Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

LEFASO.NET | Par HFB • vendredi 21 avril 2017 à 00h03min

La nouvelle est tombée mercredi 19 avril 2017, en début de soirée. Inoussa Kanazoé, le P-DG de la Holding Kanis International est entre les mains des pandores. Pour certains, cette arrestation est liée au piratage informatique de la banque CBAO qui a conduit à l’emprisonnement de plusieurs individus, tandis que pour d’autres il s’agit du trailer du film annoncé par notre confrère Courrier Confidentiel qui, dans sa parution du 25 janvier, a décrypté le rapport d’expertise comptable sur la gestion de CIMFASO.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

Quelques jours après la supposée affaire de piratage informatique de la banque CBAO à Dakar, plusieurs personnes ont été arrêtées au Burkina Faso et déférées à la MACO, parmi lesquelles Sayouba Zidwemba, le directeur général de Will Télécom, et 12 autres. Même si le nom de Inoussa Kanazoé n’a pas été cité dans cette affaire qui n’a pas fini de révéler ses dessous, il y a bien une autre affaire qui pourrait lui coûter la quinine. Notre confrère Courrier Confidentiel en a fait cas dans ses parutions des 25 janvier, 25 février et 25 mars 2017. Dans le point qu’il a fait du rapport d’expertise comptable sur la gestion de CIMFASO, il ressort que de fortes odeurs de surfacturations de plusieurs milliards de francs CFA se dégagent de la gestion de la société de cimenterie dont Inoussa Kanazoé est actionnaire à 60%. « Les anomalies relevées et les opérations réalisées en violation de la convention signée entre CIMFASO et MIXTA Négoce se chiffrent à 5 989 940 921, 48 F CFA », indique le rapport réalisé en 2016.

Basée en Suisse, la société MIXTA Négoce est détenue à 90% par Inoussa Kanazoé et n’est en réalité qu’une société intermédiaire qui a permis à CIMFASO d’acquérir les matières premières pour la fabrication du ciment. A en croire le bimensuel,CIMFASO serait une sorte de « vache laitière » de cette société et de bien d’autres telles que « Kanis Logistique, chargée de fournir du minerai à partir des ports de Lomé et d’Abidjan vers les usines de CIMFASO ; CGC chargée de faciliter la construction de l’usine abritant CIMFASO ; GMS chargée de l’ensachage et de l’expédition du ciment CIMFASO ; SOCOCIM chargée de la vente du ciment ».

Après parution du numéro du 25 janvier, le bimensuel avait annoncé, dans l’édition du 10 février, l’acte 2 de l’affaire dans le numéro du 25 février. Il est intitulé « Scandale à CIMFASO, Acte 2 : Les 7 milliards vont-ils échapper à l’Etat ». Avant sa sortie, un collaborateur des patrons de la cimenterie a tenté d’étouffer l’affaire en rendant une visite de courtoisie au journaliste Hervé d’Africk. Face à son refus de « surseoir » à l’Acte 2, de « diluer » son contenu et de se rendre à un rendez-vous pour discuter avec les patrons de CIMFASO, des individus auraient tenté d’infiltrer la rédaction pour accéder au contenu du journal, la veille de sa publication. Mais, la bombe a été lâchée.

Ainsi à en croire le canard, CIMFASO doit plus de sept milliards à l’Etat au titre des droits simples du fait de la violation de la convention d’investissement qui exonérait la société, en phase d’investissement, de la TVA, des droits de douanes mais aussi des prélèvements à l’importation des biens et services et de la fiscalité intérieure sur les acquisitions de biens, services et travaux destinés à la réalisation de CIMFASO. Sept milliards, ce n’est pas une mince affaire mais le montant pourrait s’alourdir. Selon le décryptage fait par Courrier Confidentiel et des experts, il pourrait dépasser la barre des 10 milliards de francs CFA. Seulement si l’on ajoute les pénalités et les amendes éventuelles.

Est-ce suite à cette affaire que la gendarmerie a arrêté Inoussa Kanazoé ? Pour un Etat qui compte mobiliser des milliards à l’interne pour le financement de son plan national de développement économique et social (PNDES), aura-t-il le cran de réclamer ses sept milliards ? En attendant, nous apprenions qu’une organisation de la société civile tient ce 21 avril, une conférence de presse sur l’arrestation d’opérateurs économiques nationaux. Est-ce pour fustiger le gouvernement ou pour l’applaudir. Wait and see !

HFB
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 20 avril à 23:40, par verité no1
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Bravo à la gendarmerie ! Plus rien ne sera comme avant !
    Les voyous doivent savoir que les choses ont changé !
    On s’en fout même s’il nourrit tout le Burkina, il doit répondre de ses actes, point barre !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 23:44, par Cheikh
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Vraiment un journaliste qui a du cran ! Bravo à la qualité de son engagement !

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 03:35, par Tapsoba R(de H)
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Selon plusieurs sources,son arrestation serait liée à la fraude fiscale et douanière ayant conduit à la mise sous scellés de ses bureaux sur l avenue Kwamé N kruma .Mais il semblerait que sa mise en garde à vue n a duré que 24 heures et serait donc mis en liberté.C est quand même dingue que des grands bonnets de l économie nationale échappent aussi facilement au fisc.Wait aind see.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 07:40, par verité226
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Je le dis et je le répète, les vrais filous de ce pays sont les soit disant opérateur économique
    En effet beaucoup d’entre eux sont epolés par des dignitaires.
    Seul le salarié est pié par l’État, on leur tape des impôts partout.
    Et ceux qui doivent payé des vrais sous sont laisser libre par ce qu’ils ont soutenu candidature de quelqu’un.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 08:07, par tomo
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    je pense que les pandores qui l’on interpellé ( Inoussa Kanazoé) et gardez à vue sont allez trop vite pour qu’elle raison ? On aurait pu juste lui retirer son passeport et l’interdire de quitter le territoire , la manière de traiter les grands opérateurs joue inévitablement sur la nécessité d’investir dans notre pays. Franchement pour 24h de garde à vue on avait pas besoin de faire cette mauvaise publicité pour l’homme dans le sens de saper son morale, mais en réalité qui gagne ce sont des gens tapis dans l’ombre ; dieu est fort wait and see .

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 10:33, par TANGA
      En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

      Cher Tomo, Le bruit autour de la garde à vue d’un individus est à la hauteur de la renommé de l’individus ou de la raison pour laquelle il a été interpellé. Regarde un peu, si Blaise se présente au Faso et qu’il venait à être interpellé, je t’assure que le bruit dépasserait ce que tu entends sur KANAZOE I. Mais si toi tu venais à être interpellé, personne ne saura.

      Répondre à ce message

    • Le 25 avril à 09:24, par Sagesse
      En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

      Totalement d’accord avec vous, Tomo. Tout ca pour finalement en arriver là ?
      Quoique nul ne soit au dessus de la loi, et chacun devant rendre compte de ces actes, si l’on n’a pas de raisons suffisantes, pourquoi procéder à de telles arrestations arbitrales ?
      Pourquoi n’agissons-nous pas de la même manière envers les étrangers dont les entreprises prospèrent ici au pays et qui sont eux-mêmes dans cette pratique ? Au contraire, nous faisons table rase de leurs actes et nous courbons face aux pots de vin alléchants qu’ils glissent. Combien ont été inquiétés d’arrestations de la part de la gendarmerie ?
      Faisons d’abord front commun contre ces gens qui nous pillent et lavons ensuite le linge sale en famille.
      Quelque soit le doute qui plane sur l’origine de la fortune de M. KANAZOE ou les reproches qui lui sont faites, je crois qu’il aurait fallu procéder à une arrestation des plus "intelligentes".
      Cette façon de faire il est claire vise à nuire à l’image de l’homme sans tenir comptes des répercussions que cela pourrait avoir sur l’économie de notre pays.
      Ironie du sort, coïncidence ? Au même moment, son concurrent CIMAF, lui annonçait l’ouverture de sa 2e usine à Bobo. A qui profite le crime ?
      KANIS est un frère du pays, un grand opérateur économique. Il est temps que l’on apprenne à protéger nos investissements.

      Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 08:27, par boka
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Ces montages financiers sont très fréquents dans la haute finances internationale.rien de nouveaux.si ce n’est que ça ya pas grand chose de nouveaux.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 08:34, par Bedel
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Comme le disait 50 cents : Get rich or die trying ! En business le profit est roi, peu importe les moyens pour l’avoir. Tous les grands patrons des multinationales sont d’une façon ou d’une autre des réquins qui se nourrissent des petits poissons qui nagent à coté d’eux. Et ils font des alliances avec les dirigeants politiques pour surmonter les tempêtes quand ça arrive. Une telle besogne ne peut pas se faire sans avoir des complices au haut sommet, et c’est là le problème. Il y a des grosses têtes tapis dans l’ombre qui n’ont pas intérêt à ce que cette affaire aille loin et feront tout pour l’etouffer. C’est comme Gbagbo disait à ses généraux : Si je tombe, vous tombez avec moi ; et c’est partout pareil.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 08:57, par Patrice Couldiaty
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Leçons burkinabè pour s’enrichir sur le dos d’une société E qu’on créée :
    1/Créer une entreprise F fournisseur exclusive des biens et services à E : F vendra tout à E à des prix exorbitants et sans contestations possibles
    2/ Créer une entreprise C société tampon, client exclusif de E pour toute la production : C vendra aux vrais clients avec une marge confortable et sans aucune charge car les vrais clients viennent se servir dans l’entreprise E sans connaître C

    A la longue la société E fera faillite, mais le promoteur aura fait fortune grâce à son entreprise F et sa société C

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 10:05, par TPR
      En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

      Système des paradis fiscaux, c’est tout.
      L’état a intérêt de bien former les cadres des régies de finances de tout ordre et les laisser main libre de travailler : sans pression, sans intimidation, et sans affectation en bourse pour avoir touché le dossier x de y.

      Répondre à ce message

      • Le 21 avril à 11:40, par Le réaliste
        En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

        Cher ami, notre ENAREF est une très bonne institution de formation de nos cadres différents des finances tout azimut. Toutefois, à cause de que tout le monde sait, nombreux de ces cadres sont aussi des voleurs, malhonnetes, corropus et devenus des pilleurs des finaces publiques. Beaucoup detiennent des cabinets de conseils où ils dirigent les gros contribuables pour leur conseiller les difféfrents techniques de vols par la création de sociétés fictives et ensuite les déclarer en faillite et continuer à échapper aux impots. Ces agents malveillants construisent ainsi des buldings mais ce qu’ils oublient, "bien mal acquis ne profitent jamais". La fin est toujour douloureux. On les voit conduire des 4X4 et memes des V8 pour aller animer des grèves de complaisance parce que tout le monde grèvent. Dommage

        Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 09:17, par Jonassan
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Ce n’est pas le gouvernement qui l’a arrêté, c’est la justice même si c’est sur la plainte de l’Etat. Pourquoi les gens-là même comme le CDP, la NAFA et les Gilberts et maintenant les opérateurs économiques sont contre la Justice ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 09:35, par salut
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    les opérateurs économiques fuiront le pays, nous deviendrons tous des fonctionnaires et nous vivrons de justice et d eau fraiche.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 10:17, par kan meme !!!!
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    On ne traite pas un grand patron de cette façon. Kanazoé Inoussa n’est pas n’importe qui.
    Si jamais...............IL delocalise ses activités ailleurs et bonjour les milliers de chômeurs et la chute de l’économie nationale. Juste un exemple, le Broyeur de CIMFASO est tombé en panne 2 jours et il y a eu pénurie de Ciment pendant quelques jours.

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 11:34, par Roger SOMBIE
      En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

      Si KANAZOE doit vraiment 7 miliards à l’Etat et qu’il ne les paye pas, à quoi ça sert de continuer à faire ses affaires au Burkina. Le Burkina gagne quoi ? Qu’il aille ailleurs. Dites-vous que dans n’importe quel pays du monde où il ira, s’il ne veut pas payer ses impôts, il sera poursuivi. Vous croyez quoi. Les pays européens sont riches parce que les sociétés payent leurs impôts. S’il y a manquement dans leurs déclarations, les patrons sont poursuivis. Si la société ne fait rien pour régler ce qu’elle doit à l’Etat, elle est purement et simplement fermée. Cela s’appelle la liquidation judiciaire. L’Etat a ses règles, il faut tout simplement les respecter.

      Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 10:45, par Le bon citoyen
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Mais il n’a pas inventé le système.
    C’est le système que BRAKINA utilise avec son SODIBO.
    La BRAKINA fabrique et vend avec la SODIBO avec une marge et la SODIBO en fait autant avec les caves. Donc pour chaque bouteille vendue, la maison mère qui est CASTEL a deux marges.
    Donc si c’est pour ça seulement, il faut libérer ce monsieur.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 11:25, par Dié
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Qui peut me donner des info sur le CV de ce riche opérateur économique burkinabé ?

    Répondre à ce message

    • Le 21 avril à 13:13, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

      - Dié, son CV est simple et n’est pas du tout différent de ceux des autres riches opérateurs économiques de ce Burkina Faso. Le voici mon cher :

      Il a quitté jeune son village pour rallier Ouagadougou. Il a commencé à vendre de la cola, puis les billets de loterie. Ensuite un concle l’a appelé pour l’aider à vendre sa boutique au grand marché. Ensuite il est allé en Côte-d’Ivoire pour travailler. Puis il est revenu à Ouagadougou et ouvrir sa propre boutique.....et hop ! Les affaires ont propspéré !!

      Et personne te dira qu’il a volé les clients en augmentant les prix de ses marchandises. Personne ne te dira aussi qu’il a fait l’usurier en prêtant de l’argent aux gens contre 150% de remboursement, ce qui est interdit par la loi. Personne ne te dira également qu’il a volé le fisc ou a fraudé en douane. Enfin personne ne va te dire qu’il a été pistonné par un homme politique.

      Dié, voila son CV comme tous ceux des autres riches opérateurs économiques comme lui dans ce Burkina Faso.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 11:51, par slt
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    ce type c’est mon idole. laisser le tranquille. un requin peut être mais qui ne l’est pas en business ? C’est à l’état de trouver des barrières pour mieux contrôler son économie. l’opérateur économique lui cherchera toujours à faire fortune et c’est pareille en Chine, USA, honolulu,...même à la Mecque ou au Vatican.
    Vive Inoussa Kanazoe ! si tu lis ceci saches que j’ai jamais pris tes 5 fcfa mais je t’apprécie comme beaucoup de burkinabè. continu de faire tous ces efforts pour le pays. tu as fait en quelques année ce que certains n’ont pas fait en 30 ans pour ce pays.
    On voit des burkinabè qui ont des citernes qui sont conduites par des togolais mais personne ne parle ici.
    Vive Inoussa Kanazoe !
    Vive Inoussa Kanazoe !
    webmaster pardon laisse passer.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 12:08, par &éé
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Continuer ! gens de MPP ! continuer à mettre l’économie du pays à genoux !
    Arreter tous le monde pour règler vos comptes personnels avec vos amis d’hier ! le CDR simon Compaoré est là pour ca !
    Vous les politiciens ? quelles richesses vous crée directement pour ce pays ? vous embauchés combien de personnes chez vous ? quelles taxes vous payer sur vos biens acquis au cout de la corruption ?
    On est ou là ? basta !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 12:23, par Mamon Yélé
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Dans un village vivait un riche paysan toujours à jour de ses impôts, notamment le fameux "yonr yaodo", impôt de capitation de 750 FCFA par individu âgé de plus de quinze ans. Pour l’histoire cet impôt a été supprimé par le CNR.
    Dans les villages,la collecte de cet impôt était l’occasion d’humiliation des pauvres qui ne sont pas à même de payer car les gardes de cercle, la fameuse garde républicaine, accompagnaient l’agent spécial ou le percepteur pour les arrêter et jeter à l’arrière d’une bâchée, faire le tour du village avant de les garder à vue en leur imposant des travaux forcés de nettoyage de la cours ou de la résidence du commandant de cercle. Cet impôt était la hantise des paysans et bien des morts et des mariages forcés ont été noués pour éviter l’humiliation suprême de monter derrière le "sans-payé".
    Voilà qu’une année, notre riche paysan toujours à jour fut embarqué dans le "sans payé" et subi les humiliations comme beaucoup de pauvres. Que c’est-il passé, car notre homme n’était pas du tout en faillite ? Partout dans le village on le vit dans le "sans payé" et il fut contraint aux travaux humiliant de la préfecture où plein d’usagers le virent parmi les indigents.
    Le soir de son arrestation ses enfants vinrent régler l’impôt et il fut libéré. A la question de savoir pourquoi il s’était laissé humilier il répondait, qu’autrement, les indigents, qui ne voient pas quand lui il s’acquitte de ses impôts, penseront que lui à un traitement de faveur ou pire ne paie pas car, en sa qualité de riche, il est ami des autorités. Ce qui est vrai amis était*ce nécessaire de passer par là ?
    Plus tard mon professeur de fiscalité m’as souhaité (mais hélas cela est resté vain) de payer l’impôt sur les grandes fortunes qui atteignent 50% des revenus de certains riches. Il m’avait ainsi souhaiter le bonheur et la grande fortune car Tartempion ne paie pas cet impôt.
    Dans le cas Kanis, j’exècre ses montages et je pense qu’il est complice de cette opération de publicité à son avantage. Il paierait à lui seul plus de 7 milliards d’impôt. Il fait parti qu’on le veuille ou non des meilleurs (en volume collecté) contribuables.
    Je suis contre sa tentative de fraude ni ses montages ont pour objet d’échapper au fisc, mais je souhaite que beaucoup d’opérateurs aient toujours ces audaces car nos inspecteurs des impôts sont bien formés et sauront les rattraper. In fine il y a une bonne publicité pour Kanis, pour la Gendarmerie et les agents des impôts (qui a filer mèche au journaliste ?
    Nous autres aigris nous sommes heureux car c’est l’occasion pour nous de nous chatouiller pour dire que Kanis vaut mieux que nous parce qu’il vole. Alors que nous,nous ne volons pas, pas par intégrité mais surtout par incompétence. En tout cas moi je ne sais pas voler......

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 13:04, par LePatriote
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Entièrement d’accord avec Tomo et l’intervenant 14. Le développement du Burkina ne se fera pas dans cette ambiance de chasse aux sorcières. Quand tu as un peu d’argent au Burkina cela attise des jalousies et pour beaucoup tu es un voleur. Le monsieur est un homme d’affaire et il fait tout ce qui est en son pouvoir pour que ses affaires marchent quitte a s’allier aux autorités et ça se passe ainsi dans tous les pays. C’est bien beau de vouloir que des investisseurs étrangers vient s’implanter au Burkina mais c’est encore plus important d’aider nos quelques entreprises à se développer et légiférer pour éviter des dérapages. Le développement économique du Burkina doit se faire pour l’essentiel avec des Burkinabé. Combien de sociétés étrangères au Burkina truquent leurs comptes pour échapper à la fiscalité burkinabé (faites un tour du coté des mines et vous ne serrez pas déçus) ? C’est hallucinant comme on peut être dur, méchant avec nos propres frères et laisser les étrangers impunis !! Je préfère être volé par mon frère burkinabé plutôt que par des sociétés étrangères qui rapatrient leurs résultats à l’étranger ; mon frère burkinabé dépense au moins une partie de son argent localement et cela fait tourner d’une manière ou d’une autre l’économie du pays.
    Personne n’est au dessus de la loi mais la justice burkinabé est devenue une justice de règlement de comptes, ce n’est plus le droit qui est prononcé. Les juges sont devenus des super puissants et ils font ce qu’ils veulent, indépendance de le justice ne signifie pas humiliation, justice à charge, arrestations arbitraires, justice à la tête du "client", etc. Je pense qu’une reforme en profondeur de notre justice est indispensable...

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 13:46, par SAMA Jean Sama
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Charles : si un opérateur économique viol gravement les lois d,un pays et ne s,engage pas a les reparer il dois etre simplement poursuivi. On disait que si Blaise descent du pouvoir ça allait beaucoup chauffer au Burkina mais les burkinabes l,on fait partir.Pour un lendemain meilleur il faut s,engagé dans la vérité meme si c’est difficile dans l,imedia.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 13:52, par grace
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Du courage Kanazoe toi au moins tu as créer ton entreprise à visage découvert il y a des gens ici qui mangent avec les 2 mains Num matricule 0000000, Num IFU 11111111 et la vie continue pas d’interpellation c’est le même Faso

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 14:47, par Neb-nooré
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Intervenant 14 précise ton idée suivant : "On voit des burkinabè qui ont des citernes qui sont conduites par des togolais mais personne ne parle ici." car j’ai déjà entendu cette réflexion quelque part mais je n’ai rien compris.
    Kanazoé doit payer ses impôts s’il est avéré que c’est vrai. Comme quelqu’un la si bien dit " tu as joué et tu as perdu, ainsi va la vie". Que l’intervenant 14 sache que c’est ce détournement qu’il utilise pour les différents petits dons le reste reste dans sa poche et c’est l’état qui perd. Apres vous alliez demander à l’état des routes des écoles, des dispensaires, etc. Permettez donc à l’état de récupérer ses sous pour vous satisfaire.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 15:07, par LA JUSTICE
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    CES MÊMES OPERATEURS ECONOMIQUES SONT ILS NEES COMME TOUT LE MONDE ? OU BIEN ILS SONT NEES ACCOMPAGNES DE CANTINES DE GUIRO ?
    COMMENT DES PAUVRES GENS SONT ILS DEVENUS SUBITEMENT MILLIARDAIRES ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 15:35, par ondd
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Ce ne qu’une présomption d’abord,

    Affaire à suivre.

    La stratégie décrite par les uns et les autres n’est qu’une pratique des grandes firmes ou multinationales, donc je pense qu’il faut trouve le juste milieu pour ne pas entraîner la liquidation de ces sociétés qui sera plus une grande perte pour le BF. C est à dire amener l’entreprise à payer ses impôts sans compromettre sa survie.

    Évitons surtout les règlement de comptes qui peuvent être dommageable pour le pays.

    A force de vouloir chasser les soit-disant voleurs qui pillent et investissent dans le pays, on finira par se retrouver entre les mains des voleurs étrangers qui pillent et repartent investir dans leur pays d’origine comme les francais et les libanais.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 16:46, par jose
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    le journaliste est à féliciter pour ses investigations,son dévouement. les pandores font leur boulot et M.Kanazoé doit répondre,s’il est innocent tant mieux,au cas contraire il devra rendre compte devant la justice.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 17:03, par Fatao
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Beaucoup ont bâti leur fortunes sur du faut. Des gens qui sont dans tous les domaines. Mais si Rock veut aller loin comme on le dit, ils doit traquer tout l’argent voler pendant toutes ces années. Ce n’est pas une question de chasse à la sorcière.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 19:23, par Kladjou
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Je suis souvent surpris par certains internautes en particulier par la légèreté de leur analyses. Parce qu’on est opérateur économique qui créé des emplois, alors on n’a plus que des droits. Dans ce cas, nous qui nous acquittons des impôts, même si ce n’est pas des milliards, voudrons bien aussi les éviter pour augmenter nos marges, et cela va nous permettre de grandir et plus tard d’employer plus de personnes comme vous le dites. Je demanderai à l’Etat de m’exempter des droits de douanes sur mes marchandises, de ne pas payer de la TVA et des autres impôts pendant 2 ans et j’emploierai moi aussi des milliers de personnes, je donne ma parole. Mais pendant qu’on frappe aux portes des uns, les menaçants de pénalités tout temps , les autres passent entre les mailles des filets au motif qu’ils sont Hommes d’affaires. Alors si les grosses légumes ne sont pas inquiétés nous les mini fretins doivent aussi être épargnés pour une question de justice entre les fils du même pays. Comment peut-on collectivement prospérer dans ce pays si on y contribue pas chacun en fonction de son gain. Pensez-vous que ces Messieurs peuvent contourner le fisc là où vous dites qu’ ils vont délocaliser ? Ils n’ont qu’à aller là-bas ? C’est un devoir pour l’Etat d’appliquer ses propres lois. Nul n’est au-dessus de la loi. Ce n’est pas une question de jalousie (je m’en fout de jalousie moi) mais c’est un principe auquel je me contrains (respecter les lois qu’on a souscrit s’appelle Liberté disait Montesquieu )et ses principes doivent s’appliquer à tous qu’on emploie des millions de personnes ou on n’emplois que soi-même. Et que dire des fonctionnaires à qui on arrache l’impôt sans même leur avis ? Eux ne voudraient pas améliorer leur revenus. On vit dans quel pays-là ?

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 22:34, par Noraogo K.
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Le réaliste, que tu es intéressant. dis- nous tout ce que tu sais. on te croit, on te suit et on va agir à l’égard de ces agents véreux.

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 08:57, par Sidbéwendé Zoungrana
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    "Bravo je serais tenté de dire aux différents Services de Recettes du pays et à la Gendarmerie". Cependant, il y aura lieu de dire que pour toutes choses, si l’on sait qu’on ne va pas aller jusqu’au bout, qu’on ne les engage pas. C’est dire que cette action estimée par ceux qui soutiennent le/les "Prévenus" (quelques soient les raisons qui sous-tendent ces arrestations ignorées jusque-là) devrait aller jusqu’à son terme et pourquoi pas, être multipliée parce qu’ils sont nombreux ceux-là qui ont fait et font jusque-là les mêmes bavures. C’est vrai, ils font tous parties d’un certain Groupe bien connu par les Autorités les plus élevées du pays tant dans leurs activités (licites et illicites). D’ailleurs on se rappelle de leur empressement d’approcher l’Autorité la plus élevée du pays après l’installation du P.F. pour, a-t-on entendu dire, rassurer celui-ci de leur soutien. D’où leur arrogance affichée à plusieurs occasions sans gêne car, rassurés d’une protection éventuelle. Que les actions se poursuivent pour que des "Résultats" voient le jour à la satisfaction du pays. LA PATRIE OU LA MORT - NOUS VAINCRONS !

    Répondre à ce message

  • Le 22 avril à 10:26, par "LE VIEUX"
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    KANAZOE INOUSSA EST ENTRAIN DE PAYER SON REFUS D’ADHERER ET DE FINANCER LE MPP. LES VIEILLES METHODES DE L’ANCIEN CDP SONT TOUJOURS DE MISE AVEC LES RSS.

    Répondre à ce message

  • Le 24 avril à 09:54, par freddy le loup
    En réponse à : Garde à vue de Inoussa Kanazoé : La faute aux milliards que CIMFASO doit à l’Etat ?

    Bravo aux gendarmes qui l’ont arrêté. Que la justice fasse son travail, qu’elle sévisse dans toute sa rigueur. après tant d’années de pillage, de blanchiment, il est temps de rendre des comptes, et il en sera ainsi pour tous les opérateurs économiques véreux longtemps épargnés à cause de prétendus exonération pour telle ou telle raison. Nous attendrons de pied ferme ceux qui voudraient soutenir ou même cautionner les actes de ces brigands au col blanc.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés