Gendarmerie nationale : Le Colonel Marie Omer B. Tapsoba désormais aux commandes

LEFASO.NET | Herman Frédéric Bassolé • mercredi 24 mai 2017 à 00h48min

Le Colonel Marie Omer Bruno Tapsoba est désormais le chef d’Etat-major de la Gendarmerie nationale. Il remplace à ce poste le Colonel-major Tuandaba Marcel Coulibaly. La cérémonie de passation s’est déroulée sur l’avenue Thomas Sankara en présence de la hiérarchie militaire.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Gendarmerie nationale : Le Colonel Marie Omer B. Tapsoba désormais aux commandes

C’est devant un camp Paspanga sécurisé des quatre côtés que le Colonel-major Tuandaba Marcel Coulibaly, après cinq ans et demi (il est en poste depuis le 22 novembre 2011) passés à la tête de la Gendarmerie, a passé le témoin à celui qui était alors le Commandant de la 2e Région de Gendarmerie. Le Colonel Marie Omer Bruno Tapsoba puisque c’est de lui qu’il s’agit, a reçu le drapeau national des mains du Chef d’Etat-major général des Armées, le Général de Brigade, Oumarou Sadou, acte qui le consacre dans son commandement. Il prend les « clés » de la maison à une période marquée par de nombreux défis sécuritaires.

Les hommes, la première ressource

JPEG - 122 ko
Une vue des gendarmes présents à la passation

Pour le Général de Brigade, Oumarou Sadou, la Gendarmerie est l’une des plus grandes institutions actuellement sur la brèche compte tenu de la menace terroriste et des remous sociaux. La hiérarchie attend donc beaucoup de cette institution tant sur le plan sécuritaire que sur la collaboration avec les autres forces de défense et de sécurité, les médias et la population. Conscient donc de la lourde mission qui l’attend, mission qu’il ne saurait accomplir sans ses hommes, le Colonel Tapsoba dit croire à la primauté du personnel sur le matériel. Et à l’en croire, « la Gendarmerie développera la cohésion dans ses méthodes et l’efficience dans la mise en œuvre des moyens ».

« L’héritage du Colonel Coulibaly ne sera ni sacrifié, ni gaspillé »

JPEG - 84.2 ko
Le Colonel-major Tuandaba Marcel Coulibaly

Au rang des acquis engrangés par le Colonel-major Tuandaba Marcel Coulibaly, il y a la création de 15 brigades, 11 postes de Gendarmerie, 04 compagnies de Gendarmerie départementale, 07 escadrons de la Gendarmerie mobile, la Légion spéciale de la Gendarmerie, le Groupement d’escorte et d’honneur et l’Unité spéciale d’intervention. En plus de cela, 84 000 personnes ont été interpelées, 1 387 509 heures de patrouilles ont été effectuées sur 8 682 854 km parcourus. Tout en saluant ces acquis, le nouveau Chef d’Etat-major de la Gendarmerie a rassuré que l’héritage de son prédécesseur « ne sera ni sacrifié, ni gaspillé, mais enrichi ». Pour ce faire, il a invité ses frères d’armes à « la solidarité et au raffermissement des liens pour une gendarmerie nationale plus rayonnante ».

Que deviendra le Colonel-major Coulibaly ? Le Général Sadou rassure que bien avant les événements, le désormais ex-chef d’Etat-major de la Gendarmerie avait sollicité la possibilité de faire son stage d’Ecole de Guerre. Etant déchargé donc de ses occupations, il pourra désormais effectuer son stage aux fins de compléter sa carrière.

Herman Frédéric Bassolé
Photos : Bonaventure Paré
Lefaso.net


Le Colonel Marie Omer Bruno Tapsoba en bref

JPEG - 87.5 ko
Portrait : Le Colonel Marie Omer Bruno Tapsoba

Né en 28 juillet 1962 à Koudougou, le Colonel Marie Omer Bruno Tapsoba est un ancien enfant de troupe du Prytanée militaire du Kadiogo (PMK) d’où il est sorti en 1982, le baccalauréat série A4 en poche. Sa formation d’Officier, il l’effectuera au Maroc à l’Académie royale militaire de Meknès. Diplômé d’Etat-major et titulaire d’une Licence en Droit, il a été promu au grade de Colonel le 1er juillet 2010. Mais avant, il a roulé sa bosse, de 1997 à 2003, dans les Compagnies de Gendarmerie de Dori, Fada-N’Gourma et Ouagadougou avant de commander, pendant deux ans, le Groupement de Gendarmerie départementale de Ouahigouya. Il a également effectué une mission de police civile en Haïti sous mandat ONU (2006-2007), occupé le poste de Directeur de la Logistique de la Gendarmerie nationale (2007 à 2008), et commandé les écoles et centres de perfectionnement de la Gendarmerie nationale (2009 à décembre 2011). Avant d’être appelé, le 27 avril 2017, au poste de chef d’Etat-major de la Gendarmerie, le Colonel Marie Omer Bruno Tapsoba était le Commandant de la 2e Région de Gendarmerie depuis le 19 décembre 2011. Il est Officier de l’Ordre national, marié et père de quatre enfants.

Source : Direction de la communication et des relations publiques de la Gendarmerie

Portfolio

  • Le Colonel Marie Omer Bruno Tapsoba
Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés