SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • dimanche 30 avril 2017 à 22h30min

Deux jeunes secrétaires se battent dans un service de la Société nationale des Postes (SONAPOST). Comme solution, l’on envoie l’une d’elle remplacer une autre qui a 36 ans de service, seulement à deux ans de la retraite. Sans être consultée, elle refuse d’être le bouc-émissaire d’une dispute à laquelle elle est étrangère, surtout qu’elle veut sereinement préparer sa retraite. Dans la foulée de cette décision qu’elle qualifie d’injuste, elle fait une crise de tension. C’est dans une clinique de la capitale, presqu’en larmes que nous l’avons rencontrée.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

Cette dame, que nous appellerons YZ, est convaincue d’être victime d’une injustice. Elle ne comprend pas qu’après après avoir donné toute sa vie à la Société nationale des Postes (SONAPOST), sa carrière prenne une autre tournure à seulement deux ans de la retraite.

A l’origine, deux jeunes secrétaires se battent dans un des nombreux services de la nationale des postes. Comme solution, l’on envoie l’une d’elle remplacé YZ, sans la consulter. Elle apprend la décision en lisant une lettre à lui envoyée. Elle doit occuper une autre position laissée vacante depuis mars, à la suite d’un départ à la retraite. « Par rapport à mon âge, je vais aller recommencer à zéro ».

Se considérant comme une des mémoires de la boite, elle y travaille depuis 1981, YZ ne supporte pas, surtout la manière. « Je suis allée voir le Directeur général pour lui dire que franchement ce n’est pas la décision que je fustige, mais la manière. S’il me restait au moins cinq ans, j’aurais pu mettre une année pour apprendre. Le DG m’a dit d’aller voir le Directeur des ressources humaines Elle m’a fait savoir qu’elle ne savait pas et que c’était pour résoudre un problème (des deux secrétaires qui se sont battues). En créant un autre ? », se demande-t-elle.

Autre argument avancé pour la muter, elle n’est pas secrétaire de direction, alors qu’elle officie dans une direction. « Mais cela fait au moins dix ans que j’occupe cette position. Quand on m’envoyait là-bas, ils savaient bien que je n’étais pas une secrétaire de direction et mon chef ne m’a jamais reproché quoi que ce soit. Je fais mon travail normalement », relativise-t-elle.

« C’est comme si tu n’as pas quelqu’un qui te soutient, on te brime », se convainc-t-elle, ce d’autant plus que la société vient de recruter de nouvelles secrétaires et aurait pu la laisser préparer sereinement sa retraite.

Conséquence de la décision, dame YZ qui a la tension, a fait une crise. Elle est internée dans une clinique de la place où nous l’avons retrouvée, en larmes. Elle insiste en ces termes. « Si c’est pour les indemnités de 10 000 F CFA, ils peuvent me les enlever, mais en me laissant là où je suis. Je suis fatiguée ».

Si la décision est maintenue, elle préfère anticiper sa retraite. « Depuis 1981, je travaille. Si c’est pour aller dans un autre service, réapprendre à travailler, je préfère rester à la maison et m’occuper de ma famille », conclut-t-elle la voix chevrotante.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er mai à 05:48, par Sambsé
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Parfois les responsables des structures sont des incompétents qui croient que leurs agents sont juste des tables ou des armoires que l’on peut déplacer comme on le souhaite.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 06:04, par BAYIRE
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    J’étais écrivain public à la SONAPOST durant 7ans et je suis actuellement aux USA. Je sais comment cette société fonctionne un peu. Vraiment depuis 1981 date de ma naissance, la bonne dame a servie la SONAPOST jusqu’à nos jours sans incident, cela montre sa bravoure, son engagement, sa responsabilité, sa loyauté, sa force qu’elle a réuni pour la SONAPOST. Elle est très très fidèle à la SONAPOST. Que directeurs consultent, demande l’avis de certains travailleurs de société avant des décisions. Vraiment je souhaite que la SONAPOST laisse la dame terminée ces 24 mois là où elle était. Que DIEU nous aide

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 06:08, par BAYIRE
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    J’étais écrivain public à la SONAPOST durant 7ans et je suis actuellement aux USA. Je sais comment cette société fonctionne un peu. Vraiment depuis 1981 date de ma naissance, la bonne dame a servie la SONAPOST jusqu’à nos jours sans incident, cela montre sa bravoure, son engagement, sa responsabilité, sa loyauté, sa force qu’elle a réuni pour la SONAPOST. Elle est très très fidèle à la SONAPOST. Que directeurs consultent, demande l’avis de certains travailleurs de société avant des décisions. Vraiment je souhaite que la SONAPOST laisse la dame terminée ces 24 mois là où elle était. Que DIEU nous aide

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 06:23, par verité no1
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Merci au faso.net pour l’information !
    J’ai moi même failli piquer une crise cardiaque après le témoignage !
    Que l’on remette la bonne dame à sa place initiale, point barre !
    Ceux qui veulent placer leur maîtresses doivent quand même utiliser la manière !
    Plus rien ne sera comme avant !
    Affaire à suivre !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 06:39, par M.Houille
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Chère dame ! la retraite n’est pas la fin de la vie. Je vous conseille de constituer votre dossier de mise à la retraite et d’attendre l’indemnité de départ à la retraite qui dans votre cas doit être consistante. Je comprends que vous puissiez avoir des récriminations sur la façon dont les choses se passent. La vie continue et vivez une retraite paisible parmi les votres.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 06:51, par Le Frère
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Nous te soutiendrons, Tantie. Nous prierons pour toi. Que Dieu te rende justice. L’ Eternel combattra pour toi, mais toi garde le silence. Meilleure santé.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 06:56, par Le citoyen
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Pour quelle raisons les deux secrétaires se battent-elles ? Ce n’est pas possible, si ce n’est que le directeur de se service est coupable de quelque chose ?
    Les femmes ne se battent pas au hasard comme ça...!?!

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 07:16, par postier
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    felicitation à l’équipe qui a fait ce reporteage.je vous encourage d’aller en profondeur encore.il y a trop d’injusticse à la SONAPOST.c’est la maman a dit,si tu n’a pas quelqu’un,autant pour moi un parrain à la SONAPOST,tu seras toujours victime d’injustice.quand tu n’a pas quelqu’un on t’affecte à Falagountou,Sebba et autres.chers journalistes venez on va vous dire tout.trop c’est trop.il faut un nettoyage.malheureusement la transition a oublié qu’il fallait assainir la SONAPOST

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 07:17, par Nicolas
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Je vois pas qu’elle problème il peut y avoir à ce qu’elle soit affectée dans un autre service.
    Même si tu étais à 2 jours de la retraite, si l’on juge nécessaire de t’affecter pour les besoins du service tu n’as pas à t’en plaindre.
    Mamy rejoins ton nouveau poste..

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 07:20, par postier
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    felicitation à l’équipe qui a fait ce reporteage.je vous encourage d’aller en profondeur encore.il y a trop d’injusticse à la SONAPOST.c’est ce que la maman a dit,si tu n’a pas quelqu’un,autant pour moi un parrain à la SONAPOST,tu seras toujours victime d’injustice.quand tu n’a pas quelqu’un on t’affecte à Falagountou,Sebba et autres.chers journalistes venez on va vous dire tout.trop c’est trop.il faut un nettoyage.malheureusement la transition a oublié qu’il fallait assainir la SONAPOST

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 07:36, par Le juste
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    C’est toujours comme cela dans les administrations burbinabé. Des gens minables en vrais chefaillons se permettent de régenter les choses autour d’eux juste pour satisfaire leur égo en brimant les faibles. Et avec toujours la même rengaine bureaucratique de y a qu’à, y a qu’à. Tous les patriotes qui sont proches de cette affaire se doivent de la suivre de prêt et de mettre le holà au besoin pour rétablir la bonne dame dans ses droits.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 08:26, par Patron révolté
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Beaucoup d’émotivité à la place du raisonnement dans la restitution des faits. Un travailleur n’est pas affecté à vie à un poste il faut l’alternance partout, cette dame à peur du changement et doit se ressaisir et affronter sa nouvelle situation. Même s’il lui reste 2 ans ce n’est pas un argument pour pleurnicher sur son sort. Elle était bien quelques part avant de bénéficier de ce poste. Pour la fonction de secrétaire qu’est-ce qu’elle va apprendre de nouveau après tant d’années d’expérience ?. Rien ; ce n’est que les colaborateurs immédiats et l’environnement qui change. C’est une looser, si elle est fatiguée elle n’a qu’à prendre sa retraite anticipée et libérer le poste pour des jeunes aux chômage. Tchru..... Sans doute encore un de ses bras cassé de l’administration payés à se tourner les pouces.

    Répondre à ce message

    • Le 1er mai à 10:47, par BKG
      En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

      Tu peux aller te faire voir ailleurs. On est appelé à tout moment d’aller servir dans un autre service mais quand la manière n’y est pas il y a donc lieu de se plaindre. Toi Patron révolté tu n’es qu’un patron idiot. Et s’il se trouve que tu es de l’administration public tu sera chasser de ton poste de responsabilité comme un va nu pieds. Deux dévergondé qui se querellent au lieu de les sanctionnés à la hauteur de leur forfaits c’est une pauvre dame qui est étrangère à leur bestialité qui sera sacrifié. D’abord le ministre de tutelle doit chercher à comprendre ce qui se passe dans cette société et si les faits relaté sont vrai il faudrait sanctionner les responsable coupable de cette forfaiture. Ce qui s’est passé dénote d’un manque de management. Si on fouille bien on verra que ces fautives ont été recrutées par le fait d’exceller dans les passements de jambes en l’air. Qu’est-ce qui prouve que ce n’est même pas toi même l’auteur de cet acte ignoble

      Répondre à ce message

    • Le 1er mai à 12:45, par verité no1
      En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

      Du respect à une dame qui sert son pays depuis plus de 3 décennies !
      S’elle a piqué une crise, ça veut sûrement dire qu’il ya injuste quelque part !

      Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 08:54, par COULBANZ
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Franchement c’est pitoyable. Comment peut-on osez faire cela à une tantie qui a presque donné toute sa vie pour une boite rien que pour régler un problème de jeunes secrétaires qui se sont bagarrées. ces deux doivent d’ailleurs être affectées là le goût de la bagarre leur sera totalement enlevé. au lieu de cela on décide de brimer une brave dame. on le sait bien, les patrons aiment avoir des secrétaires jeunes avec lesquelles le 2ème bureau est réellement assuré oubliant qu’il est très important d’avoir une secrétaire ayant l’âge de sa maman et pouvant donner des conseils utiles et parfois salvateurs.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 09:00, par BKG
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Il faudrait que l’état permet à la fonction public d’organiser les recrutements d’agents pour les société d’état ( CNSS, SONAPOST, SOFITEX, SONABHY, ONEA...). Cela permettra d’éviter le recrutement de fille qui ne doivent leur recrutement qu’à l’effort d’écart leur cuisse. Ces société d’état deviennent des boites où ce sont les maitresse, les parents qui y sont recruté. On peut y trouver dans la même boite mari, femme, beau frère, belle sœur, enfants. Pour cette histoire de la dame brimée il faudrait que le ministre de tutelle s’investisse afin de ramener de l’ordre au niveau de la directeur des ressources humain, et démettre de leurs poste tous ceux qui ont pris cette mauvaise décision.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 09:37, par ouedraogo
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    franchement trop c’est trop !certaines personnes pensent que la SONAPOST est leur domicile donc rien ne les empêche d’affecter les gens comme bon les semble.c’est vraiment injuste comme elle là.tantie ne vous en faite pas.çà se passera pas de la sorte.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 10:00, par Soukobila
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Hé oui ! Ainsi va l’administration du Burkina Faso. Que des secrétaires arrivent jusqu’à se battre sans que le responsable des ressources humaines ne voit rien venir c’est vraiment grave. pire encore au lieu de les sanctionner a la hauteur de leur forfaiture c’est la pauvre maman tranquille dans son bureau qu’on part annexer pour placer sa protégée en foulant avec ses pieds nickelés la longue et brillante carrière de cette femme a 2 ans de sa retraite Et que dit le Ministre dans tout ca ? Que dit la directrice qui sais que la dame a subit une injustice aux yeux de tous ? Décidément l’insurrection n’a servit a rien dans ce pays. On vous suit.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 10:03, par Soukobila
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Hé oui ! Ainsi va l’administration du Burkina Faso. Que des secrétaires arrivent jusqu’à se battre sans que le responsable des ressources humaines ne voit rien venir c’est vraiment grave. pire encore au lieu de les sanctionner a la hauteur de leur forfaiture c’est la pauvre maman tranquille dans son bureau qu’on part annexer pour placer sa protégée en foulant avec ses pieds nickelés la longue et brillante carrière de cette femme a 2 ans de sa retraite Et que dit le Ministre dans tout ca ? Que dit la directrice qui sais que la dame a subit une injustice aux yeux de tous ? Décidément l’insurrection n’a servit a rien dans ce pays. On vous suit.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 10:07, par sidnoonma
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Je suis GRH et 36ans sans mobilité ce n’est pas normal.Et c’est vrai que à 2 ans de sa retraite on ne s’attend pas à une affectation, mais cela peut être intéressant pour elle en terme d’ experience personnelle.peut-être la méthode a fait défaut.quand aux deux immatures,le Bukina est assez vaste.qu’on les envois en province.ça leur fera un bon début de carrière.les sentiments ne doivent pas précéder l’intérêt général.
    On attend la suite de cette affaire.prompte rétablissement à la dame.

    Répondre à ce message

    • Le 1er mai à 12:16, par le manager
      En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

      Monsieur le GRH,
      Il est vrai que nul n’est inamovible en matière de poste de travail.
      Un vrai GRH qualifié aurait pu résoudre autrement cette question de querelle entre les deux nouvelles secrétaires. L’affectation de la pauvre vieille en est elle la meilleure solution ? Je vous invite à respecter les caractères ART et SCIENCE du Management en général et du Management des ressources humaines en particulier. Je pense qu’on ne résout pas un conflit en en créant un nouveau.
      Pour être clair, quelle est la cause réelle du conflit entre ces deux nouvelles secrétaires ? Ont-elles eu une promesse ferme d’être secrétaire de tel ou tel patron ? Pourquoi écrire à l’ancienne ? S’il y avait un franc jeu, le DRH l’aurait appelée et aurait échangé avec elle. Si cette vieille meurt dans cette situation, ils auront tous la main souillée par son sang. Il faut que les responsables de la SONAPOST laissent derrière eux le vieux temps passé du "chef de personnel". On est à l’ère du Management des ressources humaines qui sait que l’être humain doit être géré en tenant compte du fait qu’il est un être biologique, psychologique et sociale.

      Répondre à ce message

      • Le 1er mai à 18:40, par RH
        En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

        Moi aussi je suis manager des ressources humaines et je pense que faire dix ans dans le même poste est une défaillance de la DRH car on ne s’épanouit plus et on devient improductif en cristallisant les tares du fait de la routine. Il faut toujours insuffler du dynamisme au service en utilisant la mobilité comme valeur ajoutée. Si la dame estime être compétente, qu’elle aille faire valoir ses compétences dans d’autres services en y apportant son expérience et en encadrant les plus jeunes.
        Quant à la manière qu’elle décrie, je ne pense pas qu’elle s’exprime en tenant compte des intérêts du service mais elle dit qu’elle doit tout réapprendre, ce qui remet en cause ses compétences. Il faut qu’elle comprenne qu’elle n’a pas été recrutée pour servir dans un seul poste, et ce, pendant dix ans. A 2 ans de la retraite elle doit toujours être motivée à apprendre de nouveau, ce qui doit constituer pour elle de nouveaux défis, de nouvelles sources de motivation. Pourquoi ne veut-elle pas quitter ? Parce qu’elle est à 2 ans de la retraite ? ou parce qu’elle n’as pas été informée à l’avance ? Aucun des arguments ne tient. Ce qui compte, c’est le service. Blaise Compaoré voulait-il partir ? Mamadou Tangia le voulait-il ? Non, sachons mettre de côté nos intérêts personnels au profit de l’intérêt général.
        Elle aurait voulu être consultée. Mais est-ce une obligation de l’Administration ? Non ! Sa réaction montre que si elle était consultée, elle aurait invoqué le fait qu’elle veut préparer sa retraite et aurait refusé, s’opposant ainsi à l’autorité d’affectation.
        A tous ceux qui veulent s’éterniser à leur poste, sachez que l’Administration n’a pas de sentiment.

        Répondre à ce message

    • Le 1er mai à 17:27, par Ganzourgou2017
      En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

      Rectificatif !!! Elle n’a pas fait 36 ans sans mobilité mais 10.ans.

      Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 11:16, par DEP
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Je comprends pas. Les rixes, les bagarres dans le service sont sanctionnés. Qu’on applique les sanctions a ces deux troubles fetes. Si elles ne veulent pas travailler qu’on les libère, bocou d’otres attendent. Mais laissez cette bonne dame terminer en beauté son service. Que le temps passe vite voyez vous.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 11:37, par Cheikh
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Très franchement, il n’y a rien d’illégal à cette décision, rien ne prouve que c’est faire du mal à cette dame, que de l’affecter. Soyons honnêtes et conseillons exactement aux gens ce qu’on doit leur conseiller. Ils n’ont qu’à résoudre professionnellement le problème à l’abri des Médias et point barre.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 12:14, par burkina
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Des responsables qui sortent avec des filles qui n’ont même pas l’âge de leur fille et qui les protègent même quand elles se battent afin de tenir pour responsable une dame à 2 pas de la retraite. Pourquoi elles ne sont pas sanctionnées et c’est la pauvre dame qui doit payer le prix ? Le DG même devait partir à la retraite depuis Mars et il est toujours là, utilise le carburant, la voiture de la société

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 12:25, par COB
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    La tantie a surtout déploré la manière. Elle a appris par la lettre qu’on lui a adresséété. 3t aussi pour ménager des.bagareuses.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 12:30, par SOSTHENE NANA
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    JAI TOUJOURS DIS QUE LE CHANGEMENT DE NOS PAYS/INSTITUTIONS,NE PEUT ÊTRE EFFECTIF PAR DES VOTES(ELECTION).IL FAUT DES LUTTES POUR CHANGER.ET CETTE SITUATION NOUS EN DIT UN PEU PLUS COMMENT FONCTIONNE NOTRE SYSTEME ADMINISTRATIF.ICI AU BF JE SIGNE ET JE PERSISTE QUE SI RIEN NEST FAIT,NOUS RISQUONS DE VIVRE PIRE QUE LAIR COMPAORÉ.LEXPLOSION EN TELECHARGEMENT.JETAI DE PASSAGE

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 12:55, par Un autre Koro
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    À partir du moment où elle s’est engagée à occuper le poste où les supérieurs hiérarchiques l’affectent, la dame ne doit pas refuser son affectation. Le poste de secrétaire est transversale. Si l’on a été une bonne secrétaire dans une direction on doit pouvoir l’être dans une autre même si on est à deux ans de la retraite. En plus, elle que l’on peut considérer comme une mère pour les jeunes secrétaires, doit accepter de se sacrifier pour ses filles. Je pense que ceci est trop peu pour piquer une crise de tension. On a vu pire en matière d’affectation.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 13:03, par verité no1
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Je demande au président du Faso de décorer cette bonne dame qui a servi son pays près de 4 décennies !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 13:19, par YAM
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Le nègre est vraiment émotif, surtout le burkinabè. Et tant que nous resterons des êtres émotifs dans un monde en pleine mutation, nous n’irons nulle part. Quel mal y a-t-il à affecter un agent à 2 ans de la retraite ? est-ce un poste à vie ? Le fait d’avoir passé 36 ans dans un même poste n’est rien d’autre que de la mauvaise gestion du personnel. C’est à l’avantage de la bonne dame de changer maintenant de poste puisqu’il n ya rien de nouveau dans le domaine du secrétariat qu’elle puisse apprendre. Elle pourrai même coacher les plus jeunes.
    Prompt rétablissement à elle.
    Quant aux secrétaires qui se sont battues, ce sont des travailleurs sans éthique professionnelle.
    Sont-elles passées en Conseil de discipline ? Sinon je parie que le problème n’est pas résolu.Elles recommenceront à coup sûr si elles se retrouvent plus tard dans des conditions similaires.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 13:23, par verité no1
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Si c’est aussi cuisse vous voulez regarder, chers DG, je vous conseille de descendre sur l’avenue kwame, point barre !

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 14:49, par Attention
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Le sujet est très touchant et émouvant. Mais cela n’empêche qu’on doit dire des choses pour avancer. M. Tiga Cheick Sawadogo, j’ai l’habitude de lire vos articles. D’habitude il y a un minimum dans la grammaire. Je suis sûr que si vous vous relisez, vous n’oserez pas publier le document en l’état.
    Cordialement.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 18:05, par bark biiga
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    je n’ai pas vu dans l’article la version de la SONAPOST. le journaliste s’est contenté d’un seul son de cloche pour écrire son papier. ce qui du point de vue professionnel est une erreur. d’accord pour prendre le point de vue de la dame, et celui de la maison ? où est l’équilibre de l’information ? je suis sûr que si la maison avait été approchée, la tonalité de l’article aurait été différent. Pour dire que à première vu, je ne vois aucun mal à ce qu’un agent soit affecté. ce qui est interdit, ce sont les affectations sanctions. a partir du moment où ce n’en est pas une, qu’elle rejoigne son poste d’affectation. après 36 ans de carrière si elle estime qu’à son nouveau poste elle va recommencer à zéro, je pense qu’il y a un problème de compétence qui se pose. le métier de secrétaire est transversal. Elle a oublié de dire dire au journaliste combien d’agents de la SONAPOST sont affectés chaque année, elle occupe sa position depuis plus de 10 ans. il n’ya franchement pas de quoi fouetter un chat. prompt rétablissement à elle, mais qu’elle respecte ses 36 ans de carrière

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 20:37, par sheiky
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    La bonne dame ne doit pas être utilisée pour régler le problème des "gos" de ouaga. Sont-elles passées en conseil de discipline ? Sinon cela mérite un blâme de se battre dans un milieu professionnel.
    Le changement n’est pas un problème. Il aurait tout simplement fallu discuter avec la dame pour trouver la meilleure manière de terminer ses deux dernières années. Une proposition de retraite anticipée pouvait même être mise sur la table avec des mesures d’accompagnement.
    Ce type de situation est loin d’être une nouveauté. Cela est très courant dans les milieux professionnels. C’est la qualité de la direction et des RH qui font la différence.
    Mauvais management en gros.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 21:02, par le revolté
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    N’IMPORTE QUOI ? LA MEMOIRE D’UN SERVICE C’EST PAS UN INDIVIDU MAIS LES ARCHIVES. Cela prouve que cette dame ne connait meme pas la deontologie de la fonction publique. ON PLACE DES MAITRESSES A DES POSTES ET ELLES NE VEULENT PLUS BOUGER. QU’ELLE AILLE A LA RETRAITE ANTICIPEE COMME ELLE L’A DIT. DONC ELLE, ELLE A ETE RECRUTE POUR LE SERVICE OU C’EST POUR LE SEUL POSTE AU BUREAU ? MEME SI C’EST A 2 JOURS DE LA RETRAITE ET QU’ON L’AFFECTE A FALANGOUNTOU, ELLE DOIT PARTIR. ELLE QUI N’A MEME PAS LA QUALIFICATION REQUISE POUR LE POSTE. MEME SI 50 ANS QU’ELLE A OCCUPE LE POSTE, DU MOMENT OU IL Y A PLUS QUALIFIEE QU’ELLE DOIT CEDER.

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 21:12, par Toẽnga
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    probe et Nicolas, je vous valide. seulement c’est la manière qui fait mal. Malgré tout, je ne vois pas en quoi cette mutation peut rendre quelqu’un malade. Bon chacun a ses problèmes. Pour les caid comme nous qui avons caprahuter ces dernières années à l’UO, voila plutôt des choses qui nous feraient rire. On irait calmement voir le boss et tranquillement manifester notre désapprobation. Tantie, les difficultés que nous avons rencontré au campus !!!!!!!!!!!Ton problème n’est rien même. Mais on est sorti dur, caid. Tantie, a ton age, arrete de pleurnicher pour rien, toi aussi !!!!!!!!!!!!!!!!. J’ai l’impression qu’il y a quelque chose que la Tantie ne daigne pas dévoiler et c’est plutôt ça qui la ronge.
    Patron révolté, par hasard, n’est-ce pas toi le boss de cette dame. Garde ta colère pour tes enfants !!!!
    On n’a pas la raison de la bagarre. S’agit-il d’une question de jambe en l’air avec le boss du coin ?
    Sont-elles passées en conseil de discipline ? comment-ont-elles été recrutées ? Cette absence de données ne permet pas d’avoir une lecture objective. Mais soit dit en passant, n’y a t-il pas des vieux et vielles de la SONAPOST qui croupissent dans la brousse après 20 et plus ans de service ? Et qui aimerait se rapprocher de leurs familles à Waga ? Pendant ce temps, on recrute des bébés gatés pour orner les bureaux climatisés de la SONAPOST. je parie que ce sont des démoiselles qui aiment venir en retard, mettre a fond la climatisation, naviguer sur le net, jouer des cartes, peu accueillantes, orgueilleuses, aiment se coiffer chèrement au delà même de leurs salaires, aiment se parfumer avec toujours de beaux habits, de gros portables mains, que sais-je encore ?.Tout cela me fait penser à des règlements de compte sur des supposés parties de jambes en l’air avec le boss du coin (ce n’est qu’une supposition, pardon faut me trainer devant la justice). Il faut maintenant envoyées ces deux négresses à Soubagagnandougoula (village des sorciers) ou à Banakélédaga (maladie d’une seule marmite), elles vont comprendre le pays réel. Pauvres diabletesses/ !!!!!!!Il ya des gens qu’il faut fouetter correctement dans l’administration pour qu’ils sachent le pays n’est pas brouillon. Et je jure que ce sont des filles qui réclament des augmentations de salaires. N’importe quoi !!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 22:33, par Nata
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    C’est ce qui se passe quand on a des Chefs qui ne font pas leur travail. Chacun se balade en veste et c’est entre l’Europe et d’autres pays du continent en mission soit disant formation et on ne prend pas le temps de jeter un œil à ce qui se passe réellement dans le service. J’ai honte pour les 2 qui se sont battu car la violence ne résout pas les problèmes. Elle n’est pas la seule qui fuit le lieu où elle a été affecté. Plusieurs fois on propose de faire des rotations dans les services mais non

    Répondre à ce message

  • Le 1er mai à 23:12, par Os
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Dites nous pourquoi les deux dames se sont battu ? Histoires de fesses ?On veut vite apprendre que tanti reste à son poste.Si le DG agit pas lui même sera victime d’une injustice pareil.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 08:11, par joan
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    En 36 ans tu as le temps de démontrer ce que tu pouvais faire. Grande sœur laisse la place aux autres, ne t’en fais pas pour si peu. Quel que soit le poste prie Dieu pour franchir les deux ans.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 09:43, par Abdoul
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    La bonne dame est à deux ans de la retraite ; pourquoi ne pas la laisser à sa place et affecter une des deux bagarreuses au poste vacant ? Ah................quel management !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 09:59, par le meme
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    nul n’est infaillible.
    évitons les jugements trop hâtifs et les propos désobligeants et souhaitons d’abord bonne guérison à cette dame et plus de lucidité à la direction pour ne créer un autre incident.
    si chaque agent devrait se plaindre dans un journal de la place pour résoudre un tel problème tout le monde serait journaliste et on allait consacrer une page spéciale pour les plaintes professionnelles dans les colonnes de chaque journal.les journalistes eux mèmes subissent ces injustices mais rien en ce qui leur concerne ne parait dans les journaux.on a des délégués et le syndicat pour résoudre nos problèmes.
    vous a t-elle tout dit. ; ? le journaliste a t-il muri ses enquêtes avant de s’afficher ?les émotions ont encore emportées.
    que la dame recouvre la santé c’est le plus important .

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 11:27, par lemarabout
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Vraiment on va la déplacer pour mettre la maîtresse de quelqu’un.Pauvre Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 11:46, par pitriopa
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    La Sonapost est une entreprise où ceux qui ont le pouvoir font la force à ceux qui sont faibles

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 11:49, par Dieumerci
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    D’abord je souhaites prompt rétablissement à cette mamie. Je la suggères que des qu’elle sera rétablie elle aille prendre bonnement son service et attendre sa retraite dans deux ans car DIEU fera la bagarre pour elle.
    Cela m’amène à raconter mon histoire semblable à celle de la vieille. Il y a de cela quelques années je travaillais dans une société de la place et un beau matin je reçois une affectation pour nécessité de service à plus de 300 kms de Ouagadougou pour aller remplacer un agent. Sur ma demande d’explication ; je n’ai reçu comme seule réponse que je suis appelé à servir partout au Burkina Faso. Comme j’ai senti que c’est ma tète qui les plaisais pas ;j’ai pris mon courage à deux mains et j’ai rédigé ma lettre de démission que je présentai au responsable des ressources humaines de la société. J’ai pris mes clics et mes clacs et partis travailler à mon compte. Je rappelles qu’à mon depart une belle demoiselle qui est sortie de nulle part prit ma place à Ouagadougou. DIEU ne dormant pas allait faire ma bagarre à ma place car entre temps le directeur général a été remplacé et mon fameux directeur commercial qui m’a muté en brousse au profit de sa fitini go a été débarqué en plein midi avec poursuites judiciaires pour une affaire de 100.000.000 de francs et croupit d’ailleurs à la maison d’arret de Ouagadougou.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 15:57, par Bruno le grand
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Moi je dirai d’emblée que pour une question d’équilibre de l’information, le journaliste aurait dû écouter l’employeur de cette dame avant de balancer cet élément.
    Je suis de cette société et je pense que notre collègue doit en toute honnêteté dire la vérité à nos lecteurs pour que les gens tranchent objectivement la question.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 17:45, par vérité
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Bruno le grand si tu n’as rien à dire tu la ferme et laisse la bonne tranquille

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 17:50, par par ouédraogo
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    la pauvre dame est dans son droit il ya beaucoup de choses à dire son ministre doit voir clair dans cette affaire pour la pauvre dame.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 17:57, par un postier
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    depuis que je suis dans cette boite cette dame est pour moi, une mère à chaque fois elle me donne de conseils sur le travail c’est la force qu’on la fait. je ne parle plus du DG, mais son ministre doit jetter un coup d’oeil sur cette affaire. la DRH voulais la mort de cette pauvre dame mais sache que la vie est sacrée.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 18:08, par par abdoul
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    franchement je tire mon chapeau pour cette dame il faut que la direction cette affectation
    c’est la force qu’on n’a fait à cette dame. il faut la laisser tranquillement à son poste et affecté les 2 secrétaires surtout celle qui est à la base de cette bagarre.la sonapost il faut que le ministre tutelle voir claire dans cette affaire d’injustice pour la dame la convoquée même pour voir clair.quand même trop c’est trop.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 18:19, par pangasoba
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    je souhaite bonne établissement à cette dame. Après sa guérison, je passerai te voit.Tiens bon Dieu fera le reste.Le ministre du Développement de l’Economie Numérique et de la Poste
    est en mission ou elle est là voilà ma question.Il faut voir la DRH de la sonapost. Cette dame même sa carrière est primé parce que elle est petit agent.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 18:22, par burkinabè
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    purement et simplement la force qu’on a fait à la dame. point

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 18:28, par vérité
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    cette DRH on doit voir son cas il faut revoir le problème de cette pauvre dame le cerveau des 2 secrétaires qu’on doit affecter.Madame Dieu combatterai pour toi.

    Répondre à ce message

  • Le 2 mai à 21:14, par LEFORGERON
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Bonjour,

    D’abord meilleure santé à notre grande mère. Nous n’avons pas la version de l’employeur mais nous pouvons tirer la conséquence suivante : cette société n’a pas de règlement intérieur ou bien la directrice des ressources humaines n’est pas à mesure de sanctionner ces deux jeunes secrétaires qui semblent être protégées par quelqu’un que nous devons déterminer.
    Tant que quelqu’un n’a pas mérité un poste alors il ne peut que ce comporter comme cela.
    C’est un phénomène qui mine la vie des sociétés parapubliques et la fonction publique :
    Il faut rechercher la ou les personnes qui protègent ces deux secrétaires leur faire le point et les sanctionner à la hauteur sinon elles ne respecteront même pas la DRH et même le DG. Le changement n’est pas pour aujourd’hui. Beaucoup de courage à nous tous.

    Cordialement,

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 08:14, par y
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Société pourrie yakoo mamie. Meilleur rétablissement surtout

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 10:12, par par un DRH d’une société de la place
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Bonjour la dame en question sa santé ça va mieux ?
    allons maintenant je voulais savoir la DRH de la sonapost fait bien son travail de la DRH ?
    moi à sa place je rend ma démission. Les 2 bagarreuses sont toujours à la sonapost ? Si oui il faut revoir cette décision immédiatement. Le DG est partant et toi il te reste combien de temps à faire à la sonapost ? voilà ma question.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 10:22, par vérité n°4
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    si on est petit agent c’est comme ça.Et le ministre des Postes elle dit quoi ?
    tantie meilleure santé Dieu fera le reste
    plus de 25 ans je t’ai connue à la sonapost une dame respectueuse demander à son ministère il y a des gens qu’elle travaillé avec eux quand même madame la drh pourquoi tu est méchante avec cette pauvre dame. madame le ministre des postes vite une convocation avec la dame pour voir clair trop c’est trop .

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 10:28, par un groupe de commerçants autour de la sonapost
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    vraiment c’est la force qu’on n’a fait à notre tantie. Depuis la CNE cette femme est toujours
    été vraiment une femme qui aime bien son travail à 2 pas de sa retraite madame la ministre c’est comme ça qu’on fait parce que elle est petit agent. Notre tantie c’est Dieu qui est fort meilleure santé à vous.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 10:31, par la voix du kenedougou
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    il faut d’abord souhaiter prompt rétablissement a la mamie, dire merci a tous ceux qui ont réagi, pour moi il faut répondre à un certain nombre de questions parmi les lesquelles :pourquoi les 2 secrétaires se sont battus ? Pourquoi n’ont elles pas été sanctionnées ? pourquoi le responsable n’a t-il pas pris ses responsabilités ? s’il n’avait ke 2 secrétaires ? pourquoi la mamie a t-elle passé 10ans au meme poste ? Quand on est à 2 ans de la retraite veut-il dire qu’on ne doit etre affecter ? Pourquoi la mamie n’a t-elle pas été consulté ? affecté quelqu’un de cette manière a un poste stratégique comme celui de secretaire est ce que la personne peut-être efficace ? L’administration doit -elle fonctionner selon les humeurs des agents qui occupent ces postes ?

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 10:39, par par ouedraogo un postier
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    juste pour te souhaiter meilleure santé Dieu fera le reste pour toi. je lance un appel au ministre des postes de voir clair dans cette affaire la pauvre dame. la sonapost, la sonapost ainsi va la vie à la sonapost. lors de engagement j’ai eu ocassion de passer à son secrétariat mais conseils que cette tantie m’a donné même celle qui m’a porté dans son ventre m’a jamais donné ces conseils là. Tantie c’est avec mes larmes aux jeux que te souhaite meilleure santé.Dieu est grand tu vas retrouvé ta santé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 10:47, par par abdoul k
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    une société pourrie on reclasse qu’on aime et on laisse les petits cette dame là Dieu combatterai pour elle c’est une anncienne moi même j’ai 15 ans de services je sais de quoi je parle. tantie meilleure santé pour résoudre un problème et tuer une dame à cause des secrétaires féniantes on parlede diplôme elle fait correctement Dieu ne fait pas crédit mais il paie crédit tantie Dieu est grand. meilleure santé à toi.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 10:54, par wendlasida
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    une société pourrie sanctionner moi et laisser la pauvre dame tranquille à son poste et 2 bagarreuses elles sont où du ne porte quoi à la sonapost. j’étais hors du pays je suis arrivé voilà ce que je tombe. Si le ministre des postes ne tranche pas ça moi même je vais tranché
    tantie meilleure santé.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 10:57, par houm houm
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    au burkina c’est ainsi toujours les petits agents j’ai connu cette dame quand j’étais toujours étudiant c’est une dame vraiment les mots me manquent à la CNE. tantie meilleure santé Dieu fera le reste.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 11:19, par TAJSB
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Ma soeur, remet tout entre les mains de Dieu car s’ est devenu ainsi. Les dirigeants ne s’ occupe plus de la carrière de leurs agents mais a comment faire pour mettre à leurs côtés leurs petites go et pouvoir tout faire sans que personne ne dise mot. Sans après 10 ans de service n’en parlons pas 36 ans ? De grâces, avec la bagatelle d’expérience qu’elle a que peut bien faire une secrétaire de direction devant elle ? N’insulter pas notre intelligence, ni notre métier de secrétaire qui est un métier noble pour ceux qui le save oui. Je vie la même situation que vous sans avoir 36 ans de carrière mais 13 ans mais ce que l’on ma fait ? Dieu seul est mon témoin mais je ne me laisserai pas tombé malade pour ces gens sans coeur qui sont pétri d’expérience à faire que la mal et à voler, je les laisse avec Dieu et il agira au bon moment. Courage grande soeur, meilleure santé car Dieu est au contrôle et il agira.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 11:43, par tchiantigui
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    je pense que pour donner son point de vue les gens doivent se renseigner sur la boite ;dans quel société ou pour remplacer une secrétaire on doit la consulter ? si c’est pas à la sonapost ; à moins que cette secrétaire se place au rang de directeur ; ya combien d agent de bureau, d’agent d’exploitation,de contrôleur que on a affecté sans les consulter ? cette secrétaire est elle mieux que ceux la !qui chaque jour travail sur tout l’étendue du territoire dans des zone inaccessible pour que cette secrétaire assise dans son bureau climatisé joue au carte sur son ordinateur.
    il faut même cesser de recruter des secrétaires ,ailleurs seul le DG a une secrétaire et les autres directeurs font eux même leur propre boulot de secrétariat ,ce sont des charge inutiles ça pour une entreprise compétitive au mieux les entreprises sérieuses recrute secrétaire comptable ,là on peut l’utiliser partout ,secrétaire simple elle à des limites
    et puis si le patronat décide qu’elle est utile a kancthari comme secrétaire pour nécessite de service elle n a aucun droit contestation ;dites moi quant on la recruté en 1981 a t-on précisé qu’elle sera secrétaire de direction ? je crois que non ; a t-on spécifié qu’elle restera à ouaga ? non encore ;elle est employé à la sonapost et la sonapost est partout au BF ,on peut l’affecté partout.
    dites moi si à trois mois de sa retraite la sonapost l’affecte a l’UPU comme secrétaire ne va t-elle pas sauter sur l’opportunité parce que c’est juteux !
    quant on a un certain âge doit être sage ,que cette dame comprenne ça et non créer un bouc émissaire .la DRH a fait son boulot,maitenant si la proposition l’arrange pas qu’elle démissione

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 12:38, par AS
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Est-il un vrai DRH ? Comment un DRH peut agir de la sorte ? Et la carrière, l’expérience de notre aîné ? Comment ne peut il pas le problème des deux secrétaires et prendre la décision qui sied ? Peut-être que les deux sont des protégées du DRH ou du DG ??? Une secrétaire n’est pas un mouton. Comment pouvez vous dire après tant d’années à un poste et du jour au lendemain des individus mal inintentionnés vienne dire qu’elle n’était pas secrétaire de direction. Pendant les années écoulées qui a fait le travail à sa place ? Peux être que les deux secrétaires querelles n’étaient même pas encore née. De grâce, un peu de respect pour les secrétaires. Meilleur santé surtout et courage. Ces faut managers et dirigeants sont vaincus au nom de Jésus.
    Allez et créer vos propres sociétés et ainsi vous pourrez embaucher vos go pour faire vos sales affaires. Le DG est belle et bien au courant.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 16:03, par kouka !
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Je pense qu’il faut des investigations sur ce type de prostitutions dans les services ! Le chef ou de ces demoiselles est coupable de quelque chose !

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 22:04, par hum hum
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    AB, contôleur ect... n’a rien avoir avec métier secrétariat c’est la force, c’est la force point
    Dieu est grand.

    Répondre à ce message

  • Le 3 mai à 22:20, par par AS
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    une société pourrie mille fois pourrie une société sans ministère madame meilleur santé Dieu fera le reste.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 06:59, par par vérité
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    mr salam les secrétaires bagarreuses c’est dans votre département non
    tu n’as pas honte de dire ça. Dans ce cas continu d’affecter alors la dame n’est rien pour quelque chose dans cette bagarre c’est la force.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 07:02, par Wendlasida
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    mais quand la dame était elle fait son travail vous savez pas qu’elle n’est pas une secrétaire de direction ? mais voilà que c’est des secrétaires de direction qui se battent.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 07:10, par par un DRH
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    bonjour je voulais savoir comment va la pauvre dame ? La sonapost a un ministère si oui
    convoqué cette pauvre dame pour la connaitre vraiment elle mérite une félicitation. Je répète vraiment elle mérite une félicitation. quand aux deux secrétaires affectées les ailleurs la pauvre dame n’a rien fait à 2 pas de sa retraite pourquoi la faire du mal elle mérite ça au moins.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 07:12, par ouédraogo
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    c’est le travai lde la sonapost petit agent voilà le résultat. Madame du courage et meilleur santé. Dieu est grand.

    Répondre à ce message

  • Le 4 mai à 13:36, par par un journaliste
    En réponse à : SONAPOST : 36 ans de carrière, affectée à deux ans de la retraite, elle pique une crise

    Bonjour juste vous demander DRH avec votre permission nous voulons passé à la sonapost pour vous poser une question en présence de la dame.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés