Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

jeudi 25 mai 2017 à 01h38min

À la phase des échanges de la 20e édition de la Journée nationale du paysan tenue à Kaya, beaucoup d’usagers de la route Didyr-Toma ont été surpris d’entendre, le 13 mai 2017, le ministre des Infrastructures, M. Eric Bougouma, affirmer que les travaux du chantier ont effectivement débuté. Où et en quoi consistent ces travaux se demandent encore aujourd’hui tous ceux qui empruntent cette voie…

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

Oui, nous voulons bien savoir en quoi consistent les travaux annoncés par le ministre Eric Bougouma, en charge des ponts et chaussées. Car depuis le lancement des travaux le 15 décembre 2016, aucune machine n’a encore été aperçue sur cette route, de Didyr à Toma, en passant par Sapala, Kéra, Koin.

L’on nous dira qu’un tel chantier ne consiste pas uniquement en un déploiement de grosses machines ; certes. Mais un peu plus de cinq mois après le lancement des travaux, l’on est en droit de se poser des questions, quand absolument rien sur cette voie ne laisse penser à un quelconque chantier en cours ; surtout qu’il est prévu pour durer 15 mois.

L’on se rappelle en effet que c’est le 15 décembre 2016 qu’a été lancé le chantier de la RN 21, long en tout de 84 km et qui va de Didyr à Tougan, soit 43 km pour ce qui concerne le tronçon Didyr-Toma. Pour aller vite, avait-on expliqué, deux entreprises ont été chargées de la réalisation du chantier : la Compagnie sahélienne des entreprises du Sénégal pour le lot 1, Didyr-Toma et l’entreprise Oumarou Kanazoé (OK) du Burkina pour le lot 2, Toma-Tougan distant de 41 km. Il leur avait été donné quinze mois (saison pluvieuse y comprise) pour livrer le produit fini.

Et tous ces engagements ont été pris sous la supervision du Premier ministre, Paul Kaba Thiéba, qui a présidé la cérémonie d’ouverture. Et c’est légitimement que le chef du gouvernement s’est dit heureux de participer à un événement historique, quand on connaît le calvaire que les usagers de cette voie endurent depuis des décennies. « La construction et le bitumage de cette route permettra de renforcer le statut de grenier du Burkina de la région de la Boucle du Mouhoun » avait précisé le Premier ministre Thiéba. Vrai ! Quand on sait que la région de la Boucle du Mouhoun, considérée comme le grenier du Burkina n’a que 368.1 km de route bitumée.

Lors du lancement des travaux le 15 décembre 2016, les populations des provinces du Sourou et du Nayala avaient cru voir le début de la réalisation d’un rêve. Ce que le maire de Toma, Malick Garané, avait expressément exprimé : « En cette heureuse occasion qui voit la réalisation d’un rêve, le rêve du peuple San, je voudrais traduire la joie et la fierté de cette population et en particulier la population de la commune de Toma et certainement celle de toutes les autres communes sœurs qui bénéficient de cette infrastructure. Notre joie est immense et les mots pour l’exprimer nous manquent », a lancé le bourgmestre de Toma.

Encore combien de temps pour voir ce rêve se réaliser ? A dix mois de l’échéance, cet engagement sera-t-il tenu conformément aux déclarations du ministre des infrastructures qui aime à répéter que son gouvernement « ne fait pas de promesses non tenues » ?

C. PARE
Lefaso.net

Lire aussi : Bitumage de la route Didyr-Toma-Tougan : 15 mois pour mettre fin au calvaire des populations

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 18:28, par Bouki
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    On voit très bien que les travaux ont effectivement débuté. Quelle prouesse !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:47, par Touba
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    J’ai l’impression que cette tortue (gouvernement) ne démarre que lorsqu’il y a le feu derrière. Si c’est ce qu’ils veulent, nous avons appris des autres. Nous avons droit à un minimum de respect. Si le lancement des travaux était un cirque, nous n’en sommes pas acteurs ni spectateurs. Nous voulons des actions et la vérité.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 19:12, par Ttoe
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Bonne analyse sirien n est fait on se fera aux élection a venir nous sommes fatigued

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 19:35, par Le Frère
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Les travaux avaient été annoncés pour démarrer le 30 septembre 2016 par un de nos frères, membres du Gouvernement. Impatients de voir les travaux effectivement démarrer, la jeunesse du Nayala avaient voulu donner de la voix, mais ils furent calmés. Le lancement officiel par le Premier Ministre avait redonné l’ espoir d’ un debut imminent des travaux. Mais force est de reconnaître qu’il y a quelque chose qui ne cloche pas. Si les travaux peinent à démarrer, j’espère qu’ils ne seront pas bâclés. Cela ne passera pas. Nous avons longtemps attendu et nous voulons une route construite selon les normes. A bon attendeur...

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 19:44, par MADIBA2
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Si les populations "san" veulent elles n’ont qu’à dormir et on verra si un bitume traverser leur ville. Face des dirigeants parvenus qui ont érigé en règle de gouvernance le mensonge et le vol des ressources publiques il faut se battre si le peule san n’a pas encore compris cela qu’il dorme et dans 5 ans on ferra le point. Comment peut-on sortir publiquement mentir que les travaux ont débuté, des travaux qui ont été lancé en grande pompe, tout en sachant qu’aucune machine n’a arraché le petit arbuste. Vous les journalistes vous êtes complices et l’histoire retiendra cela contre vous. Sinon, dès que le ministre a eu le culot de dire que les travaux ont débuté il fallait faire un reportage grand format sur ce tronçon pour que les uns et les autres voient la réalité. Le BF deviendra ce que le peuple veut qu’il devienne, là dessus je n’ai aucun doute, si le peuple a pu faire fuir BC en un soleil de midi ce n’est pas des parvenus qui vont nous emmerder il suffit qu’on en décide même sans le machiavélisme de gorba.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:06, par Kadu
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Ce gouvernement joue aux memes jeux k celui de blaiso. On se demande ils ont quoi avec le pays samo ? En realité quelque chose ne va pas.vu le grand silence et les mensonges de ces derniers.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:12, par Time will tell
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Le samo qui n’assume pas sa revolte ne mérite pas que l’on s’apitoie sur son sort. il repondra de son malheur s’il se fait des illusion sur la condescendance suspect d’un MPP qui prétend l’affranchir. c’est même très bien pour vous. Sangoulé Lamizana et Saye Zerbo n’ont rien fait dans ce sens. conséquence : A la mort de Saye, son corps est transporté sur cette route dégradée. La fille de Lamizana qui est la femme de Paramanga aurait perdu bras au cours d’un accident sur la route de Tougan. Paramanga, lui-même premier ministre pendant 7 ans n’a rien fait pour la route de Diapaga. lors de l’insurrection, il aurait emprunté cette route avec une CRYPTON rouge. comme quoi, parfois nos actes nous rattrapent. Paul Kaba Thiéba, fils de la localité nommé ministre ferme l’oeil sur projet fictif de bitumage de la route qui mène chez lui. Franchement les couloirs de l’assemblée national seront étroits au bilan du PNDES.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:35, par Tim
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Ce gouvernement est un vrai champion en mensonge.Même une pierre n’a bougé comme debut des travaux sur cette voie.Pour ce gouvernement leur idée c’est trainé les pieds et attendre 2020 pour les elections et flatter ainsi le pays san pour rester au pouvoir.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 05:55, par Nabib
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Héééé ! Vous Les chameaux , depuis quand chameau marche sur du goudron ? Vous faites comme si vous ne suivez pas la télé ? Moi je suis Dans un cabinet et j’ai suivi ce dossier. Moi j’en veux à la BOAD , qui a accepté co parrainé ce lancement avec votre fils Le PM , Tout en sachant que le processus du choix de l’entreprises chargée du contrôle et du suivi des travaux n’était même pas fait . C’était plutôt une opération de pub ou de charme dont seuls les tenants de ce pouvoir en ont Le secret. Ce n’est pas chez Les chameaux seulement que ca se passe au BURKINA. La question que nous techniciens se posent est que : jusqu’où l’irresponsabilité va nous conduire ? Un Ministre ne parle pas au hasard. Mais venant de Eric B. cela ne doit étonné personne car Cest Le prototype même du mensonge.
    Mes esclaves les chameaux, battez-vous pour arracher votre dû. Meme Le bébé sait se battre pour arracher le sein à sa mère.
    Avec le passage de cet article sur Le net vous verrez garer d’ici La semaine prochaine des engins à Toma et Tougan. Le pays est dirigé par La rue. Bonne chance à vous chers esclaves.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 07:33, par rabo
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Le même ministre a annoncé que le tronçon Koupéla / Fada était en réfection !!!!!! sur 100 mètres.
    j’ai emprunté la voie le lendemain de la diffusion du discours du ministre !!!
    Nous, les burkinabé, sommes nous si aveugles que ça !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 07:35, par Neb-nooré
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Bonjour,
    Au cour du weekend de la fête du travail, j’ai fait la route ouaga-koudougou-reo-toma-tougan, quel calvaire entre didyr-toma-tougan. Conséquence : crevaisons + carters percé. A tougan on nous conseille de rentrer à ouaga par la route tougan-yaba-yako-ouaga. Cette route est en cour de chargement et le voyage s’est assez bien passé. En effet le chargement de la route est dans les environ de Bagaré.
    Alors j’ai été étonné d’entendre le ministre dire que les travaux ont effectivement débutés sur l’axe didyr-toma-tougan. J’ai d’abord pensé qu’il a voulu mentionné le cas de la route tougan-yaba-yako. Mais en écoutant bien il parle effectivement de l’axe didyr-toma-tougan.
    C’est faux c’est archi-faux. Ce ministre ne maîtrise rien dans son ministère ou a-t-il menti pour couvrir son incompétence et celui de son gouvernement ? Je pense qu’il a menti pour couvrir les différents magouilles de ses mentors.
    Je conseille aux journalistes de sortir leurs cameras et appareils photos pour nous faire un bon reportage sur ce énième mensonge de nos dirigeant. Vous jouerai votre rôle d’organe d’éveil de la conscience des peuple n’en déplaise aux gendarmes.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 11:49, par Mogho
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Je salue et félicite cette démarche de Lefaso.net pour réclamer aux autorités un droit élémentaire administrés : la communication publique. C’est en même temps une logique des médias dans leur rôle d’accompagnement des politiques publiques. Malheureusement, c’est une mission jusque-là laissée aux journalistes d’investigation. Pourvu que cette action continue et s’étende sur d’autres cas ; et que les papiers portent la signature de Cyriaque PARE lui-même...
    En dehors de cette façon de voir la chose, je m’en fous que Tougan ou Toma disposent d’une route bitumée car nous n’avons pas besoin de leurs fils et filles à Ouaga vu que le peu déjà ne nous facilite pas la vie. Lol !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 18:07, par jojo
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    courage à vous mes chers esclaves
    ce monsieur Éric Bougouma est un menteur et un illusioniste. Un incompétent notoire qui vous as berné avec la complicité de Bonané.
    Le PM a cautionné cette forfaiture.
    Comment procéder à un lancement alors que les contrats ne sont même pas signés et le bureau de contrôle non choisi.
    Il paraît que ce sont les syndicats qui dirigent ce ministère. conséquences les amis et les parents sont promus.les marchés dealer. Le cas du FER B est là.
    Quand vous ouvrirez l’oeil il sera tard. Ce bitumage debutera dans le dernier trimestre de cette année.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 20:44, par lagitateur
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Merci à Lefaso.net. C’est pour cela que la presse est nommée 4e. Pouvoir. Ne baissez pas la garde et comme cela, ensemble avec les internautes, nous emmènerons nos dirigeants a changer positivement. Vive la liberté de presse et de parole. Quant à vous les chameaux, soyez patients. Je sais que vous êtes le seul Peuple qui n’a pas de goudron mais ça va finir par arriver.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 09:01, par Taan-Pêli du Nayala
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Vraiment !! Quelque chose ne tourne pas rond avec cette partie du Burkina(prétendu grenier du Faso). Pour le problème du courant, le peuple san a souffert et il a fallu la venue d’un de ses fils( Ki Siengui Apollinaire) à la SONABEL pour que les lignes bougent positivement. Encore le problème de Bitumage où on joue avec la morale, la patience et le temps. Bien sûr avec cette complicité aveugle de ses propre fils(PM, Ministres et Députés). <>

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 09:04, par djiguemdé Ablass
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    kiaaaa, laissez-moi rire là où il faut pleurer toute l’eau de son corps. J’ai assisté au lancement de la route Koupéla-Gounghin, en tant que reporter. Le jour j, il y avait au moins une trentaine de V8, une quarantaine d’autres 4X4. Chaque invité tenait à venir seul dans son bolide. Le plus graaaaave, un mini bus venu d’on ne sait où avec uniquement la jeunesse du MPP y était conviée. La dernière fois où j’allais à Fada trois mois après, j’étais agréablement surpris de voir que à la place du goudron, on avait rapiécé la route avec de la terre rouge. parents de Toma-Dydir, considérez que le lancement opéré n’était qu’une ruse. Une feinte que les politiques savent inoculer aux populations comme des rappels de leurs promesses électorales.croisons les doigts, ça va venir le goudron. Laissons leur leur temps. courage

    Répondre à ce message

  • Le 6 juin à 10:35, par Lebattant
    En réponse à : Route Didyr-Toma : Où sont les travaux « effectivement débutés » du ministre des infrastructures ?

    Je pense que le problème c’est nous mêmes les samo.
    j’ai tellement mal que j’aurai du mal à m’exprimer sur la situation de bitumage de la route dydir tougan.
    nous sommes les incapables c’est pour cela chaque fois ont nous roule dans la farine !
    ce qui est sur le ministre va nous entendre dans les jours avenir ...

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés