Renforcement de capacité : L’association Tié outille les comités de vigilance et de surveillance sur les risques liés à la migration des enfants et jeunes

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • jeudi 11 mai 2017 à 20h01min

L’association Tié en collaboration avec Save the children organise du jeudi 11 au samedi 13 mai 2017 à Bobo-Dioulasso, un atelier de formation au profit des comités de vigilance et de surveillance dans le cadre du projet PRAEJEM. Ce projet vise à mieux prévenir, identifier et prendre en charge les cas d’exploitation, de traite, de maltraitance et autres abus dont sont souvent victimes les enfants.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Renforcement de capacité : L’association Tié outille les comités de vigilance et de surveillance sur les risques liés à la migration des enfants et jeunes

Les phénomènes de maltraitance des enfants et de la migration des jeunes sont une réalité sur la terre des hommes intègres. Dans le souci de mieux prévenir, identifier et prendre en charge les cas d’exploitation, de traite, de maltraitance et autres abus dont sont souvent victimes les enfants, le Gouvernement Burkinabè a mis en place des comités de vigilance et de surveillance (CVS).

Ainsi, dans le cadre de la mise en œuvre des activités du projet régional d’appui aux enfants et jeunes migrants travailleurs (PRAEJEM), l’Association Tié, en collaboration avec Save the Children International, entend-elle mettre à contribution ces CVS qui participent à la protection des enfants dans notre pays.

Pour ce faire, un renforcement des capacités des membres s’avère nécessaire pour leur permettre d’être opérationnels. D’où l’organisation d’une session de formation sur les risques liés à la migration des enfants et jeunes à leur intention afin d’améliorer la qualité des services offerts aux enfants et jeunes migrants travailleurs identifiés par les acteurs de protection de l’enfance dans les différents sites du projet. Cette formation qui est redue possible grâce aux partenaires techniques et financiers Save the Children international et l’Union Européenne, se tient du jeudi 11 au samedi 13 mai 2017 dans la salle de conférence de la Direction régionale de l’enseignement secondaire à Bobo-Dioulasso.

Ainsi, « l’objectif général de cet atelier est d’outiller les CVS de la zone du projet sur les mécanismes de prévention et de réponse aux risques liés à la migration des enfants et jeunes travailleurs migrants » ; a laissé entendre Gaston Sanou, membre du conseil d’administration de l’Association Tié. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Romuald Dofini
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés