Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La foule croit qu’elle sait et comprend tout ; et plus elle est sotte, plus ses horizons lui semblent vastes.» Anton Tchekhow écrivain russe

Journées promotionnelles du Moringa : Six jours pour découvrir et valoriser les vertus de ‘’l’arbre du paradis’’

Accueil > Actualités > Société • LEFASO.NET | Par Moussa DIALLO • mercredi 17 mai 2017 à 00h01min
Journées promotionnelles du Moringa : Six jours pour découvrir et valoriser les vertus de ‘’l’arbre du paradis’’

La 3e édition des journées promotionnelles du moringa a officiellement ouvert ses portes, le 16 mai 2017, à Ouagadougou. Six jours durant, chercheurs, producteurs, transformateurs, distributeurs et autres personnes intéressées vont se pencher sur le thème «  : « valoriser le moringa sur les plans sanitaire, nutritionnel et économique ». Les populations pourront également découvrir et se procurer des produits à base de moringa au siège du FESPACO.

Selon de nombreuses recherches, le moringa est une plante qui possède de nombreuses vertus nutritionnelles et phytosanitaires. Toutes les parties de cette plante (feuilles, fleurs, fruits, écorces et racines) ont des vertus médicinales confirmées par des années de recherches et d’expérimentation dans différents pays africains, asiatiques et panaméricains. Les feuilles du moringa oleifera sont reconnues comme un excellent complément alimentaire parce que riches en vitamines (A, B, C) et en éléments minéraux. L’huile de la graine, quant à elle, est d’une très haute valeur nutritive. Les tourteaux obtenus après l’extraction de l’huile sont d’excellents floculants qui purifient l’eau et tuent au moins 90% des bactéries. Les racines et les écorces, elles aussi, sont utilisées par de nombreux tradi-praticiens pour traiter plusieurs maladies.

Aussi, le moringa oleifera encore appelée « arbre du paradis » ou « arbre miracle » traite un grand nombre de maladies telles que l’hypertension artérielle, le diabète, les dermatoses, les problèmes diarrhéiques, les infections des voies respiratoires, la toux, céphalées, la fièvre, l’insuffisance rénale…

Porter les résultats de recherche à la connaissance des populations

la coordonnatrice de la FIMOB visite les stands

Le Réseau Ouest Africain des chercheurs dans le domaine des substances naturelles (WANNPRES) a fait des recherches sur cette plante en 2009 sur les plans toxicologique, chimique, pharmacologique, ethnobotanique et a eu des résultats très intéressants. « On s’est dit qu’il faut porter ces résultats à la connaissance de la population puisque la plante est déjà utilisée par la population qui généralement ne sait pas ce qu’elle consomme », a expliqué Dr Hassanata Millogo, la coordonnatrice de la Filière moringa au Burkina (FIMOB). C’est ainsi que le WANNPRESS a organisé les deux premières éditions en 2015 et 2016. La FIMOB née en février dernier a pris le relai de la l’organisation de ces journées promotionnelles cette année. Dans son bureau exécutif, toutes les composantes sont représentées, notamment la recherche, la production et transformation, et la distribution. Des points focaux sont installés dans toutes les treize régions du Burkina.

Les journées promotionnelles du moringa visent à sensibiliser les populations pour une plus grande utilisation du moringa en vue d’améliorer la santé des populations, de créer des emplois et de générer des revenus. Dans ce cadre, sur l’air d’exposition sise au siège du FESPACO, on y trouve plusieurs produits fabriqués à base de moringa. Du thé, des gâteaux, des biscuits, du savon, de l’huile, mais aussi des produits phytosanitaires.

La FIMOB peut compter sur le ministère en charge de la recherche scientifique et de l’innovation

différents produits à base de moringa

Présidant la cérémonie d’ouverture au nom du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, le conseiller technique Dr Badiori Ouattara a assuré la FIMOB du soutien de son ministère pour la promotion et la valorisation du moringa. « Mon département, dans le cadre du programme spécial de création d’emplois en faveur des jeunes, avait entrepris depuis 2013 des actions de développement de la plante du moringa aurpès des communautés villageoises. Il entend améliorer ces plateaux techniques à travers la mise en œuvre du projet d’installation de technopoles. La mise en place de telles plateformes de recherches-actions constitueront des éléments pour soutenir le développement social, environnemental et économique… », a-t-il confié.

cet exposant dit soigner l’insuffisance rénale avec les feuilles de moringa

Six jours durant donc, chercheurs, producteurs, transformateurs, tradi-praticiens, distributeurs et population vont présenter le moringa dans tous ses aspects. La FIMOB, quant à elle, entend, dans les jours à venir, former les producteurs sur les techniques de production, de collecte et de conservation. Les transformateurs également devraient bénéficier de connaissance sur les techniques de transformation pour assurer la qualité aussi bien de la matière brute que du produit fini.

Moussa Diallo
Lefaso.net

Portfolio

  • du thé de moringa

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici

Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 LeFaso TV
 Articles de la même rubrique
Ouagadougou : Un dépôt de matériels explosifs et de produits médicaux prohibés découvert au quartier Larlé
Burkina Faso : « En 2020 il y a eu près de 1132 cas de cancer du col de l’utérus avec près de 839 cas de décès liés à cette maladie », Pr Aboubacar Bambara.
Santé et pollution de l’air au Burkina Faso : Des experts se penchent sur un plan d’action
Burkina : Les restes mortuaires de Thomas Sankara seront inhumés au Mémorial Thomas Sankara courant février 2023
Burkina Faso : Des civils non armés auraient été tués par des FDS, selon le Collectif contre l’impunité et la stigmatisation des communautés
Burkina : Le PNUD offre 14 véhicules et trois motos au ministère de la Justice
Burkina : « Cette transition ne devrait pas être une transition de trop », prévient une OSC
Reprofilage de voies à Bobo-Dioulasso : De la mélasse pour soulager des riverains contre la poussière
Province camillienne du Burkina : Sept frères ordonnés diacres ce 2 février 2023
Santé : Le Burkina Faso se prépare à faire face à une éventuelle épidémie de méningite
Burkina : Plus d’une centaine de femmes bénéficient de formations en transformation agroalimentaire et en élevage
Incendie du marché de “Sankar-yaaré” : « Les responsables du marché et la police n’ont pas fait leur travail », regrette Moussa Zoundi, commerçant
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter



LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2021 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés