Diplomatie : Le Burkina dit au revoir à l’ambassadeur du Japon

LEFASO.NET | Marcus Kouaman • jeudi 11 mai 2017 à 20h45min

Après quatre ans de fonction au Burkina, l’ambassadeur du Japon au Burkina Futaishi Masato surnommé ‘’le samouraï’’ est en fin de mission. Le gouvernement burkinabè a organisé une réception d’au revoir le mercredi 10 mai 2017 à Ouagadougou. Au cours de cette réception, le diplomate japonais a été élevé au rang d’Officier de l’ordre national du Burkina.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Diplomatie : Le Burkina dit au revoir à l’ambassadeur du Japon

Pour rendre hommage au travail accompli par l’ambassadeur du Japon au Burkina Faso pour le renforcement de la coopération entre le Burkina Faso et le Japon durant ces quatre années de fonction au Burkina, le Gouvernement burkinabè a organisé une réception d’au revoir le mercredi 10 mai 2017 à Ouagadougou.

La signature de plusieurs accords dans le domaine de la coopération économique et financière, l’élection du Burkina Faso comme pays bénéficiaire de l’Initiative african business education, la tenue de la quatrième session des consultations bilatérales entre le Burkina et le Japon, la construction du pavillon du soleil levant au profit du SIAO, la réalisation de forages, de moulins, d’écoles au profit des populations rurales, l’organisation de la compétition de judo, l’envoi de volontaires japonais au Burkina, le lancement du comité national du 5S KAIZEN sont entre autres les actions au compte de l’ambassadeur Futaishi Masato durant son mandat au Burkina. En reconnaissance des efforts qu’il n’a cessé de déployer pour renforcer la coopération entre les deux pays, il a été élevé à la dignité d’officier de l’ordre national du Burkina Faso au cours de la soirée d’au revoir.

Tirant un bilan positif de son séjour au Burkina depuis 2013, le ministre d’état, ministre de la sécurité Simon Compaoré, a confié que l’ambassadeur Futaishi a œuvré à donner une dimension nouvelle aux relations d’amitié et de coopération entre les deux pays par sa riche expérience et son engagement sans faille au travail. Par ailleurs il a traduit les félicitations des plus hautes autorités du Burkina Faso, et la gratitude du peuple burkinabè pour les résultats atteints au cours de sa mission. Il a exprimé les vœux de réussite dans ses futures fonctions, tout en témoignant les sentiments de fraternité et d’amitié et de solidarité du peuple burkina pour celui du Japon.

L’ambassadeur du Maroc au Burkina Farhat Bouazza, doyen du corps diplomatique accrédité au Burkina Faso, tirant un bilan de la mission de Futaishi Masato dit qu’elle était une totale réussite au regard de la pertinence de ses actions et de son savoir-faire auprès des autorités Burkinabè. Il a confié que l’ambassadeur Futaishi et son épouse ont imprégné l’environnement diplomatique par leur ouverture et leur altruisme tant dans l’exercice de leurs fonctions professionnelles que dans le cadre des activités socio culturelles et sportives qu’ils ont initiées. Il a exprimé la gratitude du corps diplomatique pour leur contribution et leur dévouement.

L’ambassadeur Futaishi Masato a dit tirer une expérience riche et diverse durant ses 4 ans de mission au Burkina. Il a exprimé ses profondes gratitudes à tous ceux avec qui il à collaboré. Il a dit retenir deux points essentiels durant sa mission, notamment l’insurrection populaire d’octobre 2014 et la résistance au coup d’état de septembre 2015 qui représenteront pour lui la manifestation et la détermination du peuple burkinabè à toujours choisir la voie démocratique. Il a par ailleurs apprécié la chaleur humaine et l’hospitalité des burkinabè au cours de ces déplacements à l’intérieur, et dit avoir enrichi ses connaissances sur le Burkina Faso.

Le conseil des ministres en sa séance du 12 avril 2017 a décidé de proposer la candidature du Burkina, pour abriter la première édition du forum économique Japon-Afrique des secteurs privés et publics. Le ministre Simon Compaoré a demandé à l’ambassadeur Futaishi Masato, d’être l’ambassadeur du Burkina auprès des plus hautes autorités japonaises pour promouvoir cette candidature.

Youmali Koanari.
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 12 mai à 13:14, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Diplomatie : Le Burkina dit au revoir à l’ambassadeur du Japon

    - Excellence, je vous souhaite bon retour chez vous et puisse Dieu vous récompenser de tous les biens faits pour notre pays. Nous sommes très reconnaissants envers vous. Je souhaite que vous ayez un poste encore plus important et que vous et votre famille soyez toujours heureux et en paix. Merci Excellence

    閣下、良い家に帰ると、神は私たちの国は、すべての商品のことを報酬します。あなたに非常に感謝しております。重要な位置を持つこととしたいし、あなたの家族は、常に幸せな平和。おかげで優秀

    Par Kôrô Yamyélé
    コロ Yamyele によって

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 15:48, par brakibra
    En réponse à : Diplomatie : Le Burkina dit au revoir à l’ambassadeur du Japon

    Bon vent à l’ambassadeur qui peut être esperait pouvoir faire changer positivement les choses.
    Il est temps que le Burkina repense sa coopération avec le Japon ; surtout dans le domaine agricole.
    Une coopération qui met en oeuvre des projets bidons dans le domaine agricole sans retombées visibles.
    J’en veux surtout aux autorités de ce pays qui acceptent du n’importe quoi dans les interventions des Partenaires.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés