Air Burkina : Des artistes reçoivent des billets d’avion

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • jeudi 18 mai 2017 à 18h50min

Air Burkina a tenu ses promesses. Lors des célébrations musicales des Kundé et des Marley d’Or 2017, la compagne aérienne avait décidé de remettre des billets d’avion à des artistes lauréats pour les destinations de leurs choix. Dans la matinée du 18 mai 2017 au siège de la compagnie à Ouagadougou, Imilo Lechanceux, Idak Basavé et Jezy Kankelen ont reçu leurs billets.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Air Burkina : Des artistes reçoivent des billets d’avion

Un billet d’avion en classe Affaire, ainsi que d’autres gadgets pour la destination de son choix. C’est le lot qu’a reçu le Kundé d’Or 2017 Imilio Lechanceux, de la part de Air Burkina. L’artiste qui n’a pas encore choisi sa destination, s’est dit honoré par le geste de la compagnie.

Idak Bassavé avec son kundé de la meilleure artiste et Jezy Kankelen sacré Marley d’or, eux ont reçu chacun un billet en classe Economie pour également se rendre partout où Air Burkina vole. La validité des billets remis est de un an.

La compagnie honore ainsi ses engagements pris lors de ces deux manifestations culturelles. Pour le premier responsable d’Air Burkina, le soutien et la promotion de la culture font partie des priorités de la compagnie. « Une nation qui n’a pas de culture, c’est comme un arbre sans racine. Pour nous c’est important en tant que compagnie nationale, d’accompagner tout ce qui peut faire la promotion de la culture au Burkina et en Afrique en général », a dit le commandant Blaise Sanou.

Ce genre d’accompagnent aux initiatives culturelles va se poursuivre, a-t-il poursuivi.

Aussi, depuis le 11 mai 2017, Air Burkina a été repris par l’Etat Burkinabè. Qu’est-ce qui explique ce changement de statut juridique de la société cinquantenaire ? « L’Etat burkinabè a repris la compagnie à cause d’une option stratégique du groupe Aga Khan qui était notre partenaire principal, qui a décidé de se retirer de tout ce qui est transport aérien ».

Tout comme au Burkina, le groupe s’est retiré d’Air Mali, Ouganda…

« C’est vrai que la vocation de l’Etat n’est pas de faire du transport aérien, mais avec la volonté affichée des travailleurs, nous pensons pouvoir redresser cette situation et ramener la compagnie sur les rails (…) C’est un défi pour l’Etat, mais surtout pour les travailleurs. L’Etat en décidant de prendre la compagnie a marqué sa confiance aux travailleurs et c’est à nous travailleurs de démontrer que nous méritons cette confiance », a ajouté le directeur général de Air Burkina Blaise Sanou.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés