Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : « Les talents sont innés, l’éducation les développe, les circonstances les mettent en jeu ou les rendent inutiles.» François Gaston de Lévis

Transition politique et gouvernance communale : Des chercheurs mènent la réflexion

Accueil > Actualités > DOSSIERS > Recherches et innovations • LEFASO.NET | Rita Bancé/Ouédraogo • jeudi 27 avril 2017 à 23h33min
Transition politique et gouvernance communale : Des chercheurs mènent la réflexion

L’Institut des sciences des sociétés (INSS) en collaboration avec l’Institut point sud du Mali et l’université d’Uppsala en Suède organise du 26 au 28 avril 2017 à Ouagadougou, un atelier sur la culture démocratique locale. Placé sous le thème : « transition politique et gouvernance communale au Sahel », cet atelier vise à réunir des recherches en sciences sociales en cours dans des communes sahéliennes évoluant dans des contextes de ruptures et précarités.

Depuis plus de vingt ans, l’on parle de décentralisation dans les pays du sahel et notamment au Burkina Faso, au Mali et au Niger. Cependant les communes de ces pays sont pour la plupart toujours en quête d’une gouvernance démocratique et d’une viabilité économique, voire même d’une stabilité politique minimale (coups d’Etats, insurrection populaire). Même s’il est vrai que les élections municipales s’organisent régulièrement et que les administrations ont été décentralisées, il est bon de signaler que les communes sahéliennes sont dans une impasse entre les politiques publiques et leurs mises en œuvre pratiques. Notamment en ce qui concerne le transfert de compétences et des ressources et plus généralement les pratiques et culture démocratiques.

Le coordonnateur national, Ludovic Kibora

C’est d’ailleurs, fort de ce constat que, l’Institut des sciences des sociétés, l’institut Point Sud du Mali et l’université d’Uppsala en Suède organisent conjointement du 26 au 28 avril 2017, le présent atelier qui s’intéressera aux conditions de l’émergence d’une véritable culture démocratique locale, qui combine le respect de l’État de droit et des droits civiques, d’une part, et l’ancrage spécifique et la consolidation démocratique dans chaque localité d’autre part.

Il faut noter également qu’un projet en rapport avec ces questions dénommé « Transition politique et gouvernance », a été mis en place par ces chercheurs.
Selon le coordonnateur national du projet, Ludovic Kibora, cela fait environ quatre ans qu’ils travaillent là-dessus et que le présent atelier est aussi organisé, dans le cadre de clore les travaux de leurs recherches.

Il a indiqué qu’au cours de ces quatre années, ils ont fait des publications d’ouvrages et des recherches sur le terrain à savoir : les élections municipales au Burkina et au Mali, etc.

Le coordonnateur international, Sten Hagberg

Quant au coordinateur international, Sten Hagberg, il a fait savoir que les communes au sahel sont toutes confrontées à la situation de transition politique. « On peut dire que la transition politique est comme une mode de gouvernance particulière en Afrique de l’Ouest. On a eu l’insurrection au Burkina, des coups d’Etat au Niger et au Mali », a martelé ce dernier. Pour lui, les communes doivent continuer à fonctionner, bien que les situations nationales soient compliquées. Pour conclure, il a signifié qu’ils seront toujours aux côtés de ces pays pour les soutenir.

Rita Bancé/Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Université Ouaga I Pr-Joseph-Ki-Zerbo : Admis à la retraite, le Pr Prosper N. Zombré reçoit l’hommage de ses pairs
Les obstacles à la participation communautaire à la santé
Soutenance de mémoire : Hamadoum Tall analyse la consommation des réseaux sociaux par les lycéens
Recherche : Le quinoa, une plante pour s’adapter aux changements climatiques
Soutenance de thèse : Nicolas Ouédraogo propose les résidus de tubercules pour combattre la malnutrition et la pollution
Innovation : Etudiant en droit, Jonathan Ouédraogo invente du carburant à base d’huile usagée de moteur
Education à la paix : Marceline Yaméogo suggère l’instauration de la « gouvernance scolaire » dans les écoles
Master II en Topographie et Systèmes d’information géographique : Neysa, première femme diplômée de l’ESUP-Jeunesse
Institut national des sciences des sociétés (INSS) : Les mérites des chercheurs reconnus
Repenser le système de vulgarisation au Burkina Faso pour favoriser l’adoption des innovations agricoles
Plateforme d’innovation-Lait de Banfora : un outil de développement local au Burkina Faso
Soutenance de Thèse Université Nazi Boni : Ida Ouèbounga Bénagabou, désormais Docteur en développement rural
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés