Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Commune de Boussé : En route pour « l’émergence » avec le maire Nicolas Sawadogo

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • mercredi 19 avril 2017 à 15h30min
Commune de Boussé : En route pour « l’émergence » avec le maire Nicolas Sawadogo

Boussé, chef de lieu de la province du Kourwéogo (région du Plateau Central) était en ébullition ce samedi 15 avril 2017. C’est ce jour que le Conseil municipal, avec à sa tête le Pasteur Nicolas Sawadogo, s’est présenté à sa population.

C’est en présence des autorités de la province, des maires de communes sœurs, d’invités de marque et bien sûr de la population mobilisée pour l’occasion que la cérémonie de présentation officielle du Conseil municipal de la commune de Boussé, s’est déroulée en cette veille de Pâques. Une mobilisation sans pareil qui, selon l’Evangéliste/pasteur Nicolas Z. Sawadogo, maire de la commune de Boussé, témoigne de la volonté des filles, fils et amis de polir cette ville.

Un devenir que le maire élu sous la bannière du parti d’opposition l’Autre Burkina/PSR, veut émergent. « Je puis vous assurer que la machine du développement de Boussé est en marche et il nous revient tous, hommes, femmes et jeunes, frères et sœurs, partenaires et amis de la cité de la chèvre, de lui donner l’allure qu’il faut en faisant en sorte qu’elle ne tombe pas en panne », a indiqué le bourgmestre Sawadogo. Naturellement, l’on ne peut bâtir que dans la solidarité et l’amour. C’est pourquoi en bon pasteur qui n’a de souhait que de conduire ses fidèles à bon port, il a invoqué l’esprit saint afin qu’il éloigne tout esprit de division, tout esprit de destruction loin de sa ville et du pays des hommes intègres.

Rassembler pour mieux diriger

Le Maire Nicolas Sawadogo, compte rendre Boussé émergent

La campagne électorale étant finie depuis le mois de mai 2016, date des élections municipales, il a saisi l’occasion pour tendre la main à ses adversaires politiques d’hier, car l’heure n’est plus aux slogans partisans mais, au travail. « Dieu a voulu que nous soyons unis non seulement dans une seule et même entité géographique, mais également par les liens historiques et sacrés exprimés à travers notre identité et notre légendaire vaillance », a-t-il lancé. Et de renchérir que : « ni la taille, ni le poids de chacun de nous pris individuellement ne nous permettront de relever ces défis ». En avant donc pour un Boussé plus urbain et émergent.

Odile Diabré/Ouedraogo, marraine

Des paroles qui ne peuvent que réconforter la marraine Odile Diabré/Ouedraogo qui n’a pas tari de conseils à l’endroit de ses filleuls. L’épouse du Chef de file de l’opposition politique (CFOP), Zéphirin Diabré a invité le maire à gérer la commune dans un « esprit neuf, de dialogue, de cohésion et de rassemblement ». Surtout au-delà des clivages politiques car le conseil municipal incarne les aspirations de la population, donc le service doit être effectif et non partisan. La marraine a aussi fait remarquer que c’est une première fois que la commune est dirigée par l’opposition et en plus un homme Dieu. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Marcus Kouaman
Lefaso.net

Messages

  • Petit Frère , COURAGE ! Mobiliser tous les fils et filles est vraiment sage !
    Et n’oublie pas une chose : le développement de votre localité ou l’émergence ne peut se fonder sur des actions d’éclat, mais sur la reproductibilité et la durabilité de ce que vous entreprenez ! Qu’est à dire ? Dans deux ans, quand naturellement vos moulins et vos forages vont commencer à tomber en panne, on fait comment ? On repart voir les partenaires extérieurs encore !!?? Pensez-y ! Cordialement !

  • Dans l’avenir, je pense que la laicite devrait interdire le militantisme politique aux pretres, pasteurs, imam, etc. Donc pas de poste electif (conseiller municipal, maire, depute, president du Faso).
    Pour ce qui est deja fait (il n’est peut etre pas le seul) je lui souhaite de reussir sa mission.

  • Bon courage monsieur le Maire ; que Dieu vous guide et que cette mandature soit différente : engagée contre la corruption, pour la justice, la paix et le développement.

  • Je suis d’accord avec vous. Vous imaginez quelqu’un qui connait la bible, qui sait que quand la main droite donne, la main gauche ne doit pas être au courant et tu te permets d’exposer publiquement des œuvres samaritaines. Tu es déjà récompensé sur terre.
    Ce n’est pas mauvais à mon avis qu’un pasteur soit politicien, mais il est un peu difficile de concilier les activités politiques et religieuses.
    Le politicien a besoin pour être élu, de médiatiser tout ce qu’il fait de bien. Mais je pense que le serviteur de DIEU devrait comprendre que ce n’est pas ce que la bible nous enseigne.
    Du reste, j’apprécie les dons pour soulager certaines personnes qui sont dans le besoin.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
Crise à la CENI : Harouna Dicko analyse les « scènes du film »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés