Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

LEFASO.NET | Par Rita Bancé/Ouédraogo • jeudi 11 mai 2017 à 22h00min

Ce mercredi 10 mai 2017 à Ouagadougou, la ligue des consommateurs a été alertée par une consommatrice d’un riz de qualité douteuse. Arrivés au domicile de l’intéressée, les premiers responsables de la ligue ont effectivement constaté que le riz en question contenait des déchets plastiques. Le boutiquier saisi par la gendarmerie, un sac du riz a été amené au laboratoire pour des analyses.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

« En achetant ce riz, je n’ai pas fait attention à l’étiquette qui s’y trouvait, je pensais que c’était le drapeau japonais puisqu’elle était de couleur rouge. Mais à ma grande surprise, ce riz ne ressemblait pas à celui que j’avais l’habitude d’acheter. Je rencontrais toujours des difficultés quand je devais le faire cuire. On ne peut rien faire avec. Tu veux préparer le riz à la sauce, il n’a pas de goût, ni d’odeur de riz ; le riz au gras, il devient de la bouillie et pire quand tu veux le passer à la vapeur avant de le préparer, il devient une boule. Le dimanche 7 mai, j’ai préparé du riz gras avec ce riz et j’ai rempli un plat en thermos pour le donner à ma maman. Dans la soirée à sa grande surprise, le riz était à moitié, malgré le fait qu’elle n’avait pas encore mangé.

JPEG - 73.9 ko
Marguerite Karama, la consommatrice

Quand elle a voulu le manger, elle n’y pouvait pas car celui-ci était devenu gluant. Après deux mois d’utilisation, j’étais obligée de le déclasser en début de semaine, et acheter un nouveau sac de riz. Le mardi 9 mai que j’ai décidé de distribuer ce riz à d’autres personnes qui étaient dans le besoin au lieu de le jeter. Bon gré mal gré, ce matin, je suivais la fabrication de riz en plastique à travers une vidéo publiée sur Facebook, et ce n’est qu’à ce moment que j’ai commencé à me poser des questions quant au riz que j’avais. Alors j’ai décidé de faire le test, et c’est à l’issue de cela que j’ai été fort surprise de m’en rendre compte que j’ai utilisé du riz qui contenait des déchets plastiques. Alors j’ai immédiatement alerté ceux à qui j’avais remis le riz la veille ainsi que la ligue des consommateurs », tels sont les propos de Marguerite Karama, lorsque nous l’avons rencontrée à son domicile, le 10 mai dernier à Ouagadougou.

JPEG - 78 ko
Le président de la ligue des consommateurs, Gilbert Hien Somda : "Le riz en question, 30 kg, il coûte 10000f cfa"

Alertée, la ligue des consommateurs s’est rendue au domicile de la consommatrice. Le président de la ligue, Gilbert Hien somda, a pour sa part, affirmé après le test, que le riz était bel et bien un riz en plastique et de dire à la population de faire attention et surtout d’être vigilante quant aux différents types de riz qui sont sur le marché tout en les invitant à consommer le riz local.

« Nous sommes désagréablement surpris de voir que de telles pratiques ont cours au Burkina alors que le riz est un produit de grande consommation dans notre pays. C’est tout simplement grave, ce qui se passe dans notre pays », a-t-il déploré.
Le boutiquier qui vendait ce riz de qualité douteuse a été saisi par la gendarmerie pour connaitre ses fournisseurs, afin qu’on remonte rapidement au réseau pour arrêter cette pratique mafieuse qui est dangereuse pour la santé du consommateur.

En rappel, le test a consisté :

- A mettre le riz douteux dans un feu. A la grande surprise de tous, il s’ allumait comme si l’on avait mis de l’essence, tout le contraire de l’autre type de riz qu’elle a acheté et juge de bonne qualité.

- A le passer à la vapeur, elle est devenue une boule compacte.
En attendant, la ligue des consommateurs a amené un sac de ce riz pour des analyses au laboratoire. Les jours prochains nous situeront encore sur la qualité de ce riz qui contient des déchets plastiques. Est-il fabriqué à base de plastique ou non ? Wait and see !


Lire aussi : Comment savoir si votre riz est naturel ou artificiel


Rita Bancé /Ouédraogo
Lefaso.net

Vidéo : Burkina Info TV

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 10 mai à 17:33, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    J espère seulement qu on a pu remonter jusqu au détaillant,aux grossistes et aux importateurs et qu ils sont déjà aux arrets.Quelle cruauté peut avoir l être humain !

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 19:06, par Mawuéna
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Même si on les arrête, il y en a qui vont faire sit-in pour dire ils emploient x personnes. Il n’y a rien de tel que produire et consommer burkinabè ! Ceux qui on commis un tel forfait doivent être punis à la hauteur de leur crime.

      Répondre à ce message

      • Le 11 mai à 00:31, par Nabiiga
        En réponse à : Du riz plastique au Burkina

        ....effectivement c’est pour vous à point le Burkina est pourri. Tout quidam non content d’une chose, soit se met devant un micro pour dénoncer tout en sachant bien la réalité ou tout simple, il faut ramasser quelques désoeuvrés pour organiser à juste titre, un sit-un devant tel ou tel bâtiment. Impossible que les burkinabè mangent des produits avariés importés car il y a une agence nationale dont son rôle est de s’assurer que ces choses n’entrent pas mais hélas. Oui, en effet, je valide ce que vous dites

        Répondre à ce message

      • Le 11 mai à 07:20, par joel
        En réponse à : Du riz plastique au Burkina

        Je suis tout à fait d’avis avec vous. Le Burkinabè est méchant et mesquin.
        Un boycott systématique du riz importé s’impose. Mais rassurons nous, des citoyens burkinabè iront en chine avec les sacs de riz souri ou bagré pour nous faire du faux riz encore et venir nous vendre comme si cela était produit ici. Il faudra donc que les politiques et la douane cessent toute complaisance lorsqu’il s’agit de la santé, de la vie des burkinabè.

        Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 11:07, par pataamleukré
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Il faudra vous " chercher" car personne ne s’occupe vraiment de votre santé.Renseignez vous sur le monsieur qui nous vendait de l’huile de vidange filtrée comme huile alimentaire ,et qu’on avait prétendu avoir arrêté,je suis sure que ce monsieur est libre et pourrait même avoir reprit son activité en changeant juste de quartier.
      Et dites vous bien que ce qui est découvert n’est rien par rapport a ce qui ne l’a pas été.Tout est devenu faut.des pièces détachées contrefaites aux denrées alimentaire.
      L’autre jour j’ai voulu m’acheter une boite de lait Bonnet Rouge non sucré pour délayer mes galettes le boutiquier m’ a présenté trois boîtes différentes en me parlant de deuxième de troisième...
      Même si nos dirigeants trouvent qu’on est trop nombreux et veulent nous liquider, que la ligue des consommateur fasse quelque chose !
      Il faut arrêter de nous empoisonner !

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 12:00, par Adenise
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Je suis vraiment CHOQUE... Ah oui Lefaso.net il faut absolument que vous y reveniez, on voudrait connaitre l’issue de cette affaire.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 13:57, par vérité no1
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Mon ami Tapsoba de Hollande, C’est ça le vrai problème au Faso !
      On ne cherche pas à remonter pour retrouver les différents faussaires sur toute la ligne !
      Il ya les grossistes, les détaillants, les intermédiaires et même certains douaniers !!!!!!!!

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 17:33, par Dimathème
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Encore une fois consommons burkinabè. Plus nous achetons le riz produit au Faso plus nous donnons des moyens à nos producteurs et transformateurs pour nous servir du riz de qualité. Confier son ventre à l’étranger c’est comme déposer un bac à ordures neuf devant une grande décharge. Au bout d’un certain temps, on ne pourra plus faire la différence entre la décharge et la bac. Mieux, c’est comme confier son couscous à un enfant d’à peine un an : soit il le reverse soit il y met tout ce qu’il trouvera (eau, sable, sa main, son pied...). Le Burkinabè est friand de tout ce qui se fait à l’étranger. On trouve que ce qui est fait chez nous n’a pas de qualité. Dans la recherche de l’achat des pierres précieuses, si on n’est pas équipé, qu’on ne s’étonne pas de l’achat de contre-façon. Nous avons du riz produit localement et on se permet de dire que la production locale ne suffit pas à couvrir la demande pourtant chaque jour que Dieu crée et à chaque fois qu’il me donne de passer devant la boutique où j’achète le riz local, je la trouve toujours pleine. Pour ma part, j’estime que si le burkinabè estime que ce qui est produit localement n’est pas d’une certaine notoriété et que lui au regard de son rang, ses grades et de son ascension sociale, il doit confier son ventre à un inconnu, hé beh qu’on le lui serve !!!

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 09:06, par LaViecontinue
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Monsieur Dimathème, je suis en partie d’accord avec vous mais il faut reconnaître que la production nationale ne peut pas couvrir tous les besoins de la population. Depuis 2008 lorsque j’ai découvert que le riz local était de très bonne qualité (ça dépend bien sûr de la préparation), j’ai arrêté de consommer le riz importé. Mais lorsque j’ai été affecté à Fada, j’ai recherché en vain le riz local et j’étais obligé de me contenter du riz importé. Je suis présentement dans la Région de la Boucle du Mouhoun et j’éprouve toujours les mêmes soucis pour avoir du riz local quand bien même les zones de Di-Niassian-Guiédougou sont de grandes productrices de riz. Je m’approvisionne en riz local lorsque je suis de passage à Bobo et même là-bas, il fut une période où les distributeurs étaient totalement à sec pendant au moins 3mois. Il y a non seulement un problème lié à la capacité de production nationale mais également un problème lié à l’écoulement du peu de riz qui est produit.

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 15:23, par Josy
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Merci Monsieur pour cette pensée qui est mienne également !
      En toute chose malheur est bon et j’espère de tout coeur que ce phènomène de riz plastique aidera à l’eveil des consciences un temps soit peu.
      Une fois de plus, "consommons ce que nous produisons et produisons ce que nous consommons" !

      Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 15:41, par RAPHA
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Nos commerçants sont très véreux. Ils vont faire fabriquer des sacs de notre riz local, aller en chine les remplir du riz de mauvaise qualité et revenir nous les revendre comme si c’était notre riz local. Et comme les chinois sont très forts dans l’imitation, ils sont capables de faire du riz avec une odeur et une couleur qui ressemblent exactement aux différentes variétés de riz que nos braves agriculteurs cultivent ici. C’est pourquoi il est important :
      - que nos douaniers soient très vigilants et surtout rigoureux dans le contrôle des produits alimentaires qui traversent nos frontières ;
      - que notre laboratoire nationale fasse des contrôles réguliers sur les produits alimentaires qui sont vendus dans les boutiques et stockés dans les magasins ;
      - qu’un numéro vert soit mis à la disposition de la population pour alerter le laboratoire national, la ligue des consommateurs, etc ;
      - que des textes de lois prévoyant des peines très lourdes soient votés par notre assemblées pour prévenir tout importateur de ce qui l’attend en cas d’importation de produits alimentaires impropres à la consommation.
      Pour cela :
      - ces textes de lois doivent être immédiatement élaborés par le ministère du commerce conjointement avec le ministère de la justice.
      -ces textes feront l’objet d’une large publication en français, mooré, dioula et fulfuldé dans les chaines de télévision et dans les radios nationales et privées ;
      Enfin, ces textes ne produiront leurs effets que si la population accepte dénoncer tout vendeur de produit impropre à la consommation. S’il se trouve que le vendeur est un parent, le consommateur doit le conseiller vigoureusement d’arrêter la vente s’il ne veut pas se retrouver à la MACO.

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 17:36, par Alexio
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Le ris Afrique depuis le temps des pharaons a nos jours a ete remplace par des variantes qui ne s adaptent pas a notre climat. Cette mauvaise politique agraire que nous sommes entrain de subir par les falsications de toutes genres dans nos plats.

    Du narurel remplacer par le synthetique qui ont des consequences de destabilisations hormonelles chez le consommateur. Les OGM du pays de l oncle Sam, le mais, le riz. Etc.

    Pourquoi les africains se laissant tenter par l argent sale introduit des produits mortels a ses
    compatriotes ? Le manque de patriotisme nous coutera cher si nos operateurs economiques nous bernent par la voie cette fraude scandaleuse dont dans cette semaine ont ete deniches.

    Le devoir et conscience du citoyen pourra devier cette tendance. Comme le commercant qui avait declerer son Stock perime.

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 18:24, par Mafoi
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Ce que tu dis a un fond même si tu fais des amalgames car sur ce scandale,la réalité c’est que cette merde est encore une chinoiserie qui vient directement de la Chine

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 17:37, par Vidi
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Nous allons mourir à cause des produits que nous importons. Dieu seul sait combien de personnes ont déjà goûté ce riz

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 11:39, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      - Mangez burkinabè !!
      - Broutez burkinÂNESbè !!

      Tout ce qui ne tue pas engraisse et ce n’est pas du riz en plastique que les ventres des mossis avec plein d’acide gastrique ne peuvent pas broyer et digérer aisément.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 11 mai à 14:08, par vérité no1
        En réponse à : Du riz plastique au Burkina

        Heyiiii Kôrô ! Heyiiii Kôrô !
        Le Kôrô est subitement devenu anti-moaga !
        Peut-être qu’une femme m.... a mis le Kôrô a sa place !
        Leur bouche là, wayiiiii !!!!!!!!

        Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 17:38, par Papa
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Voila une aubaine qui s’offre pour que les gens consomme les produits locaux, mais comme le Burkinabe raffole de tout ce qui est exotique,alors les chirurgiens auront du pain sur la planche.

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 10:17, par gisele coupard
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      vraiment je suis totalement stupéfaite de lire cela !
      Lorsque je suis allée au burkina, dans des magasins, les sacs de riz devant du brésil , du vietnam,
      ETC je m’en étonnais Sachant qu’il y avait du riz au burkina, la réponse était mais les gens l’achète parce que moins cher.

      Mais j’ai vu aussi, un magasin qui vendait du riz local, production du faso, certes un peu plus cher, mais au moins local, où on peut savoir ce qu’on mange.
      Je pense qu’il faut informer les gens, comme ici, en france, où de plus en plus nous consommons local.
      Je ne sais pas si c’est une question de vouloir "l’exotisme" ou de moyen,

      mais, incroyable et peut etre que oui, c’est une aubaine pour l’information sur ce qu’on consomme

      merci

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:00, par Bachir
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Merci pour l’article, mais bien vouloir effectuer des testes pour mieux nous rassurer car notre santé y dépend. encore merci.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:04, par Moza
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Comment reconnaitre ce riz ? La couleur du sac ?le poids ?brisure ou long grain ?

    Répondre à ce message

    • Le 10 mai à 18:28, par Sans rancune
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Versez les grains de riz dans un seau d’eau ou dans une bassine d’eau et remuer avec les mains comme si vous êtes entrain de les laver. Remarquez que les grains de riz en plastique ne descendent pas au fond de l’eau même si vous les laissé longtemps. Ils passeront tout le temps à nager en surface.

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:05, par Wendmi
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Et la ligue des consommateurs dans tout ça ? Le boutiquier et le grossiste qui ont livré ce riz ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:05, par le russe
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Oh ! My God ! On est foutu dans ce monde. Moi qui pensais à des canulars sur internet. C’est devenu réalité. Ne nous demandez pas d’être vigilants seulement et vous rentrez chez vous tranquillement. Faites votre travail. Elle a quand même acheté ce riz chez un commerçant là. On n’a pas besoin de bla bla bla. Attrapez vite ce dernier et l’affaire est régler.
    La solution n’est pas de consommer le riz local, mais renforcer le contrôle et les régimes de sanctions, car ceux qui s’adonnent à cela sont des criminels. Si nous nous ruons sur le riz local, ils ferons tous le saboter. C’est pas commerçant non. Sachez que dans la Grèce antique le commerçant et le voleur adoraient le même dieu.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:18, par PASAKZIRI
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Le laboratoire national de santé publique fait quoi pour laisser ce poison à la consommation. La ligue des consommateurs ,vous avez réçu les dessous-de-table ou bien quoi ? Le peuple Burkinabè mouton là, on te dit de consommer Burkinabè, tu veux consommer ce qui est moins cher ! Ok, on n’a qu’a se preparer à mourir gratuitement et silencieusement du cancer de l’estomac

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:24, par Responsable commercial de l’union nationale des étuveuses de riz du Burkina (UNERIZ)
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    J’ai eu affaire à ce riz dans un pays d’Afrique et je vous assure qu’il n’y a aucune différence entre ce riz et le vrai riz. La solution la plus sure pour l’évité c’est de consommer notre riz local et croyez moi ce n’est pas du marketing. Soyons très vigilent.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:24, par Aristote
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Si les flics retrouvent l’importateur de ce riz , que ce dernier soit pendu haut et court à la place de la nation. C’est pas possible que l’humain, par avidité, tue ses compatriotes de la sorte.
    Chers amis de la douane, soyez vigilants car l’entrée de ces produits vous incombe.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:34, par Beog biiga
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    La ligue des consommateur doit faire une enquête

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 18:47, par Nikabi
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Dommage ce qui nous arrive. Tournons nous vers nos produits locaux tout en gardant l’œil ouvert, de peur que des emballages prévus pour nos produits locaux ne soient utilisés dans l’ensachage de produits contrefaits et/ou impropres à la consommation

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 19:05, par Amdoum
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Rien qu’hier après midi, j’ai regarde un film sur le capiataine Sankara et n’ai pu m’empecher de maudir tous ceux qui, d’une maniere ou d’une autre, ont eu une main dans l’assassinat de ce genie et de celui de certains de ses collborateurs. Qu’ils soient tous maudits mille fois !

    "Mangeons ce que nous produisons et produisons ce que nous mangeons" "Ne cherchez pas loin, l’imperialisme, c’est ce plat de riz, qui vient de..., que vous etes en train de manger". Tom Sank
    Au bout de ses 4 courtes annees a la direction de notre pays, a tout moment dans ses rencontres avec d’autres dirigeants, le capitaine Sankara avait toujours negocie d’egal a egal (Francaois Mitterand l’a papris a ses depens) ; malgre notre pauvrete materielle, il n’avait jamais eu de complexe d’inferiorite devant quelque dirigeant que ce soit. Si nous appliquions sa simple pensee selon laquelle nous mangeaons ce que nous produisons et produisons ce que nous mangeaons, serions-nous en train de douter de la qualite du riz que nous consommons ?

    Si nous croyons que le riz plastique est inquietant, "nous n’avons rien vu d’abord". Nous sommes diriges par des gens incapables d’oser ; des gens incapables de concevoir une societe dont les criteres de developpement sont fixes par nous. Et tant que nous serons diriges par des gens qui ont un complexe d’inferiorite non justifie, nous serons un pays complexe avec toutes les consequences.

    Heureusement que lentement mais surement, nous nous dirigeons vers une rectification de la "RECTIFICATION", et un jour, nous serons dans l’application des pensees de Tom Sank dans leur totalite.

    Jusqu’a ce jour, "a bat les commercants vereux" et que eux aussi soient maudits !

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 19:11, par Chinetoc
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Vraiment, les chinois-la vont nous tuer. Aucun scrupule. Aprs les cadavres en conrnebeuf, c’est du riz platsique mainant ?

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 19:27, par Konkona
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Monsieur le Directeur des Douanes,

    Nous avions compris que la compagnie COTECNA du Burkina inspectait toutes les marchandises avant dédouanement. Que s’est t il passé ? Encore des affaires ? Internaute N°1 jamais ils ne vont parler de ce réseau.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 20:04, par Izzat
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Voici quelques conseils pour être sûr que le riz est authentique.
    1. Le vrai riz coule dans un verre d’eau. Le faux riz flotte.
    2. Posez du riz cuit sur votre plan de travail pendant plusieurs jours, s’il moisit c’est qu’il est authentique, sinon ce n’est pas le cas.
    3. Lorsque vous cuisez du riz, si vous remarquez une épaisse couche à la surface de l’eau, il s’agit probablement de faux riz.
    4. Si vous tenez une flamme près d’un grain de faux riz, il dégagera une odeur de plastique, et brûlera comme celui-ci.
    J’espère que cela pourra aider.

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 10:30, par sa
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      merci bcp. la ligue des consommateur doit tester aussi le riz que le Burkina a reçu comme don de la part du Japon.

      Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 05:29, par zwwa
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      loool ca se voi que vous ne preparer pas, sinon demander a ce qui prepare kan on lafve l el riz al ya une partie qui monte une autre partie qui descend.... il fo une ceraine densiter au riz por ne pa floter....

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 20:19, par chapité
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Combien d’importateurs de riz avons nous au BF ? Il est facile de remonter la filière si la volonté y est car la corruption est une oeuvre humaine et elle prendra fin si telle est la volonté commune.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 20:54, par Le fou
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Esperons que ca ne soit pas Kanazoé dit KANIS, lui qui a le mercantilisme dans le sang. Je le crois capable d’une telle oeuvre.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 20:56, par Mathieu
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    RECONNAÎTRE LE RIZ EN PLASTIQUE

    Ce n’est un secret pour personne. Ce qui a commencé par une rumeur est devenu réalité. Du riz parfumé à base de plastique venant de Chine a inondé le marché africain et surtout ivoirien. Ce trafic serait destiné exclusivement pour l’Afrique sub-saharienne. Dernièrement, des sacs de riz en plastique ont d’ailleurs été saisis récemment à Lagos au Nigéria.
    Ainsi, voici comment s’y prendre pour détecter le faux riz, fabriqué avec du plastique.
    Le plastique est un matériau très important pour l’homme et qui a de nombreuses utilités, mais il n’est pas comestible. L’on se pose la question de savoir pourquoi ces trafiquants fabriquent le riz avec cette matière toxique pour l’homme. Toutefois, il est possible de reconnaître facilement ce faux riz avec quelques méthodes faciles à faire :

    - Prenez un verre d’eau et jetez-y quelques graines de riz. Remuez, si votre riz est fait à base de plastique, il remontera à la surface.

    - Prenez une graine de riz et brulez- là. Si c’est un riz fait à base de plastique, vous le saurez grâce à l’odeur.

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 15:40, par par yiikpee
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      mon frère, jais honte , parce que je suis africain, je ne peut comprendre que nous disposons de vaste superficie cultivable et nous continuons d’importer des denrées alimentaires malheureusement depuis des décennies nous sommes diriger par des gens qui ne pensent qu’a leur ventre , on ne peut qu’ être confronter a cette difficulté.

      Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 21:22, par COB
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Une histoire à dormir debout. Elle en mangeait et digerait ? Et c’est seulement la cuisson qui lui posait problème ?

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 05:40, par LUSTRE
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Excuser moi mon frère, juste pour vous rappeler que personne ne vous oblige à croire aux faits ici exposés. De ce fait vous avez le plein droit d’aller acheter ce riz et de le consommer.

      Répondre à ce message

      • Le 11 mai à 18:35, par Le wang
        En réponse à : Du riz plastique au Burkina

        Lustre toi et tous les intervenant manquent de serieux.Vous aurez tous honte ici pcq cette histoire est fausse.Retenez mon nom et donnons nous rendez vous dans quelques jours.Dites moi bien pensons peut on digerez du plastic ?NonNonNon.Cette histoire va retomber comme un soufflet.

        Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 11:34, par pataamleukré
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Ce riz vient de votre stock ou quoi ? Si vous n’en croyez pas c’est votre droit mais n’obliger pas les autres à penser comme vous !

      Répondre à ce message

      • Le 12 mai à 05:27, par zwwa
        En réponse à : Du riz plastique au Burkina

        loool c’est exactment ce qu’il a fai comme ca exercer son droit de ne pa croire et je pense que c’est vous qui voulez l’obligez a y croire..... le pays de la pensee unique.... mais bon c’est prouver que on en pe pa digerer plastick, donc vrai vria je sais que le urkina es tle pays des contradiction par excellence mais un pe d serieu hein un pe seulemen ca ne fait pas de mal.... ko riz en plastic tres drol meme...

        Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 21:24, par Joel Salo
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Trop triste ! Que le bon Dieu sauve notre cher Faso....

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 21:37, par clo
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Dja ! y’a pire mille fois que Obouf dans ce pays. Que la police fasse des investigations poussées afin de nous débarrasser de ces criminels sans consciences qui mériteraient la prison à perpétuité. Vigilance à tous et que Dieu nous vienne en aide.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 22:03, par magnus
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    soyons sérieux un peut ce riz n’est pas en plastic,riz en plastic ne peut être cuit, mache ni assaisonne de sauce le plastic n’absorbe pas de liquide, Enfaite cè du riz fabriqué à base de poudre de pomme de terre et autre céréale.

    Répondre à ce message

  • Le 10 mai à 22:36, par ⓑⓐⓣⓘⓝⓞ. ⓢⓞⓤⓡⓐⓑⓘⓔ
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    pour éviter tout ça , nous devrions consommer le vrai riz <★★< le riz Burkina >>★★☜☜☜ qui est très doux et moins coûté

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 08:16, par afrikaner
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      BURKINA en DANGER !!
      Burkinabé réveillons nou car l’heure est grave.L’idéale pr mw c’est :
      1-d’encadrer plus ou d doter les service d cntrole d moyen performant d cntrol.sur 1e kantité imprtante d riz importé peut ètr just une ptite kantité d cntrfaçon dc la détection pourrait ètr kelke par cmplex
      2-proner plus la consmmatio locale
      3-détourner sa face du riz importé o profit d cel8 local.
      Bref cnsommon burkinabé !

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 07:30, par sheiky
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Je me demande quel sera le verdict du tribunal qui jugera les personnes responsables de ses actes.
    Quelqu’un disait que le Faso est une savane ou tout le monde se voit et se sait. L’arrestation du DG de KANIS m’a fait sourire parce qu’il n’est pas le seul à faire ce type de deal et beaucoup de gens le savent. Pour prendre l’exemple du riz, ils importent du riz périmé sorti des vieux stock des pays asiatiques à très bas prix jusqu’à Lomé ou dans un autre port, le reconditionne dans de nouveaux sacs et le remette sur le marché. La majeure partie de nos opérateurs presque illettrés excellent dans ce type de commerce et dans les montages financiers rocambolesques et ils corrompent toute la chaîne à coup de millions.
    Avec cela, il y a des gens qui jugent que ces opérateurs sont des piliers de l’économie du pays.Rien que cela.
    On attend de voir, mais je reste pessimiste parce que cela semble être un coup d’épée dans la mer.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 07:58, par Damien
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Bonjour,
    les responsabilités sont partagés en ce sens que la douane, le laboratoire national de santé publique, et nous même populations.
    La douane parce qu’elle est le premier centre de contrôle avec le laboratoire parce qu’elle n’as pas fait son travail.
    et surtout la population parce que nous ne dénonçons pas les actes de certains commerçants véreux.
    voter une loi très sévère allant de 10 à 20 ans de prison assorti de 100 à 200 millions d’amende et interdiction formel de mener une activité sur toute l’étendu du territoire Burkinabé

    Question : quels sont les conséquences d’avoir consommé du riz en plastique pendant longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 08:04, par ZOUG
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Les responsabilités doivent êtres situées car il existe des procédures d’importation car il existe au Burkina des commerçants véreux qui sont prêts à mettre en danger la santé des populations pour leur intérêt personnel.
    1-L’Etat est fautif car il a donné le pouvoir à un laboratoire à savoir le laboratoire national de santé publique qui ne fait pas son travail.En mémoire le problème du riz devient récurent en témoigne le riz de fond de cale de bateau en provenance du Ghana avait suscité une polémique car après analyse le laboratoire national de santé publique avait dit que le riz était de qualité acceptable. En matière de conformité soit le riz est conforme ou non conforme. A quoi renvoie la notion de acceptable ?
    2- L’Etat doit mettre en place une enquête pour retrouver les coupables et les sanctionner à la hauteur de leur fait.
    3- Renforcer le contrôle sur le riz car il est devenu un produit de grande consommation .
    4-Recenser toutes les personnes qui ont eu à faire à ce riz et mettre en place un suivi médical car c’est une baume à retardement. En effet le plastique provient des dérivées carbonées ( pétrole) et provoque des cancer à long terme (15 à 40 ans).

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 08:07, par Yaaba
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Le voleur qui te vole à raison de le faire, c’est toi qui a tord de te laisser voler : Norbert ZONGO. Ceux qui refusent d’utiliser leurs cerveaux seront mangé par des rusées. Comment expliquez vous que de façon subite, nous soyons confrontés à des cancers, des diabètes, des maladies de toute sorte ?
    Parce que nous refusons de contrôler ce que nous consommons. Personnellement je n’ai pas été choqué par ce qu’à fait OBOUF, non pas du tout. Je suis plutôt choqué par le Burkinabé qui se ruine pour consommer des boissons (chimique) en provenance d’Europe alors qu’ils ont : le bissape, le zoom koom, le tamarin, les mangues ...
    Quand je vois des gens s’endetter pendant les fêtes de fin d’année pour s’acheter des casseaux de boissons chimique je suis outré.
    Un jour un étranger ma dit la phrase suivante : vous êtes presque devenu inutile à nous même. ça ma choqué mais à y réfléchir il n’avait pas entièrement tord.
    Nous rejetons les choses saines que nous avons à profusion pour la mal-bouffe en provenance d’Occident.

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 15:13, par Tinto
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Mon frère, le bissap et autre zoon koom seraient la solution si nos concitoyens utilisaient du sucre de bonne qualité. Il y a même des substances qui ne sont pas des sucres. Demandez combien utilisent de nos jours le sucre de canne de la SN SOSUCO ? Vous voyez bien que le problème est complexe. Si le régime n’agit pas, on dit qu’il est irresponsable et criminel. Quand il saisit les fautifs on dit qu’il n’a pas pitié de ceux qui encourent le chômage (affaire KANIS) !!! Que faire donc ??? C’est à la population d’être responsable

      Répondre à ce message

      • Le 12 mai à 02:24, par abdoul
        En réponse à : Du riz plastique au Burkina

        Appliquons les textes et il n’y a pas de sentiments dans cela. Après, chacun ira verser des larmes de crocodile lorsqu’on enterra tous ces parents et amis qui seront mort prématurément de ces poisons que l’on consomme tous les jours.

        Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 15:22, par KINDO I.
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Toute cette cruauté nous amènera où ?ça n’étonne pas,après ce sera une affaire classée sans suite comme si la loi est faite pour couvrir les forfaitures des tous puissants.

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 08:20, par intégral
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Hum................quelle cruauté ???
    Burkinabè d’aujourd’hui a cause d’intérêt personnel est prêt a massacré ses compatriotes ou est notre intégrité ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 08:27, par Sidbéwendé Zoungrana
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Alors là, c’est trop fort. Trop fort de la part de ces Commerçants-Importateurs véreux et sans sentiments pour l’être humain. Vivement qu’on recherche et retrouve le dit Importateur qu’on enverrait au Gnouff pour toute sa vie. Ah vraiment ! Que les commerçants sont malhonnêtes.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 09:05, par Npiessan
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    A dire vrai, notre pays n’est pas gouverné. Donc, chacun fait ce qui lui passe par la tête et ya rien en face. "Chaque peuple mérite les dirigeants qu’il a".

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 09:37, par ANTA
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Dame KARAMA sait au moins dans quelle boutique elle a acheté son riz plastique. Je lui propose de chercher deux de ses amies femmes pour aller régler le compte du boutiquier criminel avec des spatules, sinon même si la police le prend, il va ressortir deux jours après pour se pavaner avec son gros ventre dans son grand boubou taché du sang des autres. Après ça il se trouve des gens pour défendre les commerçants véreux comme les Kanazoé qui vend du ciment frelaté et que sais-je encore.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 09:48, par Le parrain
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Quel laboratoire a anlyse ce riz pour en conclure que c’est du plastique ???

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 10:18, par Koumba
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Si quelqu’un a pu manger du plastique pendant deux mois et se porte toujours bien, c’est qu’il est possible de manger du plastique. Voila un moyen de recycler tout le plastique qu’on a ramassé au Faso. Bon appetit !!!

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 14:23, par lewang
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Mon type, le problème c’est pas qu’on peut manger le plastique durant deux mois, quelle sera les conséquences sur la santé après ces 2 mois ? Ne chercher pas les facilités au détriment de notre santé

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 10:39, par ZigriRooKooKa
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Je propose que les spécialistes du droit nous éclairent sur la forfaiture qui est commise à travers ce fait de riz en plastique vendu et consommé par des innocents dont la faute est de vouloir se nourrir et survivre.
    Je crois savoir qu’il y a :
    - empoisonnement ( le plastique est impropre à la consomation)
    - escroquerie ( on achete du riz et on se retrouve avec du plastique)
    - vente de produit illicite ( le olastique n’est pas une denrée alimentaire)
    - mise en danger de la vie d’autrui
    Ainsi nous pourrons porter plainte devant le procureurs avec une action collectives.
    Il est bon de s’exprimer sur les foras en ligne mais il est encore mieux d’agir.
    J’invite donc les femmes et les hommes de droit ( magistrats, officiers de police judiciaire, auxiliaire de justice) à nous éclairer afin que nous puissions agir au plus vite.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 11:00, par article 37
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Bonjour à tous,
    je voudrais attirer l’attention de l’organe de presse qui est allé très vite avec la publication d’une telle information. En effet, j’estime qu’il est 5 à 10 fois plus couteux de produire du riz en plastique que de le produire dans les rizières.
    Le riz qui est présenté dans le sac peut être un mauvais riz, mais pas en plastic. Je ne suis pas un biologiste mais des petites connaissance que j’ai, je sais que le plastique est indigeste.
    L’organe qui est reconnu pour expertiser de tels produits, n’est pas la ligue des consommateurs mais le laboratoire national de santé public qui est un organisme doté de l’expertise nécessaire.
    Je souhaiterai recevoir de plus amples information sur le riz qui est présenté.
    Je pense que j’apporte une analyse différente de ce que pensent les internautes, mais j’ai peur que la suite ne me donne raison.
    Bonne journée à tous.
    Je passais par là.

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 12:05, par de@yahoo.fr
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      . D’accord avec toi. Même problème au Sénégal. Il s’agit effectivement du riz de mauvaise qualité. Pas possible de consommer du plastique. Un article d’un docteur du laboratoire au Sénégal a été publié cette semaine sur cette question.

      Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 05:21, par zwwa
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      Merci.... Enfin je vois que il y a encore des gens sain d’esprit au Pays la....

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 11:10, par article 37
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    TEST
    si vous doutez de la nature du riz, prenez en un peu et avec un briquet, chauffer et vous verrez la réaction. Tout le monde connais la réaction du plastic avec le feu. Alors si le faso.net a fait e test, il pourra nous confirmer la composition de ce riz. Dans l’urgence nous avons besoins du résultat de ce test.

    Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 05:19, par zwwa
      En réponse à : Du riz plastique au Burkina

      lool pourquoi tu ne dit pas que ya petrol sur le riz la alors ??? C’est pas plastic seulement qui qui reagit comme cela avec le feu.. mem chemise tu a porter la allume avec briquet, tu vera que pe etr meme cs tissu il on prit pour faire le riz la... j ne doute pas que le riz pe etre soit de movaise qualiter mais je doute tres fort que ce serai du plastic... Et puis quand on ve quelque chose moins cher on en pe pa vouloir la qualite superieure....

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 11:40, par SYNDICAT
    En réponse à : Du riz plastique au Burkina

    Très grave ce qui vivent les populations du jour au jour. C’est justement ce qui justifie la volonté tenace de certaines autorités d’affaiblir ou de faire taire les organisations dynamiques de défenses des droits humains telles que les syndicats à travers toutes les manœuvres notamment leur proposition de loi .
    En effet, rappelons que :
    1. En décembre 2012, du riz a été refusé par la Mali, le Ghana, la Côte D’ivoire. Cela a été reconditionné dans des sacs et déversé sur le Burkina . Les syndicats ont dénoncé et publié même ces sacs, mais rien n’y fit. Pire, des citoyens ont été organisés contre ces syndicats parce que ceux-ci par leur action de contrôle sont contre les commerçants ;
    2. En mai 2016, les syndicats du Laboratoire National de Santé Publique ont exigé du gouvernement le maintien et le renforcement du service contrôle des produits alimentaires et les médicaments. Ils étaient obligé d’organiser des sit-in pour cela. Des voix se sont levées pour qualifier ces mouvements d’anarchiques ;
    3. Depuis 2016, des syndicats se sont dressés contre l’implantation de cimenterie sur la nappe phréatique à Bobo-Dioulasso. Des voix ont encore été montées pour aller contre ceux-ci malgré les rapports des services techniques en appui ;
    4. En janvier 2017, le SYNAMICA, syndicat du Ministère du commerce est monté au crenau pour exiger le respect des textes permettant de collecter des ressources pour renforcer les capacités de contrôle de la qualité des produits de consommation. Des voix se lèvent pour dire de laisser les autorités travailler et qu’il y a trop de grèves. Dans la même année 2017, le SYNTSHA au niveau de la santé a revendiqué qu’il y ait du matériel de qualité et en quantité dans les hôpitaux, il a été traité par une OSC de RSP 2. Le Syndicat des Boulangers s’est dressé contre l’utilisation de produits périmés dans la farine du pain par certaines structures, un militant de ce syndicat a même été licencié en tant que chef de son groupe ayant refusé qu’une farine périmée soit utilisée. L’affaire est même en justice. Malgré tout cela, une OSC est sortie et a tenter de profiter de la période de carême pour vilipender ce syndicat. etc etc etc.
    Dans le même sens, ce sont les autorités elles mêmes qui se mettent en avant pour diaboliser les syndicats en distillant des contrevérités sur leurs revendications espérant monter encore les populations contre eux : d’où une proposition de loi liberticide, criminelle et apatride.
    Liberticide parce qu’il y a déjà la loi 45/60 qui encadre le droit de grève et qui est bien respectée par les syndicats qui vont en grève ;
    criminelle parce qu’elle porte des germes de guerre civile (licenciement/remplacements, plaintes par tierce sur les conséquences : donc voies d’affrontements sociaux) ;
    apatride parce qu’elle interdit toute grève contre un coup d’Etat ou toute autre violence contre le peuple Burkinabé. En effet elle dispose que toute grève doit être uniquement pour des revendications professionnelles (indemnités et salaires donc !).
    Donc que les populations comprennent que si ce pouvoir arrivent à museler les syndicats, ce qu’elles vivent et dénoncent actuellement n’est rien d’abord !
    Courage à nous tous !

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 12:13, par de@yahoo.fr
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Un kilo de plastique (même recyclé) coûte environ 1000 FCFA et un kilo de riz autour de 450 FCFA. Riz en plastique ne devrait pas être rentable. Mais attendons le résultats des tests.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 12:57, par tarmazole
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Et ce sac de plastique, les Karama l’avaient acheté à crédit. Hi hi hi hi. À présent ils sont examptés de cette dette.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 13:06, par BF_Voix
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    C’est regrettable cette situation de mauvaise qualité des céréales dans notre pays. Toutefois, à mon humble avis c’est parce que certains Burkinabé méchants et égoïstes ont accepter d’assassiner feu Thomas Sankara qui disait : "produisons ce que nous consommons et consommons ce que nous produisons". Si cette politique était véritablement appuyée par nos dirigeants, le Burkina produirait assez de riz et cela deviendrait moins cher et de meilleur qualité pour ses fils. Je compatis aux pauvres populations qui consomment ce mauvais riz que les commerçants véreux nous importent avec la complicité de certains politiciens à l’appareil d’Etat.
    Le Burkina des valeurs que nos pères et grands pères ont laissé et que feu Thomas Sankara a voulu perpétuer par l’intégrité, s’est égaré avec l’avènement de Blaise Compaoré en 1987 et malheureusement, ce nouveau régime, essai d’entretenir ces formes de vices avec la corruption et les commerçants qui nous importent des produits avariés (poulet, riz, boissons, boites de conserve, etc.

    A méditer : « En vérité, Allah ne modifie point l’état d’un peuple, tant qu’ils modifient pas ce qui est en eux-mêmes. »
    Les burkinabé ont décidé de changer avec la facilité de gagner, la perte de l’intégrité partout, d’ou ses produits impropres à la consommation importée.
    J’invite les populations à consommer ce qui est produit sur place localement.

    Bon courage à tous les autres Burkinabé qui résistent malgré que certains de leur frères veulent les faire manger du n’importe quoi.
    Félicitations à madame Karama pour sa vigilance.

    Webmaster, Merci de diffuser mon message.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 13:11, par war
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Ce n’est pas du plastique mais de la farine compose de poudre de tige de riz ajoutee a de la farine de mais et de pomme de terre,le tout melange,mouille et passee dans des plaques ayant des moules en forme de grain de riz.avec cette technique on ne jettera plus les tiges de riz mais il est difficile a cuisiner,n’a pas le gout du riz et ne gonfle pas.mais pas toxique

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 13:31, par HAMA
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    QUAND ON VOUS DIT QUE LE COMMERÇANT BURKINABÉ N’A PAS PEUR DE DIEU, VOUS PENSEZ QU’ON BLAGUE ! MÊME LES MOTOS QUE VOUS DITES "ORIGINALES" NE SONT PAS DES ORIGINALES EN RÉALITÉ, ILS NOUS ESCROQUENT DANS LE MATÉRIEL DEPUIS ET COMME CELA NE LEUR SUFFIT PAS ILS NOUS TUENT AVEC CES GENRES DE NOURRITURE (PÉRIMÉE OU PLASTIQUE). IL FAUT QUE LA POPULATION BURKINABÉ SACHE QUE CERTAINS COMMERÇANTS SONT DES VAMPIRES ET S’EN FOUTENT DE LA SANTÉ DU PEUPLE MAIS QU’ILS SACHENT EUX AUSSI QUE NOUS NE LES LAISSERONT PAS FAIRE CAR TROP C’EST TROP. LA PROCHAINE INSURRECTION, C’EST POUR EUX. SI LA JUSTICE NE FAIT PAS SON TRAVAIL, NOUS ON SAURA FAIRE LE NOTRE.CONSOMMONS BURKINABÉ, JE DIS BIEN CONSOMMONS BURKINABÉ MES FRÈRES PARCE QUE CELA N’EST RIEN COMPARÉ A DU CHOUX CHIMIQUEMENT FABRIQUÉ, A DES ŒUFS, LAIT, MELONS, VIANDE ETC. ON VEUT VOIR A LA TÉLÉ TRÈS PROCHAINEMENT QUE LE RÉSEAU QUI FAIT RENTRER CE RIZ AU PAYS DES HOMMES INTÈGRES EST DÉMANTELÉ, MADAME LE PROCUREUR. FAITES DES RECHERCHES SUR LA TOILE ET VOUS SEREZ VRAIMENT ÉBAHI DE VOIR ÉGALEMENT QUE L’ÊTRE HUMAIN EST DÉMON, SATAN. ALORS COMMERÇANTS VÉREUX, ATTENTION CAR LA FURIE DU PEUPLE VOUS GUETTE. A BON ENTENDEUR, SALUT !

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 13:38, par Figo
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Voilà pourquoi il ne faut pas abolir la peine de mort. Si un importateur est reconnu coupable d’avoir importé ce riz en toute conscience, nous ne voyons pas une autre peine qu’il mérite. Tous les commerçants véreux s’emploient à utiliser la Justice pour s’enrichir avec la complicité des avocats qui crient chaque fois au respect des droits (on se fait condamner avec une peine minimale, et après on sort profiter de son argent pendant que les victimes meurent du cancer ou d’autre chose). L’ignorance est pardonnable, mais empoisonner des concitoyens par appât du gain n’est pas humain, et il faut que les coupables soient traités comme des animaux. Point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 13:50, par Figo
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Il faut que les autorités communiquent sans ombre sur cette question. Les coupables devront être présentés et les responsabilités bien situées. Nous avons en mémoire les cas suivants :
    - fabrication d’huile comestible avec des résidus d’huile moteur,
    - fabrication artisanale d’huile impropre à la consommation,
    - importation de riz périmé,
    - importation de canettes de boisson périmées etc.
    Seul le cas du pauvre Obouf a connu une médiatisation suivie et une suite judiciaire portée à la connaissance du public. Pour le reste, des mercenaires embusqués prennent leur plume pour crier au respect des droits, à la nécessité d’avoir des égards pour les grands employeurs, etc ; et on aboutit à un règlement Mouta-mouta et la suite continue. Le peuple n’a que ses yeux pour pleurer. Si ça ne change pas, on ne pourra plus demander aux gens de faire preuve de citoyenneté.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 13:50, par TIENFO
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Depuis que l’affaire OBOUF est restant sans suite, il n’y a plus aucun risque à s’aventurer à de telles actions ignobles. Il n’y a rien à perdre en s’essayant à tels commerce. Rien à craindre même en cas de flagrant délit.
    C’est le peuple qui payera les pots cassés. Eux ils iront se naturaliser ivoirien, togolais, vietnamien, etc. Et la belle vie continue loin du peuple moribond

    Répondre à ce message

    • Le 11 mai à 20:00, par Le wang
      En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

      Tienfo quand on a rien a dire on la boucle.Pour ta gouverne Obouf a ete juge et condamne.Quand on fait la prison c est pour payer sa faute.J ai trop peur du jugement des semi-lettres.Rien que des affirmation gratuites.

      Répondre à ce message

    • Le 12 mai à 08:23, par Yaaba
      En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

      OBOUF n’a rien fait. Penses-tu que les ingénieurs de la firme CoCa CaCa sont tellement bête qu’ils impriment les dates de péremption avec de l’encre débilite (effaçable) ? Non ne t’inquiète, ça fait parti du business plan, ils ont tous fait des grandes écoles de commerce. Le business plan veux qu’à la péremption, aucun frais de destruction ne soit engagé pour incinérer les stocks. Ainsi, il a été préconiser le recyclage par les montons.
      Des actions correctives ont été entrepris et la changement des dates s’effectue maintenant dans les call des navires qui transportent les boissons vers les cotes Africaine.
      Bonne dégustation à tous ceux qui son complexé et qui ne seulement plus boire du bissape ou du zoom koom.

      Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 14:23, par citoyien burkinabe
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    sil vous plait ayez pities a la population et surtout a DIEU. vive le Burkina Faso pays des Hommes integres

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 14:39, par Le Prince
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Vous nous parler de quel test en laboratoire encore ? Le laboratoire de la ligue des consommateurs a déja donné son resultat en quelques instants et je dirai simplement bravo ! Si le ridicule pouvait tuer ! Bref attendons les résultats du labo et je vous dis que beaucoup d’internautes se rendrons compte du ridicule dans lequel on les a mis ! ALLONS SEULEMENT

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 15:11, par Cheikh
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    L’essentiel ici, c’est de remonter à tout prix la filière et nous tenir informés de toutes les étapes de l"enquête. Il ne faut pas s’y tromper, i’agit ici d’un réseau très vaste, car depuis un certain temps l’on parle sans arrêt de ce problème en Côte d’Ivoire. Décidément, certains de nos commerçants d’aujourd’hui n’ont plus ni d’âmes ni de coeur. Tous aveuglés par "Le dieu-argent", ils prônent la richesse à tout prix, et ne se soucient en rien de la portée humanitariste des actes qu’ils posent.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 15:29, par par yiikpee
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    c’est bien pour notre pays le bf, paix a son âme , le président SANKARA nous a conseiller de consommer ce que nous produisons et de produire ce que nous consommons, mais helas les BANDIS aux YEUX tacher de sans l’on tué, nous importons tous , tous et tous et voici les conséquences et tous cela c’est le pauvre encore qui sort perdant

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 15:33, par tata
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Quel est le circuit d’importation de l’ensemble du riz aux BF ? le ministère du commerce a besoin d’une enquête parlementaire. quel est le rôle du ministère du commerce ? quelle est la responsabilité des douaniers et de la police aux frontières ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 15:47, par Ib
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Bien dit Le Prince. Le village globale et ses pseudo informations psychodramatiques qui s’échangent de façon fulgurante sans précaution. Le mal aura déjà été fait si tout ceci s’avère infondé par les tests. Du reste, on ne croira même pas à ses résultats de tests, pensant que l’on cache la vérité à la population. Politiquement, on la prudence que prendra le CFOP par exemple sera révélatrice de l’attitude qu’il faut avoir pour l’instant face à tout cela.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 15:56, par Poseidon
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Pour des faits similaires (scandale du lait de vache contamine a la melamine en Chine en 2008) trois personnes ont ete condamnees a la peine de mort (non encore abolie au Burkina Faso) et une quatrieme a la prison a vie. Les peines doivent etre exemplaires, mais helas ! au Burkina le legislateur ne semble pas encore avoir pris la mesure.

    C’est aussi grave qu’un acte de terrorisme que d’empoisonner sciemment toute une population. Le citoyen lambda, la police / gendaremerie, la justice ont beau faire leur travail, si le legislateur (l’ensemble de nos tres chers deputes) ne joue pas son role (readapter les peines prevues au contexte criminel actuel), c’est peine perdue.

    Le regime des sanctions a ete revise a la hausse pour le grand bandistisme et le terrorisme au Burkina. Pourquoi cet immobilisme de nos autorites au regard de ces cas repetes d’empoisonnement de la population a grande echelle ? mepris de la sante de la population ? insouciance ? connivence ? C’est un probleme de sante publique a part entiere et ca merite, au minimum, la mise en place d’une commission speciale pluridisciplinaire de reflexion sur le phenomene.

    Répondre à ce message

  • Le 11 mai à 18:28, par jan jan
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    La première fois que j’ai entendu parler de ce riz c’était sur "Nairaland" un site nigérian, mais je ne pensais pas que le Burkina sera aussi victime. Tous ça c’est le régime de Blaise, où la corruption et le crime regnaient en maître, les commerçants véreux sont devenus les maîtres de notre économie pour peut qu’ils servaient le "maître" et ses satellites. Républiques, bananières, pauvre Afrique.

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 05:04, par zwwa
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Vraiment notre pas va mal, attendons les analyses avant de dire ce genre de chose la , il es quasiment imopssible de faire du riz en plastic que on pe cuire meme, il suffit juste de prendre un bidon d’eau et de le faire bouillir pour voir que c’est impossible..... La meme cjhose s’est passee au Nigeria pour finir il se sont rendu compte que ce n’etait pas du riz en plastic mais un riz impropre a la consomation... Le truc c’est de faire savoir aux gens que le riz la subisse des traitement et plsu il est veux plus il s traiter pr etre conserver et vendu donc plus il a d produits chimiques, et evidements ce riz la sera moins cher et qui di moins cher ce que nous aimons dit ce que vous voyez la.... Il nous suffirai juste d’acheter el riz d chz nous, plus on achetera ce riz, plus les cout de production seront distribue donc moins cher, et surtout donner les moyens a nos paysan pour produire du riz local, moins chere, bien emballer, bien trier, sous differentes formes, presentable marketable... Sinon ca ne sert a rien d’accuser les pauvre commercant la ki pour la plus part son analphabete, vont payer du riz l’importe on l quitus du laboratoire nationale le commercialise et apres on les traite de tout... Informons nous, la veriter n’est pas ce qui est sur facebook, et consommons Burkianbe c ane tue pas..... Vous aussi des gens de league des consomateur, soyez podere ds vos analysees, ne vous comportez pas comme cela parce vous creez la pannique... le riz la cs un element sec, cs kom du bois cs pas du sel, si l’on met mais o feu il brule, on met mais o feux avc huile il s’enflame, de la meme facon quand on importe dju riz qui doi couter moins cher, vu que c’est ce que vous demander, ce riz ne sera pas d bonne qualitee donc avec beaucoup de chimique dessu, il s’enflame aussi..... bref vos analyses vous diront le reste mais j’espere pour vous que vous sortirez dementir ce que vous avez di...

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 05:08, par zwwa
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Toi tu as un probleme particulier avec Blaise Compaore, toujours entrian de pleunicher le ga estr parti depuis 3 ans maintenant, toujours Blaise Blaise vraiment hein toujours entrain de pleurnicher avant c’etait la France, maintenant c ;’est blaise... Allez y demander au commercant qui a importer le riz la si il n’a pas dedouaner le riz la ? vous verz que l’argent du riz la est rentree dans vos caisse d’etatet que ca a servia payer une facture de l’Etat.. il a un souci au present la on regarde ce qui c’est passee on ameliore pour ne plus que c’a arrive a vivre dans le passee on en va nul part alors que nous on veut avancer..... Blaise n’est plus la mais la corrutption la est toujours la le Burkinabe meme aime corruption donc arrete pour toi....

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 06:53, par Front de terre
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Cette histoire à dormir debout qui a amené des burkinabe à badigeonner les cours d’une ceinture de cendres. Le niveau intellectuel des burkinabe m’inquiète sérieusement. On risque de brûler le pays pour une affaire d’anges un jour. Du riz en plastique. Vous deconnez vraiment. Du mauvais riz oui. Du riz traité avec des produits non recommandable peut être !

    Répondre à ce message

  • Le 12 mai à 15:10, par Lucky Luke
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Moi je mange ce riz depuis longtemps sans problème. J’attends les résultats de vos analyses.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 04:16, par sylvain z
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    l’Africain aiment toujour ce qui vien de chez les blancs. c’est ca le Grand probleme. le riz qui vien de l’exterieur est du riz de plus 10 ANS pourtant le riz de BAGRE a cote, et chez nous BEIN FRAIS dans le marcher actuelle est d’UNE ANNEE, donc voyer bien, mangeons ce qui est PRODUIT CHEZ NOUS S"IL VOUS PLAIT mes freres et soeurs. LE RIZ DE BAGRE OU RIEN.
    LE RIZ DE BAGRE OU RIEN.
    LE RIZ DE BAGRE OU RIEN.
    LE RIZ DE BAGRE OU RIEN.
    LE RIZ DE BAGRE OU RIEN.
    LE RIZ DE BAGRE OU RIEN.

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 08:12, par Sidbéwendé Zoungrana
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    Bonne réaction de contrôle de la Ligue des Consommateurs. Mais, mais et mais ! Sauf si le type de sac présenté est une imitation (nos Opérateurs importateurs excellant dans ces genres d’actions scabreuses) ce serait dommage que ce soit le produit y contenu qui est épinglé car ce "riz" fait partie des Dons du Japon dans le cadre de la Régulation des stocks de Sécurité dont partie est mise en vente pour couvrir les charges "obligées" s’étant présentées pour sa venue au pays (frais de transport et autres charges d’approche croyons-nous comprendre). Mieux, c’est un produit qui a été mise à la consommation par une Structure sérieuse de pays la SONAGESS. Il faut donc pousser plus loin les investigations pour nous éloigner du désastre. L’Auteur (s’il était retrouvé) ? étant donné que c’est le "pire des crimes qu’on aura connu, mériterait les plus lourdes sanctions que prévoient nos "LOIS".

    Répondre à ce message

  • Le 13 mai à 21:43, par cb
    En réponse à : Riz plastique saisi à Ouagadougou : La ligue des consommateurs invite la population à la vigilance

    on incrimine les grossistes, on interpelle les consommateurs à la vigilance, et, donc, les douanes, les instances de contrôle de l’état et les sociétés d’importation burkinabé dans tout ça n’ont pas leur mot à dire ? ou bien ?....est ce qu’un organe officiel de l’état peut dire ce qu’il en est ? quand même c’est risqué si vraiment on mange du plastique ! et si c’est juste un riz de mauvaise qualité, bon c’est moins dramatique même si on nous a trompé sur la qualité du produit ; et l’étiquette ne mentionne pas la provenance du Japon ! si le riz en question a été "saisi à Ouagadougou" comme le dit l’article, on attend pour le moins un communiqué officiel !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés