Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

mardi 9 mai 2017 à 00h24min

La brigade de gendarmerie de la commune rurale de Lâ-Todin dans la province du Passoré est menacée de déguerpissement. En effet, les locaux de la brigade appartiennent à un privé, et ce dernier demande depuis quelques temps aux pandores de libérer les lieux.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

« A moins qu’ils n’emménagent à la préfecture ? », questionne un habitant du village. « Ce n’est pas la solution, car on aura alors un préfet sans préfecture », ironise son interlocuteur.

L’affaire est sérieuse, et les gendarmes, jeunes pour la plupart, ne savent plus où donner de la tête. Ce bâtiment modeste et sans clôture ne les abritera pas encore longtemps.

A Lâ-Todin, la galère des pandores n’est plus un secret pour personne. Une seule moto pour les missions et autres patrouilles. Une seule moto pour sécuriser 30.000 habitants répartis dans 16 villages. Là encore, les gendarmes sont obligés de dépenser leurs propres sous pour mettre le carburant….quand le mois est encore au bon chiffre. A défaut, c’est à la station-service qu’ils vont s’approvisionner à crédit, afin de pouvoir se déplacer. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 9 mai à 08:58, par Donmozoun
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    Tout simplement honteux. comment alors assurer efficacement ses missions dans de telles conditions ? J’ai comme l’impression que les forces de securité sont les parents pauvres de l’administration. Partout même à Ouaga comme à bobo, les gendarmes sont toujours dans des batiments exigus ; mal adaptés. Voyez la brigade ville de Bobo, la brigade de recherche, la brigade departementale ! des batiments d’un autre age. Vivement que cette situation change !!!

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 09:41, par Kassy Flexi
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    Comment être efficace si on n’a même pas un local sûr où travailler, une seule moto, pas de bon de carburant pour effectuer des patrouilles. Quel est leur effectif ? Yako à nos Pandores et vraiment beaucoup de courage. Que Dieu Le Tout-Puissant veille sur vous, veille sur votre propre sécurité !
    Mr le Ministre de l’intérieur, ouvrer les yeux pendant qu’il est temps, ces choses font honte à notre pays.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 10:08, par avocatdessansvoix
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    Il n’ont qu’à quitter venir s’ajouter à yako. Qui a donné le terrain pour la construction en son temps ?
    walaï, si j’était un des leurs, si on nous dit de ne pas venir au chef lieu avant qu’on ne trouve une solution, je rend ma démission, même si je vais retourner dans mon village travailler taxi moto qui nourrit son homme. Nos autorités ! lisez bien voir si ça fait votre honneur. Pourquoi eux ils dépenses leur propre argent pour du carburant de service. Vous rester assis s’il n’y a pas de carburant, pas de mission. Et vous surveillez bien, en cas de danger, cherchez-vous. Qui est fou pour mourir pour une nation. la nation c’est pour qui ? elle parle ?. Regardez même le batiment qui ressemble au batiment d’un moulin à grain. Est-ce que même avec les doigts les prisonniers ne peuvent pas creuser pour sortir.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 10:46, par Silas
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    Il est inconcevable que ceux dont la mission est d’assurer la sécurité des biens et des personnes manquent de locaux bien adaptés, des moyens de déplacement et du carburant. Dans le fond ça veut dire qu’ils manquent de tout et comment les gendarmes peuvent - ils assurer adéquatement la protection de ces localités ? Il ne faut surtout pas que le gouvernement nous parle de manque de moyens financiers. C’est simplement une insouciance parce que les ministres et les députés sont grassement payés et roulent dans des voitures luxueuses de l’Etat et ont des bons de carburant et des indemnités de toutes sortes. Il faut que ça change vraiment.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 11:11, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    - Messieurs les gendarmes, convoquez ce privé et tenez-lui le langage que voici : ’’Monsieur, calmez-vous. La terre appartient à l’État et nous la Gendarmerie, nous sommes une institution de l’État. Nous incarnons l’expression de la force publique. Vous avez intérêt à rester tranquille. Par conséquence de gré ou de force, nous ne bougeons pas !’’.

    Et aussitôt le maire doit engager une procédure de ratrait de laparcelle au privé pour la basculer dans le domaine publique et trouver une autre parce au privé à prendre ou à à laisser.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 11:15, par le probe
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    Si dans l’urgence un bâtiment privé est loué pour abriter un service public, il fallait immédiatement songer à dégager un site et ériger dans un temps bref un bâtiment digne pour ce service. Plusieurs interrogations méritent des réponses çà ce niveau.
    - Depuis quand la Brigade occupe le bâtiment ?
    - A combien le bailleur avait cédé son bâtiment ?
    - Que s’est- il passé et le bailleur réclame subitement son bâtiment ?

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 12:50, par révolutionnaire
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    Alloh population de La-todin, faite une dde de terrain auprès du chef de La-todin et organisez une quête de toute nature pour construire une gendarmerie. Chaque famille, 5 briques en ciment, 10 seaux de sable, 10 seaux de gravions, 10 eaux de terre. Tous les maçons et menuisiers se mobilisent une fois que les conditions sont réunies. Chaque famille apporte à manger et d’autres apportent à boire. Les femmes et les propriétaire de charrettes à âne puisent l’eau pour le travail, les vieux griots essuyent bien leurs flûtes et tam-tam pour l’animation, les vieilles préparent massent les paumes de mains pour accompagner. Lancez un cris de cœur à vos ressortissants de l’extérieur et aussi, dites à votre belle-fille Mme NABALOUM de la LONAB de dder à l’état que le prochain don de la LONAB soit orienté à La-toden pour aider. Du courage.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 14:07, par le nord
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    SOS. Contribution des filles et fils de Lâ-todin pour la construction de la brigade. Si le projet est faisable, j’invite le maire à lancer la campagne de souscription.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 15:17, par Barké
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    C’est assez grave ce qui est dit dans cet écrit. Il y a deux choses. Ou le site ne peut pas être abandonné par la gendarmerie et l’Etat met en œuvre la procédure d’expropriation pour cause d’utilité publique après juste dédommagement. Ou l’Etat peut trouver un autre site, construire une brigade digne de ce nom et libérer le local au propriétaire. S’agissant des moyens de locomotion et du carburant, c’est assez grave ; avec ça on veut lutter contre le banditisme et le terrorisme.
    Courage aux pandores !

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 15:41, par Théophile
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    Dans le contexte de menaces terroristes et de diverses formes de délinquance, les forces de sécurité doivent bénéficier de moyens matériels et financiers appropriés pour réussir leur travail. Le ministre de la sécurité est pleinement conscient de cette nécessité et œuvre progressivement pour satisfaire ces paramètres à travers les actions du gouvernement et de partenaires au développement.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 16:15, par war
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    La gendarmerie etant un corps civilise et respectueux des lois doit simplement negocier avec le proprio ou trouver un autre batiment pour louer en attendant que l’etat construise un local digne, cloture et comprenant des bureaux,des locaux de garde a vue.voyez la difference avec ceux qui grevent a tout bout de champ bien que mieux traites.ce serait une honte si l’affaire se retrouve en justice pour occupation illegale de batiment.

    Répondre à ce message

  • Le 9 mai à 18:20, par Yes
    En réponse à : Lâ-Todin (Province du Passoré) : La gendarmerie menacée de déguerpissement

    Chers amis, ceci n’est que la partie visible de l’iceberg.
    A part les quelques nouvelles constructions, presque tous les bâtiments de la gendarmerie datent du temps colon, que ce soit les bureaux ou les bâtiments à usage d’habitations.
    Depuis le départ des colons, rien de sérieux n’a été fait pour améliorer les conditions de vie et de travail des gendarmes. Pas de locaux adaptés, pas de moyens roulants adaptés, pas de fournitures de bureau acceptables, pas assez de carburant pour les différentes missions, etc.
    Nous autres fonctionnaires de province savons que certaines fois il faut les aider en papier, stylos,... ils ont besoin de tout, même les feuilles de ...premiere frappe car utilisant toujours les machines à...dactylographer ! Pitié pour eux.
    Bref, par discipline, ce corps souffre en silence, surtout dans les centres éloignés.
    Mrs les ministres concernés, voyez voir afin que ce corps d’élite, disponible et très discipliné "accepte son nom".
    Au secours korô Yamyélé.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés