Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Concours international d’architecture pour la conception d’une œuvre du mémorial Thomas Sankara : Top ! C’est parti pour les inscriptions

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Insurrection populaire • LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • mercredi 10 mai 2017 à 22h24min
Concours international d’architecture pour la conception d’une œuvre du mémorial Thomas Sankara : Top ! C’est parti pour les inscriptions

L’Association comité international mémorial Thomas Sankara vient de lancer le concours international pour la conception d’une œuvre architecturale du mémorial Thomas Sankara qui sera implantée sur le site principal du Conseil de l’entente. Il s’étale sur deux mois, c’est-à-dire du 11 mai au 26 juillet 2017. L’information a été donnée au cours d’une conférence de presse, ce mercredi 10 mai 2017 à Ouagadougou.

Suite aux décisions prises par l’assemblée générale lors du lancement officiel du projet de construction d’un mémorial en l’honneur du père de la révolution burkinabè, le 2 octobre 2016, l’Association comité international mémorial Thomas Sankara (CIM-TS) a reçu pour mandat d’organiser un concours international. Ceci, en vue de la sélection d’un architecte pour la conception d’une œuvre originale conforme à l’esprit du père de la révolution de 1983. C’est dans ce contexte qu’il a été organisé une conférence de presse dont l’objectif était d’annoncer le lancement dudit concours. Il bénéficie de l’appui technique du ministère de l’Urbanisme et de l’habitat. Le président de l’association, le Colonel Bernard Sanou était entouré par le reageamen Sam’s K. Le Jah, Sana Karim, Sandamba Prosper, Luc Damiba et Garané Samuel.

Les propositions d’idées constituent le premier degré et à cette étape, il y aura une présélection des dix meilleures idées. Ainsi, les architectes individuels ou cabinets d’architecture agrées, nationaux ou internationaux sont invités à soumettre leur candidature dès ce jeudi 11 mai et tous les jours ouvrable de 8h00 à 15h au siège de l’association sis au quartier 1200 logements. Les associations ou groupements peuvent également participer à ce concours à condition de présenter un acte de groupement certifié par un notaire. Quant aux cabinets associés, ils doivent se conformer individuellement aux dispositions du présent concours. S’agissant des architectes ou cabinets d’architecture internationaux, ils doivent fournir les pièces conformément aux dispositions légales de leurs pays d’origine.

Les dossiers peuvent être consultés gratuitement sur place au siège de l’association ou être acquis contre la somme non remboursable de 200 000 F CFA.
Les propositions devront parvenir à la direction générale de l’architecture, de l’habitat et de la construction au plus tard le jeudi 1er juin à 10h. Les détails relatifs aux conditions de participation sont disponibles sur le site web : www.memorialthomassankara.org. Ils peuvent également être obtenus en appelant au (226) 70 25 09 01 ou 64 27 47 55.

10.000.000 F CFA pour le premier projet

Le second degré porte sur les propositions de l’avant-projet sommaire de l’œuvre architecturale. A ce niveau, il mobilisera les 10 meilleures propositions du premier degré et sera clôturé le 26 juillet 2017. A l’issue de ce degré, les 5 meilleurs projets seront primés. « Les primes varient entre 10.000.000 pour le premier projet et 1.000.000 pour le 5e projet », selon le président de l’association, qui a également confié que l’association a acquis par rétrocession le site principal du Conseil de l’entente pour le projet du mémorial. Le choix de ce site, à en croire le secrétaire général de l’association, Luc Damiba, n’est pas fortuit. « Ce site fut le siège du Conseil national de la révolution ; c’est là où le camarade Sankara a travaillé et pris les grandes décisions qui ont marqué la vie de la révolution. C’est aussi là où il a trouvé la mort avec ses compagnon (…) », a-t-il expliqué.

C’est pourquoi, pour lui, un effort doit être fait pour conserver tout cela. Et pour paraphraser Thomas Sankara, M. Damiba a affirmé que « là où Sankara a été tué c’est là où, il faut le faire renaître, le ressusciter au grand dam de ces bourreaux qui avaient cru l’avoir tué ». Toutefois, il est prévu d’autres sites secondaires dans une seconde étape. « Bien que dispersés à travers plusieurs sites, le mémorial devra être vu et pensé comme un seul ensemble », soutien-t-il.

Thomas Sankara n’est pas le patrimoine seul du Burkina Faso

A la question de savoir pourquoi le concours est ouvert à l’international, le Sam’s K. Le Jah rétorque « Sankara, c’est vrai c’est un patrimoine national mais il est également un patrimoine international. La preuve, pour ceux qui voyagent beaucoup, vous vous rendez compte que Sankara a eu plus de défenseurs à l’international qu’à l’interne. Et pour avoir un mémorial digne de ce nom, moi je pense qu’il est de bon ton de s’ouvrir à ceux qui ont toujours été aux côtés des Burkinabè pour la défense du patrimoine Thomas Sankara ». Et au SG d’emboucher la même trompette : « Sankara n’appartient plus au Burkina.

Si vous avez vu le lancement, ce n’est pas que des burkinabè qui étaient là. Tous les jeunes des pays voisins étaient également là ». Les journalistes ont, en sus, voulu savoir si tout est mis en œuvre pour la réussite du concours ? En réponse, le SG rassure « Oui. Nous sommes vraiment bien préparés. Nous avons tout ce qu’il faut. Avec les technologies, nous prévoyons des consultations en ligne pour ce qui veulent consulter le dossier(…) ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Messages

  • Vouloir à tout prix déformer la vérité en élevant un CRIMINEL, UN DICTATEUR SANGUINAIRE comme thomas sankara au rang de l’honneur national ne marchera JAMAIS devant l’examen de l’histoire

    • Un soulard reste un soulard, tu parle comme si tu étais à la "morgue "( maquis des boules ou tout est à 50 francs). Pardon, demande une messe de grâce.

    • Malgre la chaleur accablante du Faso ton cerveau reste toujours congele’. haa j’oubliais que tu t’es dose’ avec du wisky frelate’’. tu ne seras plus jamais recuperable.

  • A propos de ce mémorial la question qui me taraude l’esprit est quel est le meilleur endroit pour ériger ce mémorial. Sankara n’appartient pas qu’au Burkinabé mais à tous les peuples du monde épris de liberté. Un mémorial à Ouaga ne me semble pas approprié bien que ce soit la capitale du Burkina. Utiliser les 3 hectares site du Conseil de l’Entente en plein centre ville ne me semble pas approprié pour le mémorial bien que Thomas y ai perdu la vie.A mon humble avis pour l’erection de ce mémorial,
    le site de Laongo qui a reçu les sculptures sur granit des artistes du monde entier et continuera d’en recevoir si l’esprit du site se perpétue est le lieu le plus indiqué . C’est une manière de dédier le mémorial à toute l’humanité, Laongo étant le lieu de rencontre de la générosité artistique des sculpteurs du monde entier.

    • Le mémorial de Thomas SANKARA doit se faire dans son village, il a bien un village ce Président, son village natal n’est pas Ouagadougou à ce que je pense. Je vous pose une question :"si on devrait faire les cérémonies funéraires de Thomas SANKARA, allez vous le faire au conseil de l’entente parce qu’il est mort la bas ?". "Donner à César ce qui appartient à César"ou voulez vous me dire que dans son village, il n’y a pas d’endroit pour le faire.
      Ce qui est très énervant dans cette affaire est que les gens bouffent et veulent encore bouffer sur le dos de SANKARA sans même consulter ou impliquer sa famille, ça me choque profondément, il n’est pas tomber du ciel ce Président ? aucun membre de cette association ne connait la concession natale de Thomas SANKARA.
      Quelle bénédiction du mémorial pensez vous avoir de sa famille s’ils ne sont pas impliquées.
      Quand les gens voient l’argent, ils oublient le sankarisme un moment, ils bouffent et se rappellent après qu’ils défendent les idéologies de sankara. Il faut que je reste sur ces lignes sinon je resterai toute la journée choquée.

    • Tu es vraiment de la maternel toi. on te dis bien que le site choisi fut le siège du Conseil national de la révolution ; c’est là où le camarade Sankara a travaillé et pris les grandes décisions qui ont marqué la vie de la révolution. C’est aussi là où il a trouvé la mort avec ses compagnons.
      Tu veux quel argument encore.
      En plus a Ouaga il sera plus connu et visité. N’oubli pas tout visiteur étranger venant au Burkina, passe forcément par Ouaga.
      A Ouaga l’ouvrage sera mieux entretenu et non delaissé comme Loango que tu évoque.

      VIVE le memorial Thomas Sankara ! Bonne chance aux initiateurs.

    • Bonjour cher KOLOMZABRE
      Vous posé un débat fort intéressant. Votre seul défaut c’est votre ignorance du projet.
      1- La famille est bien impliquée dans ce projet et vous faites des affirmations trop gratuites et fortuites. Nous comprenons que vous êtes choquée, parce qu’il vous manque des information. Visitez la page internet du projet de temps en temps pour mieux vous informer. www.memorialsankara.org
      2- Nous avons parlé de plusieurs sites pour le mémorial. Donc le site du conseil n’est que le principal.
      3- Il est prévue un mausolée, ce qui est une sous-composante du mémorial, et ce mausolée pourrait être érigé dans le village natal de Sankara à Yako.
      4- Vous parlez d’argent ! de quel argent ? nous parlons de rendre hommage à un héros national. Nous ne savons pas encore combien va couter ce mémorial. Donc de grâce parlez bien de ce que vous savez et évitez de parler des choses que nous ignorer. Une adresse existe pour obtenir des informations détaillées : memorialsankara@gmail.com

  • TRÈS BONNE INITIATIVE DE VOTRE PART ; K CELA SOIT VRAIMENT UNE BELLE RÉUSSITE.J’AIMERAIS K CE PROJET DE CONCEPTION PUISSE S’ÉTENDRE SUR LES 3 PLUS GRANDES VILLES DU PAYS.EN PRINCIPE, CHAK 15 OCTOBRE DEVRAIT ÊTRE FÉRIÉ CE KI PERMETTRA L’IMMORTALISATION RÉELLE DU CAPITAINE NOËL ISIDORE THOMAS SANKARA ; PRENONS LE CAS DU 03 JANVIER ; RARES SONT CEUX KI NE SAVENT PAS KIL Y A EU UN SOULEVEMENT POPULAIRE AU PAYS.
    NB :
    DANS CETTE AFFAIRE,CERTAINS VOUDRONT COUTE ET COUTE BOUFFE ; GARE A EUX !

  • Très bien joué et merci pour cette belle initiative. Courage à l’association. Le Grand et Grand Thom SANK a été un Grand Homme. Il fut un grand défenseur des opprimés ou des plus faibles(Afrique). Nous attendons impatiemment le mémorial de Thom SANK érigé.

    Justice pour Thomas SANKARA.

    • Bien dit. Nous sommes prets à soutenir le projet de construction. Aux initiateurs du projet je vous propose de lancer une grande collecte de fonds aupres de la population nationale et internationale. Chacun peut donner 100f, 500F, 1000f, etc selon sa bourse.
      Aujourdhui avec les moyens de payement comme Mobicash et Orange money cela est possible.
      Nous vous invitons aussi à mettre un vrai comité de gestion des fonds pour une plus grande transparence.

      VIVE le memorial Thomas Sankara !

    • Bien vu Patriota,
      je pense qu’il peut y avoir plusieurs manière de participer dont, le canal téléphone mobile serait effectivement l’un des moyens. Signer des partenariat avec les sociétés de téléphonie mobile. exemple : "envoyer TS au xx xx xx xx et participez à la construction du mémorial de Président Thomas SANKARA. Coût du SMS 200FCFA"

  • Très bien joué et merci pour cette belle initiative. Courage à l’association. Le Grand et Grand Thom SANK a été un Grand Homme. Il fut un grand défenseur des opprimés ou des plus faibles(Afrique). Nous attendons impatiemment le mémorial de Thom SANK érigé.

    Justice pour Thomas SANKARA.

  • Tres belle initiative. Serait-il faisable avant le 15 octobre de bitumer la route qui va de l avenue Charles de gaule coté Est de l ecole de Wemtinga et qui va droit au cimetiere de Dagnoin ? (les caniveaux sont deja construits des 2 cotés de la voie) et la continuer au 1200 logements en passant coté Sud de l ecole dagnoin ou elle aboutit au terrain pres de l EFEC ? ce terrain pourrait etre baptisé place Thomas Sankara. Rappelez vous que la cité 1200 logements est un combat de Sankara pour loger les fonctionnaires moyens de l epoque. Pari reussi. Chaque maison F3 a ete louée 15000F par mois pendant 20 ans (total 3.600.000 cfa) et le locataire devient proprietaire de la parcelle et de la maison. C est pas beau ca ? No comment.

  • Cette idée de "concours international d’architecture" est vraiment noble.C’est à l’image du prophète THOMAS NOËL ISIDORE SANKARA.Bon vent.
    PEACE

  • Apparemment comme son nom l’indique whisky est très saoulé ce matin pour parler comme ça. Sankara a été déjà élevé au rang des grands hommes de ce monde n’en déplaise à whisky. le mémorial n’est qu’un pan de tout ce qui a été dédié à thom sank. certainement que tu n’as pas eu ta dose matinale sinon même un sous informé pardon un analphabète ne parlera pas comme ça.

  • Sankara n’a pas été un dictateur. Il aurait pu le devenir peut être,mais le sort a voulu que son peuple retienne de lui cet homme qui a tout donné pour son pays y compris sa vie. Je n’ai pas partagé toute sa vision et ses actes,mais globalement je retiens de lui un patriote qui en fait était en avance sur bien de voltaïques.c’est dommage que certains refusent la vérité en face:Si Sankara était le tueur et le dictateur dont certains parlent,on aurait eu après que ses assassins aient pris le pouvoir autre chose sur le plan des droits humains. Au contraire c’est le pire qu’on nous a servi : c’est la preuve que les assassinats ne sont pas l’œuvre de Sankara,mais comme il n’est pas un lâche comme certains qui fuient leurs responsabilités,il a assumé en tant que chef suprême de la révolution.C’est ça qui est la vérité monsieur Whisky l’internaute n°1.

  • Bjr. Vraiment féliciter les initiateur de ce projet. Notre contribution ne se fera pas attendre. K Dieu bénisse toutes les personnes qui mènent une vie utile. Parce k comme disait quelqu’un : "une vie bien remplie vaut mieux que 100 ans d’existence" . Merci !

  • Bla bla bla bla.......... C’est bien mais à quoi celà sert-il ? Rien que du gaspillage d’argent

  • Une bonne initiative, mais je regrette que ça soit maintenant. D’autres pays ont devancé le pays des hommes intègres de Thomas Sankara par des rues, des avenues, pour dire que l’idéologue Thomas Sankara était un héros et un fils de toute l’Afrique : comme au Kenya avec l’Hotel Sankara, aux Etats Unis son nom aux coté des hommes de paix comme Martin Luter King, et partout a ailleurs dont j’en passe.

    • Monsieur KA. Merci pour vos encouragement et du soutien. Pensez-vous que cela aurait été possible avant l’insurrection ? Mieux vaut tard que jamais. Le projet est un grand défis pour le burkina Faso.

  • PRENDRE GARDE !

    Ne pas oublier que les héros ou vainqueurs d’un temps
    traînent avec eux les victimes de leur victoire !
    Chacun à son tour,
    réhabilite ses héros
    en attendant d’être écrasé par ceux qu’il bâillonne aujourd’hui !

    Notre priorité c’est la RÉCONCILIATION entre tous les fils de ce pays !
    Notre histoire commune est à écrire ensemble !
    Nos petites histoires sont à proscrire courageusement !

    PRENDRE GARDE !

  • Pour moi, il n’ y a pas de meilleur monument pour Thomas Sankara que de reprendre le travail pour l’ intéret général du Burkina Faso et de L’ Afrique, là où lui-même a été obligé de l’ arrêter en perdant sa vie. Un travail bien fait, effectué par les Burkinabé, pour les Burkinabé, pour les tous Africains. Reprenons tous les sentiers populaires en changeant toutes les parures actuelles-là avec la tenue de travail, pour faire bouger les choses en notre faveur, sans perdre encore du temps.

    En la Mémoire de ce Grand Homme Africain Thomas Sankara,
    Pour la Liberté, l’ Autonomie et l’ Indépendence Totale des Peulpes Africains,
    La Patrie ou la Mort, Nous Vaincrons !

  • Amba. ce n’est pas ce que le peuple retient qui est forcément blanc vérité. Tu sais bien que sur sankara la vérité est ailleurs. Sank n’a pas été dictateur mais on en était pas loin surtout s’il devait rester encore au pouvoir. N’oubions pas aussi que sank à tjs s’est preoccupe de laisse bon nom. Que des discours fallacieux alors qu’il traitev avec la France. Vraiment les défenseurs de sankara font du tort à sa mémoire en le présentant comme incapable de prendre une décision : quand il s’agit de tuer des burkinabe c’est pas sankara, ce St les autres. Sankara serait donc un bébé incapable de décider ses fautes doivent retomber sur les autres. Et c’est exactement cette image d’enfant incapable qu’on a de Blaise : c’est pas Blaise qui est mauvais ce sont ses conseillers. Arrêter un peu. Savez vous le terme révolution est mis à débat. Il faut apprécier Thomas à sa juste valeur et laisser tomber les passions.
    Justice pour Moumouni ouedraogo
    Justice pour yoryan some

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
An 4 de l’insurrection : La ligue des jeunes du Burkina appelle à plus de civisme
An 4 de l’insurrection : Une coalition d’OSC de Bobo rend hommage aux martyrs
4e anniversaire de l’insurrection : A Dédougou, la population a brillé par son absence
An 4 de l’insurrection populaire : Une coalition d’OSC réclame justice pour les martyrs
An 4 de l’insurrection populaire : A Ouahigouya, la société civile se démarque de la commémoration
An 4 de l’insurrection populaire : Gaoua rend hommage aux martyrs
Insurrection d’octobre 2014 : « Une occasion ratée »,
selon l’organisation des peuples africains (OPA)
Burkina Faso : Les insurgés de la dernière heure ont conduit le pays dans l’impasse, selon l’UPC
An 4 de l’insurrection populaire : Le triomphe de la loi du plus fort
4ème anniversaire de l’insurrection populaire : Programme officiel
4e anniversaire de l’insurrection : Le gouvernement et les OSC font le point des acquis
Insurrection populaire d’octobre 2014 au Burkina : Un défi a la démocratie
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés