEZ JAMAIS DES GENS "BÊTES-BÊTES" FAIRE CE QU’ILS VEULENT DANS CE PAYS. S’ILS (LES GENS "BÊTES-BÊTES") SONT JALOUX, AIGRIS, SORCIERS OU JE NE SAIS QUOI, QU’ILS PARTENT AILLEURS CAR LA VIE APPARTIENT A CELUI QUI LÈVE TÔT.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 09:07, par Brice
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    bonjours l’agitateur vraiment que Dieu nous sauve dans ce beau pays qui se dégrade de jours en jours. vraiment c’est très triste de ces actes d’incivisme qui alimente des cris de détresse à la vie active. où va notre pays ? et l’ETAT il faut quoi ? c’est de l’anarchie ou bien ? il ne faut pas attendre le chaos total qui va nous avaler
    PARDON PARDON ON EN A MARRRRRRRREEEEEE.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 09:08, par Brice
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    bonjours l’agitateur vraiment que Dieu nous sauve dans ce beau pays qui se dégrade de jours en jours. vraiment c’est très triste de ces actes d’incivisme qui alimente des cris de détresse à la vie active. où va notre pays ? et l’ETAT il faut quoi ? c’est de l’anarchie ou bien ? il ne faut pas attendre le chaos total qui va nous avaler
    PARDON PARDON ON EN A MARRRRRRRREEEEEE.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 09:30, par Belem
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Je d’accord avec celui qui parle de récupération !!!mais attention aux titres de la presse, c’est parfois pour vendre. Je crois qu’il ne s’agissait pas seulement d’artistes qui marchaient.j’aurait été à OUAGA que je serai sorti marcher. j’aurai marcher pour dire NON à L’INTOLÉRANCE, NON A L’INCIVISME, NON A LA VINDICTE POPULAIRE. Que l’intéressé ait raison ou pas je force doit rester à la loi.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 10:36, par dous
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    juste pour rappeler à certaines personnes que la police a rattrapé la fugitive et devrait être à mesure de la protéger jusqu’ au commissariat de police pour qu’elle paye les amendes dues à ce forfait ( refus d’obtempérer, faute de documents etc..) OK alors ; pourquoi la laisser à la merci d’une foule bête pour qu’elle subisse cette honte que tout être humain ne pourra supporter toute sa vie Faudra -t-il rappeler que la course poursuite pouvait provoquer d’autres dégâts ; mes chers agents de police vous avez faillis à votre mission il n’y avais pas d’autres méthodes pour suivre sans éveiller des soupçons quelconques au lieu de jouer au RAMBO parce que les courses poursuites que nous voyons dans les films ne sont que de la fiction montée dans des studios de montage cinématographiques et ne saurait s’appliquer en temps réel.
    de grâce réveillez vos sens ;vous êtes au moins passer par des écoles de formation et pratiquez simplement ce que vous avez appris ;Nous sommes tous des frères sœurs et le Faso doit être fier de nous ;ne versons pas nos figures à terre

    Répondre à ce message

  • Le 29 mai à 17:18, par Fantomas
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Si j’étais à ouaga, je serais sorti pour manifester contre la vindicte populaire et non pour soutenir une artiste ignorante de ce que l’on appelle le civisme. Personne n’a le droit de se faire justice lui même. Je ne vois pas en quoi 2 policiers (même surentraînés) peuvent assurer la sécurité d’une fuyarde poursuivie par une foule en délire. Je souhaite à Adja un prompt rétablissement, et j’attire l’attention des populations que le refus d’obtempérer est un délit. Tout citoyen doit être discipliné, cela vaut autant pour Adja que pour les remplaçants de la justice. Chacun doit payer à la hauteur de ses actes et nos dirigeants seront jugés sur ce dossier en fonction de la suite à lui donner. Les images sont là et tous les responsables doivent être entendus, jugés et condamnés comme il le faut. En ces temps qui courent, tout citoyen qui se comporte de manière à susciter un quelconque désordre en usant de fuite ou tout autre comportement pourrait facilement être pris pour un terroriste avec toutes les conséquences qui pourrait en découler qu’il soit artiste, mécanicien, tailleur, agent de la fonction publique...

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 00:30, par La Barbe
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Je pense que tous ceux qui parlent que la police n’a pas protégé la dame n’ont certainement pas vu les images à la télé. Les images sont bel et bien là. Les deux policiers se débattaient aux milieux de ces écervelés pour protéger la pauvre dame. Comme elle sait que les gens n’aiment pas la police, porter plainte contre elle, elle aura du soutien de beaucoup de gens. Par contre si elle s’amuse à porter plainte contre les lyncheurs elle verra peut-être sa maison incendier et son véhicule calciné c’est pour ça. Sinon elle ne devrait pas porter plainte contre la police. Elle doit mème sa vie à ces deux agents de polices. Et tous ceux aussi qui pensent que la police ne doit pas poursuivre des individus qui refusent d’obtempérer encourage l’incivisme et du même coup le terrorisme. Et je pense que le prochain attentat je ne le souhaite pas sinon se produira devant leur porte par un individu qui refuse d’obtempérer là vous comprendrez. Et ce sont ces memes gens qui diront que la police n’a pas bien fait son travail. Mais n’oubliez pas que les policiers sont aussi des humains donc capables de se tromper !

    Répondre à ce message

  • Le 30 mai à 10:26, par Bings
    En réponse à : Marche de protestation : Les artistes entonnent le même refrain pour Adja Divine

    Quelle incivisme !!!!
    La police est là pour nous protéger. Si elle vous arrête prenez le temps d arrêter et de vous expliquer.pourquoi refuser de s arreter.?si elle s arrêtait elle n allait pas tomber sur ses barbares....
    Cependant elle ne méritait pas cette barbarie sans précédente.
    Je profite lancer un apel aux respects a nos forces de l ordre car une autorité est une autorité...
    Vive le Burkina Faso
    Cultivons la paix

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés