Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

LEFASO.NET | Par Youmali Koanari • jeudi 25 mai 2017 à 19h00min

La secrétaire générale du ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille s’est rendue à Goundi et à Tialgo ce mardi 23 mai 2017, pour exprimer la compassion et le soutien du gouvernement aux familles des victimes des récents affrontements entre les Koglweogo et les populations. 5,5 tonnes de vivres ont été apportées aux familles éplorées.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affrontements  Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

À la suite du ministre d’état, ministre de la sécurité Simon Compaoré, le gouvernement burkinabè à travers la secrétaire générale du ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille Fati Ouédraogo/Zizien, s’est déplacée à Goundi et à Tialgo le mardi 23 mai 2017, pour traduire la compassion et manifester le soutiendu gouvernement aux familles éplorées par les récents affrontements entre Koglweogo et populations. À Goundi, Fati Ouédraogo/Zizien a remis 1 tonne de sorgho et une demi-tonne de riz pour soutenir les 4 ménages affectés par les affrontements. À Tialgo, 3 tonnes de sorgho et une tonne de riz ont été apportées en soutien aux 20 ménages affectés.

Pour la secrétaire générale du ministère de la femme, de la solidarité nationale et de la famille, cet appui alimentaire a pour objectif d’aider les victimes à assurer leurs besoins alimentaires en attendant de pouvoir se remettre de cette crise. Elle a affirmé que des activités génératrices de revenus sont prévues pour les veuves à travers le fonds national de solidarité, et une partie de la scolarité des orphelins sera également prise en charge par l’Etat. Elle a également affirmé que des enquêtes seront menées pour connaitre l’appui nécessaire que l’Etat peut apporter à ces familles outre ceux déjà entrepris. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Youmali Koanari
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 mai à 07:18, par Kouktogo de Misga-Pousga
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    Juste pour féliciter le Ministère de la femme et au Gouvernement pour l’encouragement des voleurs au détriment des protecteurs des populations honnêtes et surtout tout un village qui dispose de fétiches de vole. Bonjour à la juste populaire.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 16:39, par Le sage
      En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

      Mr kouktogo, Je peux comprendre votre envie de susciter le débat à travers de tels propos, mais vous ferez mieux de chercher les plaisantins de votre rang ailleurs que sur une plate-forme aussi sérieusesérieuse celle-ci. Les kolg-weego de cette race nous en avons pas besoin dans notre pays . Je pense plutôt que le gouvernement devrait recruter plus de policiers et de gendarmes pendant les trois prochaines années pour juguler le problème d’effectif en même temps que cela participera à offrir de l’emploi à des milliers de jeunes diplômés au BURKINA. Si pour toi les kolg-weego des événements de Tialgo peuvent être des protecteurs,c’est tout simplement dommage. Mais comme il faut du tout pour faire un monde, je m’efforcerai de vous comprendre.PAIX SUR LA TERRE LIBRE DU BURKINA !!!

      Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 07:25, par zenabada
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    Bonjour il faut que le gouvernement arrêt cette diversion et souvent passé à l’actes .ici c’est des attaques où y a eu des morts que vont cherchés les vivres là.Il faut une prise de décision fort au niveau de l’état et contre les kolgweogo et les voleurs c’est ci simple et donné les vivre a ceux qui sont dans le besoin.C’est pourquoi les gens ne finisse pas de vous assimiler a l’ancien régime acte incapacitante où achat de conscience je ne vous comprends pas la justice est là, la gendarmerie est là,la police est là, l’armée est là pourquoi et pourquoi toujours laisser se désordre s’installer.
    Pourquoi les kolgweogo veulent 800 000 où 700 000 fcfa pour qu’elle raison sa c’est plus que du vol ils sont en se moment condamnable, je ne sais pas si c’est le propriétaire de l’animal qui demande cette somme ou quoi, si on ne met pas fin a sa un jour on se retrouvera comme en Italie avec la MAFIA ou en Somalie avec les chebab. si vous n’avez pas le pouvoir d’agir ou de gouverné laisser l’armée revenir c’est encore mieux. Par ce que quant sa ne va pas vous avez cassé avec votre famille mais nous on fait quoi. s’il vous plais avant que sa soit tards pour nous faite un choit agir ou partir, car nous avons besoin du concret sa fait un an et des mois que nous crions sur tout les toit pour être entendu mais vous restez sou d’oreille. Mais le plus méchants est celui qui fait semblant de dormir où de ne rien entendre. arrêter avec vos vivre et trouver une solution à sa Merci en espérant d’être entendu.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 07:42, par accusé à tord
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    Les orphelins des koglwéogo décédés n’ont-ils pas droit au soutien de l’Etat ? Ou bien pensez vous qu’ils sont comptables dans les agissements de leur parents ? est ce eux qui ont envoyé leur parents attaquer goundi et tialgho ? pour un ministère qui s’occupe de la famille et de la solidarité, cette attitude est une grave erreur. c’est du diviser pour régner madame le ministre. Les parents sont responsables des actes de leurs enfants mineurs et non le contraire. Et les orphelins des victimes des accidents, que faites vous ? Vous êtes entrain de filer du mauvais coton. ARRETEZ LA HAINE QUE VOUS AVEZ ENVERS LES ORPHELINS DES KOGLWEOGO. ils ne sauraient être comptables des actes de leurs parents.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:36, par TCHONOMBI
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    N’importe quoi ! vous déplacez le problème le gouvernement doit être ferme et non jouer sur la fibre sentimentaliste

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 09:08, par ma jolie
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    Le riz ,le sorgho , c’est bien Madame ; mais c’est pas arrive . Ce que nous (population non mossi) voulons ,c’est la dissolution pure et simple de tous les Kolgweogos au Burkina faso.
    " la meilleure facon de soigner definitivement les maux d’yeux, c’est de couper la tete"

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 09:13, par kwiliga
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    Mais qu’est-ce que ça a à voir avec ce qui c’est passé.
    Distribution de bonbons pour récompenser les enfants... pas sages !
    Pour qui nous prend-on ?
    Il faut une bonne dose de Compaorite aigüe pour agir ainsi.
    Plus rien ne sera comme avant...? Ben alors ce sera pire !
    N’y a-t’il pas eu suffisamment de victimes, pour que le gouvernement prenne enfin ses responsabilités et tranche la tête du monstre qu’il a créé.
    N’en doutons pas, l’exemple de Tialgo fera tache d’encre et d’autres populations auront le courage de s’opposer au racket imposé par les Koglwéogo (Kouktogo,dans l’affaire, si vous êtes correctement renseigné, essayez donc de voir objectivement qui sont les vrais voleurs).
    Alors, combien de morts encore, avant qu’on interdise définitivement ce ramassis de délinquants que sont les Koglwéogo, ou avant qu’ils ne parviennent à former des milices suffisamment puissantes pour qu’on ne puisse plus les chasser...? Combien de morts ???

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 10:14, par "LE VIEUX"
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    LES AFFRONTEMENTS ONT FAIT OFFICIELLEMENT 5 MORTS DONT TROIS (3) KOGLWEOGO. PAR CONTRE, LES VIVRES APPORTÉS PAR LE GOUVERNEMENT CONCERNENT LES VICTIMES D’UN SEUL CAMP.
    ET L’AUTRE CAMP ? SONT-ILS DES BURKINABÉ OU BIEN IL YA DEUX POIDS DEUX MESURES ? FRANCHEMENT JE NE RECONNAIS PLUS MON PAYS.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 10:50, par Ali
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    C’est bon mais ce n’est pas arrivé. Vous avez oublié volontairement les familles des koglwéogo sauvagement assasinés. Je ne savais pas qu’en matière de solidarité, il y avait une discrimination. Vous avez choisi d’aider les voleurs au détriment des autres. C’est bien.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 11:08, par Moise
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    C’est bien mais je pense qu’ici, il faut surtout faire la lumière sur cette triste affaire plutôt que des vivres que ces populations n’ont pas demandés. A ce que je sache, ils ne sont encore dans la période de soudure

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 11:30, par PousbilTogo
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    Mr Kouktogo, certe vous avez le droit de votre opinion, mais il faut avoir juste un peu d’éthique. Le kolgweogo, est accepté de certaines populations et même emprunt de culture chez ses populations, il faut savoir raison gardée respecter cela. Mais ce n’est pas le cas pour toutes les cultures du Burkina Faso, tous le monde n’adhère pas au kolweogo, sachions respecter cela aussi. Des hommes sont morts je vous signal (côté kolweogo et populations), aussi aviez vous eu la liberté de votre opinion, la mienne vous invite à avoir un peu de respect moral pour la richesse culturelle de notre chère patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 13:54, par lecoq
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    Qui a brulé les greniers là bas ? il faut que le gouvernement arrête de jouer à ce jeu.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 15:29, par Le divin africain
    En réponse à : Affrontements Koglweogo et populations de Tialgo et Goundi : Le gouvernement a apporté des vivres aux victimes

    Le problème est très profond et demande une réflexion idoine pour éviter que l’état se trouve dans une situation cornélienne. Il y a eu les épisodes du quartier ZONGO et de Manga du ZOUNWEOGO et enfin celui très récent de TYALGO. Si, j’ai bonne mémoire, la version officielle des kolweogo n’a jamais été entendue. Donc attention au syndrome de la pensée unique sur le phénomène d’autodéfense de la population désemparée devant l’impuissance des forces républicaines face au grand banditisme qui a la peau très dure depuis plus de 10 ans dans le pays notamment dans les régions de l’Est, du Centre Est, du Centre Sud, etc. Que Dieu inspire davantage nos autorités pour qu’elles ne donnent pas la force malgré elles au camp des braqueurs qui écument les braves populations.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés