Meeting du 29 avril 2017 : La Convergence pour la Démocratie Sociale invite l’ensemble du peuple burkinabè à prendre part massivement

Déclaration de la Convergence pour la Démocratie Sociale • mardi 25 avril 2017 à 22h54min

La vie politique au Burkina Faso a connu un dynamisme particulier ces dernières années. L’opposition à la gouvernance de la 4ème République, qui avait fini par présenter les tares de tout régime à longévité suspecte au pouvoir, s’est structurée avec le temps, donnant lieu à un front social opérant qui réalisa l’insurrection victorieuse d’octobre 2014.

Meeting du 29 avril 2017 : La Convergence pour la Démocratie Sociale invite l’ensemble du peuple burkinabè à prendre part massivement

Cette insurrection inédite, à bien d’égards, suscita de l’admiration à côté et loin de nous. Elle était le signe de la grande maturité du peuple burkinabè et de ses dirigeants. Elle se voulait surtout le signal et le départ d’une nouvelle ère : celle d’une pratique politique plus vertueuse au profit de la majorité. La conduite plus ou moins heureuse de la Transition et les résultats non contestés de la présidentielle de fin novembre 2015, ouvraient la voie à un nouveau départ pour le Burkina Faso.

Dans les démocraties bien ancrées, il n’est pas contestable que les succès de ceux qui gouvernent trouvent aussi une explication dans leur capacité à être à l’écoute de leur opposition. En effet, la compétition politique ne saurait être assimilée à une guerre sans discernement. Ce serait une erreur, aux conséquences incalculables, que de bannir certaines compétences politiques ou techniques avérées, sous prétexte de divergence dans les programmes de gouvernement.

Disons-le, notre opposition, sous la houlette du Chef de file, a fait montre d’une hauteur de vue appréciable, depuis les premiers moments de l’exacerbation de la lutte contre le pouvoir déchu, et depuis que le pouvoir actuel est aux commandes. Son « mémorandum sur les 100 premiers jours du régime du Président Roch Marc Christian Kaboré », de même que celui « sur un an du régime du Président Roch Marc Christian Kaboré », sont non seulement la preuve de sa veille sur les performances du pouvoir actuel, de sa participation à l’animation politique, mais encore ils sont des boussoles.

Le meeting proposé au peuple burkinabè pour le 29 avril 2017 à partir de 15 heures à la maison du peuple de Ouagadougou, est, comme indiqué au cours de la conférence de presse tenue le 20 avril dernier, une activité normale de l’opposition politique. Ce meeting sera l’occasion d’attirer fraternellement l’attention de nos gouvernants actuels sur les attentes non comblées des populations. Il sera également l’occasion pour l’opposition politique de communiquer sur son programme politique de lutte.

Au regard de ce qui précède, la Convergence pour la Démocratie Sociale invite ses militants, sympathisants et l’ensemble du peuple burkinabè, à prendre massivement part au meeting du 29 avril prochain, dans la discipline qui a toujours caractérisé les manifestations du Chef de file de l’opposition politique.

Fait à Ouagadougou le 24 avril 2017.
Pour le bureau politique,
Ernest COMPAORE
Secrétaire exécutif national.

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés