Alertes ! Usage d’armes de guerre aux frontières du Burkina

Ceci est un message d’alerte que nous a fait parvenir un de nos lecteurs. • mardi 23 mai 2017 à 10h30min

Nous ignorons si les autorités sont bien informées sur l’événement qui s’est produit ce samedi 20 mai à Mogandé (village situé dans la commune de Bittou à moins d’une dizaine de kilomètres de la frontière) et ont pris la mesure de sa gravité. De quoi s’agit-il ?

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Alertes ! Usage d’armes de guerre  aux frontières du Burkina

Pour une affaire de chefferie du village, un des camps, manifestement belliqueux et va-t-en guerre, n’aurait pas hésité à faire usage d’armes de guerre qui se comptaient par dizaines, utilisées probablement par des mercenaires venus de l’autre côté de la frontière …

Nous n’allons pas polémiquer sur les origines de l’affaire. Nous voulons surtout nous interroger sur la possibilité observée de faire circuler et utiliser des armes de guerre aussi banalement que constaté, dans nos villes ou villages, soient-ils frontaliers. Un observateur averti ne peut que se poser des questions et attirer l’attention des autorités sur l’extrême gravité de ce fait, quelle que soit l’une des hypothèses suivantes pour l’expliquer.

-  Soit, il s’agit de l’œuvre d’une force obscure tapie dans l’ombre, qui cherche à déstabiliser la zone et certainement le pays, en manipulant des individus très naïfs, et face à laquelle les forces de défense et de sécurité s’avèrent impuissantes. Dans cette hypothèse, il peut y avoir un embrasement qui pourra entraîner une grave perturbation du trafic routier, et même des projets tels que ceux de Bagrépôle qui s’exécutent à moins d’une heure de route de la zone ;

-  Soit, il s’agit de l’activisme de pseudo-politiciens obsédés par l’idée de contrôler une zone, en se disant être à l’abri de tout désagrément loin des champs d’opération, et qui ignorent ou méprisent jusqu’où pourraient aller les conséquences de cette obsession : En la matière on sait généralement comment ça commence, mais on ne sait jamais comment ça se termine… ! Il ne faut pas jouer avec le feu !

-  Soit, enfin, il s’agit d’un simple laxisme ou une faiblesse de l’Etat face à des individus aux relents terroristes ; alors qu’en la matière un laxisme de l’Etat est une invite à redoubler de zèle....

Quelle que soit l’une des hypothèses énoncées ci-dessus, les faits sont très graves car très dangereux et à conséquences en réalité incalculables. Que l’acquisition, la circulation et l’utilisation de Kalachnikov, G3 ou autres armes terribles devienne si banale dans un pays, ne peut en effet que susciter l’inquiétude !

I.Z, un citoyen de la région.

Note de la rédaction : Nous y reviendrons ;
Photo d’archives

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 mai à 11:09, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    - Tu as entièrement raison mon frère. Je suis sûr et certain que si ce Gouvernement mouta-mouta laisse les mains libres à la Gendarmerie et à la Police, ils sauront en 2 jours d’où viennent ces armes et quels sont les sombres individus qui son en dessous de cette affaire et quelles sont leurs intentions reelles. Et il faut les punir avec la dernière énergie !

    Mais avec ces gens, rien ne bougera ! Ils sont au pouvoir et ils gèrent le quotidien avec des mesquineries. Voyez tous ceux qui ont fuit après l’insurrection, est-ce qu’on en parle encore ? Rien ! Les François COMPAORÉ, les TAN ALIZ et même Blaise COMPAORÉ, est-ce qu’on en parle ? Que font-ils là où ils sont ? Personne ne les inquiète ! Ces mouta-mouta enduits de Rochosité n’auront que leurs yeux pour pleurer s’ils continuent de cette manière ! Malheureusement ils vont nous entraîner dans l’abîme avec eux, et c’est ce qui ne me plait pas !

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 11:19, par Emeaude24
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    Que le ministre d’Etat, ministre de la sécurité monsieur Simon COMPAORE prennent ses responsabilités.OK ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 11:41, par LE SACRIFICATEUR
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    Le seul et unique responsable et maitre d’action de ces situations de guerre civile qui nous guette dans la localité s’appelle Zampaligré Karim, chef irresponsable coutumier de Bittou qui depuis qu’il a succédé à son HONORABLE père PACIFISTE symbole du vivre ensemble, il ne mène que des démarches politiques et divisionnistes dans la localité baffouant et méprisant toues les règles et coutumes traditionnelles préétablies par ses ancetres

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 12:48, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

      - S’il trouble autant la paix et la quiétude dans la zone, autant que l’État prenne ses responsabilités pour ’’l’enlever’’ ou encore ’’l’anéantir’’ pour le bien de tous !

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 15:52, par Le citoyen
      En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

      Vous avez bien fait de mettre l’affaire sur la toile. Effectivement il y a des saprophyte de ce genre que n’ont que la barbarie pour résoudre leur différent. Pour mieux le faire ils s’abritent derrière un institut qui peut être un parti politique pour terroriser. C’est des incapable notoire à résoudre un problème par le dialogue. En fait, ils n’ont aucune éducation, aucune morale mais des pire forcer.
      Dans un état de droit, même s’ils sont des leviers du parti majoritaire, on doit les anéantir au risque de supporter les conséquences de leurs funestes dessein...!?!
      Le plus rien ne sera comme avant est une dénonce de ce genre d’acte... et une prise en charge par l’autorité compétente.

      Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 12:14, par ENFANT BENIS DE BAM
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    Merci pour l’appel et cette franche analyse de la situation qui pré -vau a la frontière !nous invitons l- Etat à prendre des mesures fortes .

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 12:20, par samba Diallo
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    Là c’est grave. On attendra de voir ce que le gouvernement entreprendra à propos de cela par ce que là, je me pose d’énormes questions. Qui peut etre à l’origine de cela ? Et meme la question de la chefferie, n’est ce pas un signe avant coureur ? Parce que avec les forces du mal, tous les prétexes sont bons pour parvenir aux fins nuisibles. Wait and see.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 12:28, par Temps de l’action
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    Peuple Burkinabé, voici le Burkina nouveau, le Burkina des insurgés, le Burkina de Roch. la desintegration nationale, l’emiettement de la société et le replis identaire sont en marche pour le grand bonheur des enfants du tramadol

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 12:43, par Bernard Luther King ou le Prophete Impie
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    Merci ,auteur de cet article, pour l’alerte qui en vaut la chandelle.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 13:17, par warzat
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    Tout ça est arrivé depuis que la chefferie est devenue un bon deal dans certaines de nos contrées. La chefferie coutumière a été fortement politisée si fait que les politiciens étant des faux types, les populations ne respectent plus les chefs qui se sont compromis. Ce fait est surtout notable dans les zones à mœurs et coutumes non encrées dans les populations à la limite hybrides et fortement mercantiles du fait de la possibilité de passer facilement d’un pays à un autre en fonction des facilités qu’accordent un pays ou l’autre.Autrement et heureusement dans beaucoup de villages au pays ( les responsabilités sont bien définies) , quand on n’a pas droit à la chefferie et qu’on l’occupe, on meurt au maximum au bout de trois jours, ainsi de suite jusqu’à ce que la hiérarchie normale coutumière soit rétablie. La terre ne ment pas.
    Pour ce qui s’est passé à Bittou, il est certain que la gendarmerie, celle que nous connaissons à déjà les noms des gens qui ont fait usage d’armes de guerre. Dormons tranquilles, les frères gendarmes veillent.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 15:32, par PASAKZIRI
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    Si cela s’avère vrai, et bien ; bonjour la guerre civile au Burkina-Faso. Ne dit-on pas que quand la fin du monde approche, les signes ne trompent pas.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 15:33, par lebon
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    je suis perdu pour tout ce qui se passe dans mon pays. est ce vraiment des comportements extérieurs ? j’ai l’impression que tout ce fait à l’intérieur du pays. le pays est comme un grand plateau de jeu d’échec et les joueurs sont les autorités du pays.

    ils bougent tel ou tel pion en fonction des objectifs, créer la pagaille pour divertir le peuple, agir de manière médiatique pour de petites actions, accuser où vraiment il n’y a pas de matière, ....

    j’ai du mal à croire à ces faits sans que nos autorités ne réagissent, pire ne semblent même pas être au courant.

    j’ai eu l’occasion de rencontrer l’homme fort de notre pays "le président", j’ai été frappé par sa simplicité et son accessibilité qui sont des éléments importants pour un manager. j’ai aussi observé son entourage et comme beaucoup de ministre du gouvernement actuel il y a un manque de responsabilité. je parle de la responsabilité professionnelle car la vie privée ne m’intéresse pas. en tout cas j’ai eu ce sentiment, que l’entourage ne se sent pas responsable c’est du défaitisme. chacun se dit "on ne peut rien c’est la situation comme ça" et c’est ce que beaucoup de nos ministres se disent aussi. l’autre phrase couramment entendue ou lue sur leur visage c’est "c’est la faute ou à cause d’un tel". le vrai responsable est celui qui cherche toujours sa part de responsabilité dans les faits et cherche comment apporter la solution quite à prendre l’initiative des convoquer toutes les parties concernées. il est temps que le grand patron revoie son entourage et le gouvernement au risque d’être traité de laxiste et complice. la lutte pour le pouvoir n’est pas une lutte pour l’enrichissement mais une lutte pour le bien être collectif

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 08:13, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

      - Cher lebon, c’est pourquoi justement j’ai adressé une lettre ouverte à Mr le Président Roch. Mais il ne semble pas prendre mon alerte au sérieux. Il doit changer tous les ministres car ils ne sont que de beaux parleurs. Chacun ruse pour se maintenir. Il n’y a aucun homme d’action parmi eux et 98% sont des vieux blanchis et malades. Voyez par exemple cette hypocrisie populiste du genre slogan ’’Un jeune, un emploi d’ici à 2020’’. Qui on veut tromber avec ces bêtises du genre ’’Gratuité des soins’’ alors que c’est du paracétamol qu’on donne. Le Président lui-même semble tomber petit-à-petit dans le népotisme, en témoigne certaines nominations du moment (SONABHY, etc.).

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 24 mai à 15:27, par Ka
        En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

        Bien dit mon ami Kôrô Yamyélé : Mais ce qui concerne la SONABHY, c’est la deuxième fois après le nouveau ministre de la santé, qui Roch Kaboré mets des personnes à la place qu’il faut. Je confirme que Hilaire Kaboré mérite son poste de DG. Dans le temps il s’est battu, car le poste de Technicien en Hydrocarbure était réservé à des coopérants Français ou Canadien, spécialisés dans le domaine. S’il avait un nom Français comme Rodin ou Tibaut, aucun internaute n’abuserait de le critiquer. Mais voilà, c’est un Kaboguédé du Boulkiemdé. Je ne me suis pas trompé en écrivant Kaboguédé ‘’’en français cela veut dire << une chose qui ne fonde pas :>>‘’’Le sel se fond dans l’eau, le sucre se fond dans l’eau, mais une pierre ne fonde pas dans l’eau. C’est l’histoire des vrais Kaboguédé, dont les colons ont déformé ce nom en écrivant Kaboré. Ceux du Boulkiemdé descendant du royaume mossi comme racine issue de lallé, et éparpiller dans toute la région ne me diront pas le contraire : D’ailleurs le roi des mossis du Boulkiemdé a son palais a Siglé, et le second palais dans la ville de Koudougou. Hilaire kaboré, si je ne me trompe pas vient de cette famille. Et si je ne me trompe pas, le roi des mossis du Boulkiemdé qui est décédé subitement et qui reste une mort mystérieuse en 2016, est de cette famille. Pour dire aux internautes que Hilaire Kaboré ne fondra pas avec des critiques débiles, car il connait son travail, et mérite le poste de DG. Et je pense que Roch Kaboré a bien écouté ses conseillers techniques de la présidence en faisant un bon choix sur Kaboré Hilaire.

        Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 16:37, par sougri
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre à nos frontières

    c’est vraiment inquiètant la situation a mogandé que je connais bien. un nom plane toujours sur cette affaire , il s’agit comme quelqu’un l’a dit du soit disant chef de bitou Zampaligré Karim qui veut manifestement détruire le village en intronisant un de ces parents comme chef. il doit être mis au arrêt immédiatement et juger.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 18:06, par Yiriba
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre aux frontières du Burkina

    Je félicite tous ceux ou celles qui prennent le temps pour exposer et sonner l’alarme de la menace comme ici des bandes armées. C’est une des meilleures façons de sauver le pays des dérives politiciennes. Ainsi on documente les faits, et un jour, lors de la reddition des comptes avec ceux qui ont failli à leurs rôles et responsabilités sera facile. Il ne faut pas se taire ni se laisser intimider par les collaborateurs de ces groupes armés illégaux, merci.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 19:30, par Ka
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre aux frontières du Burkina

    Merci I.Z Citoyen de la région de Bittou : Au moins si nos autorités lisent votre message, ils se rendront compte que l’étau qui se resserre autour de Guillaume Soro, c’est la faute aux caches d’armes qui nuisent la Cote d’Ivoire avec des mutineries. Il y a 300 tonnes d’armes donné par l’introverti Blaise Compaoré a Soro, et cachées près de notre frontière, et d’autres trouvé tout dernièrement dans la maison de Kamaraté, fidèle ami de Bogata. Tous ces armes a Bittou peuvent venir de ce réseau pour nuire nos RSS, comme un coup d’état a la maternelle manqué.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 19:44, par Bissongô
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre aux frontières du Burkina

    Messieurs de la Rédaction,
    Votre alerte nous va droit au coeur, mais avec la "photo d’archives", vous nous foutez énormément la trouille !
    Savez-vous qu’une grande partie de vos lecteurs penseront que les photos ont été prises à Mogandé (lieu incriminé) ?
    Dieu continue de vous bénir !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 19:46, par Sergen-Chef
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre aux frontières du Burkina

    C’est triste..... Je suis désolé de vous relater une vraie analyse de la situation de chefferie dans le centre-est du pays jadis dit des hommes intègres.
    En effet tout est parti de la cour royrale deTenkodogo ; depuis que le naaba "Tigré" (Paix à son ame) a commis l’erreur fatale d’offenser les Kérré qui fasaient office de sa protection, les divisions sont nées dans cette contrée.
    Voila que le nouveau naaba de Tenkodogo vient d’introniser un 2ème chef coutumier à Yargatenga et pire dans un autre village nommé Yoyo de yargatenga. Veux-tu créer quelle paix ?
    Par la suite, avec la politiastion de la chefferie traditionnelle, le CDP a opprimé tous les chefs qui osaient s’afficher dans un autre parti politique ;
    exemple : le cas du chef de Yargatenga qui se trouve dans la meme zone. Un député cdpiste qui aujourd’hui se trouve dans le MPP continue de jouer la meme politique. Lontemps contesté dans le Koulpelogo, a toujours manipulé l’administration (police, gendarmerie, justice). Aujourd’hui il ya des gens qui préfèrent mourir en martyr une fois qu’ils entendent le nom de ce dernier.
    Ce député a eu l’intéligence de créer une milice qui agisse en toute impunité depuis plus de 27 ans. Comme preuve de nombreux dossiers en justice et qui n’ont jamais abouti.
    Bombe en retardement--- Il parait que ce meme cadre du MPP de Yargatenga prépare la division de la dite commune en trois sous-communes pour ses interets égoistes ; lui qui croyait mourir député.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:18, par DJIBI
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre aux frontières du Burkina

    C’est un bon acte citoyen que vous venez de poser, à savoir informer l’autorité et l’opinion nationale par rapport à un danger imminent. Vivement que l’autorité étouffe le germe dans l’œuf, nous ne voulons pas de cela chez nous et même nulle part ailleurs. Que ce soit l’une ou l’autre des hypothèses évoquées nous ne tolérerons aucun acte de menace de paix et stabilité de notre chère patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 10:44, par N’Yafientô
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre aux frontières du Burkina

    Ce genre de récits devraient ns être contés à postériori car ayant déjà été matés. Un peu à l’image de certaines cellules terroristes démantelées et embastillées à temps dans certains pays !

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 10:54, par sacsida
    En réponse à : Alertes ! Usage d’armes de guerre aux frontières du Burkina

    internaute Lebon, est ce que le président, lis lui même, les écrits des internautes, des intellectuelles qui dénonce et font des propositions, qui interpelle sur des situations graves ou il se contente des points fait par son entourage ? oui il ne peut pas tout faire, mais qu’il sache que tout ce qu’on lui cache sera révélé au grand jours et ça sera la cata. qu’il s’imprègne lui même des réalités, qu’il crée son propre réseau d’infos en temps réelle, qu’il s’entour de personne qui sont prêt à lui dire les choses de façon claire et sans crainte. par exemple créer un lien avec ceux qui dénonce crument les choses (comme certains internautes reconnu pour cela), un lien avec les responsables (les vrais) religieux (pour attirer son attention et lui donner les conseils qui s’imposent. a lui donc de faire lebon choix. quand aux personnes tapis dans l’ombre, qui gèrent par correspondance(machiavélique) notre pays, qu’ils sachent qu’il y a qu’n seul Dieu, et ils seront châtié à la hauteur de leur machiavélisme, ceux qui mort et souffle seront dévoilé. le peuple Burkinabé doit se réveillé, il est temps d’ouvrir les yeux. personne ne viendra faire votre palabre, nous pouvons changé les choses, il suffit de le voir. c’est DIEU seul qui est fort, le reste n’est que faiblesse.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés