Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

Déclaration • jeudi 27 avril 2017 à 23h32min

Dans cette déclaration, le collectif des avocats de CIMFASO revient sur la conférence de presse animée le 24 avril 2017 par le Procureur du Faso pour apporter des éclaircissements sur l’affaire CIMFASO. La défense de la société remet en cause certaines affirmations faites lors de cette rencontre avec les médias.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

Le 24 avril 2017 aux environs de seize (16) heures, Madame le Procureur du Faso du Tribunal de Grande Instance de Ouagadougou, donnait une conférence de presse sur un certain nombre de dossiers dont celui dit « affaire CIMFASO ».

Au cours de cette conférence de presse, un certain nombre d’affirmations ont été faites, par Madame le Procureur du Faso, ce pourquoi, il nous a paru nécessaire de faire la présente déclaration afin d’apporter à l’opinion public les éléments d’informations nécessaires à sa gouverne et ce, dans le respect strict de l’instruction dans la mesure où effectivement un Juge d’instruction est saisi du dossier.

1- Il a été dit que Monsieur KANAZOE Inoussa refusait de se faire déférer. C’est avec regret que nous avons entendu une telle affirmation car à aucun moment, Monsieur KANAZOE Inoussa n’a entendu se soustraire de la justice. Cependant, ce qui est constant c’est que suite à l’interpellation musclée de Monsieur KANAZOE Inoussa et certains de ses collaborateurs par les éléments de la Gendarmerie Nationale, il a eu un malaise ayant nécessité son internement d’urgence dans une clinique de la place avec l’accord bien entendu de Madame le procureur du Faso. C’est le lieu de noter qu’en lieu et place d’une interpellation musclée, une simple convocation aurait suffit pour que Monsieur KANAZOE Inoussa et autres qui présentent toutes les garanties de représentation et de disponibilité se mettent à la disposition de la Justice.

2- Au cours de la même conférence de presse, Madame le Procureur du Faso informait l’opinion sur les charges qui pesaient sur les personnes poursuivies notamment sur Monsieur KANAZOE Inoussa. A ce propos, c’est avec désolation que nous relevons qu’au moment même où se tenait cette conférence de presse, Monsieur KANAZOE Inoussa qui avait été entendu la veille en enquête préliminaire par la gendarmerie, n’avait même pas encore signé le procès-verbal de ses déclarations, puisque le procès-verbal était en voie de finalisation par la Gendarmerie Nationale. L’on s’interroge alors légitimement de savoir sur quoi Madame le Procureur s’est appuyée pour asseoir sa conviction sur l’existence de charges pesant sur Monsieur KANAZOE Inoussa puisqu’elle n’avait en sa possession aucun élément d’enquête le concernant.

3- Dans ce même élan, il a été déclaré que des personnes ont tenté de corrompre les agents enquêteurs notamment le Capitaine LOMPO B. Youmandia n°2 qui, faisant preuve d’une probité, et d’une intégrité inébranlables, a refusé de se faire corrompre. C’est à son honneur ces qualités que nous recherchons tous en chaque Burkinabè. Cependant, c’est avec curiosité et paradoxe que celui-là même qui a entre autres compétences, la poursuite des infractions à la loi pénale n’ait pas saisi une si belle occasion pour interpeller son corrupteur afin qu’une exemplaire leçon d’intégrité et de probité lui soit donnée.

4- Si il est vrai que la justice doit être et demeurer la même pour tous, nous notons avec beaucoup de regret encore que dans le cas d’espèce les poursuites sont exercées de manière sélective. L’alibi commode de l’opportunité des poursuites ne saurait justifier la mise à l’écart de certains actionnaires dans la Société CIMFASO comme dans bien d’autres sociétés et ce, au même titre que Monsieur KANAZOE Inoussa. En cette qualité, il devrait également répondre des mêmes charges imputées à Monsieur KANAZOE Inoussa et dans les mêmes conditions. Mais hélas ils ont été soigneusement oubliés dans la présente procédure.

5- En tout état de cause, Monsieur KANAZOE Inoussa n’entend point se soustraire de la Justice. Il en est de même pour les autres personnes poursuivis dans le cadre de cette affaire qui, au nom de cette même justice se sont soumis à tous les interrogatoires avant d’être placés sous mandat de dépôt à la Maison d’Arrêt et de Correction de Ouagadougou. Quant au fond de l’affaire, les personnes poursuivies sont sereines et font confiance à la justice, devant laquelle toutes les charges infondées tomberont immanquablement.

Sous toutes réserves et afin que nul n’en ignore

Pour le Collectif des Avocats de la défense

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 27 avril à 15:09, par Kankan
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    C’est tout, Collectif des Avocats de la défense ? Bon ok, c’est noté. La justice va suivre son cours.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:10, par Kanfido
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Je pense que nos acteurs jouent à qui mieu aura l’assentiment de l’opinion publique.
    Pour ma part je trouve que cette affaire à des relents politique.
    Nul n’est au dessus de la loi mais agir de la sorte terni l’image de nos pays auprès des investisseurs. Dans le monde des affaires tous les moyens sont bon pour se faire le profit .
    La politique de rock ville tu marche avec nous où on t’écrasé pour te mettre dans la sauce même s’il faut que l’économie en patisse

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 07:57, par Yobson
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Il faut qu on analyse souvent les faits sans passion. Parler de la situation de M Inoussa et de ses activites par raport a son arrestation doit etre le fondement de notre critique. Quant aux investisseurs si votre pays n est pas assaini economiquement c est a dire exerce legalement ses activites commerciales selon les regles etablies et dans les normmes administratives, personne ne viendra investir chez vous. Or dans le cas Inoussa il est ressorti qu il n exerce pas dans la legalite que voulez vous ? Qu on le laisse agir comme il veut en broyant les autres operateurs economiques ? Nous devront plus tot saluer vivement tout ceux qui ont oeuvrer pour que justice soit faite.

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 08:34, par ben aly
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      monsieur vous n’aviez rien compris de cette affaire.
      la politique de rock na rien a avoir dans cette situation, juste un problème d’intérêt entre Mr kouanda et inoussa kanazoe
      qui étaient les deux actionnaires de cette société

      Répondre à ce message

    • Le 30 avril à 04:55, par Hamade Sekou Nacanabo
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Monsieur Kanfido, même dans le domaine des affaires, il y a une loi qui règlemente leur pratique et cette loi doit être respectée. Quant on veut faire du profit en utilisant tous les moyens, on risque de fouler ladite loi au pied. Et comme vous l’avez dit, NUL n’est au-dessus de la loi. Pas même monsieur I. Kanazoé ou monsieur R.M.C. Kaboré ou madame le Procureur du Faso ou...

      Chaque fois que nous posons un acte de quelque nature que ce soit, nous devons nous demander si cela est conforme à la loi. Si non, nous devons sagement interrompre l’acte ou couragement accepter d’affronter les conséquences.

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:11, par Ka
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Tout avocat dans ce bas monde est payé pour contredire la vraie justice, et sauver les têtes des criminels : C’est pourquoi je dis que sans une justice juste, aucun pays ne peut se développer ou emermerger. Tout ce qui mine le développement d’un pays comme le Burkina est sa justice dont les avocats corrompus détournent avec l’argent des criminels petits bourgeois. Courage madame le procureur, Dieu va barrer la route des avocats corrompus venus des planètes des ovnis pour bafouer la vraie justice.

    Répondre à ce message

    • Le 29 avril à 08:30, par Fred
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Monsieur KA dans nos prisons croupissent des centaines d’innocents dus à la corruption de nos magistrats ou a des erreurs de jugements de ces mêmes gas. Les corrompus c’est surtout chez les magistrats qu’on en trouve. Les avocats ce sont des liberaux qui défendent tout type de clients qui se présentent a eux. leurs rôles est de trouver les voies et moyens pour innocenter leurs clients ou dimunier leur peines. Meme les pires criminels ont droit a des avocats. Innoussa KANAZOE est pour le moment présumé innocent (ne le condamme pas maintenant). L’affaire peut aller loin (et je ne pense pas que ca ira loin tu verras) et bouffer d’autres personnes qui personnes qu’elles sont a l’abri.
      Maintenant pour ce qu’on reprochent à Inoussa KANAZOE est legion dans toutes les entreprises au monde surtout au burkina faso. L’homme d’affaire est avant tout un opportuniste qui profitent des failles de votre systeme pour se mettre plein les poches. Le faux et usage de faux est le sport favori dans le secteur des BTP au Burkina, la fraude fiscale ca aucun homme d’affaire ne peux avouer ne l’avoir jamais fais en meme souvent avec l’aide des agents des impots meme les stars de foot le font. la vente de produits perimés : fait un tour dans nos marches et vous Verez. Je ne suis pas l’injustice mais soyons raisonnable non jette pas les hommes d’affaires de la trempe de KANIS en prison comme au risque de peser negativement sur son groupe qui emploi des centaines de personnes et qui paie meme des taxes (malgré tout). KANIS ( et les autres collaborateurs) doit payer pour ce qu’il a fait, mais madame le procureur sachez determiner la peine (forte somme a payer , taxes a rembourser plus prison avec sursis ou ferme) de sorte que ca ne joue sur notre economie parce c’est un poids lourd de notre economie. Regardez ailleurs comme cela se traite. on aurait pu regler ca sans faire de bruit
      NB : les affaires n’aiment pas le bruit et les investisseurs (tout homme d’affaire) n’aiment pas les pays ou ne fait trop de bruit dans les affaires.

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:12, par Le Zongale
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    En tant qu’avocats, vous devez savoir que le Procureur du Faso est le Directeur de la Police Judiciaire et que tous les actes entrepris par les auxiliaires de justice (Police et Gendarmerie) dans le cadre d’une enquête préliminaire, le sont sous sa direction, mieux instruits par lui (le Procureur). Pourquoi faites-vous preuve de mauvaise foi jusqu’à ce point ? Vous êtes avocats et connaissez mieux que moi les règles qui régissent la PJ (Police Judiciaire).

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril à 19:04, par pourquoi
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Parce que vous croyez qu’ils l’ignorent ? Ce ne sont tout de même pas des novices juristes. La question est plutôt de savoir si le procureur peut faire étage d’un PV non signé par le mis en cause

      Répondre à ce message

      • Le 28 avril à 05:10, par La Cour !
        En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

        Non, ne vous laissez pas prendre au jeu des avocats, ce sont des manipulateurs ! Si non, le.Procureur n’a jamais dit que ce quelle a dit ressortait d’un quelconque PV !!! D’ailleurs , elle a précise quelle enquêtait À CHARGE et À DÉCHARGE .

        Revoyons les faits :
        Le Procureur initie une procédure de poursuites, suite aux dénonciations des journalistes . Elle repère un certains nombre d’infractions et confié le dossier à ses gendarmes pour enquête et suites à donner ; dans le cadre de leur enquête, les gendarmes appréhendent les gens pour éviter qu’ils ne fassent disparaître les preuves. Le Procureur en informe l’opinion publique..... Où se trouve la faute ???

        Non, Je pense que cette sortie des avocats, c’est juste pour dire aux Inoussa KANAZOE là : << Vous voyez, on a commencé à nous battre pour vous...>>. Ça justifie les honoraires qu’on réclame ...

        Répondre à ce message

      • Le 28 avril à 06:28, par veni vidi vinci
        En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

        Merci pourquoi,
        C’est pas parce que la bonne dame est procureur qu’elle connaît les textes mieux que les avocats. Aujourd’hui au Burkina, la raison appartient à ceux qui, à longueur de journée vociférent à vous casser les tympans. A lire certains, on se demande si c’est pas le ridicule qui devenu le modèle de vie de certains. Comment peut-on traiter les gens de criminels avant même qu’ils ne soient jugés ?C’est tout simplement bête.

        Répondre à ce message

        • Le 28 avril à 10:33, par SANA
          En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

          Je suppose que tu comprends ce qui veut dire " UNE ENQUÊTE A CHARGE ET A DÉCHARGE EST EN COURS". Puisque dans cette enquête, la Gendarmerie a interpellé des gens (pour que qu’ils ne fasse pas disparaitre des preuves), alors c’est normal que celui qui a demandé l’enquête informe l’opinion de ce qui se passe, surtout que "certains commerçants" marchaient pour demander de les libérer. Pour les avocats, ils sont dans leur rôle : Toujours faire semblant d’ignorer les règles en vu d’embrouiller l’opinion et corriger l’image de leur client.

          Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:20, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Et si vous gardiez vos joutes orales pour le procés qui ne se tiendra pas dans la presse mais bien dans un tribunal ,auquel procès vous prendrez part en vos qualités d avocats de la défense ? Mr kanazoé ne sera quand même condamné par une conférence de presse tenue ,fut elle par le ministère public,laquelle conférence n est que pour prendre l opinion à témoin.Pour ce qui concerne la tentative de corruption,il semble que la procureure est bien décidée à creuser cette affaire.Donc trève de polémique.Que le droit soit dit et bien !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:22, par tarbala
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Monsieur les avocats rien à signaler donc silence, vous ne faites que votre travail , vous ne nous apprenez rien de plus que ce que nous savons déjà.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:27, par Badpress
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Mêmes les aveugles et les sourds-muets savent pourquoi Inoussa Kanazoué a été arrêté comme un djihadiste. Nous ne disons pas qu’il est sans reproche mais y en a pire que lui qui se la coulent douce. Nous pensons aussi comme ses avocats que c’est téléguidé.

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril à 18:55, par Kladjou
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Chef, peut être qu’il y a pire que Monsieur Kanazoé, mais il faut bien commencé quelque part non ? Laisse la justice commencer par les Kanazoé même si c’est téléguidé. Si Kanazoé est blanc comme neige là, il sera libéré, faisons confiance à notre justice sur laquelle le gouvernement n’a plus d’emprise. C’est au moins un des acquis de la transition. Des ’affaires comme celle de la CEMOB ont existé dans ce pays et Norbert Zongo a écrit la-dessus en vain sous le régime Compaoré et il n’y avait rien. Des Opérateurs économiques comme la Belle mère nationale ont fait fortune sur le dos du contribuable et personne n’osait même pas la justice. Maintenant que la juste commence à bouger on ne la laisse pas tranquille faire son job. Tu as vu comment Dominique Strauss Kane a été arrêté au USA juste pour cause de ....... comme un vulgaire délinquant alors qu’il était le tout puissant Directeur Général du FMI ? La sortie de son pléthore d’avocats n’est autre chose que de la comm pour faire diversion.
      Alors laissez nous tranquille. Désormais dans ce pays il faut que ce qui est juste soit fort et ce qui est fort soit juste pour paraphraser Montesquieu.

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:28, par El Adji
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    C’est propre. Pourquoi les Burkinabé sont si méchants, mesquins et jaloux. Madame le procureur et compagnie, où se trouve l’opportunité de malmener un citoyen de sa trempe, je veux parler de Mr KANAZOE ? Est ce que vous pensez que c’est par ces agissements que vous contribuerez à sauver le Burkina du bourbier dans lequel il s’enfonce ? Vous faites honte à ceux qui vous ont fait confiance ainsi qu’à la nation entière.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:31, par Pascal
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Justice pour Inoussa KANAZOE. Il est victime d’une machination. Libérer KNIS.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:35, par Intéressant
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Le Mois de Mai promet d’être chaud...C’est du tac au tac maintenant comme dans une vraie démocratie.
    Mais diantre pourquoi la justice burkinabé et le peuple au nom de qui elle rend la justice ne conçoit celle ci que sous l’angle de la prison, de l’humiliation, de la vengeance.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:36, par Christelle
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Si j’ai bien compris, c’est que le procureur à proféré des mensonges lors de son point de presse. Si c’est avéré, elle doit démissionner. Mr les avocats, qu’attendez vous pour la charger devant les institutions judiciaires ? Plus rien ne sera comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:36, par MIDI PILE
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Chers avocats ! ne vous en faites pas ; Mme la Procureur n’a qu’ être prette , dans les jours suivants à midi pile, pour partager son garba ! nous on mange pas gros français ! que ca bonne, qui est pris en charge par l’argent du contribuable comme Inoussa reserve mon plat de garba ! c’est tout ! c’est tout ce que nous on demande !!!garba , garba, garba !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:40, par lewang
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Hé avocats est dans son rôle. les charges tomberont, le dossier est vide ....et en fin de compte on te donne 10, 15 voir plus de prison et amendes à payer. Lui en tout cas va empocher ses honoraires. Normalement ces gens là devraient être payés au résultat et non à la prestation.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:44, par Touabga
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Tout cela est bien mais seul le tribunal commis par le Peuple burkinabè pourra situer les culpabilités ou les innocences. Vous êtes dans votre rôle, le Procureur aussi. Attendons le procès, vous pourrez reverser tous ces éléments dans la défense de votre client. en attendant, épargnez nous des déclarations qui ne font avancer ni le dossier ni le Peuple.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:48, par TIONON BI
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Le vente tourne tellement. Quand je pense qu’il y près de 6 ans ce monsieur avait rembarré un de mes amis après avoir endommagé sa moto Yamaha accidentellement en lui disant d’aller ou il veut s’il n’est pas content. A chacun ses juges et sa justice

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 15:50, par King
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Ce débat contradictoire a le mérite de mieux informer le peuple.Etant donné que le procès sera contradictoire et accusatoire,nous voulons que la Justice véritablement prennent son réelle indépendance en appliquant la loi, rien que la loi.S’il est jugé coupable qu’il soit puni,et s’il est innocent qu’il soit acquitté conformément aux texte en la matière.Le Droit doit être dit même si le ciel doit s’écrouler.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:11, par ESPOIR
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Je me réjouis en vous lisant au moins maitres,si le procureur n’avait pas en sa possession les PV et elle se permet de faire de telles déclarations j’ai bien peur de l’image qu’elle donne au pays y a t il pas des gens capables pour occuper ce poste et si c’est la perle du pouvoir l’on doit s’inquiéter de la capacité de gouvernement à gérer ce pays.C’est révoltant lorsqu’elle affirme que " le sieur Kanazoé veut se soustraire de la justice que le soir nous allons l’amener" c’est l’expression de la haine à l’égard de cet homme et déjà l’on peut émettre des doutes sur l’impartialité de cette dame à l’égard cet homme. Si l’indépendance de la justice pour laquelle tous nous avons lutté c’est pour venir bafouer nos droits mes chers compatriotes je crois nous n’avons pas encore trouvé le repos nous ne faisons que commencer le combat

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:11, par Vigilant
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Voila qui est pertinent !
    Dans tous les cas,’’ la vérité brise toujours le vase dans lequel on l’enferme" !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:16, par lagitateur
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Evitez nous des déclarations creuses de ce genre. Est-il coupable ou pas ? Je pense que c’est ce qui intéresse les Burkinabè aujour d’hui.
    Mme Maïza SEREME a fait des études et elle n’est pas là où elle est par hasard. Avec la pression qu’exerçait les commerçants, que vouliez-vous qu’elle fit ? Elle était bien obligée de communiquer pour éclairer l’opinion pour que les gens sachent que leur champion Kanazoé qu’ils supportent n’est en réalité qu’un délinquant économique. Que dites-vous des huit (08) chefs d’inculpation retenus contre lui ? Prononcez-vous on va voir !

    Répondre à ce message

    • Le 27 avril à 17:11, par BKG
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Vas-y le déclaré coupable alors. Il me semble qu’au Burkina il y a des gens qui ne font pas l’effort de réfléchir un tout petit peu.. Ils veulent chaque fois que les chose se présentent tel que leur petit cerveau l’imagine. Présentent on ne parle pas de son niveau d’instruction, on parle plutôt ses dits à la conférence de presse. A cette même conférence elle a fait savoir qu’aucune manifestation d’où qu’elle vient ne peut pas les influencer, donc ta justification ne tient pas. Il faut chercher la vérité au lieu de laisser paraitre ta haine viscérale. Il n’y a rien de plus maniaque que d’être là à vouloir voir l’autre périr. Cet opérateur économique peut avoir tord mais laissons la justifie le juger en bonne et du forme. Si peine il y a il doit l’assumer mais cela ne doit pas réjouir certain individu .

      Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 09:48, par ESPOIR
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Mon cher si études elle a fait cette dame ne saurait se comparer à un avocat et même ça mon type être intelligent et avoir des diplômes sont deux choses différentes avec notre système d’éducation actuel même un perroquet pourrait avoir tous des diplômes puisqu’il suffit de répéter ce que le professeur a donné comme cour alors qu’un avocat si tu ne creuses pas tu mourras de faim.Sans te mentir mon frère cette dame dans toute la démarche il y a vices si bien que l’on se demande si elle mérite ce poste c’est une honte aux femmes si elle doit promouvoir le genre féminin elle doit plus user de professionnalisme dans le traitement de dossiers aussi sensibles. C’est bien de promouvoir le genre féminin mais mettez des femmes dignes car de telles erreurs salissent l’image de notre justice. j’ai du respect pour des femmes digne comme celle qui est au niveaux des finances par exemple

      Répondre à ce message

    • Le 29 avril à 08:47, par Fred
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      mon type pourquoi n’avoir pas arrêter les dirigeants de l’ONATEL pour leur fraude avec la douane a coup milliards. l’affaire ne fait pas grand bruit hein. Touchez les et vous ne verrez pas les homme d’affaires saoudiens venir ici au Faso.
      Innoussa kanazoe a l’argent s’il est déclaré coupable alors condamné le a payer une forte somme d’argent cela servira a financer leur fameux PNDES. faites la justice sans passion ni haine ca arrangerait tout le monde. On est en affaire pas en politique où on doit écraser son adversaire. KANIS est un grand contribuable malgré tout et un créateurs d’emploi.
      Citez un homme d’affaire milliardaire honnête dans ce monde.

      Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:24, par LePigeonRêveur
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Platitude intégrale pour un collectif d’avocats !!!

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:26, par winiga
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Comment pendant l’enquête le gendarme puisse dénoncer un corrupteur. Pourquoi on dit enquête alors ?

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:32, par Pacco
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    J’ai eu la même reflexion que le point 3 de cet écrit. Un officier de police qui se veut d’une probité exemplaire aurait pris toutes les mesures pour retenir toutes les preuves pour confondre toutes les personnes qui tentent de le corrompre.

    Le capitaine affirmait avec fierté avoir refusé le pactole de son achat qui s’élévait à des milliards. S’il est aussi intègre qu’il l’affirme, qu’il dénonce (publiquement) ses corrupteurs.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:32, par SID PAWALEMDE
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Avocats des causes perdues !!!!! Foutez nous la paix.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:53, par zongo
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Oups !!et c’est reparti !!Les milliard refusé par lompo est réinjecté dans un groupe d’avocats qui vont envahir la presse de tous genres de communiqués.
    Pardon,garder l’argent pour vous mais ne perturber l’actualités par vos balivernes.Etes vous obligé de répondre à Mme la procureure ?attendez le jugement pour déballer ce que vous en saviez.Mme la procureure répondait à la demande des commerçants manifestant mais pour vous me paraitre trop d’ombres

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:55, par ngoonga
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Merci pour votre rôle de défense ; seulement attention pour défendre une cause juste

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 16:55, par Chevalier
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Merci beaucoup pour cet éclaircissement,car de tels pratiques devraient bien être exécuter
    dans l’art du professionnalisme judiciaire et non pas dans la votre Madame la procureur..! A en croire cette sortie de presse,n’est été basé sur aucun document ( de l’enquête) inculpant Mr Kanazoe ; d’ou une accusation infondée de votre part ;ce acte peu être utiliser comme une preuve pouvant vous traduire dans vos propres locaux (justice).SVP REVOYEZ VOS COURS Mme ! les procédures ( d’arrestation-inculpation-les preuves)
    A en savoir même si vous aviez émis même un mandat
    Toute cette mise en scène n’est il pas une justice sélective....?
    Voila un collectif lucide professionnel et non pas corrompu.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 17:03, par Patience
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Vous faites comme si vous ne connaissez pas un avocat. Son travail c’est défendre coûte que coûte quelque soit. Attendons de voir. Je crois que les juges aussi n’ont pas étudié au hasard.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 17:53, par salutouaga
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    madame le procureur a été claire dans sa conference de presse : " c est pour redorer le blason de la justice". Alors veuillez l’excuser si elle en a trop fait mais c’est le premier grand acte d’une justice qui veut affirmer son indépendance. Seulement cette affaire fera pisht.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 18:05, par Honte
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Des Mercenaires du Droit sont entrés dans la danse.
    Des individus qui se prennent pour des férus de Droit qui n’ont même pas le courage de signer de leurs noms, qui préfèrent tirer comme des Snipers. : on vous connais assez dans ce pays.
    Mme la Procureure et le Capitaine LOMPO ont au moins eu ce courage de nous parler à découvert : encore bravo à eux.
    Dans ce pays, on a vu des Avocats dépouillés des veuves et des orphelins, c’est pas sur de tels deals, qu’ils vont hésites !!!! Ils feront même de la reptation pire de tel écrit

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 18:09, par vérité
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Hééééé Avocats, quelles preuves parlez vous ? on se connait tous au burkina. LA PREUVE est qu’ils circulaient allègrement dans des v8 sur le contribuable du pauvre sans soucis.des employés de niveau bac en v8 pendant que nos médécins .nos Pr ne peuvent mem pas se payer un bon véhicul

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 18:31, par cheiickh
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    n’oublier pas le ccva SVP l’état perd Bcp d’argent

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 18:51, par sevy de
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Très ridicule comme réponse surtout venant d’un soit disant collectif d’avocat. En vous lisant je me suis rendus compte que vous n’avez fait que lire les commentaire de nous les internaute et venir souligner nos divergences pour encore mieux nous diviser. Et ceux qui m’énerve dans tout ca c’est que certains internaute gobe tout ce que ce collectif à dit comme si ces avocats qu’ils faut manger d’ailleurs sont au déçu de nos institutions. Madame la procureur c’est baser sur une source forte d’enquête de la gendarmerie pas sur du ils à dit que, j’ai dit que. Contentez vous d’allez défendre votre clients le jour du jugement et sachez que le peuple n’est pas un client de Madame la procureur elle ne fait que son travail. Que la vérité triomphe et la vérité triomphera. A bon entendeur salut !

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 19:04, par Noraogo K.
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Justement je m’attendais que le capitaine LOMPO, "homme intègre" qui ne "mange pas de ce pain là" annonce l’arrêt et l’inculpation de ceux qui ont tenté de le rendre milliardaire. Il gagnerait doublement : la preuve de ses affirmations et sa contribution à la lutte contre la corruption, surtout de cette envergure.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 19:22, par sans nom
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Pour ma part, je pense que l’affaire là est bizzard. S’il ya eu une plainte déposée contre Mr Kanazoé par X pour fraude fiscale, et X étant un ex-associé de Mr Kanazoé donc cela sous-entend que les deux associés sont tous fautifs et devraient répondre tous devant la même justice dont Mme le procureur est la seule garante. Alors où est donc passer Mr X ? Pourquoi il n’a pas été interpelé au même moment que Mr Kanazoé ? Ou bénéficie t-il de circonstances atténuantes pour avoir déposer la plainte ? Mme nous voulons la VERITE et la vraie. Des gents se sont donnés en martyrs pour ces
    valeurs donc de grâce ne les bafouer pas. Nous voulons une véritable justice et non une justice rendue sous des ordres de X ou Y ; ou tout simplement des règlements de comptes.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 20:03, par yamsoaba
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    les oiso n se regroupe que sur le bon résinier ! si c’était moi a Falangoutou on était entrain de chercher toujours un avocat. Mais comme c’est l’autre c’est tout un collectif de pamplemousses hop ! pardon ! d’avocats ! autour du pot. Avocat pris Dieu chaque jour pour ces genre d’affaires. espèce d’une meute de loups affamés.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 21:58, par Quid
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Il est écrit quelque part que les avocats feraient tout pour gagner un procès, pour cela ils iront jusqu’à DIRE LA VÉRITÉ.

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 22:30, par nebié
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Madame le procureure est sorti pour calmer un groupe de manifestant qui manifestait sans rien comprendre. S ’il vous plait relisez bien ce qu’elle a dit . a moins que Kanazoe ne vous ait déjà refiler les milliards refuser par le capitaine Lompo

    Répondre à ce message

  • Le 27 avril à 22:37, par konfe
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Franchement secouer une voiture et facturer 8 000 frs au CCVA avec au moins 500 voitures par jour. comment on peut privatiser une boite pareille au profit de Kanazoe ? L’etat continu de perdre de l’argent

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 02:18, par SOFA
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Ne vous foutez pas des Burkinabés, Même si nous sommes des néophytes,
    Mme la procureure à bien dit que :
    " L’enquête préliminaire vise à donner une suite à ces révélations, de vérifier la réalité des faits et de rassembler des éléments de preuve à charge ou à décharge concernant toute personne pouvant être concernée par cette affaire. C’est ainsi qu’au vue d’un certain nombre d’éléments à charge, Monsieur Inoussa KANAZOE et certains de ses collaborateurs ont été mis aux arrêts" et qu’un "Juge d’instruction a été saisi par réquisitoire introductif, des faits qui sont reprochés à Monsieur KANAZOE"
    ne savez vous pas ce que c’est qu’un réquisitoire introductif ? (Pièce de procédure écrite par laquelle le Ministère Public saisit un Juge d’instruction ) ; rien que le dictionnaire de la langue française nous enseigne, ce réquisitoire peut être suivi ou non par le juge d’instruction.
    donc Mme le Procureure est bien dans son droit et n’a rien dit de faux.
    alors arrêter de narguer le peuple en disant des contres vérités. il est toujours comme ça lorsque l’on essai de faire son travail de ce pays. en somme c’est le "si tu n’est pas d’accord on te fait et puis y’ a rien d’en-temps que Monsieur KANAZOE et son conseil d’avocat veut faire ".
    Ne cédez pas Mme la procureure et vous l’ensemble des juges et des OPJ qui souhaitez contribuez à plus de justice dans notre cher BURKINA.
    Que DIEU bénisse le Faso et face que dans ce pays émerge plus de fils et filles dignes et intègres.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 06:24, par Sidbéwendé Zoungrana
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Et oui ! Comme il fallait s’y attendre, cette sortie des Avocats des prévenus était prévisible. Ils restent dans leur rôle ; celui de délations et de divertissement des OPJ, des juges et des populations pour éloigner les attentions des uns et des autres sur l’essentiel qui, tout le monde en conviendrait, reste les fautes commises par leurs clients. Ce qui ne passera pas. Messieurs de la défense, voici encore une occasion pour vous de vous remplir les poches quand bien même vous savez et êtes convaincus que vos clients "les ont en plein Cul" et que pour les en sortir, il vous faudra bétonner les yeux des Magistrats qui traiteront du/des dossiers, des victimes "Etat et les Lois qui le régisse" et surtout du peuple qui se retrouve grugé en bout de chaîne. Calmez-vous pour manger, bien manger et vous taire. C’est ce qui vous reste à faire. Les choses avanceront correctement ne vous en déplaise. Intérêts pour intérêts, ceux de l’Etat demeurent et demeureront prioritaires. Le mensonge en vitesse de 1 000 km/seconde pendant 27 ans, la vérité en un seul jour, une seule seconde le rattrapera.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 06:53, par oser
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Mr les avocats,
    soyez honnêtes, rien que l’existence du rapport, de l’expert commis par le tribunal du commerce, peut et suffis à mettre le sieur Kanazoé en geôle pour les besoins de l’enquête ; et c’est à vous ses avocats de démontrer qu’il ne fuira, ni ne dissipera des preuves s’il est dehors ;
    Aussi, Mme le procureure à bien citer les éléments à charges que le ministère publique a contre le monsieur, c’est votre rôle de les faire tomber.
    Mais vous vous voulez même empêcher la justice de faire son boulot.
    IL n’y a pas de super homme au Burkina, vous perlez d’arrestation musclé, quelqu’un qui à été conduit par la gendarmerie dans son propre véhicule avec un seul élément à l’intérieur sans liens, il s’agit de quelle arrestation musclé, on à vue pire. Être un homme riche ne vous confère pas le droit de nous manipuler et spolier le peuple.
    Employer des milliers de personnes, ne vous donne pas le droit de nos pas payer l’impôt, le quel est utilisé pour le développement de notre pays (vous avez déjà votre récompense, ce n’est pas du bénévolat puisque vous faites du profit).
    Ce serais dommage pour notre nation si un homme aussi puissant soit il ne peut être mis en garde à vue, et inculpé pour des besoins d’enquête surtout si cela n’est pas arbitraire et part d’un rapport commandité par une juridiction légales.
    Du courage à la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 07:02, par ISmo
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    En fait KANAZOE Inoussa n’est pas poursuivi parce qu’il est actionnaire.
    Il est poursuivi pour les actes qu’il a posé en tant que PDG et en tant qu’Administrateur.

    Les autres actionnaires n’ont pas posé d’actes et ce sont eux qui ont demandé un audit qui a permis à la justice de se rendre compte qu’il y’avait des choses pas nettes...

    Mais je crois que KANAZOE pourra guider la justice sur les traces de ses complices, qu’il soient actionnaires ou pas.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 07:16, par rasta cp1
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    vous voulez dir koi meme intelectuel sans inteligent un ladage nous k une perdri plus k otres est areter sur une termitiere avocats rongeurs n vous foutez pas du peupl nous somme plus inteligent k vous bigab a mdm la procureur ki a confianc o peupl e rock

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 07:38, par CONFUS
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Dieu bénisse le Burkina.
    Rappelez vous de RAYISS (Hotel Rayiss-Société de transport, etc..........)
    Maître B S SANKARA s’en souvient !!!! pour avoir loué ses cars à l’opposition, le Sieur RAYISS a vu tous ses biens saisis, ses sociétés fermées pour non paiement d’impôts !!!!
    c’était sous Blaise KOUASSI (ex COMPAORE).
    La justice doit restée impartiale et juste !!! nous avons foi en elle.
    Espérons et attendons le dénouement !!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 07:53, par Youth
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Ces informations valent-t-elles la peine d’être données à l’opinion publique ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 08:18, par lagitateur
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Cher BKG,
    La haine viscérale, c’est vous qui l’avez vu les mots que vous utilisez. Moi je n’ai aucune animosité pour personne, encore moins Inoussa KANAZOE. Je ne me réjouis pas de ce qui lui arrive mais j’ai la peine de voir les riches tricher alors que les petits (dont vous et moi) payons nos impôt, la TVA, notre taxe de résidence, etc. Ces gens-là nous volent et s’enrichissent sur notre dos. J’ai des amis et connaissances qui travaillent à CIMFASO et moi-même je construis ma maison de préférence avec son ciment . Je n’ai donc aucun intérêt à le voir couler. Seulement, il doit être droit.
    Je ne vais pas dire tout ce que je sais ici, mais 8 chefs d’inculpation, je constate que c’est quand même lourd pour lui.
    Evitez d’insulter les autres, ayez la courtoisie envers les autres quand vous vous adressez à eux. Cela vous grandira. Sûrement, nous n’avons pas eu les mêmes éducateurs, mais on apprend toujours, tout le long de sa vie. Je vous souhaite une bonne journée.

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 14:29, par BKG
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Encore une fois de plus tu viens de montrer que tu ne peux même pas dissimuler ta haine. Et cela se lit à travers ta phrase que voici " Sûrement, nous n’avons pas eu les mêmes éducateurs, mais on apprend toujours, tout le long de sa vie". Nous n’avons pas eu les mêmes éducateurs mais cela ne veux dire que les tiens sont meilleurs que les miens. Vu que je me dois de respecter tes parents je me garder de ne pas me prononcer sur ce point du moments qu’ils ne sont forcement comptable de ce qui écrit ou de ce que tu es devenu. Je te souhaite également bonne journée.

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 09:02, par L’intrigante
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    "4- Si il est vrai que la justice doit être et demeurer la même pour tous, nous notons avec beaucoup de regret encore que dans le cas d’espèce les poursuites sont exercées de manière sélective. L’alibi commode de l’opportunité des poursuites ne saurait justifier la mise à l’écart de certains actionnaires dans la Société CIMFASO comme dans bien d’autres sociétés et ce, au même titre que Monsieur KANAZOE Inoussa. En cette qualité, il devrait également répondre des mêmes charges imputées".

    Au vu de ces propos, je suis fondé à croire que le collectif des avocats de KANAZOE Inoussa dénonceront ceux qu’ils ont dans leur viseur, et c’est en leur honneur parce que le pays a besoin d’assainir son milieu économique. S’il y a des bandits qui volent le pays, il faut qu’ils soient dénoncés.

    Toutefois, je pense également qu’en toute chose on commence toujours par un bout : d’aucuns par la tête et d’autres pas les racines ou les pieds. C’est selon.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 09:13, par le vieux
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    bonjour ce n est pas parce qu on est riche qu on est honnette et donc intouchable en chine on a vu des ministre qu on a meme pendu pour detournement de deniers public ; en europe on a vu des anciens presidents qui sont poursuvi par la justice en israel on a vu l ancien president en prison pour affaire sexuel savez vous ce que represente quelqu un qui detourne un milliard ; il n est pas loin d un coupeur de route ou d un criminel

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 09:32, par ragomzanga
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Des Avocats de la défense !!!!!
    Dans votre conférence de presse, dans votre communication, tout est rose pour votre client !
    On comprend donc...
    RAGOMZANGA

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 10:17, par la justice se fera
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    La justice fera tout pour que la lumière soit sur cette affaire, si M. KANAZOE est innocent il sera libéré,c’est pas parce qu’on est un homme d’affaire que l’on doit s’autoriser des choses en étant hors la loi. On crie à chaque fois "justice", si la justice commence à travailler vous dites, on n’est pas d’accord parce que c’est contre nos intérêts ; écoutez bien : on ne peut pas faire des ommelettes sans casser les oeufs. trêve des grosses paroles pour détourner le regard des gens messieurs les avocats. c’est une question de fond non de forme, il est coupable ou pas ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 10:40, par KimiTi
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Curieux de savoir qui sont ces actionnaires...? Suivez mon regard...........................................................................................................................................

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 11:57, par le laïc
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Ce ne sont ni les facebookeurs, ni les internautes et encore moins l’opinion publique qui va juger de cette affaire. Alors un conseil : préparez votre défense solidement plutôt que de chercher à conquérir à votre cause une quelconque opinion. Vous êtes des hommes de droit et vous savez mieux que ces commerçants illettré comment la justice fonctionne. Le procureur était dans son droit d’informer l’opinion mais vous ce n’est pas de l’information mais de la propagande. Si encore vous contestez les dires du procureur ou du capitaine, vous savez aussi comment vous y prendre. Le droit ce n’est pas de se pourfendre dans la presse ou sur les réseaux sociaux. Bien au contraire c’est signe de fébrilité. Celui qui est serein attend tranquillement le procès. Ce qui ne semble pas être votre cas.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 12:20, par HAMA
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    POUR UN NOUVEAU BURKINA, NOUS SOMMES PRÊTS A TOUT. FAITES VOTRE JOB, Mme LE PROCUREUR, LE PEUPLE BURKINABÉ EST AVEC VOUS. QUE TOUS CES BOURGEOIS CORRUPTEURS ET CORROMPUS QUI SE SONT ENRICHIR SUR NOTRE DOS AU TEMPS DE LA "COMPAOROSE" PAIENT DE LEURS ACTES. VOUS AVEZ VOULU L’INDÉPENDANCE DE LA JUSTICE, MAINTENANT ON VEUT DES ACTIONS FORTES COMME CELA CAR NOUS SAVONS QU’IL Y A DES GENS DANS CE PAYS QUI VONT FUIR. NUL N’EST AU DESSUS DE LA LOI. MADAME LE PROCUREUR, A QUAND LE TOUR DES DETOURNEURS DE FOND PUBLIQUES, DES MAIRES VÉREUX COMMERÇANTS DE PARCELLES ET DES ASSASSINS DU TEMPS DE LA "COMPAOROSE". LA JUSTICE, RIEN QUE LA JUSTICE.

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 12:47, par la paix
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Mes très chers avocats, j’ai eu honte après la lecture de votre déclaration. Une déclaration sans queue ni tète. Depuis quand des avocats disent au procureur ou à la police judiciaire le mode approprié d’interpeller un suspect. Si vous êtes inopérants laisser très tôt ce dossier sensible sinon vous risquez de salir votre robe (pardon toge) qui est déjà trop assez noire. Il n’y a dans votre déclarations rien de légitime et de légal. Ou bien vous manquer d’arguments pour défendre votre vache à lait et vous quémander l’assentiment du peuple.

    ALLONS SEULEMENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

    Répondre à ce message

    • Le 28 avril à 17:01, par Nawak
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Il y a des règles et des procédures à suivre, les arrestations ne se font pas n’importe comment !! Il faut vous informer un minimum, nous ne sommes pas en face d’une interpellation de personnes jugées coupables (qui pourrait "excuser" une intervention même "barbare") mais elles sont présumées coupables. S’il y a des vices de procédures, elles peuvent être relevées (cela évite les arrestations arbitraires ou les bavures) !! Enfin, il ne nous appartient pas non plus de dire aux avocats comment faire leur travail !!

      Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 13:41, par Sidpawalemdé Sebgo
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Visiblement de nombreux lecteurs se laissent embobiner par les arguments tordus des avocats et autres "soutiens" des hommes d’affaire véreux. Il n’a jamais été dit que Inoussa Kanazoé était poursuivi en tant qu’actionnaire. Ce sont les actes qu’il a posé en tant que directeur général, et en tant que responsable d’autres structures qui lui sont reprochés. Il n’y donc aucune raison de "poursuivre les autres actionnaires". Et un individu, serait-il actionnaire, ne peut pas "ordonner" à la justice d’emprisonner un autre actionnaire si celui-ci n’a rien fait.

    1°) Des gens malhonnêtes et qui font des faux en écritures depuis des années ne doivent pas être "simplement convoqués" pour une soit disant "courtoisie". Ils se sauraient dans le collimateur de la justice et auraient alors tout le temps de faire disparaitre les éléments compromettants. C’est donc un argument au mieux naïf de la part des défenseurs, au pire insultant pour l’intelligence des enquêteurs. On a ainsi pu les surprendre et c’est tant mieux.

    2°) En important du ciment sans payer la douane et les taxes, et en le reconditionnant dans des emballages Cimfaso, l’état est volé, et les clients sont volés sur le prix et sur la qualité. La reconditionnement du ciment est à rapprocher des canettes périmées de Obouf, c’est grave et dangereux. D’autres commerçants ont déjà été épinglés pour cela, pourquoi devrait-on l’accepter des Kanazoé et compagnie ?

    3°) En créant des structures extérieures qui fournissent la société à des prix arrangés et d’autres qui lui rachètent sa production pour la revendre, ces gens volent les associés, ainsi que l’état qui a consenti des exonérations d’impôts pour favoriser l’emploi et l’économie nationale, sans oublier les clients qui paient leur ciment plus cher.

    4°) Juger et emprisonner des gens malhonnêtes qui pillent le pays et la population ne saurait être contre l’économie nationale, tout au contraire. Et c’est un mensonge de vouloir faire croire que l’absence du PDG va entrainer la fermeture de la société et des pertes d’emploi. Il n’est pas le seul actionnaire, et l’état saura prendre ses responsabilités s’il doit saisir des biens. Et si cela va éloigner du Burkina des "investisseurs" qui voudraient faire les mêmes magouilles, tant mieux.

    Cette affaire est donc loin de se résumer à un conflit d’intérêt entre deux associés que seraient M. Kanazoé et Kouanda ou à une "justice sélective" teintée de politique. Ce sont des milliards volés à l’état, aux autres actionnaires et aux clients. Et avec la fraude sur le contenu des sacs de ciments, il y a un risque que des bâtiments soient mal en point au tombent carrément. Quand à celui qui dit que "tous les moyens sont bons pour faire de l’argent" et que la justice doit laisser aller, je crois qu’il a trop regardé de films de série B et risque lui même de visiter bientôt la MACO...

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 15:14, par antopasc
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    QUE DITES VOUS DU PILLAGE DES MAGASINS DE RIZ QUE MONSIEUR INOUSSA A SUBI EN 2011 DE LA PART DE NOS MILITAIRES ? QU’EST-CE QUE LA JUSTICE A FAIT ? LES MILITAIRES N’ETAIENT-ILS PAS COUPALBLES ?
    QUE DITES VOUS DU PILLAGE DE RIZ EN 2014 OU MONSIEUR INOUSSA A PERDU PLUS DE 6 MILLARDS. OU SONT LES VOLEURS ? QU’A FAIT LA JUSTICE ?

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 16:24, par Une citoyenne
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Merci beaucoup aux internautes Zongale, SANA, la COUR, SOFA (39), OSER (41) d’avoir contribué grandement à éclairer ma lanterne car j’avoue mon ignorance dans le domaine judiciaire et je commençais à penser que Mme la Procureure est allée trop vite en besogne et a beaucoup parlé. Quant à vous le collectif des Avocats, on vous a entendu, mais de grâce gardez tous vos arguments et preuves de vice de forme et procédure… pour le jour J. Dieu bénisse le Burkina

    Répondre à ce message

  • Le 28 avril à 17:04, par lechris
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    les avocats sont dans leur rôle, ce sont des commerçants, ils veulent leur honoraires, sinon ils n’ont rien dit de spéciale. et puis le procureur c’est le chef de la police judiciaire, même au téléphone l’évolution d’une enquête lui est donné par les agents de police judiciaire sur une affaire aussi sérieuse.

    Répondre à ce message

  • Le 29 avril à 10:20, par TAO
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Mr L’avocat. Si vous trouver qu’il y a d’autres actionnaires dans la Société CIMFASO qui sont impliquer dans cette affaire, même si ce sont des proches du régime, en temps avocat, vous deviez les dénoncer. Maintenant si la justice ne fait rien pour les interpeller, les Burkinabé sauront comment le réclamer. Ce n’est pas parce qu’on a des sociétés avec des milliers d’employeurs qu’on doit être au dessus de la justice. C’est vraiment le moment pour le Burkina de faire changer les choses.

    Répondre à ce message

  • Le 30 avril à 15:14, par sougrinoma
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Kanazoé Inoussa est un grand employeur. Les entreprises qu il dirige sont des portes drapeau de notre pays au regard de leurs rayonnement dans la sous région.
    Nos pays qu oi qu on disent n’ont pas finis leurs apprentissage à tous les niveaux ; et si il y a des accompagnements à faire avec discernement, c’est bien à l’endroit de nos industries naissantes. Sans occulter le droit et la recherche de la bonne gouvernance.
    Nous ne sommes pas encore au même niveau que les pays développés et cela est vérifiable également à tous les niveaux
    recherchons la solution à nos difficultés en puisant dans nos valeurs culturelles ; et à ce titre je crois que ce dossier devrait connaitre une autre démarche qui préserverait le crédit et la stature acquis

    Répondre à ce message

    • Le 24 mai à 11:31, par Algerien,Africain
      En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

      Merci ,sougrinoma pour vôtre raisonnement .mais les multinationales étrangères ne laiserons jamais l’Afrique ,a part apprentissage manque infrastructure et volonté politique que l’africain est propriétaire dans son pays avant les autre .JAMAIS aura échange économique. entre un faible et un fort. seront un marché de consumation. et chaque africain manifeste le contraire ou avec une politique contraire a ce new colonialisme esclavagisme. sera au prison de la part de ces propres frères serveurs au blanc ,Europe
      toute la maladie de l’algerie au west Afrique ou toute l’Afrique ?
      ne sera jamais égalité entre Afrique faible et occident fort ? voudrons resterons. un marché de consumation ,une poubelle et ramaserons nôtre Argent

      Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 11:13, par Algerien,Africain
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    logique ,Le monde fabrication ciment,très compliqué ,le blanc ne laise jamais un africain a le ceour pour travailler pour son pays et son continent ? je me rappel deja Mr Inoussa etaitcen conflits judiciaire avec heidelberg cement /Hc trading ?
    jamais ces virus ,maladies Comme Lafargeholcim ou Heidelberg laisserons un africain participe au développement de son pays
    La maladie et plus grave. ,le New colonialisme

    Répondre à ce message

  • Le 24 mai à 13:06, par Algerien,Africain
    En réponse à : Affaire CIMFASO : Les avocats d’Inoussa Kanazoé contredisent le procureur du Faso

    Pauvre Innousa ,jamais pensera que tromperie du consommateur un délai pénal en Afrique ?
    A mon Point de vu la reponse n’est pas chez Mme le procureure ? ?mais premièrement qui a descarter innousa de le morceaux gâteaux, (Coment) ,Quelle compagnie cementerie occidental n’est-elle pas contente Que un africain prendre un petit moreceaux que deja beaucoup temp ces occidentaux penseront toute l’industrie cement pour eux ??
    - Deuxièment Qui le traideur-traiteur pour une commission -intérêt a vendu. Mr Innousa et descarter ?le pauvre Innousa doit savoir que ces virus multinationaux déjà une maladie grave
    de l’Algérie jusqu’au côte d’Ivoire. naturalement passe pour Burkina faso ? Pauvre Africain l’occident blanc ne te laise jamais. plus le Loby Ciment ,plus fort que les gouvernements l’industrie ciment produire des Billions de $

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés