Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

jeudi 18 mai 2017 à 00h42min

Dans son mot introductif, le Ministre d’Etat, Ministre de la Sécurité a situé le contexte de la rencontre. " Ce qui va être exposé fait partie de l’ exercice de transparence et de redevabilité. La synthèse du travail des inspecteurs seront envoyés au Président du Faso et au Premier Ministre", a dit Simon Compaoré.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

Selon l’Inspecteur Général des Services (IGS), 166 services assurant des services payés ont été contrôlés dans la période du période du 1er janvier 2016 à fin février 2017. Au total 408 institutions financières/hôtelières sont sécurisées.

"Contrats formellement établis (232), contrats partiellement signés (02), contrats inexistants (174)", a expliqué l’IGS.

S’agissant du nombre des sociétés minières sécurisées, il est de 14, avec 10 contrats conformes et 4 contrats inexistants. "Les recettes générées par l’ensemble des prestations rétribuées des services de la police pour la période de janvier 2016 à février 2017 s’élèvent à 2 166 877 541 FCFA (environ 154 776 967 FCFA mensuellement). Sociétés minières : 683 433 678 FCFA. Structures financières, hôtelières et autres prestations : 1 483 443 863 FCFA", a poursuivi l’Inspecteur Général.

Comme insuffisances, les inspecteurs ont relevé entre autres, la non définition préalable des dépenses éligibles, la non définition de la nature des pièces justificatives à produire pour toute dépense, la gestion opaque de cette rubrique (tantôt le premier responsable et le régisseur, tantôt par le premier responsable tout seul, tantôt par le comité de gestion quand il existe, l’absence d’un comité de gestion formes avec des attributions claires...

A noter que les inspecteurs ont formulé 17 recommandations : harmoniser la clé de répartition des SP pour l’ensemble des services de police par un acte réglementaire ; veiller à obtenir des justificatifs pour toute dépense effectuée sur les recettes des services payés ; responsabiliser un régisseur pour la gestion des SP provenant des sites miniers ; libeller les chèques au nom des structures et non à celui des individus ; établir des factures pour les paiements des prestations occasionnelles ; rendre compte périodiquement compte de la gestion des SP à la hiérarchie, faire approuver tous les contrats par le DG de la Police Nationale ; soumettre tous les contrats de sécurisation des sites miniers à la signature du DG de la Police Nationale etc.

La Direction de la Communication et de la Presse Ministérielle du Ministère de la Sécurité

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 mai à 04:18, par test
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Nous attendons encore de voir ce que Rock va faire de ces chefs policiers qui se font directement et individuellement payés par les entreprises qui délivrent des chèques aux noms de ces chefs de police.
    Wait and see.
    Nous saurons si nous avons terminons notre boulot les 30 et 31 octobre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 04:27, par Henriette kouassi
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Heiii.l,c’est quoi cette maniere de faire. Ne falait -il pas envoyer les resultats de la commission au PM et au PF avant.....
    Que le Tout Puissant assiste le Burkina.

    Répondre à ce message

    • Le 18 mai à 12:08, par Saksoul
      En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

      Madame Kouassi vous avez pleinement raison mais je pense que les premiers responsables ont été mis au courant.Il faut que les gens prennent leur responsabilité et que les choses soient faites par ceux qui doivent le faire.Le président et le premier ministre vont se penchés à quel moment sur ce dossier avant que ça soit résolu.Les décisions doivent être prises ainsi que les sanctions et le reste un compte rendu à qui de droit.Il faut que les choses bougent.Chacun à son niveau doit jouer pleinement son rôle.Les rapports et les comptes rendus ensuite à qui de droit.

      Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 04:57, par kbr
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Comme quoi, toute lutte... justifiée, paye... bien

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 06:00, par bangrenoma
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Clair et net. Donc il reste a situer les responsabilites et a mater les coupables.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 06:51, par war
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Mais et les detourneurs identifies on fait quoi ? On passe l’eponge ou c’est la maca.?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 07:22, par Fulbert
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Le ministre d’Etat est un homme d’action confirmé. Tout le monde reconnaît cela même ses adversaires. Pour un homme d’Etat digne de ce nom, il faut savoir agir avec sagesse et sans précipitation quand c’est nécessaire. C’est ce qu’a fait le ministre d’Etat Simon Compaoré suite à la contestation de policiers. Le ministre n’a pas cédé à la pression car, il avait dit aux policiers frondeurs qu’il a instruit un inventaire des services payés de la police sur l’ensemble des 13 régions du Burkina et attend le rapport circonstancié avant toute prise de décision. Le ministre a opté pour une démarche rationnelle qui passe par l’examen des préoccupations de la police à travers une commission interministérielle dont font parties les ministères des finances et de la sécurité, la police(UNAPOL) pour des solutions équitables à la problématique des services payés et d’autres points de doléances de la police. Un compromis était en perspective sur ces différentes questions et les détails attendus à la fin des travaux de la commission interministérielle sont disponibles depuis le 17 mai 2017. Il faut arriver à bannir chez nos dirigeants les comportements égocentriques qui consistent à ne faire aucune concession et à imposer contre vents et marées leurs opinions et décisions, même si cela doit nuire à la cohésion sociale. Simon Compaoré vient ainsi de donner un bel exemple d’humilité et de sagesse en optant pour le compromis dans l’intérêt général. Le rapport présenté en conseil des ministres du mercredi 17 mai 2017 contient de bonnes orientations pour la bonne gouvernance dans la police pour que les services payés profitent à l’ensemble des policiers. Les décrets d’application de cette nouvelle réglementation des services payés de la police seront pris en conseil des ministres ultérieurement.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 08:02, par COB
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Ce serait bien que l’on puisse disposer du document. L’article ne réponds pas à mes attentes à moi. Je suppose que les réponses sont dans le rapport. Où va l’argent ? La responsabilité des DG de la police dans les insuffisances constatées, etc.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 08:12, par Sidik
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    En attendant la prise en compte recommandations formulées à l’issue de cette enquête combien édifiante, quelles sont les sanctions qu’encourent les premiers responsables qui se seraient rendus coupables de "detournement" des SP, source des troubles survenus au sein de la police municipale ?

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 08:14, par Marou
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    bravo pour ce travail préliminaire.
    Mais que ca ne s’arrête pas là. il faut aller plus loin et traquer ceux qui se sont rendus coupables de la mauvaise gestion ou du détournement de ces SP. qu’on pousse plus loin les investigations et que ces derniers soient punis à la hauteur de leur forfait : quelques années en prison, remboursement des montants détournés, saisine de leurs bien pour rembourser, rétrogradation....

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 08:15, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Autant le gouvernement peut être reproché(à tord ou à raison d ailleurs ? On sait la boite de pandaore ouverte par la satisfaction des revendications des magistrats),autant ce syndicat est irresponsable.Parce qu estimant occupé des postes sensibles car touchant le nerf de la guerre du GOV,on s arcboute sur ses positions,même quand aumoins 8 points sur 19 ont trouvé solution,on exige entière satisfaction ici et maintenant.Pourquoi ces grêves prennent une telle ampleur seulement après la chute de BC ? Parce que ce besoin de statut autonome n a été une nécessité absolue qu après l arrivée du MPP au pouvoir ? Espérons que comme les enseignants de Bobo,vous êtes aussi privés de salaires durant les arrêts de travail sauvage.Changement changement ,or chacun ne pense qu à ses intèrêts égoïstes ,aucun sens de responsabilité.On en a marre à la fin.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 08:26, par sorbone
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Félicitation à l inspection générale des services. Il faut maintenant passer aux sanctions pour dissuader tous ceux qui sont tentés par des pratiques malsaines.A ce rythme je suis persuadé que le Burkina se rapproche de la route du developpement.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 08:41, par Ton nina poukamee
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Les propositions sont "bonnes mais ce n’est pas arrive".
    les contrats doivent etre signes avec le ministere de la securite. Les recettes seront versees au tresor publique. Les remunerations des agents assurant les services seront fixees par decret et/ou arrete en tenant compte de criteres bien definis. Les sommes necessaires au paiement des services fournies seront prises en compte dans regies de depenses desservices d’attache des agents.
    Dans les contrats avec les societes preciser les conditions pour le confort et la securite des agents sur les lieux ou les services sont assures.
    Le. paiement des agents se fera sur la base de rappports de service effectivement fournis contre signes par les structures beneficiaires et le service dxattache des agents.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:01, par @@GOG
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Ce n’est pas en libellant les chèques au nom des structures et non à celui des individus que les détournements finiront dans cette boite ; Ce n’est surtout pas en établissant des factures pour les paiements des" prestations occasionnelles" qu’il n’y aura plus de vols dans cette structure policiere ; C’est quoi d’ailleurs "rendre compte périodiquement compte de la gestion des SP à la hiérarchie" ?.A mes yeux toutes ces solutions proposées n’auront aucun effet positif sur cette plaie puyante.Chers IGS et ITS , je vous invite à repenser vos remedes le plus rapidement possible.Je ne suis pas un du corps mais acceptez que je vous propose ce qui suit :céer un comité de peu d’hommes chargé de la gestions de ces récettes ;traçabilité des recettes et leurs dépenses obligent ;
    - dire (sensibiliser) aux agents policiers et leurs responsbles que ces recettes ne sont pas un bien personnel ,pour que soit mis fin aux comportements égocentriques, à la gouvernance "tout pour soi rien pour les autres" ;
    - reconnaitre l’UNAPOL et l’encourager dans ces actions de dénonciation pour le bien de tous ;je dis bien dénonciations et non délation ;
    - ne pas nommer des prédateurs et des boucs à la tete des structures policieres ;
    -débarquer tous les commissaires dont les noms ont été rendus publics ;
    - interdire les reglements de compte dans cette affaire de service payés :
    - eviter l’affairisme,le népotisme ,le copinage ,la parenté dans les nominations,
    Attention :le dispositif de getsion des services payés peut etre sans faille mais ,
    l’esprit du responsble lui, peut etre mercantile ,cupide ,détourneur ; animé par l’appat du gain facile .

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:08, par Belle analyse !
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Vivement que l’on assainisse partout de cette manière !
    C’est donc le système qui était très défaillant en la matière. Merci aux hommes de terrain d’avoir lever le lièvre meme s’il se sont tromper en voulant empocher aussi. Les recommandations sont bonnes selon moi. Ces fonds n’appartiennent ni aux Chefs, ni aux hommes de terrain qui font le boulot. Tous reçoivent salaires déjà en plus des frais de missions.... Je vous propose d’utiliser le restant-golo pour améliorer vos conditions de travail d’une manière générale.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:10, par @@GOG
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Ce n’est pas en libellant les chèques au nom des structures et non à celui des individus que les détournements finiront dans cette boite ; Ce n’est surtout pas en établissant des factures pour les paiements des" prestations occasionnelles" qu’il n’y aura plus de vols dans cette structure policiere ; C’est quoi d’ailleurs "rendre compte périodiquement compte de la gestion des SP à la hiérarchie" ?.A mes yeux toutes ces solutions proposées n’auront aucun effet positif sur cette plaie puyante.Chers IGS et ITS , je vous invite à repenser vos remedes le plus rapidement possible.Je ne suis pas un du corps mais acceptez que je vous propose ce qui suit :céer un comité de peu d’hommes chargé de la gestions de ces récettes ;traçabilité des recettes et leurs dépenses obligent ;
    - dire (sensibiliser) aux agents policiers et leurs responsbles que ces recettes ne sont pas un bien personnel ,pour que soit mis fin aux comportements égocentriques, à la gouvernance "tout pour soi rien pour les autres" ;
    - reconnaitre l’UNAPOL et l’encourager dans ces actions de dénonciation pour le bien de tous ;je dis bien dénonciations et non délation ;
    - ne pas nommer des prédateurs et des boucs à la tete des structures policieres ;
    -débarquer tous les commissaires dont les noms ont été rendus publics ;
    - interdire les reglements de compte dans cette affaire de service payés :
    - eviter l’affairisme,le népotisme ,le copinage ,la parenté dans les nominations,
    Attention :le dispositif de getsion des services payés peut etre sans faille mais ,
    l’esprit du responsble lui, peut etre mercantile ,cupide ,détourneur ; animé par l’appat du gain facile .

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:22, par disons la vérité
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    le president RMCK doit faire tous son possible pour la lumière claire sur cette affaire en envoyé ce dossier devant une juricdiction
    les fotère doivent être comdané selon la loi, toute les administrateurs qui gérait le SP doivent être remplacé imédiatement après vérité et justice : vive les FDS

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:25, par gorbatchev
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Je salue le courage et la détermination de nos vaillants policiers pour avoir lever le lièvre.je profites lancé un appel a nos autorités que de telles dérives ne se passe pas seulement a la police mais presque dans toutes les administrations.s’ils peuvent nous rendre la vie agréable en instituant des commissions d’enquêtes dans certains départements pour que réellement le plus rien ne sera comme avant soit une réalité.QUE DIEU AIDE VERITE.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:25, par Balguintogsba
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Bravo au ministre de la sécurité pour ces révélations.
    Reste à savoir la suite à donner, des sanctions doivent survenir à la suite car "nul n’est sensé ignorer la loi".
    Face à ces détournements savamment orchestrés la justice doit se saisir du rapport et agir pour que ses esprits malins soient punis à la hauteur de leurs délit.
    Si à la suite de ses révélations le gouvernement arrivait à ranger ce rapport dans un tiroir sans qu’ils ne surviennent des sanctions, grande sera la déception de la frange honnête et intègre de la population. Également profond sera le précipice dans lequel le pays sera poussé.
    Le président du Faso doit profiter de telles occasions pour agir et sévir afin que sa jeunesse puisse comprendre qu’on ne peut en réalité s’émanciper et se développer que l’intégrité, l’honnêteté et la probité.
    Oui burkinabés émancipez-vous ; Abandonnez ses pratiques néfastes ; Exigez la probité et la bienveillance à vos responsables.
    Burkinabés, ne comprenez-vous pas que les médiocres, les voleurs et les corrompus sont en train de se détruire doucement mais surement au Burkina ?
    Les données ont changées dans ce pays depuis l’insurrection de 2014 et tous ceux qui ne pas pourront changer de lignes de conduite en conséquence vont devoir quitter le pays.
    Oui beaucoup de personne vont fuir se pays, j’en suis sûr !
    Mon conseil pour tous, au lieu de "voler" les biens publics, exigez plutôt du gouvernement des programmes de développement commun qui puissent permettre le plein emploi, l’autosuffisance alimentaire et une protection sociale et sanitaire des burkinabés.

    DIEU BÉNISSE LE BURKINA,
    DIEU CONSCIENTISE LES BURKINABÉS DU BIEN-FONDÉ DE L’INTÉRÊT COMMUN,

    AMEN...!

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 09:46, par SOS
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    il reste à punir les coupables et réintégrer les policiers radiés de 2011

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:06, par @@GOG
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Ce n’est pas en libellant les chèques au nom des structures et non à celui des individus que les détournements finiront dans cette boite ; Ce n’est surtout pas en établissant des factures pour les paiements des" prestations occasionnelles" qu’il n’y aura plus de vols dans cette structure policiere ; C’est quoi d’ailleurs "rendre compte périodiquement compte de la gestion des SP à la hiérarchie" ?.A mes yeux toutes ces solutions proposées n’auront aucun effet positif sur cette plaie puyante.Chers IGS et ITS , je vous invite à repenser vos remedes le plus rapidement possible.Je ne suis pas un du corps mais acceptez que je vous propose ce qui suit :céer un comité de peu d’hommes chargé de la gestions de ces récettes ;traçabilité des recettes et leurs dépenses obligent ;
    - dire (sensibiliser) aux agents policiers et leurs responsbles que ces recettes ne sont pas un bien personnel ,pour que soit mis fin aux comportements égocentriques, à la gouvernance "tout pour soi rien pour les autres" ;
    - reconnaitre l’UNAPOL et l’encourager dans ces actions de dénonciation pour le bien de tous ;je dis bien dénonciations et non délation ;
    - ne pas nommer des prédateurs et des boucs à la tete des structures policieres ;
    -débarquer tous les commissaires dont les noms ont été rendus publics ;
    - interdire les reglements de compte dans cette affaire de service payés :
    - eviter l’affairisme,le népotisme ,le copinage ,la parenté dans les nominations,
    Attention :le dispositif de getsion des services payés peut etre sans faille mais ,
    l’esprit du responsble lui, peut etre mercantile ,cupide ,détourneur ; animé par l’appat du gain facile .

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:11, par le
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    les chefs policiers aussi volent quoi ? je pensais que ce sont les petits qui volaient juste pour arrondir leur fin du mois quand bien même je les condmnais. si les chefs sont impliqués c’est une déception totale. Nos gouvernants volent, nos responsables de services volent, les policiers volent et nous les petits agents c’est le travaille qui veur nous tuer. puisqu’on ne voit même pas la couleur de l’argent pour voler aussi.mais tout à une fin.Même si nous ne parlons pas.Nous sommes pas loin d’une mutinerie au burkina.nous n’accepterons jamais une minorité qui ne fout rien de succroit s’approprie, s’accapare des richesses du pays. JAMAIS JAMAIS

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:13, par Peuple
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Felicitations pour le rapport édifiant. Mais pour les propositions je tombe des nus. Les services payes sont des recettes publiques. Dans un État organise il existe des normes de gestion des recettes publiques. Sortir de ce cadre cad( verser les sommes au tresor public, nommer un comptable public, ou régisseur etc) c’est inimaginable.
    D’ailleurs les Agents du Trésor, étant les banquiers de l’état, doivent l’interpeller sur comment on gère les fonds public.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:14, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Depuis longtemps, il y avait une véritable opacité dans la gestion financière des FDS. Sur base légale(loi) l’ex DG de la police nationale peut-il s’attribuer 22 millions à lui seul ?. Le problème des cadres supérieurs de ce pays c’est la course effrénée à l’enrichissement dans la pure malhonnêteté sur le dos de leurs agents. Des prestations faites par les policiers et des chèques signés au nom du DG on est où ? Bienvenus au paradis de l’impunité

    Il faut écrire des textes qui régissent correctement les prestations privées pour ne pas tomber la boulimie et la gloutonnerie des cadres supérieurs car cela crée du coup des frustrations et des injustices au FDS.

    Achille De TAPSOBA

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:26, par ouedraogo yacouba
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    bravo unapol, je te(unapol) bravo, encore une fois bravo pour le travail que tu a fait. Je ne suis pas un policier mais je salue le courage et la détermination des membres de cette union qui a permis d’amener la lumière sur l’utilisation mafieuse, floue et égoïste qui était faite de ces services payés

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:31, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Depuis longtemps, il y avait une véritable opacité dans la gestion financière des FDS. Sur base légale(loi) l’ex DG de la police nationale peut-il s’attribuer 22 millions à lui seul ?. Le problème des cadres supérieurs de ce pays c’est la course effrénée à l’enrichissement dans la pure malhonnêteté sur le dos de leurs agents. Des prestations faites par les policiers et des chèques signés au nom du DG on est où ? Bienvenus au paradis de l’impunité

    Il faut écrire des textes qui régissent correctement les prestations privées pour ne pas tomber la boulimie et la gloutonnerie des cadres supérieurs car cela crée du coup des frustrations et des injustices au FDS.

    Achille De TAPSOBA

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:32, par a tocsda siida
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    bonjour chers internautes je vous aimes yamb raatam la yi nong siida

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:37, par Achille De TAPSOBA
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Depuis longtemps, il y avait une véritable opacité dans la gestion financière des FDS. Sur base légale(loi) l’ex DG de la police nationale peut-il s’attribuer 22 millions à lui seul ?. Le problème des cadres supérieurs de ce pays c’est la course effrénée à l’enrichissement dans la pure malhonnêteté sur le dos de leurs agents. Des prestations faites par les policiers et des chèques signés au nom du DG on est où ? Bienvenus au paradis de l’impunité

    Il faut écrire des textes qui régissent correctement les prestations privées pour ne pas tomber la boulimie et la gloutonnerie des cadres supérieurs car cela crée du coup des frustrations et des injustices au FDS.

    Achille De TAPSOBA

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 10:48, par sixgentry
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    un service public (la police dont les fonctionnaires sont payes par l’état) qui offre des services à des privés ; les recettes doivent allées dans le budget de l’état. ; direct trésor quite a être redistribue. Cette pratique va créer beaucoup d’autres précédents

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 11:47, par kitoko
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Bien vue il faudra aussi se tourner vers l armee ou il y a plus de corruptions il y a des intendants qui ont des appartements a Paris avec quel salaire

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 12:04, par Sawadogo
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Bjr. Dites moi pourquoi mes impôts vont payer des fonctionnaires qui vont vendre leurs services à tiers et empocher l’argent. Ma question s’adresse aux enquêteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 12:47, par ANA
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Comme affaire Inoussa KANZOE, le procureur du Faso doit s’autosaisir sur cette affaire aussi afin les coupables soient inculpés et mis aux arrêts. S’il ne le fait pas c’est qu’il y a une justice pour certaines personnes seulement dans notre pays

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 13:24, par wangraoua Ousmane
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    félicitations monsieur le ministre pour ce boulot. il faudrait cependant déposer une copie de ce rapport sur le bureau du procureur avec de continuer à la présidence

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 15:27, par HIEN
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    pauvre Burkina Faso ! J’ai mal au coeur quand je vois le comportement des burkinbè et surtout de nos dirigeants. Le ministre n’avait pas besoin de nous présenter le rapport d’enquête. Il devait purement et simplement démissionner. Les pauvres policiers avaient raison.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 15:53, par Barké
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    DCPM, améliore désormais ton compte rendu. Je te donne des exemples d’insuffisances : "La synthèse du travail des inspecteurs seront envoyés au Président du Faso et au Premier Ministre" ; c’est "sera envoyé" et non "seront envoyé". Peut être que le ministre a parlé ainsi mais est-ce que tu étais obligé de retranscrire avec cette faute évidente ?
    "166 services assurant des services payés ont été contrôlés dans la période du période du 1er janvier 2016 à fin février 2017." ; en le disant ainsi, c’est comme si le contrôle s’est effectué durant cette période. Alors que non ; c’est la période concernée par l’inspection et non la période de l’inspection. En plus, tu as répété "période du"
    "l’absence d’un comité de gestion formes avec des attributions claires..." ; c’est "comité de gestion formel...".
    Ce sont quelques insuffisances qui ne sont pas dignes d’un DCPM. Il faut vous faire relire.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 16:17, par kankélétigui
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Je vous en pris, il faut venir en aide au niveau des militaires surtout les gendarmes, il y’a trop de problèmes cachés chez les grandes miettes. les chefs ont construit des immeubles à Ouaga 2000 grâce au service payé et nourrissent bien les filles de joie qui sont devenues des grandes dames. nos frères en souffrent énormément. ils bénéficient très rarement de l’argent des services payés. Exemple sur un service dont le contrat est clair, d’où l’exécutant doit normalement percevoir une somme de dix (10.000) francs s’en sort avec 1000 ou 1500 francs si son chef est humain. Sinon d’autres préfèrent tout empocher et y’a rien.Il est temps les dirigeants jettent un regard sur nos forces de défenses.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 17:36, par Par le libre penseur
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Félicitations à la commission d’enquête. J’espère que les coupables seront chatillés à la haute de leurs forfaits. Qu’en est il chez les pandores et les bidaces ? C’est au pied du mûr qu’on connaît le bon maçon. Weat and sea

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 18:56, par NANA
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    C’est bien tout ça, mais concernant les recommandations, je suis pas tout à fait d’accord. La police est au service du peuple. Toute action menée en portant la tenue porte le sceau du peuple. Donc quelque soit le service payé ou rendu par nos vaillants policiers, l’argent obtenu est de l’argent public donc doit être reversé au trésor publique pour le développement de la nation. J’ai comme l’impression que les fonctionnaires et nos dirigeants oublient trop souvent que leur employeur est le peuple à qui ils doivent rendre des comptes. C’est le cas aussi des fonds communs qui représentent des impôts payés par des citoyens et qui doivent profiter à toute la population à travers le financement du développement au lieu d’atterrir dans des comptes de fonctionnaires qui ont déjà un salaire. J’aimerais bien que nos éminents juristes et hommes de droit nous éclairent sur l’utilisation des derniers publics et leur usage.

    Répondre à ce message

  • Le 18 mai à 20:54, par MOREBALLA
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Nous pensions sincèrement que l’autorité de contrôle d’Etat creusera d’avantage afin de faire ressortir la double attribution du budget alloué à la sécurité. Le budget de l’Etat prévoit les charges de fonctionnement normales et les mêmes de fonctionnement imputées aux recettes dites illicites. Soyons attentifs, au risque de répéter l’honorable Laurent Bado, le pire est devant nous ; car d’autres révélations très surprises ne sont pas exclues. L’absence d’une politique de la promotion d’emploi, de la création d’emploi, la résolution de la question du sous emploi et surtout l’épineuse équation de la corruption rampante d’hier et aujourd’hui de la haute sphère des oligarchies politiques emporteront la présente classe politique, si rien n’est fait à court terme.

    Répondre à ce message

  • Le 23 mai à 11:13, par zdiouf Ben Arif
    En réponse à : Police nationale : La commission d’enquête sur les services payés livre ses résultats

    Il faut revoir également les nominations dans les conseils d’Administrations. C’est des cavernes d’Ali Baba, et même qu’il’y’a des mutés hors du service, à la retraite et même dcd, qui continuent de siéger dans les conseil Administrations et d’en recevoir les dividentes.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés