Mise en œuvre des politiques publiques : Le CGD prend la mesure auprès des populations

LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO • mardi 16 mai 2017 à 14h30min

Dans sa dynamique de concevoir et de mettre en œuvre des stratégies de promotion de la gouvernance démocratique, le Centre pour la gouvernance démocratique (CGD), organise du 15 au 25 mai 2017 sur l’ensemble du territoire national, une enquête sur leurs perceptions des populations dans le déroulement des politiques publiques. Cet acte entre dans le cadre du suivi de la mise en œuvre des politiques publiques, un programme qui bénéficie de l’accompagnement de l’ONG Diakonia.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mise en œuvre des politiques publiques : Le CGD prend la mesure auprès des populations

Une cinquantaine d’enquêteurs ont été déployés à partir de ce lundi, 15 maisur toutel’étendue duterritoire national à partir des treize régions. Un échantillon d’environ 1 600 citoyens sont concernés par ce processus à travers desenquêtes,à la fois qualitatives (entretiens avec des personnes ressources) et quantitatives (questions à administrer à un échantillon statistiquement représentatif).Les enquêteurs vont écouter les populations, réceuillir leurs préoccupations, leurs attentes.

JPEG - 44.4 ko
Le directeur exécutif du CGD, Dr Thomas Ouédraogo (au milieu) avec à sa droite, Lucien Ouédraogo de Diakonia et le formateur Issoufou Nana (à sa gauche)

Selon le directeur exécutif du CGD, Dr Thomas Ouédraogo, les informations recueillies seront ensuite traitées pour faire l’objet d’un dialogue démocratique et, partant, permettre à l’autorité de pouvoir répondre aux différentes attentes des populations. « Indépendamment de vos a priori, idéologiques et autres, vous allez juste pour administrer de façon citoyenne, des questions de manière scientifique », s’est-il adressé aux ‘’missionnaires’’. De l’avis de Dr Thomas Ouédraogo, par cette mission auprès des gouvernés, les enquêteurs vont contribuer également à former une opinion citoyenne sur ces questions de gouvernance pour susciter plus d’intérêt pour la participation globale des populations.

Pour Dr Ouédraogo, ce travail, loin d’être une compilation d’opinions, est un processus de construction d’une dynamique de suivi et d’éveil de consciences par rapport aux différents programmes que les gouvernants donnent à leurs populations.« Vous êtes des émissaires, vous allez prêcher la démocratie à travers ce que vous allez avoir comme entretiens sur le terrain », galvanise-t-il, saluant d’ores et déjà l’engagement et la détermination des envoyésdont bon nombre ont participé à la surveillance des élections de novembre 2015 et de mai 2016 (dans le cadre de la CODEL : Convention des organisations de la société civile pour l’observation domestique des élections).

JPEG - 51.1 ko
Le chargé du suivi évaluation du CGD, Simon-Pierre Douamba

Le chargé du suivi-évaluation du CGD, Simon-Pierre Douamba, précise dans le même ordre d’idée queles questions à administrer portent sur le PNDES (Plan national de développement économique et social) et les engagements pris par le Président du Faso dans son programme présidentiel. « Nous aurons des questions sur ces différents points, pour évaluer la mise en œuvre actuelle et les sentiments des populations sur l’action du gouvernement », détaille-t-il.

JPEG - 53.3 ko
Les enquêteurs ont bénéficié de trois jours de formation sur le contour de cet exercice

Pour son chargé de programme, Lucien Ouédraogo, cet accompagnement de Diakonia au CGD répond à la logique de renforcer les capacités des organisations de la société civile et faire en sorte qu’elles puissent mobiliser et faire un suivi citoyen des politiques publiques prioritaires. Il s’inscrit dans un programme allantde 2017 à 2020. Il est une suite du programme d’appui au processus électoral de l’organisation non-gouvernementale Diakonia. ‘’Nous avons reconduit les mêmes organisations qui sont actives sur les questions de démocratie, de suivi de politiques publiques prioritaires et ce sont elles qui vont aller sur le terrain, au contact des populations pour recueillir leurs préoccupations. Tout cela s’inscrit dans le cadre des engagements inscrits dans le projet de société du Président du Faso et du Plan national de développement économique et social (PNDES)’’, a soutenu Lucien Ouédraogo, ajoutant que le CGD se positionnedans cet élan comme un partenaire référentiel et préférentiel.C’est pourquoi, tout en rendant hommage à l’équipe du CGD dans le cadre de cette mission, M. Ouédraogoa prodigué des conseils aux enquêteurs pour un travail de qualité sur le terrain.

Selon le formateur, expert statisticien, Issoufou Nana, durant trois jours de formation, les enquêteursont entre autres parcourutous les outils de collecte.
Dans le souci également d’avoir des données fiables, les responsables ont fait appel à des traducteurs (durant la formation) pour traduire les outils en plusieurs langues locales.

Les informations recueillies seront traitées et les résultats feront l’objet d’un dialogue démocratique avant d’être postés sur la plateforme, Présimètre (http://www.presimetre.bf/), pour poursuivre le débat sur le suivi des politiques publiques que le CGD a engagé avec les autres partenaires de la société civile accompagnés par Diakonia.

[ Lire aussi : « Le Presimetre. bf » : Un ‘’ œil citoyen ‘’ sur la mise en œuvre des politiques publiques ! ]

Oumar L. OUEDRAOGO
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 17 mai à 08:32, par simplicité
    En réponse à : Mise en œuvre des politiques publiques : Le CGD prend la mesure auprès des populations

    Bonjour, merci de repartir toujours vers les bénéficiaires. Tout en vous félicitant pour l’initiative, je pense qu’il faut aussi dès maintenant publier et la méthodo de l’étude et les outils de collecte. Dire que "l’échantillon est statistiquement représentatif" ne fait nullement fois du point de vue scientifique. C’est au regard de la méthodo que les pairs diront si la rigueur scientifique permet que l’on vous écoute à la restitution ou pas.
    Merci

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 09:10, par Sanou Bala Wenceslas
    En réponse à : Mise en œuvre des politiques publiques : Le CGD prend la mesure auprès des populations

    Félicitation au CGD (et Diakonia) pour cette initiative.
    L’analyse des perceptions des citoyens sur la mise en oeuvre des politiques publiques est vraiment importante pour comprendre ce qui est compris de ces politiques sur le terrain de la pratique. Je pense que ce sera aussi une occasion pour analyser la connaissance même que le citoyen a de ce politiques (pour ensuite apprécier leur niveau de mise en oeuvre).
    Suggestion  : est-ce que le CGD ne gagnerait pas (en plus des entretiens directs en face à face) à offrir une possibilité de contribution en ligne ? Les apports en ligne pourrait être traités à par et rapprochés des entretiens directs (si les spécialistes estimaient qu’on ne devrait pas les traiter avec les entretiens directs). Ma suggestion vise à offrir un canal d’élargissement de la base de collecte des données.
    En tout cas, plein succès à l’initiative dont les résultats seront partagés de façon idoine comme le CGD et Diakonia ont toujours sur le faire (conférences, en lignes,...).

    Répondre à ce message

  • Le 17 mai à 11:39, par Le Fair Play Citizen
    En réponse à : Mise en œuvre des politiques publiques : Le CGD prend la mesure auprès des populations

    EXCELLENTE INITIATIVE !!!
    Pourvu que les enquêteurs n’aillent pas rester dans les cabarets et maquis des villages, remplir leur fiches par imagination ("de toute façon je sais ce que les gens veulent dans ce pays" ) et rentrer tranquillement à Ouaga encaisser et continuer le chaud !
    Courgage à Diakonia pour ses initiatives !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés