Renforcement de la résilience et des droits des enfants au Sahel : Le Japon donne une subvention à L’UNICEF Burkina

Ceci est un communiqué de l’UNICEF Burkina. • mercredi 26 avril 2017 à 05h45min

La somme de 636 000 dollars américains est octroyée à l’UNICEF Burkina par le Gouvernement japonais pour aider à la réalisation des droits des enfants et des femmes dans la région du Sahel.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Renforcement de la résilience et des droits des enfants au Sahel : Le Japon donne une subvention à L’UNICEF Burkina

« Ce fonds contribuera à n’en pas douter à sauver la vie de beaucoup d’enfants et d’assurer un développement optimal d’un plus grand nombre encore. L’UNICEF pourra ainsi travailler pour renforcer la résilience des communautés et contribuer à la construction de la paix dans une zone du Sahel encore fragile sur le plan sécuritaire. Au nom des enfants, l’UNICEF adresse ses vifs remerciements au Gouvernement du Japon qui reste un des tout premiers donateurs de notre organisation, surtout pour la région Sahel » a affirmé Dr Anne VINCENT, Représentante de l’UNICEF.

La région du Sahel burkinabè demeure un espace fragile, vulnérable aux changements climatiques et en proie à une insécurité qui diminue la résilience des populations. Les secteurs concernés par cet appui du Japon sont : La santé et la nutrition, l’éducation, l’eau et l’assainissement, la protection de même que la communication.

Grâce à ces ressources, plus de 254 000 enfants de moins de 5 ans bénéficieront de déparasitage, de dépistage de la malnutrition et de supplémentation en vitamine A, indispensable pour une croissance rapide et pour combattre les infections. Plus de 10 000 femmes enceintes ou mères d’enfants de moins de 2 ans seront sensibilisées aux pratiques d’optimales d’Alimentation du Nourrisson et du Jeune Enfant (ANJE), afin de réduire significativement la mortalité infanto-juvénile et de prévenir la malnutrition aiguë et chronique. Cette approche permet aussi de renforcer le lien social et l’autonomie des femmes.

Selon le rapport de l’UNICEF Harnessing the Power of Data for Girls : Taking stock and looking ahead to 2030 (« Exploiter la puissance des données au service des filles : bilan et perspectives pour 2030 »), par rapport aux garçons de leur âge, les filles âgées de 5 à 14 ans consacrent 40 % de temps en plus, ou 160 millions d’heures supplémentaires par jour, à des tâches ménagères non rémunérées ainsi qu’à la collecte de l’eau et du bois. Le Burkina Faso, le Yémen et la Somalie sont les pays où la répartition des tâches ménagères est la plus inégale entre garçons et filles de 10 à 14 ans. Pour pallier à ces inégalités dans le Sahel, au moins 1250 enfants des écoles primaires auront de l’eau potable grâce à l’installation de 5 forages dans 5 écoles. L’amélioration de l’approvisionnement en eau contribue à réduire les corvées ménagères, à une meilleure gestion hygiénique des menstrues et participe donc à la promotion de la scolarisation des filles.

Cette subvention du Japon aidera à améliorer la qualité et l’accès à l’éducation. 10 000 enfants soit 5000 filles et 5000 garçons, les enseignants de 70 écoles et 2 100 membres des Associations de Parents d’Elèves (APE) et Associations des Mères Educatrices (AME) qui participent à la vie des écoles bénéficieront de formations sur la construction de la paix et le renforcement de la résilience.

Au Burkina Faso, des milliers d’enfants travaillent dans les mines d’or artisanales afin de subvenir à leurs besoins et à ceux de leur famille. Grâce au soutien du Japon, l’UNICEF aidera au moins 1 000 enfants vulnérables à quitter cette « pire forme de travail » pour des formations professionnelles. Les filles et les garçons de 300 villages pourront ainsi bénéficier d’une réelle réinsertion socioprofessionnelle.
L’UNICEF développera ce projet dans le Soum, le Seno, le Yagha et l’Oudalan, qui sont les provinces retenues et cela en partenariat avec les Ministères burkinabè concernés, les agences du système des Nations Unies, de même que les ONG.

Pour de plus informations prière contacter :
Pour UNICEF
Modeste Yaméogo Chargé de Communication myameogo@unicef.org
Tel : (226) 50 36 10 31

À propos de l’UNICEF

L’UNICEF promeut les droits et le bien-être de chaque enfant, dans tout ce que nous faisons. Nous travaillons dans 190 pays et territoires du monde entier avec nos partenaires pour faire de cet engagement une réalité, avec un effort particulier pour atteindre les enfants les plus vulnérables et marginalisés, dans l’intérêt de tous les enfants, où qu’ils soient.
Pour en savoir plus sur l’UNICEF et son travail : www.unicef.org
Suivez-nous sur Twitter et Facebook

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés