Santé : La E-clinique désormais effective à la clinique Les Genêts

LEFASO.NET | Par Youmali Koanari • dimanche 14 mai 2017 à 21h45min

A l’occasion de son treizième anniversaire, la clinique les genêts a procédé au lancement de la E-clinique le jeudi 11 mai 2017 à Ouagadougou. Cette innovation, première du genre au Burkina Faso, vise l’amélioration de la qualité des soins, tout en réduisant les couts.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Santé : La E-clinique désormais effective à la clinique Les Genêts

Une clinique sans papier, permettant de gagner en temps, en performance et en argent, c’est vers ce nouveau concept que la clinique les genêts s’est orientée en sa treizième année d’existence, afin d’améliorer la qualité de ses services.

Il s’agit de façon concrète de numériser les informations des patients. Depuis la consultation, le laboratoire, l’imagerie, l’hospitalisation,... en somme le dossier médical du patient est stocké sur un serveur sécurisé. Les clés d’accès à chaque dossier sont détenues par le patient lui-même et le médecin traitant. Cette option permet par ailleurs au patient de se faire prélever sur son lieu de travail ou à domicile si des analyses lui sont prescrites, et de demander un envoi par serveur sécurisé des résultats d’analyses. Il pourra alors consulter les résultats de son examen via internet sur le serveur sans avoir alors à se déplacer à la clinique.

Par cette technologie, il est désormais possible de faire la télé-interprétation des images d’échographie, de radio de scanner, des IRM ; la validation des résultats d’analyses à distance, la consultation du dossier du patient à distance et la prescription de la conduite à tenir si nécessaire, par un médecin qui est hors du Burkina ; le second avis pour affiner un diagnostic, ou en phase de pré-évacuation sanitaire ; et la formation à distance.

Pour le ministre de la santé Nicolas Meda, la E-clinique permet la traçabilité des informations sanitaires des patients et cela est une marque de qualité. Il a alors invité les autres formations sanitaires du Burkina Faso à se lancer dans cette dynamique de qualité conformément au premier résultat attendu du Plan national de développement économique et social (PNDES), qui est de garantir l’accès à des soins de qualité à tous. Il a fait savoir qu’il est un client de la clinique les genêts. Il a poursuivi en disant que la centre Hospitalier Blaise Compaoré est doté de ce dispositif et l’hôpital de district de Bogodogo est par ailleurs en phase de se doter de ce type de dispositif.

Saluant l’initiative de la clinique les genêts à l’heure du numérique, le ministre du développement de l’économie numérique et des postes Hadja Fatimata Ouattara, a noté la nécessite de son encadrement juridique et règlementaire pour la protection des données sensibles des patients. Elle a aussi souhaité que cette approche de la médecine se développe dans les autres formations sanitaires aussi bien privées que publiques, pour une digitalisation sur toute la ligne. Elle a affirmé que son département ne ménagera aucun effort dans ce sens.

Des raisons ayant sous tendu cette initiative, le Docteur Paul Stanislas Zoungrana, directeur général de la clinique les genêts a laissé entendre qu’il s’agissait de la recherche de qualité des soins administrés à leurs patients, et le développement de la réduction des dépenses liées aux problèmes de santé des populations.

Youmali Koanari
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 mai à 08:49, par zoumba
    En réponse à : Santé : La E-clinique désormais effective à la clinique Les Genêts

    Toutes mes félicitations au Dr Zoungrana et à son équipe.
    C’est une belle initiative à renforcer, à amplifier et à faire perdurer.
    J’admire la détermination du Dr Zoungrana à innover, à avancer même dans les difficultés qu’il connaît.

    Répondre à ce message

  • Le 15 mai à 14:20, par Zangoté
    En réponse à : Santé : La E-clinique désormais effective à la clinique Les Genêts

    Toutes mes félicitations à ces hommes au métier noble. Un clin d’oeil au docteur THIEBA qui a commencé à enregistrer les suivis médicaux depuis un an. Avec ça, nous serons vraiment soulagés car il n’est pas donné à n’importe qui de conserver ses résultats physiques pendant plusieurs années. Espérons que d’autres suivront le pas et le bon pas c’est-à-dire en adoptant la technique à un coup raisonnable

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés