Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

Ceci est une tribune de Célestin Badolo sur le lynchage d’une femme dans une rue de Ouagadougou • mercredi 24 mai 2017 à 09h58min

Madame la ministre, il a été donné au monde entier de voir une dame mise à nue, lynchée au motif qu’elle serait voleuse d’enfants. Il a fallu l’intervention musclée de la gendarmerie nationale pour lui sauver la vie. Je voudrais dans cette adresse et en cette femme, rendre hommage à toutes les femmes du Faso.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

Elles sont nombreuses et muettes celles qui chaque jour comme cette pauvre dont on a présenté la nudité dans la rue et sur les ondes, à souffrir dans les maisons sous le joug d’une société criminelle dite moderne qui n’a plus que faire de la dignité humaine. Oui elles sont nombreuses et anonymes ces pauvres dames qui reçoivent de plus violents coups aussi moraux que physiques sur elles chaque jour et qui malheureusement en meurent. Les raisons pour lesquelles elles souffrent le martyr sont aussi multiples que farfelues malgré nos lois et institutions qui se veulent protectrices. Mais aucune loi n’est aussi bonne pour protéger une société si la volonté des acteurs n’y agit.

Alors madame la ministre, vos efforts en faveur de la société burkinabè en passant par la femme seront vains si à cette occasion vous n’agissez pas. En votre autorité nous voulons toucher toutes les associations de promotion de la femme, c’est maintenant ou jamais. Il faut mettre les textes en application, il faut porter plainte, il faut poursuivre devant l’autorité compétente ceux qui pense pouvoir impunément fouler aux pieds les règles de la République. Il faut le faire car pour rien n’au monde on ne saurait s’adonner à de telles pratiques à ce siècle où toutes les lèvres sont marquées du sceau de la protection de la femme.

Pour ce faire, nous dénonçons deux (02) groupes de personnes et les enquêtes peuvent permettre de situer les responsabilités. Ce sont d’abord tous ceux qui ont été à l’origine et dans l’action du lynchage de la dame, et la RTB pour avoir diffusé ces images. Au premier groupe, nous reprochons d’une part de se rendre justice alors que les voix de recours existent contre cette dame qu’ils accusent et d’autre part, de porter atteinte à l’intégrité physique et morale de cette dernière. Au second groupe (la RTB et tous autres organes qui auraient diffusé ces images de la nudité de la femme), nous reprochons de porter atteinte à l’intégrité morale de la victime et aux mœurs publiques car pour informer les populations de cette affaire, ils (les organes de télé) n’avaient nullement pas besoin de diffuser l’image de cette femme nue et impuissante. Quelle déontologie !

« En Afrique, les droits de l’homme sont abondamment proclamés, insuffisamment protégés et constamment violés », écrivait le Professeur René Digni Segui en 2001. Quinze (15) ans après, cette assertion semble toujours vraie. Nos politiques en faveur de la femme ne sont que vanité si la cause de la femme reste juste un argument pour mobiliser des ressources financières et que sur le terrain, elles ont laissées à elles-mêmes alors que tous les moyens existent pour les protéger. Au-delà de la corvée d’eau qu’elles endurent contrairement à nos promesses, au-delà de toutes les difficultés qu’elles endurent (sans appui de nos politiques) quand elles portent une grossesse ; cet acte de lynchage est une atteinte à l’ordre public et sous aucun prétexte votre département ne saurait s’y soustraire. Cela y va de l’intérêt de tous.

Célestin Badolo
Activiste de la démocratie et de la bonne gouvernance

Crédit photo : Radio Omega

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 16:59, par Le Sphinx de Pissy
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Inacceptable ce qui est arrivé à cette dame. Je suis au bord des larmes. En plus cela pourrais arriver à une sœur , une mère à nous tous.
    Il faut un châtiment exemplaire pour tous ceux qui ont participé à ce lynchage d’un autre âge.

    Il faudrait des excuses public de la police et un dédommagement conséquent de le part des autorités et pour la réhabiliter le PF , le PAN devront la recevoir officiellement et l’encourager pour un nouveau depart.

    Surtout , il faut par l’exemple et par la lourdeur de la sanction que pareil situation ne se reproduise plus. Des photos existent des gens qui ont participé et ces derniers citeronss leur complice et le maximum pourra être châtié.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:01, par ACHILLE DE TAPSOBA
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Meilleure santé à Adjaratou Diessongo. Courage à elle. Elle a failli perdre sa vie mais Dieu merci elle a été sauvée in extremis. Nous regrettons ces actes violents et cyniques et espérons que ces scènes d’horreur ne se produiront jamais.

    Achille De TAPSOBA

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 12:11, par Le voyant
      En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

      Adjaratou Diessongo a failli perdre sa vie tout comme le policier DOSSOUGOU a déjà perdu sa vie suite au refus d’obtemperer tel que cette dernière est auteur. C’est dommage pour ce qui lui est arrivé du fait de l’incivisme des populations tout comme celui de Diessongo qui a malheureusement été criard. Que les uns et les autres tirent cette leçon et se comporter enfin en responsable par l’abandon de l’anarchie de l’ère COMPAORE dont certains tenors sont encore aux commandes aujourd’hui. Nous seront toujours victime de notre propre comportement et ce sera une erreur momumentale si nous croyons que se sont ces menteurs politiciens qui vont s’occuper de notre sécurité à notre place.

      Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 14:52, par Mtcbiiga
      En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

      Meilleure santé Adja Moi je pense que l’on doit maintenant commencer à condamner la *foule* cest exagéré ces genres de lynchage à tort , sur des soupçons,le mensonge. La foule doit être punie. L’exemple de notre confrère aux États-Unis pas pour comparaison car c’est une agression mais il faut rechercher ces gens sur la photo et les verbaliser. Ce sera un début pour la lutte contre l’incivisme au Burkina. Courage Adja ta dignité n’est pas bafouillée, ce sont des làches ces bourreaux

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:05, par Un Passant
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Prompt retablissement a la dame. Dire plus jamais ca n’est pas suffisant. Il faut que chacun commence a payer de ces actes. Les deux policiers doivent s’expliquer. Ceux qu’on a reconnu dans la foule doivent repondre de leurs actes. Que la loi s’applique dans toute sa rigueur. Sinon, il suffira un jour que quelqu’un qui n’aime pas notre tete (pour une raison ou une autre) crie "au voleur ou voleuse d’enfants" pour que nous soyons lynché(e)s.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:08, par OA
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Mon ami BADOLO, j’espère que c’est pas parce qu’elle est femme qu’elle a été lynchée mais plutôt parce qu’elle est accusée d’avoir enlevé des enfants et que ça allait être la même chose que si c’était un homme. l’acte est ignoble punissable certes, mais pas parce que c’est une femme.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:10, par Horus
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    La police est en grande partie responsable du lynchage de la pauvre dame. La police et les personnes reconnaissables sur l’élément publié par la TNB et BF1 doivent être poursuivis en justice. Cette femme a failli être tuée par des chiens qui l’ont accusée d’être voleuse d’enfant et aujourd’hui, tous ces imbéciles réalisent qu’il n’en est rien. Quand bien même elle aurait pu être une criminelle, personne n’avait le droit de lui infliger ce traitement dégradant car la police, la gendarmerie et les tribunaux sont les institutions mises en place pour rendre la justice. Que tous ces criminels pourrissent en enfer après avoir séjourné en prison. C’est écœurant !!!

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 11:30, par Le réaliste
      En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

      Bonjour Horus et à tous.
      Ce qui s’est passé est vraiment regrettable. Cependant, la victime (bonne dame) est la première responsable de sa propre situation du fait de son incivisme en désobeissant aux injjonctions régulières des policiers. Il faut que les uns et les autres saches que toute personne peut etre la première victime de son propre acte incivique comme celle là tout comme celui qui est tombé dans le fossé la fois passée au cours de sa fuite. Des policiers ont meme été tués et blessés suite à des actes inciviques similaires et nous avons condamnés les actes. J’aimerais que les internautes sachent qu’elle n’a pas subi ce sort à cause da sa féminité comme le laissent certains et surtout soeurs. Je ne suis pas policier, mais ce corps ne peut pas etre incriminé dans cette situation. Sachez que si la Gendarmerie et la Police arretent de mener leurs activités regaliennent sur les chemins publics et dans les villes et campagnes, c’est nous memes qui allont les reclamer en plein jour et au plus vite. Je pense qu’il faut une reconscientisation générale des populations, toutes couches socio-profesionnelles, toutes catégories de personnes, vous et moi y compris, afin de cultiver la tolérance, l’amour du prochain par le respect d’autrui, l’acceptation de nos lois et règlements, bannir la méchanceté, la rapacité, l’arrogance, le mensonge, le vol etc..., ce qui nous permettra de vivre ensemble dans la quiétitude totale. J’invite tout le monde au réalisme

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:13, par Anta
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Ouagadougou est devenu un dangereux coupe-gorges peuplé de dangereux coupe-jarrets. C’est devenu le quartier de Subure dans l’ancienne Rome. Il ne manque plus qu’on viole les pauvres femmes dans SOTRACO au nez et à la barbe des policiers.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:13, par Sidzabda
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Dans cette affaire, la police est entièrement responsable. qu’elle arrête de poursuivre les gens. il lui suffit seulement de communiquer le numero du véhicule à leurs collègues plus loin. elle doit être professionnelle au lieu de faire subir la misère au gens. plus jamais cela

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 17:33, par Gypsie
      En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

      Acte barbare condamnable, mais la dame a une part de responsabilité dans l’affaire. Il fallait s’arrêter et expliquer au Policiers que tu n’es pas en règle. Les gens posent des actes sans mesurer les conséquences. Par ces temps qui courent tout le monde est suspect jusqu’à preuves du contraire. Quand à la population déchaînée vous voyez bien qu’elle est escortée par la police pourquoi vouloir la lyncher sans même savoir ce qu’il se passe. Yako policiers vous travaillez on vous accuse d’excès de zèle, vous êtes souples on vous traite de laxisme. Jeunesse burkinabé ressaisis-toi.

      Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 17:39, par Zangoté
      En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

      la police a été dans son rôle jusqu’à la séquence où elle abandonne la pauvre dame à la foule. De toute façon, on peut reconnaître ces agents indélicats et les poursuivre pour non assistance en danger. Pour le reste je souhaite prompt rétablissement à la dame et profite inviter les citoyens à se soumettre aux contrôle de police. Pour n’avoir pas renouveler son assurance d’un montant de 60 000FCFA environ, elle a failli perdre sa vie et c’est cela qu’il faut comprendre. Si elle n’avait pas fui, tout cela ne serait pas arrivé. Faisons pardon et sachons raison garder. Son comportement est à l’origine de ce qui lui est arrivé. Dans notre contexte actuel, il n’est pas opportun de se comporter de la sorte. Et si c’était une kamikaze qui cherchait un endroit pour se faire exploser ? Tous mes souhaits de prompt rétablissement à la dame.

      Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 20:56, par Non !!!
      En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

      La police n’est pas responsable. En ces temps de terrorisme et d’auteurs d’acteurs immoraux la police a le droit de poursuivre tout individu qui lui semble suspect. Pourquoi la dame fuyait si elle n’était coupable de rien ? Pourquoi a-t-elle contourné la police en contrôle ? Dans le journal de 20 heures ce jour 24/05/2017 elle a déclaré que son assurance est périmée depuis le 05 mai ; c’est donc la raison pour laquelle elle a contourné la police.
      La dame serait coupable des faits suivants :
      1. Circulation sans documents d’assurance à jour,
      2. Refus d’obtempérer,
      3. Mise en danger de la vie d’autrui pendant sa fuite sans véhicule assuré.
      La police n’a fait que faire son travail.
      Quant à la population, je ne sais pas pourquoi on l’aurait accusé de voler un enfant si quelqu’un ne lui en voulait pas ou si elle n’était pas redevable à quelqu’un. Elle n’a rien dit sur ce pan de l’affaire. Hier aussi elle n’a pas osé dire sur BF1 que son assurance était périmée. Toute la vérité se saura.
      Pour conclure, elle est fautive mais cela ne doit pas être une raison pour être lynchée par la population. Soyons des citoyens modèles avant de réclamer justice.

      Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 22:06, par ramses
      En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

      bsr !si tu ne te reproche de rien pourquoi devier les agents de securite en circulation ?

      Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 23:20, par Tounsida
      En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

      Dans cette période d insécurité totale, on ne peut pas dire a la police de ne plus poursuivre les gens. Il faut plutôt que les gens obtemperent. Toutefois, je condamne avec la plus grande fermeté cette façon de se faire justice. Des innocents pourraient perdre facilement la vie comme ca. À l’auteur de l’article, je voudrais juste dire qu’ il faut condamner quelque soit la victime, mais ne pas mettre en avant le fait qu’ elle soit femme pour condamner. Que la victime soit homme ou femme, c est la même chose pour moi : c’est condamnable.

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:17, par Gildas COMPAORE
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Moi je condamne les policiers qui ont été à la base de cet malheur de la bonne dame. C’est bien vrai qu’elle était en infraction (refus d’arrêt), mais il est dit aussi qu’ils ne doivent plus poursuivre quelqu’un en infraction encore, et si elle faisait un accident ?
    Mes frères policiers faitent pardon s’il vous plait, vous êtes des esclaves de l’argent, vous vous dites vouloir ramener les citoyens sur le bon chemin alors que c’est pour les raquéter seulement. Vous n’avez pas de salaire ? Hawouuuu !
    Imaginez, toi policier, tu te cache à un coin de la rue, soit disant de surprendre les gens en infraction. Au contraire tu dois te mettre en évidence pour que quiconque te voyant ne veuille brûler le feu ou communiquer en circulation.
    Pour la population, il est temps que nous prenons conscience, la justice appartient au tribunal. Je souhaiterai qu’une décision ferme soit prise envers ces derniers pour que cette violence prenne fin.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:22, par Sawadogo
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Il faut que l’État punisse toutes les personnes s’ étant rendues responsables de ce crime d’1 autre âge. Il ya des images qui circulent. Mettez la main sur l’une de ces personnes et vous aurez les autres. Que les gens apprennent à utiliser leurs cerveaux pour réfléchir ; sans aucune preuve, vous agressez presque mortellement une personne, c’est ahurissant ! Je profite de l’occasion pour demander à nos concitoyens d’intégrer un peu d’humanité dans les actes que nous posons : même les voleurs, que dire, les présumés voleurs de poulets ne doivent plus etre lynchés mortellement. A Ouaga, ton ennemi veut ta mort, c’est simple, il n’a qu’à crier haut et fort : au voleur ! et te voilà refroidi à jamais. Arrêtons un peu, combien d’innocents morts ainsi ! Même les criminels ont des droits, qu’i faut respecter.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:24, par paysannoir
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Merci Mr Badolo pour votre écrit et votre interpellation qui vient à point. Des preuves matérielles existent permettant d’identifier et d’arrêter ces barbares d’un genre nouveau. Des barbares post-insurrection qui ont leurs noms sur la video de radio oméga. C’est le président du Faso qui est interpellé. A Kaya il a intervenu lorsqu’il a été question d’un journaliste. Simon Compaoré doit faire vite pour que certaines personnes n’aient pas le temps de fuir. Les artistes doivent inviter toute la jeunesse à sortir pour dire non à l’incivisme de ces analphabètes qui polluent l’existence des Ouagalais civilisés et respectueux des droits de l’homme. Safiatou Lopez, Sam’s K, Smokey, Zeph, Odile Bonkoungou, ... vous etes où pour laisser le pays laisse-guidon comme ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:30, par Gildas COMPAORE
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Moi je condamne les policiers qui ont été à la base de cet malheur de la bonne dame. C’est bien vrai qu’elle était en infraction (refus d’arrêt), mais il est dit aussi qu’ils ne doivent plus poursuivre quelqu’un en infraction encore, et si elle faisait un accident ?
    Mes frères policiers faitent pardon s’il vous plait, vous êtes des esclaves de l’argent, vous vous dites vouloir ramener les citoyens sur le bon chemin alors que c’est pour les raquéter seulement. Vous n’avez pas de salaire ? Hawouuuu !
    Imaginez, toi policier, tu te cache à un coin de la rue, soit disant de surprendre les gens en infraction. Au contraire tu dois te mettre en évidence pour que quiconque te voyant ne veuille brûler le feu ou communiquer en circulation.
    Pour la population, il est temps que nous prenons conscience, la justice appartient au tribunal. Je souhaiterai qu’une décision ferme soit prise envers ces derniers pour que cette violence prenne fin.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:33, par SPI
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    ça me rappelle le sort d’une dame pendant une campagne électorale dans la même capitale. On avait dit plus jamais ça. Les Burkinabè sont-ils atteint de l’insurectinose !!! Vraiment ça me dépasse. Les images sont insoutenables.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:36, par ouedra
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    prompt rétablissement à la chère dame. mais je voudrais que vous situer la responsabilité de la police au lieu de parler n’importe comment. le refus obtempérer est-il pénal ou pas ? apprenez le droit et basez vous sur les textes avant d’analyser les faits. quand on ne connait pas on se tait

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:42, par iboudame, kinbdin
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Bonsoir ce qui est arrivée à cette femme, c’est cette malédiction pour ce pays de vouloir punir toute personne, parfois innocente, par la colère populaire. Malheur à tous ceux qui d’une manière où d’une autre ont participé à la lapidation ou au châtiment de cette femme. Sachez que ce qui arrive à notre pays est la rançon de l’officialisation et de la sacralisation des actes de punition populaire. Quand un individu tue une personne par arme, par massue par autre moyen, on l’appelle un assassin. Quand c’est une foule, c’est la colère aveugle. J’ai dit à mes enfants celui, ou celle qui prendra part à lune punition collective ou populaire déclenchée par une personne ou un groupe de personnes, je vais le traiter non seulement d’enfant intolérant mais surtout d’un assassin. Même prendre des pierres assommer un voleur, ne le faites pas laissez ceux qui sont ou qui ont été mal éduqués le faire, toute malédiction s’abattra sur eux.
    Des adultes ont conçu et initié des actes punitifs collectifs à l’endroit d’autres burkinabès soit disant hommes politiques accusés de vouloir modifier un article. Aujourd’hui des articles n’ont pas été modifiés mais les agissement sont contraires à la loi et pire à notre constitution. Ils font partie des criminels de notre pays et DIEU s’occupera d’eux sans une autre forme. "Enlever la poutre qui se trouve dans votre œil avant de s’occuper de celle des autres dit la bible". Morts accidentelles multiples (route de pô, morts à kialogo) en moins de trois semaines plus de 30 morts rouges comme diraient les mossis, c’est le signe qu’une malédiction s’est abattue sur notre Pays. Ne vous étonnez pas de la suite dans les quartiers.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:45, par Hasta la révolution
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    C’est triste et inacceptable : je refuse de regarder ces images révoltantes et d’imaginer ce comportement ignoble. Ces personnes se sont instituées en juge,jury et justicier ; ce qui ne devrait jamais se faire dans un etat de droit : si cet acte reste impuni au vu et au su de tous,nous continuerons d’être victimes(qu’on soit jeune,vieux,homme ou femme).nous attendons la suite qui sera donnée à cette affaire par de vrais juges,des jurés et une sanction exemplaire

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 17:50, par Télé
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Monsieur Badolo, A quoi sert une télé sans image ?

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:04, par Le Caotè
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Hier j’ai suivi le journal à la RTB, mais les images de cette femmes n’ont pas été diffusées nues, et mieux, la journaliste a eu la sagesse d’émettre une réserve qui consistait à attendre la version de cette dernière afin de revenir avec plus amples informations.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:15, par Claude neya
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    D’abord avant de dire mon opinion sur cette affaire je voudrai souhaiter un prompt rétablissement a notre soeur . je condanne cette barbarie que la populations a eu a traité sur cette bonne dame. Donc plus jamais ça au BURKINA en AFRIQUE et dans le monde . a la police savoir mettre le professionnalisme dans vos missions. Je lance un appel Aux citoyens aussi aux respects du code de la route. Car avant tout se le BURKINA qui gagne

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:31, par L ’Autre Africain
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Inacceptable ! La bonne dame doit porter plainte contre la Police ou X pour atteinte à la dignité humaine et coups et blessures volontaires. Les juristes pourront y trouver la panoplie de motifs conformes.
    A défaut, le ministère en charge de la femme ou des droits humains pourra s’auto-saisir du dossier.
    On est où là ! C’est pas parce que Dieu nous a aidé à chasser Blaise qu’on va se prendre pour des justiciers publics.
    Il faut que notre Justice se remue un peu et arrête d’être à la solde des puissants du moment sinon, le pays finira par se retrouver dans une situation que personne ne souhaite !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:32, par Africain indigné
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    La police n’a rien fait. Il y’a deux actes à condamner
    1) le premier est celui de la dame qui n’a pas obtempéré à la police et à tenté de fuite. Les forces de l’ordre ne sont pas nos enememies et on doit obtempérer quand elles nous interpellent, c’était le même cas avec le journaliste Sanogo qui a refuser d’optemperer face au gendarme et on connaît la suite. La dame à fait preuve d’indiscipline de rébellion et d’irresponsabilité si c’était au USA quel allait être son sort ?
    2)le second Acte est celui de la horde de voyous qui se sont comportés comme des loups pour violenter physiquement la pauvre dame ils doivent être recherchés et punis par selon la lois, des photos de l’agression ont été sans doute prises par les spectateurs et la police peut retrouver les agresseurs.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:41, par Sougri noma
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Cette image ne fait pas honneur au burkinabe il faut que l on se resaississe sinon nous seront un pays de hors la loi

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 18:44, par S.M.
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Des enfants et même des adultes en manque d’éducation qui se plaisent à déshabiller leur propre …, regarder et filmer sa nudité et la poster sur le Net. C’est une malédiction qui va hanter à jamais tous ceux et toutes celles qui en ont été acteurs/actrices ou complices. Et puis, cette forme de justice dite populaire qui se met en branle sur simple calomnie, dénonciation ou accusation avec comme preuve : « IL PARAIT QUE, ON A DIT QUE, IL SEMBLE QUE, SI ELLE/IL N’EST PAS COUPLABLE POURQUOI FUIR … Nous sommes tous et toutes de potentielles victimes. Il serait souhaitables que dans les lieux de culte (temples, églises et mosquées) ou autres cadres regroupant des personnes en nombre y compris dans les classes, il soit intégré des séances ou séquences de sensibilisation / ’conscientisation’ sur les graves dangers ou dérives de ces genres de comportement. Heureusement qu’à partir des images postées sur le Net, certaines personnes pourraient être reconnues et tracées afin qu’elles documents mieux leurs accusations et leur acte ...

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 19:23, par sidpawetta
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    LA VIOLENCE. ..LA VIOLENCE. .NOUS AVONS FAIT LE CHOIX DE LA VIOLENCE POUR RÉSOUDRE NOS CONTRADICTIONS ET NOUS ALLONS TOUS LE PAYER.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 19:36, par donc
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Est-elle voleuse d’enfants oui ou non ? Il ne suffit pas de défendre pour défendre, sinon vous tombez dans le même delit que les lincheurs

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 19:54, par Bissongo
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Je lance un défit à tous ceux qui ont lynché cette dame :

    Si vous l’avez fait pour montrer votre intégrité ou je ne sais quoi d’autre, allez présenter publiquement vos excuses à cette dame et au peuple du Burkina tout entier.

    Observez la grandeur d’esprit de cette dame à travers son interview : "Je n’accuse pas la population...."

    Continue d’être bénie ma soeur !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 19:57, par Le lynx
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Aujourd’hui c est dangereux d’être une femme dans ce pays. C est encore plus dangereux si vous êtes une femme au volant d’une voiture. Je salue à sa hauteur cet article et je demande au ministre en charge de la femme de jouer le rôle qui est le sien pour protéger les femmes. Je souhaite à l occasion qu une marche des femmes soit organisée sur tout l étendu du territoire pour manifester le ras le bol. J espère que les policiers laxistes ne s en sortiront pas à bon compte

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 20:02, par Serveau
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Il y avait un gars barbu dans le reportage qui disait qu’il avait des preuves.il faut que barbe noire s’explique a la télé, dans les journaux, à la police et au tribunal.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 20:08, par COB
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Les auteurs de rumeurs vont tuer ce pays. Et la presse se fait le relais de ces mensonge. Il y a eu cette affaire de riz en plastique que des personnes qui sont allés à l’école ont confirmé au vu de tout le monde. Quelle honte et misère intellectuelle. Il ne manquait plus qu’à indexer des commerçants pour les livrer à la vindicte populaire.
    Il faut que les responsabilités soient situées et que l’on parle de sanctions.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 20:18, par Una
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    L’unapol dit quoi dans tout ça ? Il y’a quelques mois ses membres ont abandonné un commissariat aux mains des djihadistes dans le sahel. Maintenant c’est une dame qui est abandonnée à la vindicte populaire. C’est bien de revendiquer le gombo et d’insulter la hiérarchie mais il faut les missions soient accomplies avec courage.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 20:43, par Larissa Bamouni/Kiemtarboum
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Tout simplement écoeurant et révoltant. Le ministère de la femme doit prendre une décision, et vite face a cette atrocité. La police reconnaitra t elle sa grande part de responsabilité en ce lynchage de la pauvre dame ? Nous attendons de voir la suite et dans le bon sens.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 20:49, par Kotigui
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Ces deux policiers étaient en quête d’argent et manque de ca comment des civiles vont commencer à frapper quelqu’un sous les yeux de ces vampires honte à ce corps toujours eux à cause souvent de 1cidi honte à eux et leurs mentor il est où c’est le moment de tout régler après affrontement dans le sanguile avec ces analphabète de koglweogo c’est au tour de ceux qui ont piller les domiciles et les magazines des gens l’or de l’insurrection ils n’ont plus rien pour ce payer le carburant donc ils jouent aux zoro mais s’ils sont si fort envoyer les au nord et ce idiot en phase de métamorphose (gorille )qui donne des versions pas vrai il les temps pour ces délinquants qu’il sachent que aucun burkinabé n’acceptera ces imbécilités honnêtement c’était pas pour une bonne cause qu’ils ont suivi ces policiers c’étaient pour dépouiller la dame madame la ministre voilà ton job levez vous pour la cause des femmes au lieu de s’acharner sur le 8mars et autre voilà ta propre bataille honte à ces délinquants à ces barbares ils sont pas loin des. Dhjadiste qui sont cavales qui c’est si c’est pas eux ils sont assoiffés de sang vampires délinquants

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 20:56, par Harouna
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Je vous souhaite beaucoup de courage ma soeur. Que les deux policiers soient punis. Dans la foule trois Messieurs sont reconnaissables. Qu ’ un communiqué commence à les ordonner de se rendre. Quand on deshabille une femme dans le but de l’ honnir c’ est un Malheur qui vous attend chers mechants badauds.
    Ce fait divers doit tous nous interpeler . En octobre 2014 beaucoup de mensonges( ex : sang humain dans le domicile de François Compaoré , des petits Garibou morts et momifiés chez Alizeta Ouedraogo...) ont été ventilés dans le pays sans qu’ aucun artiste ne les remette en cause dans des chansons. Aucune autorité ( Kafando, Cardinale, imam de Ouaga, Moro Naba..) n’a levé la voix pour condamner les pillages, incendies, profanation de tombe du père du ministre Assimi Kouanda, assassinat ... Tous ces rappels pour dire que ce qui arrive est une suite logique de ce que le pouvoir exclusionniste MPP a semé en octobre 2014. La foule instrumentslisée a toujours la drogue du Balai citoyen dans les veines. Le feu allumé continue ses effets dont la fin arrive avec la chute prochaine du regime exclusionniste à trois têtes .
    Mr Badolo Merci pour votre écrit.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:05, par annie
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Mes enfants de 10 et 12 ans m’ont conté l’histoire.... Je suis ANEANTIE. Que justice soit rendue à Adja. Je suis Adja.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:07, par nebie
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Je suis indigné ,écœuré ...je suis ...les mots me manquent pour exprimer mon dégoût ma rage mais cela ne m’étonne pas trop depuis que des gens dits sains d’esprit soutenaient ou soutiennent encore des koglwegos justifiant leurs pratique dun autre âge. Si c’est ça le Burkina nouveau , que Dieu nous ramène Blaise même sil est en partie responsable. Au moins sous lui il n’y avait pas l’argent mais surtout ces sauvageries n’avaient pas atteint pareille sommum.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:07, par Harouna
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Je vous souhaite beaucoup de courage ma soeur. Que les deux policiers soient punis. Dans la foule trois Messieurs sont reconnaissables. Qu ’ un communiqué commence à les ordonner de se rendre. Quand on deshabille une femme dans le but de l’ honnir c’ est un Malheur qui vous attend chers mechants badauds.
    Ce fait divers doit tous nous interpeler . En octobre 2014 beaucoup de Mensonges ont été distillé dans le pays sans qu’ aucun artiste ne les remette en cause dans leurs chansons. Aucune autorité n’a levé la voix pour condamner les pillages, incendies, profanation de tombe ( du père du ministre Assimi Kouanda l’ un des plus grand islamologue de l’ UO), assassinat ... Tous ces rappels pour dire que ce qui arrive est une suite logique de ce que le pouvoir exclusionniste MPP a semé en octobre 2014. La foule instrumentslisée a toujours la drogue du Balai citoyen dans ses veine. Le feu allumé continue ses effets dont la fin arrive avec la chute prochaine du regime exclusionniste à trois têtes .

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:12, par Madou
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Un jour tu mettras nu ta propre mère, soeur,ou épouse avant que tu te rends compte. Le burkinabé est devenu jaloux. Intolérant. Ou on va avec des esprits maléfiques la république est en danger. La prochaine guerre sera entre les burkinabé eux mêmes.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:37, par Wahrheit
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    des agents de police regrettables ! une population ignorante !
    quand a la RTB le directeur des programme doit perdre son poste si toute fois il a eu a valider la diffusion de la nuditė de cette dame.jai honte a leur place.bande d improductifs !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 21:58, par Poko
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Il n’y aucune bonne manière ni aucune bonne raison de tuer un être humain, femme ou homme. Ce qui s’est passé hier n’est le fait de tous les hommes burkinabè. Je remercie tous ceux qui appellent à la radio pour désapprouver et dénoncer ce qui est arrivé à Adja. Qui sont ces hommes qui veulent tuer Adja et de quel droit voulaient-ils lui oter la vie ?

    Il n’y aucune société digne de ce nom dans laquelle un groupe d’hommes mus par une haine et une violence aveugle peut sans preuves humilier et traiter une mère, une soeur, une femme, une fille d’autrui. Dans aucune société sauvage, primitive, préhistorique un groupe de mâles enragés ne peut s’en prendre à une femme dénudée et sans défense, livrée en spectacle pour évacuer leur trop plein de haine et de frustration. Je croyais que nous étions dans un état de droit, un pays civilisé, une terre de culture avec des hommes honorables bien éduqués et dignes de porter leurs attributs et leurs qualificatifs.

    J’ai eu une telle rage toute la journée en voyant les images de cette femme entourée par une foule d’hommes au regard assassin, les poings serrés, les portables braqués pour filmer et immortaliser l’horreur la déchéance masculine et humaine au Faso. Ils pensaient filmer la femme. Mais, ils se filmaient eux-mêmes dans leur bassesse, leur bêtise, leur animalité. Leurs images resteront comme celles des hommes intégristes islamistes de schebab, de Ansar dine, des mollahs, et autres extrémistes lapidant des femmes et filles au Mali, Somalie, Pakistan, Iran, etc. Honte à tous ces hommes qui ont voulu ôter la vie de Adja. Honte à toutes les mères qui ont mis au monde des hommes sans coeur, sans éducation, sans humanité prêts à tuer comme une meute de chiens, avides de sang. L’homme burkinabè post-insurrection est-il devenu un loup pour la femme ? Honte aux hommes désintégrés qui méprisent la vie humaine et tuent sans vergogne et sans retenue. Honte à la police corrompue et mal formée qui a livré à la vindicte populaire une femme, mère d’un bébé de 6 mois à la violence collective. Honte à l’Etat qui chaque jour se montre de plus en plus incapable de défendre la vie des citoyennes et les livre à l’insécurité privée et publique. Honte aux journalistes et organes de presse qui ont osé diffuser les images de cette violence masculine. Honte sans fin et remords continus à ceux qui ont osé poster les images de cette ignominie sur Facebook, condamnant ainsi Adja et ses proches à revoir continuellement les images horribles de cette agression barbare et indigne de burkinabè !!! Reconnaissance éternelle aux sapeurs pompiers qui ont arraché Adja des mains de ses bourreaux. Merci à l’auteur de cet article, un homme, un être humain, un fils de Dieu. Ils montrent que tout n’est pas perdu. La bataille du bien contre le mal doit maintenant commencer. Au nom de la démocratie les disciples du mal ont pris le dessus dans notre société et s’exprime à visage découvert et sans complexe . Il faut que cela change immédiatement !!!

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 22:00, par sheiky
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Nous devons aller au delà pour savoir que ces cas dénotent d’une rancœur cachée au fonds du cœur de chacun et d’un certain ras-le-bol. Comme l’a dit l’internaute OA, allons au delà du sexiste en pensant que c’est parce que c’est une femme. Peut être que cela aurait été plus grave si c’était un homme. Ce cas dénote d’une certaine intolérance grandissante au Faso et du manque de confiance aux institutions. On n’est plus au moyen âge pour avoir de telles attitudes. Ne politisant pas également cette affaire, mais il faudra un catharsis pour remettre ce pays sur les rails sur le plan social.
    Pour ceux qui prennent Laurent BADO pour un illuminé, il nous aura bien prévenu.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 22:11, par BEMKAYONDO
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Mes frères prions pour nos vies. le Burkina est devenu un pays très dangereux. Toutes ces bétises sont à l’actif de nos gouvernants qui ne s’occupent pas de la jeunesse qui s’adonne de jour en jour au tramadol et au quirouquirou et donc incapable de discernement. Quand on protège les intérêts des commerçants véreux au détriment de la morale des jeunes, que pouvons nous attendre de ces jeunes ? Cet acte ne doit pas rester impunis pour que plus jamais cela ne se repète. Tous ceux qui ont agi de la sorte ont manqué de respect à leurs mères et c’est une malédiction pour eux. Mais que Dieu les pardonne, comme ils sont sous les effets des drogues. Chers jeunes, prenez vos destins en main car demain sera meilleur alors que vous serez des fous et des bons à rien dans la société surtout pour ceux qui seront toujours en vie. Changeons nos comportements de chien.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 22:19, par un gondwanais
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Prompt rétablissement à elle ; qu’on cherche les commanditaires de cette agression auprès de ses proches, à commencer par le père de sa fille. N’y a -t il pas de bisbilles entre eux ? Et parmi les jeunes délinquants, mus par les frelatés et prêts à en découdre pour des miettes ; C’est une artiste et tout est possible !.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 22:54, par Raogo
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    La Police doit s’excuser publliquemment comme l’a dit quelqu’un plutot que de faire des communiqués fallacieux de contre vérité.
    Elle doit répondre de son mépris et d’avoir mis en danger la vie de la pauvre dame. C’est une bavure qui doit faire exemple d’école en matière de justice pour que les flics revoient un peu leur excitation.

    Répondre à ce message

    • Le 25 mai à 11:09, par poulet rotis
      En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

      je vois que vous êtes soit ignorant soit aigri. la police peut interpeller qui elle veut pour la manifestation de la verite. pourquoi ne s’est elle pas arrêté ? les policiers l’ont agressé ? elle a belle et bien dit que le policier a tené de la secourir en lui disant de filer au commissariat pour sa sécurité. dire que la Police doit s’excuser pour avoir voulu savoir ce qu’elle cachait en contournant les poste de contrôle ? soyez réaliste mon frère....Condamnons plutôt l’incivisme...

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 23:22, par Moumouni
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Poor woman ! Those people have no soul. Justice for her and the television should pay for showing her nudity.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 00:46, par Samandin Yitèda
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Meilleure santé a cette dame.
    Nous attendons de voir la réactions, des multiples associations, clubs, groupements etc... de femmes. C’est l’occasion de voir quelles sont ces associations qui se limitent a organiser des janjobas et autres fêtes de 8 Mars.
    Le professionnalisme de la police routière est très approximatif. Beaucoup se plaignent d’eux. Leur souci premier semble être de faire payer de l’argent à l’usager, mais pas la sécurité de ce dernier. En attendant les conclusions des enquêtes, nous n’aurons pas tort de dire que la responsabilité de cette police routière est fortement engagée.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 03:21, par Bouba
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    On doit pouvoir retrouver quelques uns, ne serait-ce que dans le quartier où ça a commencé et les mettre au frais quelques temps en attendant leur jugement et leur condamnation. Comme ça, ces jeunes déchets de la société, mal éduqués, honte de leurs propres mamans réfléchiront par 2 fois avant de faire autant de mal sans preuve. Vraiment on se demande qu’Est-ce qu’on ne verra pas sous ce pouvoir mouta-mouta. Tantôt c’est leurs milices Kolgwegos qui font des victimes, tantôt c’est d’autres esprits hors la loi qui sèment la merde dans la société en s’inspirant de la tête du MPP qui foulent la loi au pied en ne déclarant pas leur biens pour donner l’exemple en matière de civisme et de respect de la loi, .... on encore des parvenus qui déclarent de milliards dont il ne peuvent justifier la provenance...

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 05:30, par Karfolo
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans la rue de Ouagadougou : Plus jamais ça

    Héééé ! Vous voulez quoi ? Le pays est en laisse guidons ! Des drogués font leur loi dans nos cités !! L’Etat est en déliquescence totale. Sur tous les fronts rien , je dit bien rien ne marche.
    Que Dieu sauve Ce Pays .

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 07:05, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Et le communiqué de la police nous enfonce plus dans la confusion.« Le mardi 23 mai 2017 aux environs de 11h 45mns, des éléments de la Police Nationale en mission de contrôle et de fouille au carrefour Terrain BCEAO non loin de l’Hôtel PALACE ont interpellé une dame qui a refusé d’obtempérer. A sa suite, deux (02) individus à motos, la poursuivant ont intimé l’équipe de policiers, en mission, de l’arrêter. Voulant comprendre ce qui se passait, deux (02) éléments dont un (01) en arme ont suivi le véhicule de ladite dame qui a été rattrapée dans le quartier de Nagrin où il a été immobilisé par une foule en colère qui accusait la dame d’avoir volé un bébé. » ,peut-on y lire.
    - Doit-on croire que la police était au service des deux individus en engageant la course poursuite ,chose qu elle avait pourtant renoncé probablement pour des raisons de sécurité lorsque la dame avait refusé d obtempérer ?
    - Qui sont ces deux individus pour cette dame ?
    - Quelle info ont ils porté à la police pour la convaincre ?
    - Etait-ce la même accusation de vol d enfant que celle de la foule de l autre côté l ayant encerclée ?
    - Ces policiers font ils l objet d enquête interne pour savoir s ils ont agi dans les règles ou pas ?
    Prompt rétablissement.Plus jamais ça !!

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 07:08, par Nanisoom
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Franchement, j’ai ete choque de voir ces images. Que voulons nous reellement ? S’acharner d’une energie debordante sur une dame impuissante, desarmee...Triste sort pour le Burkina. Le peuple s’est metamorphose tres negativement et cela ne concourt pas au bonheur de notre cher Pays.
    Oui, je suis maintenant en train de comprendre que la RTB ne devait pas etre complice de la diffusion de telle image. La tele a devie des trajectoires de la deontologie et du professionalisme.
    Oui, je souffre a la place de cette mere qui a beaucoup besoin de soutien moral, physiologique pour reprendre le cours normal de la vie. Alors, c’est plutot une honte a tous ceux qui ont diffuse et qui continueront de diffuser cette image. Aucun plaisir la visualiser d’autant plus que l’accusation est fosse.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 07:27, par vérité no1
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    J’ai versé des larmes !
    C’est déplorable ! Si des enfants arrivent à déshabiller une femme en public, alors il ya de quoi s’inquiéter ! Il faut reconnaître que l’éducation des enfants laisse à désirer !
    Que les auteurs soient poursuivis devant les juridictions compétentes avec un jury composé uniquement de femmes !
    Burkina Faso has a long way to go !
    May God bless our country !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 07:45, par Rodrigue
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Cette agression est à condamnée. Il est inacceptable que des jeunes drogués tabassent une dame de la sorte. Les burkinabé sont devenus foncièrement méchants. Néanmoins ayons le courage également de dénoncer l’incivisme notoire de dame Adja. Fuir les force de l’ordre est un acte condamnable. Imaginez vous qu’elle pouvait renverser quelqu’un dans sa fuite avec une voiture non assurée.
    Prompt rétablissement à elle.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 07:50, par Dany de Podson
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Prompt rétablissement à Diessongo. J’ai regretté de voir cette scène diffusée par la TNB et encore plus le reportage qu’elle a fait en invitant la victime à témoigner et à vouloir se disculper devant les médias alors qu’elle a enfrain à la loi aussi en voulant sémer les forces de l’ordre. En réalité des choses ne sont pas dites et son témoignage n’est pas cohérent totalement. Cela biaise énormément toute enquête pour situer la véracité des faits et des lyncheurs. Nous sommes d’accord qu’elle soit artiste mais il faut laisser la justice faire les choses du moment où elle a posé plainte.
    En plus les lyncheurs disent avoir des preuves d’enlèvement de plusieurs enfants par la même personne mais est-ce que ces derniers ont-ils informé les agents de sécurité auparavant ? Arrêtons aussi de jouer sur les sentiments des gens en disant que c’est parce que la victime est femme et jugeons plutôt les réalités du pays qui est devenu presque "laisse-guidon". Tout le monde est victime de cette anarchie et chacun pour un oui ou pour un non veut se rendre justice même sans motif réel de culpabilité envers l’autre. Faisons très attention pour éviter une guerre sociale où c’est la vindicte publique qui règne. "A tous les citoyens je veux dire que pour notre sécurité il y a un prix à payer et ce prix est simplement le respect des mesures sécuritaires en vigueur en nous soumettant aux différents contrôles imposés dans le respect des droits humains même si nous ne sommes pas en règle comme l’était cette dame.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 08:36, par Tounsida
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    L’incivisme et la défiance de l’autorité de l’État ont atteint un niveau inquiétant. Je pense que le gouvernement doit se réveiller et mettre fin a cette recréation sinon nous allons tout droit dans le béton.
    Tout d’abord, il doit tout mettre en oeuvre pour que les responsables de ces actes soient traduits en justice et punis conformément à la loi. À ma connaissance, nul n’a le droit de se rendre justice. Et la récurrence des actes pareils fait peur. I l suffit que quelqu’un ne vous aime pas, il crie "au voleur", et la foule vous passe a tabac. On découvre après que vous n’êtes pas voleur, mais le mal est déjà fait. Il faut que ca s’arrête.
    Ensuite, la bonne dame accuse la police. Mais pourquoi elle même n’ a pas obtempéré aux injonctions de cette police. Le même esprit de défiance qui l’a animé, c’est ce même esprit qui a animé la population. Sinon des qu’un suspect est entré les mains des forces de l’ordre, personne ne devrait songer à le lyncher. C’est dire que nous sommes tous coupables. Il faut respecter l autorité de l’État.
    Lorsque les usagers ont traîné des policiers sur la voie publique occasionnant des blessures, ils n’ont écopé que d’un emprisonnement avec sursis. Pensez vous que cela peut renforcer le respect des policiers ? Je pense que nous avons atteint un niveau ou la sensibilisation ne peut plus résoudre le problème. Il faut punir avec sévérité.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 08:36, par Marie
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Bon courage ma sœur
    déjà bravo d’avoir témoigné juste après. J’espère que malgré tout, il y a un soutien psychologique qui est prévu pour cette dame. Car lorsque’ on se retrouve seule à revivre dans sa tête toute cette cruauté, ce n’ est pas évident de continuer à avancer. Bon courage à toi . Nous on est avec toi. Au fait ? On attend les réactions de la Ministre de La femme, droits de l’ homme et autres.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 09:06, par Rodrigue
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Cette agression est à condamnée. Il est inacceptable que des jeunes drogués tabassent une dame de la sorte. Les burkinabé sont devenus foncièrement méchants. Néanmoins ayons le courage également de dénoncer l’incivisme notoire de dame Adja. Fuir les force de l’ordre est un acte condamnable. Imaginez vous qu’elle pouvait renverser quelqu’un dans sa fuite avec une voiture non assurée.
    Prompt rétablissement à elle.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 09:08, par Victorien k
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Mme la ministre, je vous demande un peu de grandeur. Que se soit une femme ou un homme, ces genres d’agissements doivent être sévèrement condamnés. Alors ne vois assouvissez pas sur le faite qu’elle soit une femme, mais un citoyen qui a des droits et qui mérite du respect. Voici comment on gagne le combat de l’émancipation des genres, de l’égalité et de la justice pour tous.
    Aussi la couverture du triste événement par la TNB n’est pas mauvaise mais a manqué de professionnalisme. Si la TNB n’avait été la bas, beaucoup de Burkinabé aurait cru que c’était un de ces faitq divers sans fondement. Et l’affaire n’aurai aucune porté et les criminels dans la totale tranquillité.
    Pauvre sœur agressée, je suis avec toi pour que justice te sois rendu. Prompte rétablissement. KV

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 09:15, par taroma
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Je pense qu’on a mis en place une police de la police. Il faut que cette cellule travaille durement pour redresser nos chers flics véreux et pourris qui voient en la réglementation de la circulation un moyen pour se faire des sous et non un devoir de servir et de protéger les usagers.
    Courage Diessongo.
    Le peuple compatit et te soutien.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 09:31, par sidpawetta
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Il faut faire attention ; parce que nous sommes tous de futures victimes. c’est pas parce qu’elle a commis un acte d incivisme qu’il faut l’humilier .non et non. En tout cas Moi j’ai acheté un coupe coupe double tranchant pour me defendre. Avant de mourir dans genre de cas je ferai aussi le travail qu’il faut. C’est la situation du pays actuellement,

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 09:36, par Tous coupables
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Je codamne ce lynchage lache et sauvage. Je souhaite prompt rétablissement à la victime. J’invite chaque personne qui a été impliqué quelques façon que soit de remettre en cause son acte. Il faut que justice soit faite !
    posons nous les questions suivantes :
    1- quelle devrait être la réaction de la police face au refus doptemperer ?
    2 qui a dit qu’elle a volé des enfants ?
    3- s’il s’agissait d’un homme qui fuyait la population l’aurait elle lynché ?
    4- s’il s’agissait d’un proche à vous ? ( Soeur, frère,épouse,époux,mère,père, ami, connaissance, etc,)
    5 quelle attitude devrais-je avoir si un jour je suis dans une situation semblable ?
    pour ceux qui indexent le ministère de la femme, je demande de s’appliquer toutes ces questions et de se dire que la promotion des droits humains incombent à chaque humain.
    ceci dit je sais que ce ministère comme celui en charge de la sécurité, de la justice va réagir.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 11:11, par La Barbe
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Les gars ayons la véracité des fait avant de dire quoi que ce soit. Si vous l’avez bien écouté à la télé elle n’a pas dit pourquoi elle a dévié deux fois la police. La police n’est aucunement responsable. Du moment où elle a dit que quand la police vérifiait ses papier, la population commençait à venir. Ça veut dire que le problème à dû commencer avec la population bien avant. Et puis nos journalistes qui ne savent plus faire leur job. Toujours avec partie prise, des journalistes politisés. Quelle honte à notre pays. Toi journaliste ce n’est pas parce qu’elle est une femme qu’elle a été rouée de coups, mais tout simplement parce qu’elle est soupçonné de trafic de bébés. Et puis en ces temps de terrorisme tout acte suspect est à dénoncer. Car on ne sait pas qui est qui, qui fait quoi surtout dans une ville comme Ouagadougou. N’est ce pas des ministres, députés qui trafiquent des bébés ? N’en parlons pas d’artistes !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 11:14, par caca
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Bonjour ! la violence subie par cette dame est une conséquence des 30 et 31 octobre 2014. Ce jour là, les jeunes sans aucune expérience de la vie politique et sociale et manipuler par des politiques violents ont renversés un régime autoritaire par la violence populaire. Aujourd’hui, au Faso la jeunesse responsables de ces événements utilisent partout la violence comme une arme puissante afin de satisfaire leur passion. Parce qu’ils manquent de repères. Hier, ce fut à l’est par la crise dans une école où le personnel de l’éducation furent victime d’une violence par des élèves. Aujourd’hui, ce sont des civils qui s’organisent pour la sécurité de leurs biens en utilisant la violence. Au Nord sahel du Burkina ce sont des islamistes qui imposent la violence religieuse et au centre dans la capitale ce sont des jeunes de la rue qui imposent une violence envers des femmes devant les forces de l’ordre et au palais de justice ce sont des individus de la société civiles qui dictent la loi pour tuer des membres d’un gouvernement. Le Burkina post insurrectionnel suscite des questionnements ontologiques et moraux quand à la question du vivre ensemble. L’état est absence dans l’ordre du contrat social.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 11:16, par Le Fair Play Citizen
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Le Burkina a affiché aux yeux du monde un incivisme inqualifiable à tous les niveaux :
    Policiers : Carton rouge
    Presse télé : Carton rouge
    Populations : Carton rouge
    Grave et impensable en ce 21ème siècle.
    on ne le répétera jamais assez ! La police est une force protectrice ! La police ne doit pas poursuivre de la sorte. C’est ce qui amène des débordements ! La police doit SENSIBILISER ET PROTEGER les citoyens.
    Ce qui est sûr, quelqu’un a bel et bien alerté cette foule par l’idée de vol d’enfant sinon elle n’allait pas être aussi déchaînée !
    Changeons de comportement

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 12:08, par sidzabda de bobo
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Cette histoire ma émue,révolté,anéantie.on parle de responsabilité de la police...de l’état ms il faut qu’on se resaississe.le burkindlm dont tout le monde répète à longueur de tps sans savoir le sens profond, doit être revu et expliqué à la source.que les sages reprenne du service.quand un être sensé,se dit venir d’une femme,a une femme une soeur ou une fille ne déshabille pas une femme en publique pour l’humilier en mettant au yeux de tous ce qui fait son intégrité.comment les burkinabés en sont arrivés à cela ?quelque soit la faute ou le crime commis soyons d’abord humain.sans oublier que l’on peut être innocent comme dans le cas présent.ceux qui ont fait ca auront la vindicte divine...sensibilisons nous burkinabé.
    Courage à toi adja et que Dieu panse tes blessures.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 12:18, par pual
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    meilleur santé à cette femme qui a subi ce que personne ne souhaite dans sa vie , mais je voudrai demander à tous ces excités qui parlent de justice de sensibiliser notre population sur les méfaits de l’incivisme . je me dis qu’il serait intéressant de savoir l’origine du problème avant d’intervenir . sachant que sa voiture n’était en règle, que le lait manquait et pour une personne qui n’est pas sortie depuis 6 mois ,elle devrait prendre ses précautions au lieu de vouloir fuir . si elle s’était arretée tout cela n’allais pas arriver .sachez que je suis contre toutes violences d’ou qu’elles vinnent. encore meilleur santé à cette dame

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 12:40, par Le syndicaliste
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Quel est l’avis du syndicat des journalistes sur ce cas de publication de videos et autres istmages de cette femme mise a nue par cette horde d’ecerveles ?
    Est-ce ca la liberte de la presse que vous reclamez ?
    Vous avez reclame une sanction exemplaire contre le gendarme qui a brutalise un journaliste. On attend votre proposition de sanction juste et exemlaire contre les journalistes impertinents qui ont porte atteinte a la pudeur et a la dignite de cette honnete dame victime de la colere d’une horde d’elements inciviques surexites.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 13:11, par Boon nere
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    La sécurité de nos jours doit être prise au sérieux par tout le monde. Tout en déplorant et condamnant à ce qui est arrivé à madame je déplore le fait qu’elle ait pris la fuite à cause d.un simple contrôle de police. Les ne pouvaient savoir pourquoi elle fuyait ? Et si c’était une terroriste qui par la suite allait poser des actes criminels. À mon avis elle se soumet au contrôle des fds quitte à payer une simple contravention au lieu de s’exposer en prenant tant de risques .Est - que les fds peuvent aujourd’hui laisser un inconnu s’enfuir sans essayer de le poursuivre ? Vous même aller les condamner pour n’avoir accompli leur devoir. Moralité : éviter de poser des actes inciviques car les conséquences sont imprévisibles

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 14:01, par Aol
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    La police na rien à se reproché dans cette histoire, elle a fait son travail etre vigilante. si elle na pas les papiers en règle de son véhiculé elle sortait en moto. pourquoi contourné une contrôle de la police et refusé de s’arrêter quand elle a été interpeller. Pas d’excuse je dis bien pas d’excuse qui soustrai une personne aux contrôles de police . La population aussi n’a pas à se mêler de ce qui ne le regarde pas. La police a interpeller une personne son problème il est ou ?? Depuis l’histoire de kolgoweogo la tou le monde se prend pour un super flic.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 14:23, par Salam Ouedraogo
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Si le burkina se dit un pays des hommes intégre,cette dame doit recevoir une justice.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 14:36, par Alexio
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Pouquoi on a tous ces maux de societe en Afrique.Et plus particulieremet au Burkina-Faso. Paaga laa yiiri. La femme c est la maison. cela ne veut pas dire que la femme est un Object qu on a en possession. Cette inculture qui ravage notre societe prends sa source dans nos familles ou un mari est au-dessus de toute sa famille comme un tyran.

    Bref ! Au plateau mossi c est frequent d entendre qu une femme est sorciere qui mange les enfants des voisins. Au poids de l age ces femmes sont traitees uhumainement, isolee, ou bastonee par les badaux. D autre sont obliges de fuir leur village.

    Cette carence du sens civique, de la supertition qui regne a l esprit de ses profanes ont etablis un climat dincertitude dans leur miljø. Un voisin peut donc delater un voisin de tord a travers avec des accusations malfondees pour se venger. Le linchage des petits voleurs de velos et autre receles ne datent pas aujourdhui. Dans les 70 a Ouaga pas de jours ou de semaine sans que lon n entendre "Waagadre". Au voleur !

    Nous sommes prisoniers de notre unculture. Sino comment lincher une femme san apporter des preuves concretes. Et par dessus le marche nous vivons dans un etat droit qui devrait gerer son hypocrisie.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 14:38, par trobeau
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    il y a quelques temps, mon cousins, un jour il s’était saoul en plein jour et marchait dans la rue vers les maqui situer au rond point des etats unis.puis se baladant il s’est assis sur le bord du maqui pour boire.le gardien l’a aborder et voulant le chasser, il a refuser de partir . c’est alors que le vieux fou de gardiena crier"AU VOLEUR" ! les gens se sont rassemblés et s’y sont saisi de mon cousin, tabasser sans mot dire, ils l’ont ligoté, mis un pneu sur lui, verser de l’essence et ont failli le bruler ! mais ils se sont rendu compte quil etait inocent.de la merde qui me fait verser des larmes !...tchrr...

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 14:39, par collin
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Quelqu’un peut-il m’expliquer ce que veut dire "Le Burkina, Pays des Hommes intègres"
    En tant que Blanc je ne m’attendais pas à tant de violence, surtout dans ces périodes troublées par les intégristes... Merci de votre attention

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 14:59, par pagnangde
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    J’exhorte la police ou la gendarmerie a approfondir l’enquête sur cette affaire.
    -  Pourquoi la victime était poursuivie par deux (02) individus ?
    - Que voulait ces deux individus ?

    ( La victime seule et dans certaines mesures les policiers peuvent répondre a cette question cruciale)
    -  Pourquoi la victime ne s’est pas confiée a la police lorsqu’elle était poursuivie ?
    - Pourquoi la victime n’a pas optemperée au contrôle de la la police ?

    Ces questions m’empêchent de croire a la sainteté de la victime.
    Tout en déplorant le comportement de la population qui est de nature a se rendre justice sans trop savoir si on est lésée et a ne pas permettre l’évolution des enquêtes, je ne peux pas condamner les policier car loin de vouloir lui créer des problèmes, ils ont voulu comprendre mais ils ont été débordés par les événements.
    Vivement que cette affaire soit clarifiée vite en dehors de toutes les considérations.
    Population du Burkina, Cultivons le Civisme au plus profond de notre intégrité.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 15:04, par pagnangde
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Pour un cerelac a payer en """""urgence""""" pour soit disant un enfant qui pleure, on ne se fait pas poursuivre et on ne fuit pas la police.
    Il y a anguille sous roche, A ÉCLAIRCIR VIVEMENT.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 15:28, par l’Africain
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Raogo, que reproches tu à la police. D’avoir fait son travail ? Demain qu’on laisse circuler librement toutes personnes qui se soustrait du contrôle et du coup laisser passer les malfrats ? Que chacun respecte les injonctions des forces de défense et de sécurité, artiste ou pas. cela éviterait de telle scène.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 16:38, par yameogo Antoine
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    MR le president il est temps de sonner la fin de cette recreation car il est inadmissible que dans une republique les citoyens ce comporte de la sorte sans etre inquiete.ton role est de veiller au respect strite de nos lois sans etats d’ame, sinon jai beaucoup peur pour mon pays aucun investisseur ne viendra dans pays pareils.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 17:20, par Barwendé M. Sané
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    "Le monde ne sera pas détruit par ceux qui font le mal, mais par ceux qui les regardent sans rien faire" Albert Einstein !
    Merci bien à vous M. Badolo pour la défense de la dignité de la femme foulée aux pieds par cette cohorte de personnes anonymes. Je souhaite avec effectivité que votre plume soit prise au sérieux par l’autorité compétente pour sanctionner à sa juste hauteur les coupables et les complices d’un tel comportement indigne du Faso. Et surtout bon courage dans cet engagement. Vous avez toutes mes bénédictions !

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 17:49, par formateur coulibaly
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    vraiment, prompt rétablissement à elle. que dieu nous bénisse.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mai à 17:57, par Mylène
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Je pense que madame la ministre devrait tirer les leçons de cette tragedie pour débuter une campagne de sensibilisation sur la question du genre et de la masculinité positive. Cette histoire a revelé une tare de la société Burkinabé sur cette question. Il faut éduquer la population (homme comme femme), parce que rien ne saurait justifier le fait de déshabiller quelqu’un (homme comme femme) en public et procéder à des attouchements. Que des gens cautionnent cela (en suivant les reactions sur Facebook) c’est le plus triste. Il faut punir les coupables pour envoyer un message fort et que plus jamais cela se reproduise au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 13:01, par Ka
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    Tout à fait d’accords que Divine ait la volonté de nourrir son enfant quoi qu’il arrive, c’est ainsi l’amour maternel. Mais ce que je demande à toutes et à tous, c’est de s’abstenir de conduire si vous n’êtes pas en règle. Oui le lait de l’enfant est une priorité, mais la prudence d’abords. Si ce ne sont pas les policiers, ça pouvait être un accident grave sans couverture d’assurance pour elle, mais aussi pour des innocents. Si elle était en règle, ceux-ci auront peut-être évité avec un peu chance, malgré les ont dits et le fatalisme des Burkinabé. Je suis contre la violence et le fatalisme pratiqué par nos compatriotes. Je suis aussi contre ceux qui ne sont pas en règles avec leurs voitures qui tuent plus que tout au Burkina. Priorité d’accords, mais prudence d’abords, mesdames et messieurs.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mai à 23:12, par Le 27 mais à 23:07,par NM
    En réponse à : Accusée de vol d’enfant, une femme est lynchée dans les rues de Ouagadougou : Plus jamais ça !

    j’ai suivi en long et en large les déclarations de cette dame, elle a dit n’avoir pas obtempéré du fait que son bébé attendait. Pourquoi ne s’est elle pas arrêtée pour s’expliquer ?, les policiers ne sont-ils pas humaniste aussi ?. Pour moi, ce refus d’obtempérer cache beaucoup de choses dont elle seule sait et pouvait couter la vie des riverains si elle perdait le contrôle du véhicule. Ce qui est arrivé est bien malheureux, mais la police a bien fait son travail et ne peux empêcher des gens sans foie et impudiques de faire ce qu’ils veulent. Ceux qui ont mis la femme à nue, quelque soit leur raison n’ont qu’a s’apprêter, le malheur qui va s’abattre sur eux ne finira pas de si tôt, c’est une question de temps. Arrêtons d’accuser les policiers et sensibilisons nos frères, car une femme nue dans la rue n’est pas bon signe.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés