Périmètre irrigué de DI : Les exploitants satisfaits

LEFASO.NET | David Demaison Nébié • lundi 8 mai 2017 à 15h30min

Le jeudi 27 avril 2017, nous sommes allés visiter le périmètre irrigué de Di situé dans la province du Sourou et nous avons le résultat. L’espoir est en train de renaître, car avec le MCA passé, les américains ont aménagé 2.240 hectares de terres et installé plus de 8.000 ménages pour l’exploitation de ces terres. Ils continuent d’ailleurs de surveiller cet investissement comme du lait sur le feu.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Périmètre irrigué de DI : Les exploitants satisfaits

Ce Projet de Développement de l’Agriculture financé par le peuple américain s’étend sur une superficie de 2.240 hectares. C’est le plus grand périmètre hydro agricole irrigué du Burkina Faso. Il a été inauguré le 29 mai 2014 en présence de Blaise Compaoré, l’ex-président du Faso et Millennium Challenge Corporation.

Selon une source, pour la petite histoire, quand ces américains sont venus pour ce travail, les vautours voulaient prendre cet argent pour faire ce qu’ils voulaient comme magouille avant de laisser les miettes aux paysans. C’est là que ces américains ont dit qu’ils vont faire ça eux-mêmes, avec leur argent et avec les entreprises qu’ils auraient choisi eux-mêmes, et qu’ils allaient surveiller jusqu’à la distribution de ces parcelles. Gare à l’entreprise et aux détourneurs car ils seront sanctionnés sans pitié s’ils commettaient une faute. Que constatons-nous aujourd’hui ? Le résultat est tout simplement très satisfaisant.

Ce périmètre qui est une vaste étendue répond toujours aux normes de l’idée initiale du projet. Le site n’est pas exploité artisanalement et de façon anarchique. La structure administrative veille au bon fonctionnement des lieux. Selon notre guide du jour, ici dans le périmètre de Di, un hectare en location fait 65.000 francs par an. Mais avec les propriétaires des parcelles, ils louent le 0,25 à 50.000 ou soit 75.000 francs.

Après le périmètre de Di, nous avons refait un tour sur le périmètre de Benkadi situé à 7 kilomètres. Toujours le même constat amer dont nous avons fait cas le mardi 31 janvier 2017. Sur le site les motopompes installées par-ci et par-là ont presque disparu. Renseignements pris, les quelques-uns qui sont restés nous ont fait savoir que c’est la fin de la période des oignons. Surtout qu’à cette période d’avril il y a un sérieux problème d’eau, dû à l’ensablement des caniveaux, des tuyauteries endommagées, un système d’irrigation défaillant, des installations hydrauliques défectueuses etc. Ceux qui sont restés pour la culture de la tomate souhaitent le retour des services étatiques sur ces lieux et la réhabilitation dudit site pour éviter les périodes mortes. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

David Demaison NEBIE
Correspondant dans la Boucle du Mouhoun
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés