Mutineries en Côte d’Ivoire : des leçons à tirer pour le gouvernement

mardi 16 mai 2017 à 16h19min

Au terme de quatre jours de crise dans tout le pays, l’Etat ivoirien va donc payer le reliquat de primes promis en janvier dernier aux mutins. Mais en plus du temps perdu, ces événements resteront comme un gâchis en termes d’image pour le pays et surtout abimeront durablement le pacte de confiance entre la Côte d’Ivoire et son armée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mutineries en Côte d’Ivoire : des leçons à tirer pour le gouvernement

« Le gouvernement sort plutôt grandi de cette affaire, car vous savez, l’objectif ici est de faire en sorte que la Côte d’Ivoire reste stable », s’est réjoui le ministre de la Défense, Alain Richard Donwahi, après l’annonce de l’accord passé avec les mutins.

Si la Côte d’Ivoire peut effectivement se féliciter, comme ce ministre, que cette crise n’ait pas entrainé plus de morts et que l’affrontement direct entre frères d’armes ait été évité, le gouvernement ne pourra pas faire l’économie d’une réflexion sérieuse et de mesures efficaces sur l’état de son armée.

Faire plier un ministre

Des troupes, dont une partie, moins de 8 400 hommes disséminés sur tout le territoire, a su faire plier l’apparente fermeté d’un ministre qui, il y a moins d’une semaine, annonçait qu’il n’y avait rien à négocier. Des mutins qui auront à peine tremblé lorsque le chef d’état-major des armées annonçait une opération militaire imminente qui n’a finalement jamais eu lieu. A force de tirs en l’air dans les casernes, des éléments de l’armée auront donc réussi à faire revenir l’Etat à la case départ : celle du paiement des primes initialement prévues.

Dans sa gestion comme dans sa résolution, cette crise laisse beaucoup d’observateurs perplexes sur la capacité de l’Etat à faire respecter l’ordre dans ses casernes. Un chantier de plus à mener pour le gouvernement d’Alassane Ouattara d’ici 2020.

Source : RFI

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés