Recrutement d’assistants et de chercheurs au profit des institutions publiques d’enseignement supérieur et de recherche au Burkina Faso

Communiqué • jeudi 25 mai 2017 à 20h30min

Le Ministre de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation communique :

Recrutement d’assistants et de chercheurs au profit des institutions publiques d’enseignement supérieur et de recherche au Burkina Faso

Il est ouvert, au titre de l’année 2017, cent (100) postes d’assistants au profit des institutions publiques d’enseignement supérieur et quarante sept (47) postes de chercheurs au profit du Centre National de la Recherche Scientifique et Technologique (CNRST).

Les postes d’assistant se répartissent comme suit :

-  Université Ouaga I Pr Joseph KI ZERBO : 31 postes
-  Université Ouaga II : 12 postes
-  Université de Koudougou : 12 postes
-  Université polytechnique de Bobo-Dioulasso : 10 postes
-  Centre universitaire polytechnique de Dédougou : 10 postes
-  Centre universitaire polytechnique de Ouahigouya : 10 postes
-  Centre universitaire polytechnique de Fada N’Gourma : 10 postes
-  Institut des Sciences : 05 postes

Les postes de chercheurs sont répartis entre attachés de recherche et ingénieurs de recherche au profit des différents instituts du CNRST.
Les conditions de candidature ainsi que les délais de dépôt des dossiers peuvent être consultés auprès de chaque structure bénéficiaire.

Pr le Ministre et par délégation,
le Secrétaire Général

Pr Tanga Pierre ZOUNGRANA
Officier de l’Ordre National

Messages

  • C’est quoi cette affaire ? Pourquoi n’y a-t-il aucune précision pour les postes des différents instituts du CNRST ? Anguille sous roche ?

    • Balle à terre.
      Le SG du ministère a fait un communiqué de portée générale (c’est de la com) et c’est bien, cela permet aux intéressés de s’apprêter. Le ministère accorde 100 postes. Aux différents bénéficiaires d’affinés leurs besoins précis et de présenter les spécialités qui leur manque et de préciser les conditions de candidature.
      Chaque institution vous reviendra avec un communiqué avec tous les détails (Profil, conditions générales de candidature, délais de dépôt, diplômes requis...) à une date ultérieure [ref internaute precedent]. Merci d’aller de faire une large diffusion pour mettre d’avoir les meilleurs enseignants.

    • C’est encore plus grave que le ministère ne connait pas ses besoins. Sur quelle base il a arreté ce nombre ? On laisse la lattitude à ceux qui veulent placer leur protégé de definir les critères de selection.

  • C’est quel genre communiqué cela ? Quel est le profil ? Et comment postuler ?

  • Et le Centre universitaire polytechnique de Gaoua qui est censé s’ouvrir à la rentrée 2017-2018 ?

  • Merci de publier sur le web les autres informations comme vous l’avez déjà fait pour le communiqué. Avec l’avènement des TIC, ces outils (comme le web) doivent être exploités au maximum pour la diffusion de l’info. Si quelqu’un qui se trouve à Ouaga doit se rendre à Bobo ou à Dedougou ou Koudougou ou quelqu’un qui est à Bobo doit aussi se rendre à Ouaga, pour avoir les détails sur les postes qui l’intéressent, ce serait un retour en arrière (dans les années 90) en matière d’accès à l’information. Si ces détails sont publiés sur le net, quelqu’un qui est intéressé par ces postes mais ne se trouvant pas actuellement au pays, peut être à l’autre bout du monde et avoir accès à l’info. Notre pays a tout un ministère dédié au développement de l’économie numérique et pour une certaine cohérence d’actions, l’utilisation des TIC (surtout dans la diffusion de l’info publique) devrait figurer désormais dans nos habitudes. Scanner les détails des postes (sous documents pdf par exemple) et les publier à la suite du communiqué, n’est vraiment pas la mer à boire. Avec les concours de la fonction publique, le ministère chargé de ces concours a l’habitude d’utiliser, en plus d’autres canaux, le net pour publier les annonces tout comme les résultats des concours. Le ministère en charge de l’enseignement supérieur peut s’inspirer de l’exemple du ministère en charge de la fonction publique.

    • Vraiment. C’est plutôt un ministere de l’obscurantisme pas de l’innovation. Y’a anguille sous roche, du mouta mouta à plein nez.

    • Merci Fasobiiga.
      Voici au moins une reaction qui merite d’etre publiee. Certains compatriotes usent cet espace pour des plaisanteries quand l’objet de leur intervention requiert du serieux.

  • Effectivement Caleb on s’attendait à au moins 3 postes pour Gaoua !! Oubli ou omission ??

  • Je felicite ceux qui sont en charge de l’organisation de ce test de recrutement, pour avoir porte l’information au plus grand nombre. Cela parait banal mais c’est tres important.

  • Que Dieu nous aide avec des recrutements ou ne connait pas le profil, ni la composition du dossier, ni la date de dépôt et de clôture.
    Je pense que le concours a été lancé par le Ministère de la Fonction Publique et non celui du MESRSI comme le dit le communiqué. Il faut clarifier les choses dès maintenant.

  • Allez voir où ?
    Vous ne pouvez pas publier par internet comme vous le faite pour ce communiqué ?
    Comment on peut parcourir tout ouaga pour voir des communiqué et dans les provinces.
    C’est pas intellectuels simplement.

    C’est pas sérieux !!!!!!!!!!!!

  • La clareté serai mieux car ayant été lancé par le MESRSI je me dit qu’il savent quel profil correspond a chaque poste. Alors pourquoi ne pas faire accompagné cela dans le comuniqué ? Vous dites confère aux différents site pour la composition des dossiers et date... Le recrutement diffère t-il d’une localité a une autre ? Si cela est le cas, alors j’en donne raison a certains de mes prédecesseurs qui disent " anguille sous roche", " du desordre" etc. Revoir le communiqué ou faire attention a mettre toutes les informations necessaire la prochaine fois. Merci !

  • On veut distribuer des postes mais on ne sait pas ce dont on a besoin ! Aidez-moi à savoir qui peut déviner les profils que vous cherchez ? On ne cessera jamais d’être surpris par les innovateurs de ce pays.

    • Je comprendta colere. Comme beaucoup de gens sont au courant la competition sera tres rude pour toi n’est ce pas ?
      Huuuuuuum, enfin le temps du merite ! Pourvu que ca dure.

    • Tu ne comprends rien du tout, toujours ces chichis du nègre esclave ! En plus faut-il envier vos chercheurs du CNRST ? On attend toujours des inputs de ces chercheurs pour améliorer les conditions de vie et voire même révolutioner le train de vie des populations burkinabé, dans les domaines qui paraissent même être des plus simples. Qui peut le plus peut le moins ! Avec de petits diplômes distribués de faux instituts francais, je doute fort des compétences et mérites ! Null n’est prophète dans son propre pays, mais à connaître les réalités de ce monde, moi cela ne me gêne point !

  • Cela un travail sans resultat.toute information doit ètr detaillé.cè pa sérieux ça !

  • Bonjour ! L’esprit de cet article est d’informer le public de l’ouverture des postes d’assistants et de chercheurs dans les Institutions d’Enseignement Supérieur et de Recherche (IESR) au Burkina Faso.
    Chaque IESR à son tour, fera un communiqué avec tous les détails (Profil, conditions générales de canditature, délais de dépôt, diplômes requis...) à une date ultérieure. Merci

    • Merci d’aider ainsi nombre de nos compatriotes à comprendre des choses pourtant simples. L’agressivité devient un réflexe au Faso et c’est vraiment dommage.

  • Merci, Monsieur SILGA, pour ces précisions. C’est rassurant. Mais n’oubliez pas de nous relancer par le même canal lorsque ces institutions lanceront lesdits concours. Nous comptons sur vous pour postuler

  • PLUSIEURS DE CES POSTES SONT DÉJÀ OCCUPÉS ; ILS VONT TOUT SIMPLEMENT PRENDRE QUELQUES PAPIERS ET C’EST TOUT.

    • Les réactions du citoyen lamda burkinabe inquiètent. Vous inventez tout sans base. Rien que des plaintes alors que le communiqué vous demande de vous approcher des structures pour plus d’informations. Le communiqué est clair même s’il vous paraît incomplet. Pour ceux qui pensent que les postes sont déjà occupés, gardez-vous de postuler. ça donnera plus de chance aux conquérants.
      Je pense que ça vous intéresse surement pas. celui qui a le profil, ne réagira pas ainsi.
      A bon entendeur, salut !!

  • Je crois que les gens sont agressifs à tort et à travers ces derniers temps au Burkina. Les potentiels candidats sont sensés comprendre le fonctionnement des universités ; ce n’est pas au ministère de donner les profil des candidats mais IESR ; il ne faut pas voir le mal partout. Rien d’incorrect dans cette démarche. Merci

  • Je crois que les gens sont agressifs à tort et à travers ces derniers temps au Burkina. Les potentiels candidats sont sensés comprendre le fonctionnement des universités ; ce n’est pas au ministère de donner les profil des candidats mais IESR ; il ne faut pas voir le mal partout. Rien d’incorrect dans cette démarche. Merci

  • Ils ont donné des postes aux différentes universités et instituts publics. Chaque responsable d’Université ou d’Institut doit convoquer son conseil scientifique pour évaluer le besoin dans chaque filière, département et les quotas. Après cela, ils pourront statuer sur la composition des dossiers, les critères de sélection. A l’issue desquels, un communiqué sera fait et signé du premier responsable de la structure.

  • Rien que de la poudre de perlimpinpin. Allez y voire dans la fac de santé. des fils d’enseignants recrutés comme assistant au détriment de beaucoup d’autres qui ont bravé et réussi le test de recrutement d’hospitalo-universitaire. C’est dommage. Pourquoi former des gens pour l’enseignement et revenir exiger qu’il passe un test avec d’autres qui n’ont pas le même profil. c’est au BF seulement que l’on voit ça.

  • Le ministre à fait son travail juste informer le public de l’ouverture des postes d’assistants et de chercheurs dans les Institutions d’Enseignement Supérieur et de Recherche (IESR) au Burkina Faso.
    Les Président des différentes université, le DG de l’IDS et délégué Gle du CNRST ferons chacun leur tour un communiqué avec tous les détails (Profil, conditions générales de canditature, délais de dépôt, diplômes requis...) à une date ultérieure. Merci

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés