Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

Point de vue • vendredi 26 mai 2017 à 00h42min

Adjaratou DIESSONGO alias Adja Divine, artiste- musicienne, doit remercier ses ancêtres, elle aura eu une divine chance in extremis.
A l’heure actuelle elle serait quelque part..là bas au cimetière le plus proche.
Tu peux te dire : « c’est pas mon problème ! » Te taire, regarder avec indifférence ; mais ça n’arrive pas qu’aux autres, ça pouvait être toi ou un de tes proches.. "L’enfer c’est les autres".

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire Adja Divine :  Attention à la rumeur et à la foule

Ah la foule, cette masse hystérique conduite par la rumeur, dirigée par les simples d’esprit, folle, qui embrase tout sur son passage comme un incendie sorti de nulle part.

Avec ces mouvements de foule, l’homme retrouve ses bas instincts grégaires de bêtes chassant en meute. Mais de quel cerveau embrumé et paranoïaque est sortie cette accusation farfelue de voleuse de bébés !? Tracez le profil psychologique des meneurs ; vous verrez que ce sont des éléments de la lie de la société à l’esprit primitif, gourous de la loi du talion ’’dent pour dent oeil pour oeil".

Il y a à peine deux mois, la rumeur annonçait un terroriste vers la grande mosquée (pour ne pas dire vers marina market) tout simplement parce qu’il avait un accoutrement touareg, donc suspect .Il a fallu de peu qu’il soit lynché. L’enquête a révélé que c’était une méprise. Et si... Malgré la montée de l’insécurité, faisons attention à la défiance, aux raccourcis, aux amalgames. Un quiproquo mortifère peut être fatal à un citoyen sans histoire. La foule c’est qui ? C’est toi, c’est moi, c’est lui, c’est eux, c’est nous, c’est vous, c’est nous ! C’est tout le monde et… personne quand le regrettable irréparable se produira.

Un peu de retenue, sinon...

Dans ce méli-mélo, la presse (surtout celle en ligne) n’est pas exempte de reproches. Elle doit de son côté faire preuve de professionnalisme en évitant le buzz facile à tout prix, ne pas se comporter avec désinvolture en relais des réseaux sociaux où il y a autant de ’’directeurs de publications’’ que de profils invérifiables.
Pour ceux qui ont humilié et molesté la pauvre dame dans sa dignité et sa chair, je ne parlerai point d’incivisme (le mot est trop civilisé ici) mais plutôt de bestialité et de sauvagerie.

Aussi, il faut frapper durement ces justiciers à la petite semaine avec le fouet de la Justice avec grand H. Les auteurs de cette dernière bévue féroce qui ont traumatisé la divine Adja doivent répondre de leurs actes afin qu’ une fois pour toutes dans notre pays, nul n’ait la prétention de se rendre justice soit même quelque soit alpha ou oméga. La justice si lente et si décriée, peut risquer de libérer un coupable, mais elle ne va jamais exécuter froidement et précipitamment un innocent.
J’enrage..

Traoré Karim de Labola
BP 41 Banfora
karimdelabola@yahoo.fr

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 26 mai à 05:56, par Pathe Diallo
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Merci beaucoup pour cet avertissement et j’invite tous les citoyens sérieux et consciencieux à agir pour sensibiliser les jeunes, les chômeurs, les travailleurs du secteur informel. Mais il faut dire aussi que l’Etat et particulièrement la justice a une grande part de responsabilité parceque aucun crime ne doit rester impuni. Après toute agression de la sorte, toute action de justice privée, le PROCUREUR de la République DOIT ouvrir une enquête et la mener jusq’au bout pour que les coupables soient punis.

    L’inaction de l’Etat encourage l’incivisme !

    Que Dieu sauve et protège le Faso

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 16:56, par Ad vitam aeternam
      En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

      On a déjà leurs images, qu’ils aillent se rendre au poste de police ou de gendarmerie le plus proche.
      Que la justice soit rendue à hauteur de leur forfait. Minimum 10 ans fermes sans possibilité de réduction de peine.
      là aura réglé définitivement ce problème de lynchage et cela servira de leçon aux autres tarés qui réfléchiront deux fois avant d’agir....
      Basta.....

      Répondre à ce message

      • Le 26 mai à 17:58, par Sawadogo
        En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

        Mon frère avec ce gouvernement mouta mouta, il ny aura rien, je vous rien. Ils vont se contenter de denoncer et rien de plus, alorsqu’une sanction severe nous aurait mis à l’abri d’actes de lynchages à l’avenir. Gouvernement trop laxiste, ils ne sont même pas capables de hausser le ton face aux kogl weogo qui sont de la même veine que cette horde de hargneux ignorants.

        Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 06:55, par Kotigui
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Un frere merci pour tout es réellement ces zombi ils ne savent pas ce que c’est que le respect eux même ils ne se respect pas c’est autrui qu’ils feront exception comment des pères de familles peuvent se comporter de la sorte qu’elle éducation ils peuvent donner à leur progéniture si c’est pas vol tuer arnaquer piller terrorisé je crois qu’il y a toujours des êtres qui n’ont pas leur place parmi les citadins puisque des qu’ils arrivent en ville en voyant ces arbustes et ces fleurs au bordure des routes ils se crois toujours en brousse comme disait l’autre la grande ville n’a pas pour tout le monde je pense la meilleur manière de corriger ces sauvage c’en essayer de les imiter manière sauvage civiliser

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 07:32, par Dao
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Il est grand temps que nous redevenions le peuple fier et pacifique que nous étions. La violence s’est installée silencieusement au Faso et nous avons tous laissé faire. C’est en voie de devenir un mode de vie, nous nous sommes transformés en sauvages prêts à brûler, lyncher et que sais-je encore pour un oui ou un non sans même chercher à comprendre. Réveillons nous, il est encore temps : ne transformons pas notre pays en enfer pour nous même, il y a assez de problèmes à résoudre.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 07:45, par Gangobloh
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Ceux qui agissent sans réfléchir sont souvent "accompagnés ". Ils ne sont pas seuls comme le disent certains . Ils agissent sous l’effet des excitants (la drogue et autres). Et la presse cherchant le sensationnel pour vendre, ne vérifie pas souvent les informations avant de les ventiler . Tout le monde est excité, même ceux qui ne devraient pas l’être . Alors c’est foute c’est gâte.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:00, par Le Sphinx de Pissy
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Bel ecrit ! Il ne faut pas que cette histoire de vindicte populaire de la divine Adja s’estompe comme cela.
    Autant il y’ a eu bcp de communication ( RTB , BF1, Facebook) autant elle doit être réhaibilité par ces canaux par les soutiens mais aussi par les condamnation qu’il devrait y avoir sur ce cas-ci.
    Plus il y’ aura des peines lourdes et une communication sur le sujet mieux cela vaudra par son action de dissuasion et de sensibilisation.
    Mme la procureure on vous suit on vous croit !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:15, par Yekatoi
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Bravo... toujours un plaisir de te lire. Je pense toutefois quelle s’est mise stupidement en danger. Mais bon bref... elle est vivante c’est l’essentiel. Tirons les enseignements et ne demandons pas aux forces de l’ordre une chose et son contraire....

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:20, par moi ossi
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Tchiéé !!! ça c’est un connaisseur de français de France dèh ! Respect ! Mais le niveau est très élevé pour cette meute qui pourchassait "sa proie" ! quand bien même le message ne lui est pas particulièrement adressé.(juste un comment). A mon avis les gènes de certains burkinabè ont muté au point qu’ils sont devenus insensibles à tout, impulsifs,méchants, mauvais.Prions le Tout puissant pour qu’il transforme nos cœurs de pierre en cœurs de chair.Entièrement d’accord avec vous M. Traoré, il faut la justice "si tu veux la paix, pratique la justice." Et nos gouvernants sont bien interpellés.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:23, par berz
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Deux choses sont infinies : l’Univers et la bêtise humaine. Mais en ce qui concerne l’Univers, je n’en ai pas encore acquis la certitude absolue.Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire.ALBERT EINSTEIN

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:27, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Encore une fois, c’est avec émotion, rancœur et tristesse que je viens égratigner mes parents.
    Avec regrets, je le redis, il en sera toujours ainsi dans notre Faso, à moins que la Divine Providence nous envoie, non pas un Saint, mais plutôt un bandit chef pour secouer le cocotier et éradiquer l’intégrisme et le Yelkayisme. mâter s’il le faut et sans sentiment ; c’est ce dont a besoin une bonne partie de yelkayés.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:43, par Jean-Paul
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Trop c’est trop, mobilisons-nous pour que ce cas ne passe pas sous silence. À force de ne pas réagir, combien d’innocents ont-ils connu une fin atroce dans ce pays. Il faut que les auteurs de cette furia sur la pauvre dame soient démasqués et châtiés à la hauteur de leur forfait. J’en appelle au ministre de l’intérieur souvent prompt à se jouer les Rambo pour des futilités à sortir de son mutisme et dire pourquoi des policiers ne sont pas venus rapidement au secours de la dame.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:45, par burkina
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Seuls des désœuvrés animés par la haine peuvent se livrer à de tels actes. Pensez-vous que des investisseurs viendront dans ce pays avec un tel comportement ? En principe lorsqu’on sensibilise sur l’incivisme, on devrait ensuite sévir, cela pour dire que tous ceux qui ont contribué à frapper la dame devraient être entendus. Attrapez une seule personne seulement et vous aurez tous les autres car ils vont se dénoncer. ces genres de personnes ne devraient pas vivre avec la population mais plutôt à la MACO. Vous pensez que c’est vous seuls qui avez des problèmes pour décharger votre colère sur les autres ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:53, par Zemosse
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Qui a produit ces tarés ? Suivez mon regard sur ce qu’est devenu notre assemblée. Ils ont sécrété des monstres. Et ils continuent leurs oeuvres avec les kolweologo. Qui sème le vent.....

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 08:57, par lecorbeau
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Il faut souligner ici que le premier acte d’incivisme vient de Adja divine elle même.Elle n’aurait pas du narguer les forces de l’ordre.Elle aurait du obtempérer.Quand on défie les forces de l’ordre et qu’on se lance dans une course poursuite ca ne peut que conduire à cela.Plutôt que de blâmer les policiers cette femme aurait d’abord du faire son propre méa culpa.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 09:09, par burkina
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Vous quittez le village pour la ville et avec un peu de tramadol + une mauvaise éducation vous vous permettez d’agresser les gens parce que vous êtes aigris. Même quand il y a un accident ils s’en prennent à celui qui est un peu à l’aise financièrement. Si vraiment l’Etat ne puni ces genres de personnes l’incivisme risque de s’aggraver. Quand on éduque un enfant, il faut parfois frapper.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 09:13, par Paligba
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Cette fois-ci Adja Divine est du camp des victimes, mais son comportement me fait penser qu’elle aurait pu etre de l’autre.
    Dans sa folle fuite elle aurait pu endeuiller une ou plusieurs familles.
    Un citoyen normal qui ne se reproche rien ne fuit pas la police. La police doit ouvrir une enquete serieuse pour comprendre pourquoi elle a eu un tel comportement.

    Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 12:45, par victor
      En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

      salut, par ex la visite technique ton véhicule est experimé ton nouveau née se trouve à la maison, la police est en controle, n’allez vous pas chercher à le rejoindre en prennent un autre trajectoire et si par malheur la police te a suivi et te touve au bord d’une alimentation avec ses aliments (lait, cérélac et autre) pour le Bébé et il t’intercepte. chez pour ces raisons tu as fuit la police ceux du proche vont vous accuser de voleur d’enfant tout simplement parce que la police vous à suivi, ces derniers t’arrache entre les mais par injustice et te faire vivre un enfer.

      Répondre à ce message

      • Le 26 mai à 15:23, par Paligba
        En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

        Moi je ne ferais pas. On ne circule pas une voiture qui n’est pas en regle. Le bebe n’as pas de pere ? Elle n’a pas de voisin avec qui elle peut avoir une mobylette ? Parmi tous ceux qui projettent marcher pour la soutenir, personne ne pouvait lui render ce service ?
        Juste des mensonges !

        Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 09:14, par coulbanz
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    si ça continu comme cela, le professeur Laurent BADO aura raison en disant que ce n’est que les fenêtre de l’enfer qui se sont ouvertes au BF. les portes s’ouvriront bientôt. SVP corrigeons nous pendant qu’il est temps

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 09:17, par welgo
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Malheureusement,chez nous le manque d’autorité de l’autorité a fait que l’impunité est la chose la mieux partagée,noteiy...............

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 09:40, par yaa siida
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    si on a applaudi la foule pendant l’insurrection, on doit aussi reconnaitre souvent ses dérives. en ces temps de terrorisme et autre, la bonne dame devrait aussi reconnaitre son tort de refuser d’obtempérer.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 09:47, par Karissa
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Oh, mes yeux ont vu
    Un visage de femme perdue
    Une serre de rapace furieux
    Une foule de baveux.

    Ah, mes larmes ont coulé
    Pour cette âme bafouée
    Pour cette meute en délire
    Pour cette course au pire.

    Oui, mon cœur saigne
    De cette vilaine teigne
    Qui enlaidit mon pays
    Hier seulement applaudi.

    Voix qui crie dans le désert ?
    Poète, range tes vers.
    Compte désormais à rebours
    Ce qui reste de leurs jours.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 09:56, par poutineserein
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Très bel analyse : "Dans ce méli-mélo, la presse (surtout celle en ligne) n’est pas exempte de reproches. Elle doit de son côté faire preuve de professionnalisme en évitant le buzz facile à tout prix".
    Certains journalistes manquent de professionnalisme au pire ils sont parfois de mauvaise fois. inspirez vous des Ténors comme Jean GOMEZ de RFI. Comment on peut permettre que des individus s’en prennent publiquement par des reproches quasi-injurieuses à une institution à travers la télé ? Nous sommes en présence d’une situation de "tort exclusif de la victime".
    La Police faisait son travail dans les règles. Elle (la Police) a encore agi dans les normes, dans le bon sens : "protéger la victime prise à parti par la foule" les images en parlent. Lorsque la situation était hors de contrôle des renforts de l’unité spéciale de la Police ont été appelés.
    Disons certaines vérités : la victime a été de mauvaise foi au départ les policiers n’y sont pour rien ! La population est incivique les policiers n’y sont pour rien encore.
    je m’indigne encore. comment une mère peut-elle volontairement se mettre en danger par un refus d’obtempérer à la Police ? Allez y comprendre. Pour le cas de la foule soyez sur que si une voix haute parmi celle-ci (la foule) crie : sautons dans le barrage ! Tout le monde se jettera à l’eau en attendant de savoir pourquoi. La foule est folle dit-on !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 11:09, par moi meme
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    ’’Aussi, il faut frapper durement ces justiciers à la petite semaine avec le fouet de la Justice avec grand H.’’
    Mr Traoré Karim, de quel ’’H’’ il s’agit ici ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 11:17, par abdoul
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    il faut ouvrir l’enquete des deux cotes, et les mener serieusement. pourquoi fuit elle ? la foule n’est pas aussi bete aussi bete comme vous le pensez ? combien denfant ou de personnes sont perdues dans des coffres arrieres de vehicules ? n’accusez pas si vite une partie ? si non vous rendrez la societe burkinabe fade et insipide au point qu’un jour la foule vera maltraiter une personne et se taire comme c’est le cas dans d’autres pays. Par exemple, je vois qu’on est entrain d’enlever un enfant ou faire une violence et je me tais , je continue ma route, c’est ce que vous voulez, ca cest plus bestiale voire complicite criminelle que ce que vous decrivez. je ne defends pas la foule, mais je veux qu’une enquete soit bien menee des deux cotes chers monsieurs sentimentalistes.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 11:56, par Doucement
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Dans une lettre pour Laye de l’Obs de ce weekend... il paraît que les documents de la "Divine" étaient à jour et la question posée "mais pourquoi fuit-elle ?" et moi j’ajoute pourquoi aurait-elle menti ? Je condamne avec fermeté la bastonnade et le déshabillement. Mais elle tient le début de son enfer. Chacun de nous peut se trouver au mauvais moment au mauvais endroit. En attendant que tout un peuple soit rééduqué à la tolérance et à l’intégrité, chacun doit faire attention face à une population qui a chassé un dictateur de 27 ans comme Blaise Compaoré et cette population était face à une armée et des mercenaires...

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 12:09, par lezang
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    en prenant la fuite la femme est irresponsable, mais ce comportement de la population est inadmissible par ce que nous tous même les agresseurs sont en danger si tous les burkinabés doivent se comporter de la sorte. La dame comme les agresseurs, chacun doit répondre de sa conduite irresponsable.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 12:14, par Lucie
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Après cet acte ignoble qui s’est produit on peut dire que ces hommes vivent comme des bêtes féroces avec des cœurs de pierre. Les hommes de tenu doivent revoir leur manière d’agir dans le cadre de leur fonction. Dans ce cas précis d’Adja divine les deux jeunes qui ont contribué à la poursuite ont crée cette situation parce que c’est eux surement qui ont donné l’alerte dans le quartier avec la fausse rumeur suivant les explications de la scène . Parce que les policiers étaient en fonction et n’avaient pas besoin d’aide de qui que ce soit. Ils n’ont fait que poursuivre le véhicule pour l’arrêter par rapport à l’infraction. Qu’est ce qui prouve que ces Jeunes n’ont pas semé la vigilance des policiers pour que le vrai criminel s’enfuit ou donner une fausse piste à la population qui était au aguets. De toute manière de part et d’autre nos autorités et les OSC doivent voir ensemble pour que de tel drame ne se reproduit plus au Burkina Faso qui était un havre de paix. Faire des sensibilisations populaires dans les quartiers et au niveaux du secteur informel pour qu’ils sachent que la luttent doit être mené autrement mais pas de manière à se lyncher sans preuve. parce que dans un Burkina ou le slogan est devenu rien ne sera plus comme avant qui est prôné par ceux dont la plupart est au chômage ; ils ont compris dans ce slogan qu’on peut se faire justice soit même et défier l’autorité et nos agents de sécurité sans peur ni crainte. Parce qu’au vu de tout ce qui se passe avec ceux qui saisissent toutes choses comme une opportunité d’avoir l’avale de la population à leur côté et profite de toute situation donnée à leur avantage sont ces hommes qui favorisent ces genres de situation . Ce qui fait que ceux qui ne savent pas croient que tout est permis. Et c’est les mêmes quand ils seront au pouvoir vont vouloir ramener l’ordre mais ça sera trop tard. Réfléchissons ensemble sur le nom Burkina Faso et le ’’Slogan la patrie ou la mort nous vaincrons’’ par rapport à rien ne sera plus comme avant
    Luttons ensemble qu’on soit de l’opposition ou du pouvoir pour un Burkina de paix. Mais ne laissons pas l’intérêt personnel prendre le pas sur l’intérêt commun. Prenons l’exemple sur la gestion de nos familles respectives. L’Etat qui est le Chef de famille doit prendre le déçu sur tout et faire dominer le civisme sur l’incivisme grandissant. chacun doit savoir quel est la place qui lui est réservée et son rôle. ceux qui se sont acharné sur Adja Divine auront honte toute leur vie et sauront par la sensibilisation qu’on va leur donné qu’il ne faut jamais se fier à la rumeur et à la foule et agir sans preuve. il faut toujours donner une leçon de vie à ces hommes féroces qui défi l’autorité surtout qui ne respectent pas la femme qui est la mère de tout être humain.
    prompt rétablissement à Adja Divine et rendons grâce à Dieu d’avoir protégé sa vie.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 12:31, par assi
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    aujourd,hui c,est une pauvre dame qui est agressee par une foule gonfle a bloc par la rumeur que nous condamnons mais ont semble oublier tres vite qu,hier d,innocente personne victime de cette rumeur ont ete touche phisiquement et materiellement avec nos benedictions donc logiquement demain ce sera la continute je prefere vivre dans un pays africain dirige par un dictateur ou regne l,ordre que dans une democratie avec un desordre et incivisme comme c,est le cas au burkina actuellement je ne maudit pas le pays mais comme dirait l,autre nous n,avons que les fenetres de l,enfer ouvertent pour le moment

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 12:36, par Mme KONE
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Merci mon frère ! c’est très important ce que tu viens d’évoquer dans le comportement de chacun de nous - soyons prudents et réfléchis - Je reconnais une chose, tu es devais être un bon élève en français - bravo à toi pour ces conseils !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 13:13, par Kotigui
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Walai aucun investisseur osera franchir nos portes en voyant ces images horribles. Heeee ou sont’ils ces apprentis sorciers apprenti créateur et apprenti chercheurs eux qui ont forgé ces zombies ces ces robots de l’insurrection ou étés vous s’ils vous plait même si vous n’aviez pas peur de dieu même si à la place de vos cœurs c’est du béton armer poser vous la question tous ces terrosistes c’es vampires qu’on a forgé quand ils vont finir avec les honnêtes population et s’ils n’auront plus de proies qui ils vont attaquer nos femmes nos filles nos maman ou encore nos arrières arrière grande mères au fond des cases ? Heur est grave tous burkinabé souhait voire les enfants du Burkina ce donner la main pour chasser le demon ou son passer notre force parents à plaisanterie mr le ministre de la sécurité ,ministre des droit des femmes sortez de vous bureaux laisser les djanjoba laisser 8mars sanctionner ces délinquants ces pilleurs ces brûleurs des biens publics sinon demain ne soient pas étonner de voir un peuple se protéger eux mêmes han cequenna

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 14:33, par yambia
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Je pense qu’elle doit remercier plutôt, le Dieu Créateur au lieu des ancêtres.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 15:14, par jan jan
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Hummm, c’est gens du non lotis de Nagrin, je peux en dire quelque chose. C’est temps ci, mon véhicule étant en panne, je suis obligé d’emprunter un "taxi vert" pour aller et revenir de mon job, ce qui m’amène à me frotter avec ces Nagrin Non lotis man. La dernière fois dans le taxis retour, j’ai eu maille à partis avec l’un d’eux. Dès le départ du taxis, sachant que ma destination était Ouaga 2000, il a commencé à dire et répéter que la Zone du Bois est meilleure que Ouaga 2000. Je lui demande pourquoi, il dit que la Zone du bois à été construite avec honnêteté et Ouaga 2000 avec l’argent du sang. Je lui répond qu’il a peut-être raison, vue la vie que menaient les anciens locataires de Kosyam. Au file de la conversation j’apprend que ce monsieur a bien connu le quartier "Zogona Hong Kong" qui est l’ancien quartier sur lequel les 1200 logements a été construit et dans lequel j’ai fait mon enfance. Je finis par lui dire que s’il a bien connu ce quartier "Zogona Hong Kong", il ne devrait pas loger aujourd’hui à Nagrin. Alors il recommence l’attaque, en disant qu’il y a des gens qui se sont prostitués, ont tué leurs mamans pour loger à Ouaga 2000...etc. L’a je n’ai plus sorti un mot de ma bouche jusqu’à mon arrêt où je suis descendu du taxi en leur souhaitant une bonne route. Pour vous montrer un peu la mentalité de ces croquants d’un autre âge. Comme dit Simon "tout le monde n’est fait pour vivre à Ouaga".

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 15:33, par choqué
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Moi je voudrais juste comprendre une chose.d’où est sortie cette accusation de voleuse de bébés ? A cause d’un cerveau malade,un dément ou un manipulateur,cette jeune maman aurait pu perdre la vie .et de quelle manière ??? Donc il suffit que j’ai quelque chose à reprocher à x ou y pour le guetter en pleine rue et rependre la rumeur qu’il est comme ceci ou comme cela,que la foule prendrait cela pour argent comptant et se lèverait contre ce dernier ??? Cet acte est à punir avec la dernière rigueur.que cela ne se répète plus !! La police doit prendre ses responsabilités ! Tout le monde sait que les prisonniers qui sont a la maco sont sous la garde des GSP.ils les empêcheront de s’evader et les defendront contre un ennemi exterieur.dès lors que ces agents de police ont engagé la poursuite et ont arrêté la bonne dame,il etait de leur devoir de la préserver contre toute forme d’agression.retrouvez ces délinquants et punissez les.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 16:00, par Ka
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Tout à fait d’accords que Divine ait la volonté de nourrir son enfant quoi qu’il arrive, c’est ainsi l’amour maternel. Mais ce que je demande à toutes et à tous, c’est de s’abstenir de conduire si vous n’êtes pas en règle. Oui le lait de l’enfant est une priorité, mais la prudence d’abords. Si ce ne sont pas les policiers, ça pouvait être un accident grave sans couverture d’assurance pour elle, mais aussi pour des innocents. Si elle était en règle, ceux-ci auront peut-être évité avec un peu chance, malgré les ont dits et le fatalisme des Burkinabé. Je suis contre la violence et le fatalisme pratiqué par nos compatriotes. Je suis aussi contre ceux qui ne sont pas en règles avec leurs voitures qui tuent plus que tout au Burkina. Priorité d’accords, mais prudence d’abords, mesdames et messieurs.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 17:49, par jan jan
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Cher "assi" internaute 26, lève toi, donc tu regrettes l’ère du Blaiso, l’ère de la Révolution ?? Hein, tu crois que l’on était en sécurité ? Je te rappel que depuis août 1983 à septembre 2015 beaucoup de nos citoyens ont disparu sans laisser de trace, les familles ne savent pas ce qu’ils sont devenus, le sais-tu ? Pendant la révolution à l’heure du couvre-feu, si tu entendais des véhicules militaires genre Jeep qui s’arrêtaient chez ton voisin, tu te cachais sous le lit, car tu savais que c’était quelqu’un de cette cour qui allait disparaître pour de bon. C’est cette dictature sanguinaire et rapace de nos biens qui a engendrée ces croquants qui se sont pris à cette pauvre femme.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 18:01, par Temps de l’action
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    ça s’appelle manipulation de foule par des gens tapis dans l’ombre à des fins d’assassinat ciblé, exactement comme ce qui s’est passé à l’insurrection. si on chauffe bien les jeunes qui sont à l’origine de ce "wiibdo" on découvrira les commanditaires

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 19:13, par Daoud Traore
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Très choquant et honteux pour notre peuple et notre image. Quel investisseur qu’il soit burkinabé ou étranger viendra investir dans notre pays dans un climat digne du farwest Americain. Si par le passé de tels actes n’ont été punis suivez mon regard Asseblées Nationale hotel Azalaye les domiciles voici la porte ouverte à tous les abus et actes de barbaries qui rappel le moyen âge. Ces crimes doivent être punis avec la dernière énergie et les autres doivent être traduit devant les tribunaux compétent cela va de la crédibilité de notre justice de notre pays et depuis avènement de l’insurrection qui a crée Etat de non droit et un état à déliquescence incapable d’assurer la sécurité des citoyens honnêtes on assiste à la chenly. Seule la répression peut recadrer ces yelkayé comme dans le passé, un peuple d’indigène ca s’éduque au bonne pratique comme les enfants surtout ces broussards venus d’ailleurs. Le pays va à la dérive si on ne prend garde incivisme banditisme terrorisme d’état ect. QueDieu protège ma chère partie de cette horde d’individu d’une autre époque.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 01:14, par Aïma
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Les gens sont en colère contre de tels actes barbares envers cette pauvre dame et cela se comprends. Moi, j’irai plus loin en disant que de tels comportements de gens abrutis et sans éducation montrent le déclin moral et social dans lequel sombre actuellement notre société et notre pays. Le laxisme de nos gouvernants, le laxisme de notre appareil judiciaire, les insuffisances dans l’éducation et de l’éducation surtout par la démission des parents qui laissent leurs enfants sous l’emprise de la rue faite de vices de toutes sortes, d’oisiveté et de la haine de l’autre...C’est ainsi que des meutes sauvages de personnes enragées par la jalousie, la haine, la méchanceté gratuite s’autorisent le droit de vie et de mort sur leurs semblables.
    Ces personnes sans repère moral, sans foi ni loi, ne trouvent pas la réponse des institutions de l’Etat en face d’elles, ni pour les éduquer, ni pour réprimer sévèrement leurs actes criminels. Puisque l’Etat et ses institutions se montrent laxistes et absentes parfois face aux besoins de sécurité, de protection et de justice des populations, les abrutis commencent à poser des actes injustifiés et injustifiables, quitte à porter atteinte à l’intégrité physique et à la vie des gens.
    Vers quelle société déclinons-nous ? A ce rythme-là, quelle société allons-nous laisser à nos enfants ? Quand on a eu une mère, peut-on se permettre de traiter une femme de la sorte, la molester nue en public ? C’est très triste. Du courage et prompt rétablissement à Adjaratou Diessongo. Je demande à nos autorités de gérer ce problème avec rigueur et de punir les coupables avec la plus grande sévérité pour rendre justice à cette dame et aussi pour l’exemple.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 16:35, par sidpawetta
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Ceux qui disent que la femme à déconné en fuyant la police. Nous pensons que le débat n’est pas la bas. Quelque soit le délit commis ; aucun être humain ne mérite cette peine.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 16:40, par sidpawetta
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Nous sommes toujours dans la logique de l’insurrection. On peut brûler des édifices publics et les domiciles des gens et on dit qu’ils ont tort

    Répondre à ce message

  • Le 27 juin à 09:12, par Diallo
    En réponse à : Affaire Adja Divine : Attention à la rumeur et à la foule

    Vous enragez ? Il y a de quoi. Nous sommes le 27 Juin, aucun lyncheur n’est inquiété. Pire, la victime a été une 2ème fois lynchée par réseaux sociaux interposés qui renversent la vapeur et la présentent comme coupable. Et après nombreux échanges avec la PN, j’ai la certitude, écrits à l’appui, que les lyncheurs sont protégés.
    Ce n’est pas comme ça que les instincts sauvages de certains seront réprimés.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés