Journée nationale du paysan : L’événement se tiendra désormais tous les deux ans

LEFASO.NET | Par Herman Frédéric Bassolé • dimanche 14 mai 2017 à 07h00min

Le tradtionnel face-à-face entre le Chef de l’Etat et les producteurs à l’occasion de la Journée nationale du paysan a eu lieu ce samedi 13 mai 2017 dans la salle polyvalente de Kaya. A l’issue des échanges, il a été décidé de faire de la JNP, un événement biennal dont l’organisation sera confiée à un secrétariat permanent

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Journée nationale du paysan : L’événement se tiendra désormais tous les deux ans

A Tenkodogo, le président du Faso avait instruit les ministères en charge du secteur rural de réfléchir sur la revision du format de la journée nationale du paysan pour répondre avec efficacité et efficience aux défis du monde rural. En l’absence d’une structure chargée de coordonner et suivre les recommandations et engagements issues des JNP, il a été proposé de mettre en place un secrétariat permanent de la JNP.

Pour ce qui est de son opérationnalisation, une commission composée des acteurs non étatiques et des techniciens des ministères sera mise sur pied et devra travailler sur divers points dont l’épineuse question du financement. Selon le président du Faso, le gouvernement veut s’inscrire dans une dynamique de partenariat avec les producteurs et dans cette optique, il ne peut assurer tout seul le financement des activités du secrétariat permanent.

Autre accord trouvé, la périodicité de l’événement change et devient biennal. La 21e édition se tiendra donc en 2019. Une décision souhaitée par la confédération paysanne du Faso et saluée par les acteurs qui estiment que cela permettra de bien suivre les décisions de la JNP entre deux éditions.

Rappelons que ce n’est pas la première fois que la Journée nationale du paysan se tiendra chaque deux ans. En effet, après la première édition de la JNP à Léo en 1993, il avait été décidé d’organiser l’événement tous les deux ans. La ville de Djibo devait abriter la 2e édition en 1995 mais du fait de l’insuffisance en infrastructures d’accueil, la JNP a été renvoyée en 1996 mais le lieu a été maintenu. Deux ans plus tard, Dédougou organisait la 3e édition. Là, il a été décidé d’organiser l’événement chaque année. Ainsi en 1999, la ville de Bogandé dans la région de l’Est a abrité la 4e édition. Depuis lors, seize autres éditions vont se succéder.

Pour l’heure la ville devrant abriter la 21e édition n’est pas connue mais des producteurs souhaitent qu’elle se tienne dans une ville qui n’a jamais organisé de journée nationale du paysan.

Herman Frédéric Bassolé
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 13 mai à 21:18, par GNOUMOU Maxime
    En réponse à : Journée nationale du paysan : L’événement se tiendra désormais tous les deux ans

    La journée du paysan est déjà annuelle. Vous avez certainement voulu dire qu’elle a été rendue biennale.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 23:14, par Rationnel
    En réponse à : Journée nationale du paysan : L’événement se tiendra désormais tous les deux ans

    Bien pensé. Voilà qui va bien permettre de s’assurer de la mise en oeuvre effective des recommandations d’une édition avant la tenue d’une prochaine. Belle initiative !

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 07:35, par Un fils de Solenzo
    En réponse à : Journée nationale du paysan : L’événement se tiendra désormais tous les deux ans

    Je propose que ces journees soient exclusivement tenues dans les provinces dites "grenier du Faso" et celles reconnues pour l’elevage. Ce n’est pas la peine de faire de la JNP un evenement tournant comme le 11 Decembre. Au mieux exclure meme les chefs lieux de regions car beneficiant deja du 11 Decembre. D’ailleurs il n’ya pas de paysans en ville !
    Dans le meme ordre d’idees l’on pourrait faire un planning des evenements a portee nationale de telle facon que ce soit un tremplin pour le developpement de nos zones de l’interieur car chacun d’entre eux engendre des investissements. C’est ca on appelle le developpement endogene.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 09:00, par "LE VIEUX"
    En réponse à : Journée nationale du paysan : L’événement se tiendra désormais tous les deux ans

    C’EST DU BLAISE SANS BLAISE. LE CHEMIN DU CHANGEMENT TANT ATENDU RESTE LOINTAIN. "AUCUNE IDÉE NOUVELLE". QUE ALLAH SAUVE LE BURKINA.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 09:58, par tata
    En réponse à : Journée nationale du paysan : L’événement se tiendra désormais tous les deux ans

    A quand l’enquête parlementaire sur l’agriculture ?

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 17:10, par Sawadogo
    En réponse à : Journée nationale du paysan : L’événement se tiendra désormais tous les deux ans

    Au fils de Solenzo, je validé votre proposition pour les chefs lieu de région qui doivent être écartés mais pas pour le reste. Permets moi de te dire que la culture maraîchère fait partie de la production agricole et en la matière par exemple le Nord devance les Hauts Bassins, juste derrière la boucle du mouhoun. Même les regions du plateau central, du centre Nord, réputées d’être des zones de faible production, sont bien classées dans la production maraîchère. Il ny a pas que les céréales dans l’agriculture. Donc ça doit concerner tout le pays.

    Répondre à ce message

  • Le 14 mai à 23:39, par bagre
    En réponse à : Journée nationale du paysan : L’événement se tiendra désormais tous les deux ans

    Vive la journée nationale du paysan !!!!!
    après 20 ans d’organisation, que retiendrons nous de notre agriculture ? qu’est ce que la JNP a t-elle apportée ?
    après 20 ans d’organisation de la JNP et malgré la décentralisation des structures déconcentrées de l’agriculture, les agents sur le terrain continuent à apprendre à nos paysan comment semer en ligne, pourquoi il faut utiliser la fumure organique, l’état continuer à subventionner la semence améliorée à nos paysan, ........
    les agents sans appareils (GPS), frais de carburant, ni de moyen de déplacement continuer de se battre jour et nuit, saison sèche comme pluvieuse à braver les pistes pour retrouver les producteurs pour les accompagner, les mobiliser, les organiser afin que un jour nous puissions être réellement indépendant car un peuple affamé n’est pas un peuple productif sur tous les plans.

    il est tant pour l’État, le ministère de l’Agriculture de revoir tout son système d’encadrement de nos braves paysans afin que le secteur puisse être un levier de développement économique !!!!!!!!
    2 ans est assez court pour mieux évaluer les engagements pris par le gouvernement
    moi je propose 4 ans afin que au début du mandat du président on puisse tenir la JNP afin qu’il puisse élaborer son programme dans le domaine agricole et la fin de la 4ème année ce même président revient pour se justifier de son travail. pas besoin d’un conseil permanent de surveillance budgetiore

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés