Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

LEFASO.NET | Par Nicole OUEDRAOGO • mardi 23 mai 2017 à 01h13min

Ils seraient plus de 4 000 Burkinabè à subir une escroquerie du Groupe Breba finances (GBF), grâce à la plateforme de trading (Social Binvesting), mise en place en 2015 par Mickael Wendkouni Breba. Réunis au sein d’un collectif, ce sont 550 membres qui réclament le remboursement de leur investissement d’une valeur de 3, 6 milliards de francs CFA. Au cours d’une conférence de presse tenue ce lundi 22 mai 2017, les « victimes » de monsieur Breba, à travers la Confédération syndicale burkinabè (CSB), appellent l’Etat à assumer ses responsabilités.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament  leur dû

Tout nouveau, tout beau. En 2015, le Groupe Breba finances, installé au centre commercial de Ouaga 2000, attire de nombreux Burkinabè grâce sa plateforme de trading : Social Binvesting. Avec les produits « Other trading », « instant trade » et le fameux « hebdo 10 », de nombreux burkinabè y adhèrent.

JPEG - 50.3 ko
Beyon Neya porte-parole du collectif

« Hebdo 10 consiste à investir un montant allant de 100 000 à 2 500 000 francs CFA, GBF se sert de cet investissement pour trader(…) L’investisseur est en mesure d’effectuer un retrait de 10% de son capital d’investissement à partir de la 2ème semaine de son investissement. Et ce, pendant 5 mois, soit un intérêt de 100% » a noté Beyon Neya, porte-parole du collectif des traders de Social Binvesting.

Tout semblait bien se passer, d’autant plus que les retraits se faisaient par l’intermédiaire de banques comme Coris Bank international et Unated bank of Africa (UBA), jusqu’en avril 2016, où les investisseurs ont commencé à rencontrer des difficultés pour retirer leurs placements. Mickael Wendkouni Breba a prétexté une « supposée maintenance du site aux fins de migrer vers une nouvelle plateforme plus professionnelle. Cette migration devrait satisfaire le nombre croissant d’investisseurs » a indiqué le porte-parole du collectif.

« Breba aurait déboursé 60 millions pour taire le dossier »

Voyant ses demandes de retrait régulièrement annulées, les membres du collectif qui évaluent leur dû à la somme de 3 618 000 000 francs CFA, disent avoir entrepris de nombreuses actions, au nombre desquelles, une rencontre avec sieur Breba. « Il a même signé un procès-verbal dans lequel il s’engageait à payer la première moitié en mi-février et la seconde tranche, en fin mars de la même année » a confié Beyon Neya. Cette rencontre étant restée sans suite, le collectif confie avoir saisi la justice à travers des plaintes individuelles et collectives, notamment au commissariat de police de Baskuy et la gendarmerie de Ouaga 2000.

JPEG - 33.9 ko
Nouphé Bamogo membre CSB

N’ayant pas eu de réponses satisfaisantes, le collectif dit s’être retourné hier, vers la confédération syndicale burkinabè pour poser le problème. « Le syndicat a déposé également une plainte à la brigade de recherches de Paspanga et l’assurance avait été donnée que dans les 72 heures, voire la semaine, monsieur Breba allait être entendu. Nous osons toujours faire confiance à ces institutions, mais il faut qu’elles sachent que nous avons nos limites. Que les autorités puissent se saisir de ces plaintes pour agir, dans le cas échéant, nous ne serons pas comptables de ce qui pourrait arriver » a signifié Nouphé Bamogo, secrétaire syndical chargé du recrutement et du développement des structures et alliances syndicales, représentant le SG de la CSB.

En attendant, la confédération syndicale burkinabè dit compter sur la négociation. « Nous sommes en train de chercher des alternatives à l’amiable pour que ces militants qui sont affiliés à notre organisation puissent bénéficier de leurs droits. Dans le cas contraire, si les autorités administratives et judiciaires ne prennent pas à cœur cette préoccupation, nous aurons recours à nos avocat » a renchéri Nouphé Bamogo.

A ce sujet, le collectif soutient que sieur Breba ‘’jouit d’une impunité et peut être de la complicité de certaines autorités pour avoir mis en place une nouvelle plateforme’’. « Et Beyon Neya de poursuivre que : « Il a dit que personne ne peut l’empêcher au Burkina d’exercer son activité. Je ne pense qu’il fait référence à une couverture dont il détient, sinon, pourquoi les nombreuses plaintes que nous avons déposées, a moins 20, aussi bien individuelles que collectives et jusqu’à présent, rien n’est fait (...) Breba aurait décaissé la somme de 60 millions pour faire taire le dossier » a-t-il lancé. Puis d’ajouter que : « On se pose tellement de questions dans ces genres de situation. A qui profite le crime ? ».

Le collectif interpelle les autorités à assumer ses responsabilités dans cette affaire et à sensibiliser la population afin qu’elle ne tombe pas dans les filets de monsieur Breba.

Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 23 mai à 01:23, par Un Passant
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Quand c’est trop beau pour etre vrai, ce n’est vraisemblablement pas vrai. Quand quelqu’un vous propose un retour sur un depot de 100% dans 5 mois, on a pas besoin d’avoir un MBA pour savoir que cette une escroquerie ! Maintenant, il faut voir ce que disent les autorites.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 10:31, par Baba
      En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

      Vraiment hein. Vous êtes des adultes donc assez vieux pour savoir que la vie n’est pas aussi facile. Mais quand on aime la facilité c’est devant la porte de l’arnaqueur on va dormir. Mettez ces sommes la en pertes et profits et prenez ca comme une leçon apprise car vous ne révérez plus la couleur de vos billets là. Si vous avez signé des contrats, relisez les bien, il a du mettre des mentions qui ne le condamne pas devant une justice. Mais courage à vous.

      Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 20:04, par Mafoi
      En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

      Looooooooool une belle escroquerie à la Bernard Madoff.Je ne dirai pas que c’est bien fait pour ces amateurs de la courte échelle mais je ne les plaindrai pas pour autant.Chacun récolte ce qu’il a semé.Bonne chance à vous

      Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 06:28, par war
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Bande d’analphabete ce type vient de vous voler avec un systeme vieux appele"la pyramide de ponzy".on met le systeme avec un taux d’interet incroyable de 100% alors que meme la bceao est a 6,5% ,on attend que les pigeons soient nombreux et on ferme pour inventaire ou autre avant de quitter le pays sous une autre identite preparee a l’avance.s’il n’a pas encore fuit faite le arreter par les koglweogo qui vont l’obliger a vous rembourser une partie de votre capital avec les fonds non depenses.saisissez un juge qui va faire bloquer ses comptes pour tentative d’escroquerie. Ce systeme a ete invente par l’americain PONZY qui a pu detourner des centaines de milliards aux USA avant de fuir au canada.a deja permi d’escroquer en rci,tout recemment au benin ou meme boni yayi a ete escroque,au togo,au mali et maintenant au FASO.s’il n’est pas rapidement arrete il va fuir .et je pense que l’argent n’est plus la,a ete place en lieu sur

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 10:29, par moi
      En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

      de mon avis personnel je pense que tu vas vite en besogne.laisse moi t apprendre qu’il y’a des études universitaires pour le trading et c’est belle et bien réel. S’agissant du faite que des burkinabé aient été arnaqués par un autre burkinabé, sachez que le monsieur est juste malhonnête vu qu’il n’est pas a sa première forfaiture.du reste l’objet de cette conférence est de demander le concours de l état burkinabé pour rentrer en possession des montants dus et d’amener le gouvernement a tout mettre en oeuvre pour non seulement organiser cette activité et aussi éviter les arnaques du genre breba wendkuni michael.

      Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 06:36, par war
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Il faut l’empecher de quitter le pays car il n’a pas de biens personnels car la banque est en location lui meme dort surement en location.n’attendez pas l’etat prenez vos responsabilites car la technique utilisee marche toujours.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 06:44, par bacchus
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    On s’en fou. Si vous vous êtes laisser berner, ça ne regarde personne. Vous avez joué, vous avez perdu. Vous voulez des faciles, vous etes servi !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 07:42, par Truth
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Même moi qui vous parle, j’en suis une victime. J’ose espérer que les choses se décanteront bientôt et que nous rentreront dans notre du. Les gens sons désespérés et n’attendent que le remboursement de leur capital. Moi, j’ai déposé un capital de 500.000 fcfa en février 2016 et n’ai que retiré 100.000fcfa jusqu’à ce jour. Il y a des personnes qui ont déposé un capital à hauteur de 2.500.000 fcfa. Imaginez donc une personne qui dépose et pour lui,et pour sa femme, et pour un ou deux frères. C’est une fortune. A la dernière rencontre de SocialBInvesting à l’hotel Laico, on s’est rendu compte que des personnes se sont mis en associations et on déposé jusqu’à 17 500 000 fcfa et souvent plus. Les victimes s’épanchent aujourd’hui dans la presse parce qu’il n’ont nulle part ou aller. M. Breba a toujours donné des échéances qui n’ont jamais été respectées.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 10:11, par Sonia
      En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

      Dommage pour vous que les kogleweogo viennent tout juste d’être interdits. Eux, vous auraient déjà récupéré votre fric jusqu’au dernier centime et avec leur "commission" en sus. Sans bavures. Enfin juste quelques "petits coup de fouets pimentés" pour ce BREBA ; et qui s’en plaindrait ? Sûrement pas vous, ni les FDS ni la Justice, qui toutes réunies ne sont pas encore parvenues à vous rendre justice alors que le temps joué contre vous, pas contre eux ; et le "pigeon" pourrait s’envoler à tout moment vu quil n’est pas inquiété.
      Courage à vous.

      Sonia.

      Répondre à ce message

      • Le 23 mai à 23:10, par Le pays va mieux
        En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

        C’est la realité du pays des HOMMES INTEGRES. On escroque au vu et au su des autorités et y a rien. Vous vous rappelez de OUYA Jean-Pierre avec son fameux prjet Agro-inter qui passait dans les emissions de ecofinance de Amina BILLA. OUYA Jean-Pierre a finalement soutiré en 2010 des millions de francs CFA des pauvres citoyens et a disparu de la circulation. Des plaintes ont été posées à la gendarmerie dite economique mais rien.

        Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 11:18, par Paligba
      En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

      Au Faso, il faut avoir des fonds communs en partage pour faire ces genres de placement !

      Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 08:10, par rim
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Vous dites que Mr Breba faisait du trading avec votre argent. Et bien le trading c’est comme les jeux du casino, vous pouvez gagner comme vous pouvez perdre. Quand vous gagniez chacun partait retirer son pactole en banque et personne n’était au courant. Maintenant que vous aviez perdu vous a ameutez tout le monde. C’est la règle du jeu disait Sankara, la vie continue.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 08:14, par brebabè
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Il doit être arrêté immédiatement comme les autres délinquants.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 08:20, par Voltaïque Revolté
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Hey Burkinabé !. Quand vous avez décidé de faire les affaires avec le Monsieur est ce que vous avez associé l’état ?. Quand vous faisiez 100% de bénéfice sans payer l’impôt est ce que l’état a été associé ? Maintenant que ça marche pas vous savez que l’état existe. Vous avez pris les risques en connaissance de cause alors assumer vos décisions et laissez l’état tranquille. Vous savez qui est habilité à trancher ces types litiges : attachez vous les services d’un bon avocat et allez laver vos linges sales au tribunal.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 08:33, par El Pistolero
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Toujours le gain facile. c’est bien fait pour vous

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 08:54, par Filsdupays
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    C’est regrettable mais disons-nous quand même la vérité. Qu’avez -vous eu comme garantie en cas de non remboursement de vos mises ? Et 100% d’intérêts veut dire quoi au juste ? Intérêts=capital ? Aidez-nous à comprendre plus mes chers messieurs. Peut-être que votre "trader" a perdu vos capitaux dans le "trading" ? Relisez plutôt les termes de vos contrats pour voir si vous avez des droits après coup.
    a bon entendeur, salut !

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 09:19, par Le Financier
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Le trading est quelque chose de très sérieux. C’est un métier, une passion. Ceux qui le pratiquent ont normalement fait des études, difficiles d’ailleurs ( Maths, finances et informatiques poussées) ou au pire une formation sérieuse et pratique dans un centre sérieux. Avez-vous cherché à savoir si c’était le cas pour Mr Breba avant d’investir dans son fond ?
    Cette activité est légale, et n’a rien de flou ou de caché, sauf si on veut l’amener dans ces eaux.
    C’est du commerce pur et simple, j’achète un produit financier au prix P, et je le revend au prix P+1, 1 représentant mon bénéfice, exactement comme ce que font les commerçants au marché. Juste que c’est très modernisé et que çà va bien au delà de la compréhension de l’individu lambda.
    Ceux qui achètent les actions des entreprises cotées à la BRVM (Bourse régionale des Valeurs Mobilières) Afrique de l’ouest, font également du trading, et ils sont bien plus nombreux dans la sous région.
    Je ne dirais pas que Mr Breba n’a pas escroqué ses honnêtes citoyens, je dirais seulement qu’ils sont tous responsables.
    Le Sieur Breba a t’il expliqué à ses adhérents qu’ils n’investissent pas dans quelque chose de magique ? Leur a t’il bien fait comprendre qu’ils peuvent perdre tout ou une bonne partie de leur capital ? Si oui, alors il ne risque rien, si il peut prouver qu’il a bel et bien investit les capitaux sur les marchés. Car ce n’est pas lui qui fait le marché, et il peut bien perdre ou gagner, même les meilleurs dans le monde, dans ce domaine perdent et gagnent, et il est loin d’être comparable aux génies du trading.
    Il est possible de faire des performances étonnantes en trading, il a promis 10% en 6mois, c’est bien possible de faire 100% en un jour, et 6000% en quelques semaines ou mois, mais aussi, perdre des millions en quelques minutes. Tout dépend du marché sur lequel on investit, et surtout du risque pris ( donc au préalable accepté), car les investissements suivent la loi du couple risque/rendement ; plus on risque plus on est susceptible de gagner, mais aussi de perdre une part importante voire tout le capital.
    Ceux qui ne le comprennent pas critiquent.
    Il y’a quelques traders dans ce pays, et ils gagnent honnêtement leur argent, et d’autres en étude ou travaillant à l’étranger, qui rentreront un jour, et voudront exercer cet art au burkina Faso. C’est dommage que des personnes comme Mr Breba, salissent déjà l’image de ce métier qui en réalité, est un métier d’élites.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 09:46, par  !!!!!!
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Tout flatteur vit aux dépend de celui qui l’écoute..vous avez jouer vous avez perdu..next ..la vie continue..quand on est adepte de gain facile on finit toujours par se faire plumer..tant pis pour vous...quand vous alliez souscrire vos économies personne ne vous a entendu brailler vous pensiez avoir découvert la mine d’or et vous vouliez profiter seul non eh bien tant pis pour vos gueules..dans la vie quand tu aimes la facilité eh bien tu finis toujours par tomber sur une personne va te faire comprendre que la vie est dure et rien de durable ne s’acquiert malhonnêtement Vous connaissez chez Mr breba non allez y lui dire ce que vous voulez là-bas et foutez nous la paix

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 09:54, par boka
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    la pyramide de ponsi a encore frappée.le burkina faso a desormais sont bernard MADOF.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 10:13, par job
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Vous avez joué, vous avez perdu : c’est la règle. Avec cette conjoncture vous confiez à un individu vos millions et vous dormez tranquillement chez vous et vous attendez le pactole. Que c’est facile si la vie était ainsi. Le monsieur est tout simplement intelligent qui a eu des idiots pour escroquer. Je paris que c’est pas de l’argent gagné honnêtement à la sueur de votre front.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 10:30, par LoiseauDeMinerve
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Très simple, dans le Trading il s’agit ni plus ni moins que de prendre des risques en plaçant de l’argent à un temps t supposé favorable pour engranger des bénefs. Dans la logique même du risque c’est que l’on peut perdre également et souvent avec fracas. Bonnes gens, BREBA n’a pas besoin de fuir le pais puisque vous, individuellement, avez consenti à partager le risque de perdre avec lui.

    Entendez-vous et laissez les paisibles citoyens et l’Etat en dehors

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 10:37, par Le Financier
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Le trading est quelque chose de très sérieux. C’est un métier, une passion. Ceux qui le pratiquent ont normalement fait des études, difficiles d’ailleurs ( Maths, finances et informatiques poussées) ou au pire une formation sérieuse et pratique dans un centre sérieux. Avez-vous cherché à savoir si c’était le cas pour Mr Breba avant d’investir dans son fond ?
    Cette activité est légale, et n’a rien de flou ou de caché, sauf si on veut l’amener dans ces eaux.
    C’est du commerce pur et simple, j’achète un produit financier au prix P, et je le revend au prix P+1, 1 représentant mon bénéfice, exactement comme ce que font les commerçants au marché. Juste que c’est très modernisé et que çà va bien au delà de la compréhension de l’individu lambda.
    Ceux qui achètent les actions des entreprises cotées à la BRVM (Bourse régionale des Valeurs Mobilières) Afrique de l’ouest, font également du trading, et ils sont bien plus nombreux dans la sous région.
    Je ne dirais pas que Mr Breba n’a pas escroqué ses honnêtes citoyens, je dirais seulement qu’ils sont tous responsables.
    Le Sieur Breba a t’il expliqué à ses adhérents qu’ils n’investissent pas dans quelque chose de magique ? Leur a t’il bien fait comprendre qu’ils peuvent perdre tout ou une bonne partie de leur capital ? Si oui, alors il ne risque rien, si il peut prouver qu’il a bel et bien investit les capitaux sur les marchés. Car ce n’est pas lui qui fait le marché, et il peut bien perdre ou gagner, même les meilleurs dans le monde, dans ce domaine perdent et gagnent, et il est loin d’être comparable aux génies du trading.
    Il est possible de faire des performances étonnantes en trading, il a promis 10% en 6mois, c’est bien possible de faire 100% en un jour, et 6000% en quelques semaines ou mois, mais aussi, perdre des millions en quelques minutes. Tout dépend du marché sur lequel on investit, et surtout du risque pris ( donc au préalable accepté), car les investissements suivent la loi du couple risque/rendement ; plus on risque plus on est susceptible de gagner, mais aussi de perdre une part importante voire tout le capital.
    Ceux qui ne le comprennent pas critiquent.
    Il y’a quelques traders dans ce pays, et ils gagnent honnêtement leur argent, et d’autres en étude ou travaillant à l’étranger, qui rentreront un jour, et voudront exercer cet art au burkina Faso. C’est dommage que des personnes comme Mr Breba, salissent déjà l’image de ce métier qui en réalité, est un métier d’élites.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 10:43, par sandokan
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Qu’attendent les victimes de "STIFORP" un autre produit importé des USA via la Côte d’Ivoire par le même individu entre 2012 et 2013 probablement par le même individu et qui ont été arnaqués ? En tout cas, pour ce produit ci-dessus cité, le promoteur principal s’ appelait aussi BREBA et avait installé son QG à Ouaga 2000 aussi.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 11:54, par Pouloudja
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Je ne vous plains pas du tout.
    vous comprenez bien comment ça marche ne vener pas pleurnicher ici.
    c’est comme quand on paye des actions dans une entreprise : on partage les profits (dividendes) et on supporte les pertes aussi. en cas de perte voir de faillite, les capitaux sont perdus. vous êtes exactement dans cette situation.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 11:56, par TDSCOOL
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    C’est parce-que vous aussi vous aimez cadeau. Vous aviez été escroqué par votre cupidité. Comment récupérer 10% en 2semaines, et un bénéfice de 100% en 5mois. Ha bas !!!! Vous même vous n’êtes pas sérieux, vous êtes combien pour qu’il puissent honorer tout ça ? Ou-bien c’est lui qui fabrique l’argent ?

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 21:02, par MADIBA2
      En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

      Toi tu es un ignorant ? Informe toi sur le trading et tu comprndras.

      Répondre à ce message

    • Le 26 mai à 13:29, par Sidpawalemdé Sebgo
      En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

      C’est vous qui devriez vous renseigner avant de croire le premier escroc venu...

      Les fonds de pension américains qui disposent des meilleurs traders, des meilleures technologies de trading et de fonds se chiffrant en milliards de dollars, offrent au mieux un rendement annuel de 20% à leurs investisseurs. Car s’il est vrai qu’une seule opération peut donner 100% de rapport en quelques jours, d’autres opérations entrainent des pertes, comme d’autres nécessitent des mois sinon des années avant de prendre de la valeur. Le rapport global est donc loin de 100% en cinq mois et votre appât du gain facile et rapide est ce qui vous a poussé à croire à ce conte pour enfants gourmands...

      Maintenant, que voulez-vous que l’état fasse ? Tout au plus peut-on essayer de poursuivre votre "magicien" pour escroquerie s’il ne quitte pas le pays. Encore faut-il pour cela que vous n’ayez pas signé ou accepté par défaut des conditions du site de "trading" disant que vous connaissez les risques lié au trading et pouvant entrainer des pertes. Auquel cas ce petit malin s’en sortira tranquillement. Sinon s’il doit rembourser des pertes ceux qui ont déjà encaissé aussi doivent rembourser. Si bien sûr il n’a pas perdu cet argent, ou mis hors de portée de la justice.
      Quand à croire que c’est l’état qui doit vous rembourser vos "investissements" ET les bénéfices mirobolants que vous attendiez, ce que laisse penser le montant en milliards avancé, vous rêvez encore, réveillez-vous...

      Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 11:57, par TDSCOOL
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    C’est parce-que vous aussi vous aimez cadeau. Vous aviez été escroqué par votre cupidité. Comment récupérer 10% en 2semaines, et un bénéfice de 100% en 5mois. Ha bas !!!! Vous même vous n’êtes pas sérieux, vous êtes combien pour qu’il puissent honorer tout ça ? Ou-bien c’est lui qui fabrique l’argent ?

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 12:29, par warba
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Le burkina n’a pas encore de trading ni de traders en dehors des banques.ce type n’a aucun papier legale de trader en dehors des entetes qu’il a fabrique.si vous ne mettez pas la main sur lui, demain il sera hors du pays.allez en groupe et emparez vous de sa personne pour le mettre en lieu sur en attendant des verifiations.il va fuir et vous laisser avec des larmes.l’etat ne pourra rien pour vous lorsqu’il aura fuit avec une nouvelle identite.a defaut faite garder sa maison par des vigiles.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 12:47, par Le Trader
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Merci @Le Financier pour votre contribution.

    En effet, le trading en soit reste une activité simple mais complexe à la fois. Simple car vous ne faites qu’acheter un actif financier, attendre que le prix grimpe, puis le revendre et empocher la différence. Mais la difficulté réside dans le fait que vous achetez/vendrez avec et contre le monde entier, car les marchés financiers ne connaissent pas les frontières.

    Pour revevir au cas de Mr Brebas, retenons juste qu’avant de souscrire une quelconque offre mirobollanet (ou pas d’ailleurs), la 1ère des chose est de vérifier le profil de la personne qui vous la propose. Mr Brebas a t-il effectué les études nécessaires pour faire du trading ? A t-il l’expérience nécessaire ? A t-il apporté une quelconque garantie aux déposants en cas de perte partielle/totale de leurs dépôts ? Si oui, alors ces personnes ont tout à fait eu raison de leur confier leurs économies. Sinon, alors les tords sont partagés autant ce Mr ne devrait pas promettre des performances dignes des meilleurs films de wall street, autant les déposants auraient du chercher à en savoir davantage avant d’investir ne serait ce qu’un centime de franc CFA.

    Pour finir, je rejoins @Le Financier sur un point clé : il y a des tarders au Burkina Faso qui vivent honnetemnt de leur activité, tout comme d’autres qui travaillent dans de grandes institutions à l’international et qui souhaiteraient rentrer oeuvrer dans leur pays. Alors laissons la justice suivre son cours et que le cas Brebas devienne un cas d’école qui lèvera les doutes sur la finance en expliquant en details le fonctionnement de tout ça, mais aussi permettra de mettre hors d’état de nuire, les personnes qui salissent ce beau métier.

    Répondre à ce message

    • Le 23 mai à 15:46, par Le Financier
      En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

      Merci bien Mr @Le Trader pour votre intervention et vos éclaircissements, que je trouve pertinents.
      La justice suivra son cours, espérons que les responsabilités seront situées, et que la lumière sera faite.
      En espérant vivement que ce beau métier ne sera pas terni au Burkina Faso, car je le rappelle à tous, il est
      bel et bien légal, et n’est pas une arnaque.
      Il suffit de bien maîtriser ses contours, comme avant de prendre un médicament, toujours bien lire la notice...

      Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 14:12, par TAITA YEMDAOGO ALFRED PASIBA
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    SALU. JE FAIS PARTI DE CEUX QUI NE COMPRENNENT RIEN DANS CETTE AFFAIRE LA. QUAND J APPEL LE NUMERO DE SOCIALBINVESTING PERSONNE NE REPOND.DONC,Dés QU IL Y AURA DES INFORMATION FAITES NOUS SIGNE.MERCI.MON CEL 70090917/78358480/76449364.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 16:00, par UN BURKINABÈ
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    100% de bénéfice en un rien de temps !? Que c’est du bon ! Ne faites pas assez de bruit pour que les autres en sachent, sinon vous serez nombreux et en matière de business ça ne vous arrangera pas !?

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 16:07, par MADIBA2
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Je lis certains commentaires et je me rends compte qu’il y a beaucoup d’ignorants encore dans mon pays. Ceux qui mettent en commentaire que c’est du gain facile je vous dis que vous étalez votre ignorance sur la place publique sinon que vous devrez savoir qu’en Europe il y a des gens qui ne vivent que de trading. Connaissez vous le trading, certainement non alors formez-vous, allez-y à la recherche de la vraie information. Voila un monsieur, sieur Breba qui à partir de sa plateforme de trading a fait des intérêts cumulés d’environ 6 milliards mais qui refuse de payer les dus de ceux qui ont investi c’est-à-dire ceux qui lui ont donné les fonds de départ. Aujourd’hui on parle beaucoup de "start up" qui sont des leviers économiques mais ne sauraient l’être si des investisseurs n’y font pas confiance pour mettre leur argent. Sur France24 on explique souvent ce qui est une start up, l’exemple qu’ils prennent pour expliquer une start up est l’œuf. Ici l’œuf représente l’idée ; il va être pondu mais pour qu’il éclose et grandir il faut des investisseurs. Les petits esprits qui disent que c’est du gain facile vous serez dépendants seulement de votre salaire et ne venez pas vous plaindre qu’il ne permet plus de vivre. Ici le mal c’est Breba, saurait été quelqu’un d’autre l’affaire serait toujours en marche pour le grand bonheur de tous mais il a décidé de voler l’argent des investisseurs et là ce qu’il mérite c’est la prison.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 16:44, par H
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Il faudrait créer une plateforme revendicative et menacer d’aller en siting si rien n’est fait, sinon vous vous êtes créer un problème que l’état aura du mal à résoudre.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 05:44, par OKM
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    De toute façon on vous a toujours dit que le risque 0 n’existe pas ! Il y a pourtant des gents qui ont eu beaucoup d’argent, construire de grandes villas selon les infos avec ce dernier et on informait pas les autres. Maintenant que ça foiré, on vous entend. Bon courage car vous y êtes allé LIBREMENT !
    Il y a des plateformes de trading qui font vivre des millions de personnes a travers le monde, seulement, il faut se former. Allez vous former ou taisez-vous.

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 09:32, par delko
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Bonjour à tous,
    Non ce n’est pas une escroquerie. Je peux dire qu’on peut accuser d’avoir divulguer des informations capitales.
    En effet, comme le sait tout public averti, le trading est comme un jeu de loteries "gagner gagner perdu perdu". Il s’agit d’acheter des actions et revendre selon le comportement du marché financier. Donc tu peux gagner beaucoup comme perdre presque tout ton capital. C’est ce que brebra a oublié de vous dire. Pour rappel, lors de la crise financière de 2007-2008, la banque française SG a perdu 4.5 milliards d’euros dans le trading. a bon entendeur, salut.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mai à 17:57, par jan jan
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    Dans les années 90, de tels arnaqueurs avaient déjà fait ces coups, ils étaient situé à la Cité An III si je me rappelle, je pense qu’ils venaient de Côte d’Ivoire, la mise était de 90000F ou 95000F par dossier, ma mère en a été victime. Donc quand je vois des choses trop faciles je m’en méfie.

    Répondre à ce message

  • Le 30 juin à 13:37, par hyppo
    En réponse à : Groupe Breba finances : Des investisseurs réclament leur dû

    socialbinvesting.com, socialnkgtrading.com, stiforp.com, ce sont les sites internet que MR BREBA MICKAEL WEND KOUNI (BMW) a utilisés comme hameçon pour ces clients membres afin de générer de l’argent...il ya eu des promesses juteuses verbales qui dépassent les 100% de gain sur votre investissement initial : promesse de partenaire d’investissement à long terme 20 ans 40 ans 70 ans dans la réalisation de super marchés, de compagnies de transport , de constructions de citées, de ventes de voiture de moto d’appareil electroménagés d’ordinateurs ect... LA LISTE EST LONNGUE SI LONGUE... Où les membres bénéficieront d’exonération de réductions de prix quand ils désireront acheter...MAIS la DéCEPTION EST SURVENUE TRAHISON s’est imposée, rupturen de paiement de communication menace de désactivation de compte... mr BMW aurait eu l’autorisation des autorités gouvernementales de ce pays BURKINA FASO pour faire fonctionner à bien ses plateformes durablement mais quand l’argent visé est bien rentré et que les membres adhérents sont pris au piège voilà qu’une décision brusque et brutale de JUSTICE sans notification fait le GèLe de compte bancaire de MR BREBA MICHAEL WEND KOUNI (bmw) selon ses propres écrits et dits sur son site brimant lui-même et les autres membres du BURKINA FASO ET AUTRES NATIONALITés. cest très triste c’est écoeurant c’est ténébreux c’est un grand crime économique sans recourt à la justice... c’est toujours plus facile de faire un dépôt en BANQUE mais les retraits sont quasis difficiles.... LA DESCRIPTION EST TRES LONGUE. LECTEUR N’en voulez pas aux souscripteurs ni à MR BREBA ni au trading mais aux hommes autoritaires des temps présents. MR BREBA N’ jamais voulu NE PAS PAYER L’argent mais son compte est Gélé bloqué avec sa propre complicité ou non je ne saurais le dire.....

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés