Santé et sécurité au travail : Le patronat burkinabè forme le personnel de l’ONATEL SA et de CIMFASO

LEFASO.NET | Aïssata Laure G. SIDIBE • mercredi 24 mai 2017 à 00h47min

Venus de l’ONATEL SA et de CIMFASO, une cinquantaine de participants prennent part au séminaire de formation sur la santé et la sécurité au travail. Organisé par le Conseil national du patronat Burkinabè, il se déroule du 22 mai au 2 juin 2017 à Ouagadougou. La cérémonie d’ouverture a été présidée par le représentant du président dudit conseil, Jacques Ouandaogo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé et sécurité au travail : Le patronat burkinabè forme le personnel de l’ONATEL SA et de CIMFASO

Ces formations entamées le 20 février 2017 avec l’appui technique et financier du Fonds d’appui à la formation professionnelle et à l’apprentissage (FAFPA), se poursuivent avec le démarrage ce lundi 22 mai matin de la présente formation au profit du personnel des entreprises CIMFASO et ONATEL SA. Elle va se dérouler en deux sessions de cinq jours chacune.

Le bureau de communication pour la santé est chargé de la présente formation dont l’objectif, selon son directeur général, Raimond Tiendrébéogo, est de doter le personnel de compétences pour prévenir les risques professionnels dans les entreprises. Si pour lui, l’entreprise est un lieu d’épanouissement et de travail, il a cependant indiqué que c’est aussi le lieu où l’on prend des risques que ce soit « dans le maniement des instruments ou la façon de travailler ». De ce fait, les participants vont, au cours de la première session, se familiariser aux concepts portant sur l’importance de la santé et sécurité au travail ; la règlementation en matière santé et sécuritaire ; les risques professionnels et maladies professionnelles, les accidents de travail etc.

Le Conseil national du patronat Burkinabè (CNPB) qui est l’initiateur de cette formation veut contribuer au perfectionnement des ressources humaines des entreprises et organisations professionnelles. C’est pourquoi, il a élaboré un plan de renforcement des capacités des ressources humaines des entreprises. Ce plan d’un montant global de 112 500 000 F CFA a fait l’objet d’une convention de financement entre le FAFPA et le CNPB. Il consiste à renforcer les capacités techniques et managériales de 670 employés et chefs d’entreprises du secteur privé, selon le président de la commission du travail des affaires sociales et corporatives du CNPB, Jacques Ouandaogo. Il ambitionne également améliorer la productivité et l’employabilité des ressources humaines des entreprises membres du Conseil ; améliorer la compétitivité et la contribution des entreprises au PIB ainsi qu’à renforcer le partenariat CNPB/FAFPA.

A en croire M. Ouandaogo, le taux d’exécution physique du plan de renforcement des capacités est estimé à 75%. Il a aussi saisi l’occasion de cette cérémonie d’ouverture pour inviter les participants à la ponctualité et à faire preuve d’assiduité afin de tirer meilleur profit des enseignements qui leurs seront dispensés.
Pour sa part, le représentant du directeur général du FAFPA a réaffirmé leur disponibilité à accompagner le conseil pour que les ressources humaines des entreprises bénéficient de formations adéquates leur permettant d’accroître leur productivité.

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés