Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Energies renouvelables : CEAS-Burkina suscite une offensive au profit des populations par la mise en place d’une Coalition

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Électrification au Burkina • LEFASO.NET | Oumar L. OUEDRAOGO • jeudi 4 mai 2017 à 23h57min
Energies renouvelables : CEAS-Burkina suscite une offensive au profit  des populations par la mise en place d’une Coalition

Sur initiative du CEAS-Burkina, il s’est tenu ce jeudi, 4 mai 2017 à Ouagadougou, un atelier d’information et de mise en place d’une Coalition pour le plaidoyer dans le cadre du projet « Accélérer l’application des politiques régionales sur les énergies propres en Afrique de l’Ouest ». Cette initiative qui a réuni des organisations de la société civile (OSC) et des représentants de ministères devra aboutir à la mise en place d’une Coalition qui aura pour mission de plaidoyer pour l’accès effectif à l’électricité par les populations.

« Les politiques régionales et les initiatives internationales pour l’augmentation de l’énergie renouvelable, l’efficacité énergétique, et l’accès à l’énergie manquent d’impact sur les populations. Un des principaux problèmes est la faible et lente traduction à l’échelle nationale des politiques et stratégies régionales convenues », a situé le directeur de CEAS-Burkina, Henri Ilboudo, dans ses propos d’ouverture des travaux.

Il a relevé dans la même logique que, malgré que les autorités de la CEDEAO aient décidé de développer et mettre en œuvre leurs politiques régionales, de façon concertée et coordonnée au niveau national, le statut national de développement et de mise en œuvre des plans d’action diffère largement d’un pays à l’autre. Une situation qui s’explique, poursuit-il, par la faible participation des gouvernements nationaux, de la société civile et le secteur privé dans le développement des politiques ; le faible accent national sur les accords régionaux pour le développement durable ; l’insuffisance d’implication des OSC dans l’élaboration de la législation et des stratégies nationales ; l’insuffisance d’implication des communautés bénéficiaires.

Le directeur de CEAS-Burkina, Henri Ilboudo (au milieu)

Selon le directeur de CEAS-Burkina, pour ce qui est des énergies renouvelables, notamment le solaire, il est donc important que les OSC puissent s’impliquer, de sorte que jusqu’au niveau village, l’on puisse avoir cette énergie propre pour les populations. « Nous attendons des OSC, des débats francs et constructifs, afin de pouvoir mettre en place une Coalition et jouer un rôle de plaidoyer auprès des dirigeants pour que cette dimension soit suffisamment prise en compte au profit des populations », précise Henri Ilboudo.

Cet atelier qui a regroupé, en plus des leaders des organisations de la société civile, des représentants des ministères de l’énergie, de l’environnement et celui de l’agriculture (ces ministères travaillant en synergie d’action), devra permettre de partager les expériences en matière de coalition, définir le rôle et la place de cette coalition, et retenir une thématique de plaidoyer au niveau national.

Selon M. Ilboudo, la Coalition sera amenée à retenir une thématique de plaidoyer pour engager des concertations avec les autorités au niveau national. « Nous n’avons pas de thématique prédéfinie, c’est ensemble que nous allons voir ce qui est pertinent… », soutient-il.

CEAS-Burkina (http://www.ceas.ch/fr/Burkina%20Faso) est une Organisation non-gouvernementale qui intervient dans divers domaines dont les énergies renouvelables, la sécurité alimentaire, l’environnement, l’assainissement, la gestion et valorisation des déchets.

O.L.O
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Commune de Bobo-Dioulasso : Les villages de Dafinso et de Santidougou bénéficient désormais de l’électricité
Energie : L’interconnexion électrique Bolgatanga-Ouagadougou inaugurée
Le nouveau directeur général du Fonds de Développement de l’Electrification (FDE) installé dans ses fonctions
Énergies renouvelables : Un suiveur de plaque solaire "made in ISTIC" par Barthélemy Kadio
Energie solaire : Un nouveau projet pour électrifier 600 ménages et PME
Energie : Le parlement autorise la ratification de deux projets de loi
Economie numérique : Le projet G-Cloud est sur la bonne voie
Énergie et développement durable : Des journalistes et communicateurs veulent favoriser l’accès à l’énergie pour les Burkinabè
Énergies renouvelables au Burkina : Un atelier national de plaidoyer pour améliorer la qualité des équipements
Développement durable : Des journalistes et communicateurs visitent la centrale solaire Essakane Solar SAS
Commune de Solenzo : l’électricité sera désormais gérée par la Sonabel
Énergie : Quatorze localités de la Boucle du Mouhoun bientôt électrifiées
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés