Ministère des infrastructures : Les agents en sit-in illimité

LEFASO.NET | Rita Bancé/Ouédraogo • mardi 9 mai 2017 à 00h26min

Les militants du syndicat des travailleurs des travaux publics, du bâtiment, de l’hydraulique et assimilés (SYTTPBHA) du ministère des infrastructures ont déserté leurs bureaux ce lundi 08 mai 2017 pour observer un sit-in illimité. Et ce, à cause de la non satisfaction de leur plateforme revendicative qui s’articule autour de douze points.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Ministère des infrastructures : Les agents en sit-in illimité

Les agents de la coordination des sous-sections du SYTTPBHA ont entamé un sit-in illimité pour compter du 8 mai 2017. Et cela jusqu’à la satisfaction de leur plateforme revendicative. C’est ce qu’a annoncé le secrétaire général (SG) du syndicat, M’bi Yaméogo.

A en croire celui-ci, c’est depuis février 2017, qu’ils sont dans la rue pour manifester leur mécontentement. Et ce matin encore, ils ont déserté leurs bureaux pour la même cause. Mais, ce qui les déçoit le plus disent-ils, c’est l’attitude de leur ministre, Eric Bougma.

« Nous avons déposé notre préavis de sit-in le 2 mai dernier et jusqu’à ce jour, ni le ministre ni aucune autorité n’a cherché à nous rencontrer pour discuter de nos difficultés. Cela peut être considéré comme un mépris à l’égard des partenaires sociaux que nous sommes », a martelé le SG, M’bi Yaméogo.
Aussi, il a laissé entendre que des engagements ont été consignés dans un procès-verbal le 17 février et le 21 mars 2017 mais jusque-là, ils n’ont pas été totalement réalisés.

JPEG - 51 ko
Le SG du SYTTPBHA, M’bi Yaméogo

Ces agents, toujours par la voix de leur SG, accusent les autorités de leur ministère de ne pas vouloir régler leurs problèmes. Et c’est d’ailleurs la raison principale de la tenue de leur sit-in illimité. « Nous évaluerons la situation en fonction de l’attitude des premiers responsables du ministère », ont-ils confié.

Pour l’équilibre de l’information, nous avons approché les premiers responsables du ministère pour avoir leur version.

Ceux-ci, à travers le directeur de cabinet (Dircab) du ministre des infrastructures, Siaka Laurent Ganou, ont signifié que depuis lors, le ministre des infrastructures a toujours cherché à rencontrer les partenaires sociaux. « Mais cette fois, quand ceux-ci ont déposé leur préavis de sit-in, le ministre comme tous les autres membres du gouvernement étaient occupés avec l’arrivée du président ghanéen sur le sol burkinabè.

JPEG - 112.2 ko
Le Dircab du ministre des infrastructures, Siaka Laurent Ganou

« Malgré cela, il a souhaité rencontrer les partenaires sociaux pendant le week-end mais ceux-ci n’ont pas répondu favorablement comme quoi, la plupart avaient d’autres événements sociaux à honorer, et que la mobilisation des membres n’allait pas être évidente », a tenu à préciser le Dircab.

Il a également fait savoir que certains points de la plateforme revendicative du SYTTPBHA sont en bonne voie. Et pense qu’à l’issue des discussions qu’ils mèneront dans les jours à venir, ils trouveront ensemble une porte de sortie à cette situation.

Rita Bancé/Ouédraogo
Lefaso.net


Les douze points de la plateforme revendicative :

1- L’harmonisation et l’opérationnalisation sans délai du système de motivation au profit de tous les travailleurs du ministère des infrastructures ;

2- La suppression des restrictions dans les conditions d’accès au concours professionnel de recrutement des ingénieurs en Génie civil et le respect des durées de formation prévues par la loi 081 ;

3- La transparence dans la gestion des marchés publics au ministère des infrastructures ;

4- Une meilleure gestion de l’Ecole de formation et de perfectionnement des travaux publics ;

5- Le respect des engagements pris ;

6- L’arrêt des passations des marchés gré à gré ;

7- L’arrêt des privatisations des travaux du ministère des infrastructures ;

8- L’arrêt des affectations arbitraires au ministère

9- La dépolitisation de l’administration publique ;

10- La mise en œuvre du protocole d’accord du 27 juin 2011

11- La sincérité dans le dialogue social

12- L’ouverture d’un dialogue franc, honnête et sincère pour la satisfaction de la plateforme revendicative.

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 11:53, par sidzabda
    En réponse à : Ministère des infrastructures : Les agents en sit-in illimité

    Voici une plateforme bidon. Comment des gens sérieux, qui veulent le développement du Faso peuvent se comporter de la sorte.

    Et quand on regarde les 12 points de revendications, la plupart des points eux mêmes ne peuvent porter une appréciation objective (ou donner des critères précis) à leur réalisation.
    C’est dommage.

    Et là ou le bas blesse, allez proposer une affaire de corruption à ces responsables et vous comprendrez jusqu’où va leur niveau de moralité.
    Dieu sauve le Faso !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 12:01, par Harouna
    En réponse à : Ministère des infrastructures : Les agents en sit-in illimité

    Sa va aller, continuer toujours c’est la démocratie en Afrique. Ont veux manger, et gagner plus sans travailler .c’est vous qu’ont vois chaque jours dans les maquis, .

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 13:35, par Lucide
    En réponse à : Ministère des infrastructures : Les agents en sit-in illimité

    - L’harmonisation et l’opérationnalisation sans délai du SYSTEME DE MOTIVATION
    au profit de tous les travailleurs du ministère des infrastructures ;
    - La dépolitisation de l’administration publique ;

    Une platteforme doit être claire et sans ambiguité

    - L’arrêt des passations des marchés gré à gré ;
    La loi a prévu les conditions de passation de gré à gré : Si elles ne sont pas respectées que le syndicat saisissent qui de droit pour les faire annuller. Mais si celles-ci sont respectées, que veut le syndicat alors ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 14:34, par Pour comprendre
    En réponse à : Ministère des infrastructures : Les agents en sit-in illimité

    Bonjour. Que se passera-t-il si le gouvernement décide de ne pas accéder à vos revendications ?. Évitons le jusqu’au boutisme partout dans nos comportements ?. Bonne suite à vous .

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 19:41, par TAO
    En réponse à : Ministère des infrastructures : Les agents en sit-in illimité

    Chacun doit chercher à voir le détail des points et le fond des revendications avant de réagir. cela évitera des réactions insensés. Ce que nous revendiquons peut être résolu au ministère sans arriver au niveau du gouvernement. c’est simple, si d’autres estiment que le gouvernement peut ne pas réagir, il en sera de même au niveau de tous les départements ministériels et on verra la suite. Bonne soirée à tous !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 19:46, par TAO
    En réponse à : Ministère des infrastructures : Les agents en sit-in illimité

    Chacun doit chercher à voir le détail des points et le fond des revendications avant de réagir. cela évitera des réactions insensés. Ce que nous revendiquons peut être résolu au ministère sans arriver au niveau du gouvernement. c’est simple, si d’autres estiment que le gouvernement peut ne pas réagir, il en sera de même au niveau de tous les départements ministériels et on verra la suite. Bonne soirée à tous !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 20:01, par TAO
    En réponse à : Ministère des infrastructures : Les agents en sit-in illimité

    Chacun doit chercher à voir le détail des points et le fond des revendications avant de réagir. cela évitera des réactions insensés. Ce que nous revendiquons peut être résolu au ministère sans arriver au niveau du gouvernement. c’est simple, si d’autres estiment que le gouvernement peut ne pas réagir, il en sera de même au niveau de tous les départements ministériels et on verra la suite. Bonne soirée à tous !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés