Journée de la solidarité et de partage à Solenzo

jeudi 25 mai 2017 à 01h38min

Le samedi 20 mai 2017, la commune de Solenzo chef-lieu de la province des Banwa a célébré sa journée de solidarité et de partage sous le thème : ‘‘Solidarité – Cohésion sociale – Unité. Ensemble et unis, bâtissons une commune prospère et fière’’. Cette cérémonie a connu le parrainage du conseiller technique du président de l’Assemblée Nationale, Fidel TOE. « Mes frères et sœurs de Solenzo, je vous exhorte à vous unir, à regarder dans la même direction pour le développement de la commune de Solenzo ». A fait savoir le parrain. Au cours de cette journée, le maire Désiré TRAORE et sa délégation sont allés visiter et soulager les malades et nouveau-nés du Centre Médical avec Antenne Chirurgicale (CMA), les Centres de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) urbain 1 et 2. Nous vous livrons en intégralité son discours qu’il a adressé à la population de la commune de Solenzo.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée de la solidarité et de partage à Solenzo

« Cela fait une année, que le conseil municipal a été mis en place dans la paix, dans la tranquillité, dans la joie, contrairement aux fois passées, nous rendons grâces à Dieux. Nous avons voulu cette modeste cérémonie pour nous retrouver, nous rassembler, nous parler et célébrer la victoire contre la division, la haine en un mot contre la barbarie. Nous avons voulu cette journée pour prôner la cohésion, la solidarité et le partage. Déjà, des petits esprits, des esprits mesquins, les ennemis de la paix, les fossoyeurs du développement ont commencé la manipulation des esprits en voulant créer la confusion dans les esprits des honnêtes citoyens. Mes frères et sœurs, je vous rassure qu’un seul franc CFA du budget communal n’a été dépensé pour cette commémoration. Je profite de l’occasion pour remercier les bonnes volontés qui ont apporté leurs soutiens financier, matériel et physique dans l’organisation de cette journée.

Des petits esprits font insidieusement le lien entre cette journée et la dégradation de la route. Chers frères, ils étaient où ? Ils étaient où ? La dégradation de la route de Solenzo ne date pas d’aujourd’hui. Sur mon bureau, la facture de la réfection du tronçon le plus dégradé s’élève à 75 millions, les 4,5 kilomètres (Solenzo – Dissankuy). Pour faire la manipulation des esprits, il faut être plus habile que cela. La région de la Boucle du Mouhoun est paradoxalement la plus pauvre du Burkina, c’est ce défi du développement que fils et filles des Banwa, fils et filles de la commune de Solenzo, nous devrons relever.

Malgré la charge de travail à l’Assemblée, j’ai voulu vous accompagner dans cette voie. Nous sommes en train d’aller à pas rassurés. Nous avons déjà effectué une tournée dans les 29 villages de la commune, les difficultés sont énormes. Nous sommes conscients, avec une administration municipale compétente, efficace, avec des conseillers municipaux dévoués, avec des CVD (Conseil villageois de développement ; ndlr) capables de comprendre les défis du développement nous allons réussir. Cette réussite va créer des désagréments, parce que nous allons bousculer des habitudes, nous allons lutter contre certaines pratiques néfastes au développement.

Le développement de notre commune passe par l’électrification intégrale des secteurs et pourquoi pas des villages. C’est pour cela que nous avons opté pour la reprise de la gestion et la distribution de l’électricité par la SONABEL, qui d’ailleurs en a fait la demande et le dossier suit son cours.

Nous avons l’occasion de vous présenter le plan communal de développement que nous allons élaborer dans les mois à venir. Dans les prochains jours nous allons installer de nombreuses commissions ad’ hoc dont celles qui seront chargées de la révision de la charte foncière et une autre de l’audit des différents lotissements.
Chers frères, chères sœurs, j’ai le plaisir de vous annoncer que cette journée sera instituée chaque année et ça ne sera plus une seule journée mais plusieurs journées de partages et de solidarité ».

David Demaison NEBIE
Correspondant dans la Boucle du Mouhoun

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 mai à 20:29, par Adama
    En réponse à : Journée de la solidarité et de partage à Solenzo

    Monsieur le maire, vous ne devez manquer aucune occasion pour faire écho de préoccupations de populations de votre commune et de la région toute entière : Le bitumage de la voie Koundougou-Solenzo- Dédougou. J’accuse la SOFITEX et l’État burkinabè et la présidence du Faso à laquelle est rattachée la SOFITEX. Vous êtes les premiers à profiter de la culture du coton dans cette région qui vous rapportent des milliards chaque année. Mais vous payez la région en monnaie de singe. Les camions de la SOFITEX viennent dégrader les voie pour ramasser le coton et amasser des milliards et en retour la région est laissée à elle-même enclavée sans aucune voie praticable. Et cela chaque année depuis des décennies. C’est l’inconscience des dirigeants de ce pays qui font la misère de cette région. Les élus, les Associations et ONG et les ressortissants ne devaient manquer aucune occasion pour interpeller les dirigeants de ce pays sur ce 2 poids 2 mesures car certaines régions ne produisent rien et elles ont des voies bitumées depuis belle lurette.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés