La CCVC / Seno ne veut plus de délestage à Dori

LEFASO.NET | Bertrand NIGNAN • jeudi 18 mai 2017 à 00h17min

La coalition nationale de lutte contre la vie chère, la corruption, la fraude, l’impunité et pour les libertés syndicales (CCVC), section du Seno a organisé le mercredi 17 mai 2017 à Dori, une marche de protestation contre les délestages chroniques, et les coupures d’eau.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
La CCVC / Seno ne veut plus de délestage à Dori

Selon la CCVC / Séno, ses organisations syndicales et organisations de la société civile ont plusieurs fois manifesté contre les délestages et les coupures d’eau dans la ville de Dori. Mais suite à ces différentes manifestations, elle constate que rien n’a changé quant à la situation. « Le 17 février 2015 et le 28 septembre 2016 la CCVC a protesté plusieurs fois et des solutions partielles ont été trouvées, mais jusque-là pas satisfaisantes », a rappelé Alexis Ouédraogo, porte-parole de la coalition et de dire que le gouverneur de la région du Sahel, Péguy Hyacinthe YODA avait déclaré, qu’il a compris notre message et qu’il allait interpeler qui de droit. Depuis ce jour (le 28 septembre 2016) jusqu’à nos jours, force est de constater que la situation n’a pas changé ; mais au contraire elle s’est empirée, a regretté le porte-parole de la coalition.

La CCVC du Séno s’est également indignée du fait que l’interconnexion tant présentée comme une panacée, a montré ces limites, plongeant la ville dans le noir parfois pendant plus de douze heures (12h). Cette situation, qui selon elle, va en s’empirant, a de lourdes conséquences tant sur les services publiques que privés paralysant ainsi tous les secteurs socio-économiques. Il faut aussi noter qu’en cette période canicule, les délestages prolongés entrainent le périssement drastique de certaines denrées nécessitant une conservation permanente ; ce qui n’est pas sans danger sur la santé des populations. A cela la CCVC du Séno a ajouté les coupures d’eau. C’est la première fois que les populations de Dori subissent des coupures d’une semaine voire plus. « Et,Trop c’est trop ! », ont scandé les militants et sympathisants de la coalition sortis nombreux pour les besoins de la cause. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Bertrand NIGNAN

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés