Disparition tragique du juge Nébié : Trois ans après, toujours mystère et boule de gomme !

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • mercredi 24 mai 2017 à 08h00min

24 mai 2014-24 mai 2017. Voilà trois ans que le juge constitutionnel, Salifou Nébié, a été retrouvé mort. En effet, dans la nuit du 24 mai 2014, le corps du juge Nébié a été retrouvé à une centaine de mètres de son véhicule, sur la route départementale N°39, sortie sud de la capitale (route Saponé, bretelle de Kalkuidigin). Une situation douloureuse survenue dans un contexte politique de débats tranchés autour du projet de révision de l’article 37 et d’un environnement politique ‘’pollué’’ par la démission de plusieurs leaders du parti au pouvoir d’alors, le CDP, pour rejoindre l’opposition. Dans cette atmosphère déjà tendue, cet acte odieux était de trop, et donc, porteur de moult questionnements et analyses à charges. Que s’est-il réellement passé en cette nuit de 24 mai 2014 ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Disparition tragique du juge Nébié : Trois ans après, toujours  mystère et boule de gomme !

Une autopsie est alors faite le 4 juin 2014 à la morgue du Centre hospitalier de Ouagadougou par des médecins burkinabè (avant l’enterrement du corps le lundi, 9 juin 2014 au cimetière de Gounghin). Le résultat de celle-ci conclut à un « assassinat ». Une ‘’contre autopsie’’ est effectuée par le médecin-légiste français, Dr Stéphane Chochois, en date du 12 juin 2014. Son résultat exclut la thèse d’un homicide volontaire et stipule que le juge constitutionnel est décédé « des suites d’un accident de la circulation, avec percussion violente par un engin indéterminé ». Cette conclusion va encore alimenter, voire irriter, des thèses au sein de l’opinion nationale .

L’insurrection populaire survenue quelques mois plus tard, avait été perçue comme un moment propice à la manifestation de la vérité. Mais, le dossier va plutôt connaître un rythme d’avancement qui n’a pas été du goût de certaines organisations de défense des droits de l’homme. ‘’Depuis l’insurrection, un certain nombre de dossiers bénéficient d’une attention particulière des autorités et que cela ne soit visiblement pas le cas de celui du juge Nébié’’, avait également déploré le Syndicat autonome des magistrats burkinabè (SAMAB), le vendredi, 22 mai 2015 à Ouagadougou, au cours d’une conférence de presse marquant le 1er anniversaire de cette disparition tragique.

C’est dans ce sentiment mitigé que va survenir la disparition du juge en charge de l’instruction de ce dossier : Théophile Nana (responsable à la communication et à la mobilisation du SAMAB, au moment de son décès). Une disparition caractérisée par autant d’interrogations que celle pour laquelle, il avait en charge l’instruction du dossier. En effet, pris par une crise dans la nuit du 2 au 3 décembre, les choses vont se précipiter pour le jeune juge d’instruction, Théophile Nana.

Un décès survenu le jour même où certaines conclusions devaient être rendues dans le cadre de « l’affaire Nébié » (avait confié en son temps, une source proche du dossier). Si fait qu’il est désormais difficile d’évoquer le dossier Nébié sans avoir à l’esprit, celui de son juge d’instruction, Théophile Nana. Juge Nana est-il ‘’parti’’ d’une mort naturelle ou a-t-il simplement été victime collatérale d’un dossier voulu en l’état ? Quel a été (est) l’impact de la mort du juge Nana sur l’évolution du dossier Nébié ? Trois ans après sa disparition donc, le dossier Nébié est toujours mystère et boule de gomme (du moins, au moment où nous rappelions ces faits) !

Le seul élément qui semble clair, c’est que le dossier Nébié est en train d’être engagé sur la même dynamique que celle de Norbert Zongo et compagnons, Thomas Sankara et compagnons, Boukary Dabo et biens d’autres victimes anonymes.

Oumar L. Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 24 mai à 04:15, par juck
    En réponse à : Disparition tragique du juge Nébié : Trois ans après, toujours mystère et boule de gomme !

    Une bonne collaboration avec les koglwéogo pourrait retrouver les assassins du juge Nebié.Il suffit que les koglwéogo fassent leur sacrifice et avant la fin de l’année les auteurs seront retrouvés.C’est en cela les koglwéogo sont forts et bons. Simon il faut alors des mesures appropriées pour les sensibiliser et les encadrer. Moi jusqu’à demain je soutiendrai les koglwéogo parce que je connais le Burkina et je sais comment les bandits et les voleurs écument mes pauvres parents dans les villages. Simon Compaoré il ne faut même pas écouter certains individus pour dissoudre les koglwéogo. Simon courage seulement car au début des koglwéogo certains parlaient de guerre civile au Burkina, d’autres de terrorisme, de boko haram et de tout. Maintenant que leurs declarations ne sont réalisées,ils traitent les koglwéogo d’incultes,de sans foi, ni loi. Simon Compaoré comme vous et moi, nous le savons ce sont les mêmes qui ont dit à Blaise de modifier la constitution. Ce dont je suis sûr, les koglwéogo aident les paysans plus que certains internautes. Au finish les koglwéogo sont au Burkina, vont rester au Burkina et vont exister au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 06:46, par Christian
    En réponse à : Disparition tragique du juge Nébié : Trois ans après, toujours mystère et boule de gomme !

    L’histoire et le temps sont comme un mur ! les hommes et leurs turpitudes ont beau l’escaladé dans tous les sens, "le mur en tout cas est à sa place".....wait & see !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 07:25, par justice
    En réponse à : Disparition tragique du juge Nébié : Trois ans après, toujours mystère et boule de gomme !

    Nous attendons toute la lumière dans ce dossier car c’est un crime politique et rien d’autre. Ayons au moins l’honnêteté de le reconnaitre !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 07:38, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Disparition tragique du juge Nébié : Trois ans après, toujours mystère et boule de gomme !

    - Il m’a tout l’air que les assassins de la justice du pays des hommes intègres sont tapis à l’intérieur de la justice elle-même. Sinon on ne comprend pas que pour leur propre collègue direct qui plus, est un de leurs doyens ou aînés, il ne se trouve aucun juge capable de défier son destin pour dire la vérité dans cette affaire, quitte à subir le sort du vaillant Norbert Zongo. Je ne crois tout de même pas que nos juges soient si poltrons à ce point ! Quelqu’un a certainement quelque chose à dire dans cette affaire, ou a vu ou entendu des choses. Alors il faut l’éclabousser pour le bonheur du Burkina Faso.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 11:12, par sacsida
    En réponse à : Disparition tragique du juge Nébié : Trois ans après, toujours mystère et boule de gomme !

    la vérité sur ces crimes crapuleux, seront faite si et seulement si, tout ceux qui ont gouverné depuis l’ère Compaoré et ceux de l’ère Kabore ne seront plus aux affaires. tout crime politique ne peut se dénouer aussi facilement, parce qu’ils sont tous complices. si cela engageait seulement le pouvoir Compaoré, pourquoi avec le pouvoir Kabore on arrive tjrs pas à juger l’affaire. la preuve, la personne qui était sur ce dossier a connu la mort de façon mystique, donnant du même coup la peur aux autres. nous avons encore du chemin. Mais le temps appartient à Dieu, lui en tout cas connait tous les auteurs, et les attends là-bas.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 12:07, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Disparition tragique du juge Nébié : Trois ans après, toujours mystère et boule de gomme !

    Hommage à nos Martyrs du 30, 31 Octobre 2014 et 16,17 Septembre 2015

    Nous avons l’impression que visiblement la justice veut enterrer à jamais certains dossiers de sang pour faire plaisir aux bourreaux et aux pèlerins de l’impunité mais nous n’allons pas jeter l’éponge. Notre lutte est quotidienne. Nous connaissons le flou(mensonge) qui a entouré la disparition du juge Nébie il y a eu ostensiblement du faux sur toute la ligne du décès jusqu’à l’expertise du médecin français. Tout a été ficelé politiquement dans le rapport d’expertise. On n’a jamais confiance aux soi-disant experts français qui viennent chercher cyniquement leur gombo(argent) en Afrique.

    L’impunité ne peut pas continuer. Les familles dans une douleur atroce doivent connaitre ce qui s’est réellement passé pour tous les crimes de sang. Nous attendons de la part de la Justice un sursaut d’orgueil pour redorer son blason. Elle a le devoir moral de réparer tous les cœurs profondément blessés ou brisés(veuves, orphelins, les plus faibles, les plus vénérables).

    Nous restons intraitables dans notre lutte contre l’impunité et la mal gouvernance

    La vérité triomphera sur le mal ou l’impunité(le mensonge) un jour

    A nos Martyrs qu’ils se reposent en paix. Que justice leur soit rendue rapidement

    Justice pour Norbert Zongo
    Justice pour Thomas Sankara
    Justice pour Salifou Nebié
    Justice pour David Ouèdraogo
    Justice pour Boukary Dabo

    Victoire toujours au Brave Peuple
    Vive la démocratie au Faso
    Vive le Brave Peuple Burkinabé

    Que LE SEIGNEUR bénisse le BURKINA que nous aimons tous.Amen
    Paix et Succès à Tous les BURKINABES . Amen

    Achille De TAPSOBA le Bobolais

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 15:39, par IK
    En réponse à : Disparition tragique du juge Nébié : Trois ans après, toujours mystère et boule de gomme !

    Le Burkina Faso souffre à cause de certains individus qui se croient tout puissant. Comment peut-on tuer sans qu’il n’y ait pas de justice ? Les juges sont là pour quoi alors ? On a gonflé leur salaire soit disant pour éviter la corruption. Ce qui ne tient pas d’ailleurs. Alors que faites-vous pour montrer que vous êtes indépendants, rien. Je suis dépassée.
    Dieu vous voit !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés