Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Il faut façonner l’argile pendant qu’elle est molle.» Proverbes zoulou

Projet de construction du Centre Hospitalier Universitaire à Bobo-Dioulasso : Les OSC sont divisées sur le choix du site

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Romuald DOFINI • mercredi 24 mai 2017 à 00h48min
Projet de construction du Centre Hospitalier Universitaire à Bobo-Dioulasso : Les OSC sont divisées sur le choix du site

A la suite des associations et mouvements pour le développement des Hauts-Bassins, la coordination spécifique des OSC de Bobo-Dioulasso composée du mouvement en rouge « Faso Kunko », mouvement citoyen « Y’en a marre » et du mouvement des jeunes en vert a tenu une conférence de presse dans l’après-midi du lundi 22 mai 2017 à la Bourse du travail dans la ville de Sya. Cette rencontre avec les hommes de médias a été une occasion pour ses militants, de porter leur choix sur le site de belle ville qui selon eux doit abriter le nouveau centre hospitalier universitaire.

Les Organisations de la société civile (OSC) de Bobo-Dioulasso sont divisées sur le choix du site qui doit abriter le nouveau Centre hospitalier universitaire (CHU). Un véritable ping-pong entre ces dernières. En effet, la polémique au sujet de la construction du CHU de Bobo-Dioulasso à savoir le site d’implantation constitue une actualité à Sya.

Ainsi, à l’issue de celle tenue par les associations et mouvements pour le développement des Hauts-Bassins, la coordination spécifique des OSC de Bobo-Dioulasso a jugé nécessaire d’organiser cette conférence de presse le lundi 22 mai 2017, pour interpeler leurs « camarades OSC » à se démarquer de ce qu’elle qualifie de « tractations entre politiciens ».

Selon eux, le projet de construction de ce centre date de très longtemps. A cet effet, trois sites ont été retenus pour abriter sa construction. Il s’agit notamment du site au secteur 33 dans l’arrondissement numéro 4 de la commune sur l’axe Bobo-Dioulasso-Ouagadougou, de celui du secteur 29, quartier belle ville et le site de Banankelédaga, village situé à 10 kilomètres de Bobo-Dioulasso sur la route de Bama.
Si le choix des associations et mouvements pour le développement des Hauts-Bassins est porté sur le site du secteur 33, force est de constater que ce choix n’est pas partagé avec les autres OSC de la ville, précisément par la coordination spécifique des OSC de Bobo-Dioulasso.

« Nous soutenons l’idée de la proximité des infrastructures et tant qu’il n’est pas scientifiquement et techniquement prouvé que le site de belle ville est inapproprié, il devra être maintenu car, c’est à cet endroit que l’hôpital une fois installé servira de véritable cadre de promotion des soins de qualité et de formation lui conférant donc son statut universitaire. Il semble que l’actuel ministre de la santé est dans cette dynamique et nous gagnerons à l’encourager et l’accompagner » ; a laissé entendre Daouda Kambé Ouattara, porte-parole de la coordination.

Il ne s’agit pas d’un centre hospitalier régional, ni d’un centre hospitalier national, mais plutôt d’un centre hospitalier universitaire de référence. Ainsi, il a été question de donner un aperçu sur la définition d’un CHU, sur l’historique du choix du site de Belle ville et sur leur position sur le choix du site.

« Le CHU étant par définition, un centre hospitalier à vocation universitaire, ce n’est pas un hôpital ordinaire, il sert d’école de formation des futurs docteurs en médecine. Donc un hôpital qui doit répondre à des normes internationales de référence » ; a dit M. Ouattara. D’ou la nécessité de la proximité du centre à l’Institut Supérieur des Sciences de la Santé (INSSA). [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Cadre « Veille 2019 » : « Le manque de cohésion sociale n’est pas de nature à permettre des élections apaisées et inclusives en 2020 »
Formation professionnelle : Le projet PAFPA/Dual, nouveau pôle de création d’emplois pour les jeunes
Institut des sciences (IDS) : C’est désormais possible de se former à distance
8ème anniversaire des événements de Koudougou : La CEEB réclame justice pour les « martyrs tombés »
Lutte contre la malnutrition : L’ONG Action contre la faim fait le bilan du projet PADI
Lutte contre la malnutrition : L’ONG Action contre la faim appelle à des financements endogènes
Insécurité urbaine : Un réseau de voleurs à la « roulotte » mis hors d’état de nuire
Recherche agricole : Seconde phase du LMI Patho-Bios pour poursuivre la lutte contre l’insécurité alimentaire
Burkina : Eddie Komboïgo, la personnalité politique la plus influente de l’année 2018, selon Intelligence Burkinabè pour le Développement
Drame de Yirgou : La Commission nationale des droits humains prépare un rapport circonstancié
Justice : Une soixantaine de praticiens du droit se familiarisent avec les outils de la chaîne pénale
« Fasoranana » : Premier site de vente, d’achat et de livraison facile de la Poste Burkina Faso
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés