Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

LEFASO.NET | Par HFB • mercredi 19 avril 2017 à 01h17min

QNet, un réseau d’escrocs aux pratiques peu recommandables !? Longtemps, la question a taraudé les esprits des Burkinabè. Mais depuis quelques jours, il y a comme une éclaircie dans cette affaire qui a fait couler beaucoup d’encre et de salive. Dans une circulaire datée du 16 mars 2017 adressée aux gouverneurs des régions, le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation, Siméon Sawadogo, a demandé aux exécutifs de faire entreprendre des actions d’information et de sensibilisation afin d’attirer l’attention des populations sur « les dangers qu’elles encourent en se laissant aller à des solutions de facilités ».

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

Connue pour être une société de vente directe dans le monde, QNet n’a pourtant pas bonne presse au Burkina Faso où elle s’est officiellement implantée en 2011. Depuis quelques années, ils sont nombreux ceux qui rêvaient de remplir leur compte en banque mais qui, au finish, se seraient fait arnaquer par certains membres de cette société. Leurs témoignages sur les forums et dans les médias ont alimenté les débats amenant souvent les responsables de QNet à publier des démentis.

L’on se rappelle encore ce témoignage de O. Louise, une citoyenne qui avait attiré l’attention de l’opinion publique et du directeur général de la police nationale sur les activités que menait la société QNet. Dans sa lettre ouverte publiée le 18 janvier 2012 par lefaso.net, elle affirmait que le système pyramidal promu par la société n’était qu’une « escroquerie pure et simple ». De quoi sortir les responsables de QNet de leurs gongs pour balayer du revers de la main ces « fausses allégations ». Car selon eux, QNet n’est pas une « structure pyramidale » basée sur le recrutement de nouveaux adhérents mais plutôt une société de vente directe qui vit exclusivement de la vente de produits composés de matériels de téléphonies, de montres et bijoux, de produits de forfait de vacances et de voyages, etc. Et pour ce qui est des articles anti-QNet sur internet, les responsables pensent qu’ils auraient pu être publiés par des compétiteurs ou des individus qui n’ont pas eu du succès dans la vente directe.

Ça, c’était il y a cinq ans. Aujourd’hui, les lignes semblent bouger avec la circulaire envoyée par le ministre de l’Administration territoriale et de la décentralisation aux 13 gouverneurs pour les mettre en garde des « effets négatifs » liés aux pratiques peu recommandables dont sont auteurs certains indépendants de l’association QNet. « En effet, explique Siméon Sawadogo, à travers des fiches, ces derniers parviennent à proposer à de jeunes Burkinabè souvent issus du milieu rural, d’adhérer à cette association et à convaincre d’autres personnes d’y adhérer également contre de grosses retombées financières. Ces réseaux d’escrocs parviennent ainsi à faire de nombreuses victimes car des personnes de bonne foi mais avides de gain facile s’adonnent à la vente de leurs biens précieux (bœufs, céréales, etc) pour y adhérer et se font ainsi gruger ».

Cette sortie de l’autorité n’est-elle pas tardive ? Pourquoi avoir attendu « si » longtemps pour sortir d’un mutisme presque coupable ? Si QNet a réussi à étendre son réseau et peut se targuer d’avoir plus de 10 000 représentants indépendants au Burkina Faso, à qui la faute ? La négligence des autorités ou le goût effréné des Burkinabè pour le gain facile ? L’un dans l’autre, les victimes ne sont pas à plaindre. Leur désillusion servira de leçon aux amateurs des raccourcis prêts à tout pour sortir de leur situation de « misère ».

Qu’à cela ne tienne, les actions d’information et de sensibilisation demandées par le ministre Siméon Sawadogo doivent débuter le vite possible au niveau provincial et communal. Et en plus de dénoncer, l’autorité doit quitter son état de passivité, mener des investigations pour situer les responsabilités. Car une chose est de mettre en garde les populations, une autre est de sévir quand il le faut.


Lire aussi :

- Société QNet : Lettre ouverte à l’opinion publique et au Directeur général de la police sur des risques d’arnaque

- Société QNet : Droit de réponse à la lettre ouverte à l’opinion publique et au Directeur général de la police

- QNet arnaque pyramidale


HFB
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 18 avril à 19:05, par M.S.
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort de son silence, est-ce suffisant ?

    Il n’est jamais tard pour mieux faire. Il le fallait. Cette forme d’arnaque ne date pas d’aujourd’hui. Les arnaqueurs changent seulement les formes changent, juste pour dérouter les personnes qui ont eu connaissances des vilaines pratiques anciennes, afin de les ajouter à leur liste de nouveaux clients crédules. Je me rappelle encore dans les années 93/94/95, j’étais enseignant en province et j’ai été approché par des camarades, amis parmi lesquels des des personnes "hautement respectables". Il y en avait même qui se faisaient passer pour des hommes de Dieu. Pour s’inscrire, il fallait débourser 17.000 F multiplié par 3, soit 51000 F. La suite, ton travail devient de "courir les villes, campagnes et villages pour chercher des clients (en fait pour arnaquer innocemment et inconsciemment les autres, puisque la personne qui court ne sait pas qu’elle est victime d’une arnaque intelligemment orchestrée - et gare à vous si vous essayez de lui en faire prendre conscience, vous devenez son ennemi et elle vous fuit comme la peste. Elle se convainc que vous ne voulez pas son bien. Comment peut-on sauver quelqu’un qui a avalé la pilule de sa propre destruction ? ). L’astuce de ces arnaqueurs c’est quoi ? Les 2 ou 3 premiers à s’inscrire gagnent généralement, puisqu’ils amassent ce que les autres paient. Mais très vite, le marché des crédules est épuisé et il ne reste que les sceptiques comme il en existe aussi. Le processus/ la chaîne si vous voulez, se bloque et des gens commencent à disparaître des radars. J’ai encore été approché tout récemment. J’ai donné mon accord mais à condition que la personne qui est venue me voir, qui était en bonne position, me cède sa place puisque selon elle personne n’en sort perdant. Je ne l’ai plus revue. Et il y a généralement des noms de grands pays lointains qui sont cités comme étant l’origine de la trouvaille ingénieuse. POURTANT C’EST SIMPLE DE NE PAS SE FAIRE AVOIR. Question 1 : Est-ce que la pauvreté a été éradiquée dans ces pays censés avoir donné naissance à cette trouvaille ingénieuse ? Question 2 : Comment peut-on croire qu’il y a des voies de facilité pour devenir milliardaire, sans que d’une manière ou d’une autre, tôt ou tard l’on n’en paie les conséquences ... négatives bien sûr ? Encore merci ,d’avoir tirer la sonnette d’alarme. Œuvrons ensemble pour intensifier la campagne d’information / sensibilisation.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 08:16, par J
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Il était temps ! Dire que certains "hommes de Dieu" ont adhéré à cette arnaque...

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 08:27, par M.S.
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Webmaster, permet moi de revenir. Nous avons vraiment besoins de faire un profond travail d’information et de conscientisation. Je partage un échange avec internaute sur Facebook.

    "" Syntyche, le problème est plus profond que ça. C’est pour cela que je me suis demandé dans mon commentaire précédent s’il fallait en rire ou en pleurer. Quand tu dis que "c’est vraiment triste de savoir que nos parents qui n’ont rien compris dans ça, se dépouillent pour y prendre part", je comprends. Mais en réalité, le plus triste, le plus exaspérant, le plus affligeant, c’est que nous, prétendus intellectuels et ou diplômés des villes (tous statuts confondus), ayons pus laisser ces pratiques s’installer dans nos grandes villes, s’y enraciner, avant de déployer leurs tentacules dans nos campagnes et villages. Si vous et moi, et ceux et celles qui sont plus que vous et moi, n’avons rien compris plus tôt, que voulez-vous que nos parents cultivateurs, éleveurs ... comprennent ? La déduction est simple, et je l’aurais aussi fait étant à leur place : "Si la pratique a pu arrivé dans nos petites villes et nos villages après avoir foncé racines à Ouagadougou et à Bobo et dans d’autres grandes ou moyennes villes, (où il y a la crème de l’intelligentsia qui nous gouverne et qui est censé veiller sur nous), c’est que c’est vrai et bon". Il y a un peu plus de trois mois, j’ai été saisi par des jeunes frères du village qui m’ont dit avoir trouvé du travail à Bobo, mais il fallait débourser 450.000 F pour pouvoir s’inscrire. Les parents au village ayant pu rassembler une part importante, ces jeunes frères voulaient que je leur vienne en aide, pour le manque à compléter. Je leur ai dit de me donner des informations précises (nom de la société ou de l’entreprise, la nature du travail, des documents pour mieux apprécier ; j’attends toujours. J’ai appelé les parents au village pour leur dire d’attendre que nous recherchions les informations pour pouvoir aviser. Voyez-vous, c’est dans les grands hôtels de nos plus grandes villes que certains promoteurs des ces pratiques organisent des rencontres et des séances de démonstration. Et pour mieux appâter leurs cibles, on fait venir des gens d’autres pays avec des véhicules et d’autre biens d’un luxe inégalé, faisant croire que ce sont là les fruits de la trouvaille ingénieuse. Que Dieu nous aide, mais aidons Dieu à nous aider

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 08:36, par tarawéléni
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Et si on pouvait mettre ça en communiqué dans les journaux sur papier et passer des communiqués sur les radio RTB et locaux ! Ils sont surtout partout et dans les villages c’est grave car on sait ki est ki et ki a eu de l’argent ! le CVD est autres personnes resources et les fonctionnaires sont souvent capturés(inconciama) pour mieux faire l’escrokerie. ki va sauver les autres alors ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 08:37, par B.M
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Je suis très fier pour cette démarche entreprise par l’État pour sauver la population burkinabè. j’ai été convié une fois dans leur bureau mais à les entendre développer on comprend aisément que ce n’est qu’une bande d’escroquerie organisée. celle qui m’a invitée étant une très proche j’ai tenté de la raisonner en vain.
    je crois bien qu’avec cette série d’informations à travers le territoire les gens seront situées

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 08:59, par Le citoyen Boss
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    J’attendais cela depuis longtemps mais je signale que ce n’est pas le seul cas au Burkina. Il y a aussi d’ autres formes de réseaux de vente de produits telles que les serviettes , micro nutriments disques et biodisques où se trouvent parfois des fonctionnaires qui ne travaillent même plus :absentéisme chronique à la recherche de partenaires.En avant le Burkina Faso

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 21:35, par T.M
      En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

      Effectivement, des fonctionnaires ont contracté des prêts pour s’inscrire. En retour, ils désertent les bureaux à la recherche de partenaires. J’en connaît beaucoup.
      Il faudra que des mesures soient prises dans ce sens. Soit on est affairiste, soit fonctionnaire.

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 09:05, par BEDEL
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Il y a 4 ans de cela, un gars de QNet m’a rendu visite dans mon cyber et il voulait que je rentre dans son réseau. Il m’avait dit qu’il était un fonctionnaire mais avait démissionné pour bien gérer son réseau et QNet lui rapportait plus d’un million par mois. Je sors pour raccompagner le gars je vois qu’il se déplace avec une vieille crypton rouge chinetok. Je lui demande pourquoi il gagne des millions et il n’a pas de véhicule ? Il me dit qu’il réinvestit tout son argent en inscrivant les membres de sa famille pour agrandir son réseau et gagner plus d’argent. Mensonge ! C’était un pauvre type qui avait vendu son kiosque à café pour rentrer dans QNet et qui cherchait désespérement des pigeons à plumer. Je l’ai su grace à une cliente du cyber qui le connaissait et qui est arrivée quand le gars partait. En tout cas il n’a pas eu mon argent. A l’époque c’était 325.000 Frs pour adhérer ! QNet = Arnaque

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 09:12, par Brice
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Bonjours vraiment il faut aussi la sensibilisation de population pour cette pratique ignoble car les escrocs savent bien que tout le monde ne sait pas lire. J’en ai été vécu le cas où il me demandait une grosse somme que je ne pouvais même supporter donc j’ai désisté et mon slogan ’’GARDE A NOUS TOUS ’’ que Dieu nous garde de tout mal

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 10:17, par Yves
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Quand on ne sait rien on se taire, l’Afrique est toujours en retard dans cette histoire, cette pratique se fait en Europe, partout dans le monde entier , c’est pourquoi l’Afrique n’évolue pas. Renseignez vous bien,

    Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 11:38, par sauver bobo diooulasso
      En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

      venez à bobo 2010 pour vite sauver nos jeunes . commerçants, étudiants de tous les horizons du Burkina surtout vers le nord .... ont tout abandonné pour adhérer à une entreprise chinoise ou je ne sais quoi de ce genre. à dizaine dans des maison, de 07 h tous se dirigent vers leur siège à bobo 2010 et le soir à partir de 17 h c’ est le retour. il ne jamais trop tard.....

      Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 12:00, par Biola
      En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

      Toi tu y es rentré et tu as combien de millions dans ton compte maintenant Yves ? Je crois que l’ignorant c’est bien toi parce que tout ceux qui interviennent ont des exemples. Ou bien tu es une victime qui refuse d’accepter son état de fait ?

      Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 13:14, par Fred
      En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

      M. Yves c’est une vente pyramidale quand il n’yaura plus de nouveaux recrus le systeme va s’écrouler. De toute facon QNET est en fin de vie au burkina. Maintenant c’est dans les villages qu’ils essaient de recruter de nouveaux adhérents mais quand ces derniers vont se rendre compte de la supercherie , quand les nouveaux recrus ne pourront pas eux meme avoir de nouveaux recrus ils vont chauffer ceux qui les aient font adherer. L’argent de nos parents aux villages ne restent pas a l’étranger comme ca déh comme les ouagalais.
      Bref l’argent passif ca n’existe vraiement pas en réalité

      Répondre à ce message

    • Le 19 avril à 23:51, par Daouda dianda
      En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

      Qu’est ce que vous avez réalisé dans ce business ?
      Si tes yeux sont fermé, alors ouvre les

      Répondre à ce message

    • Le 20 avril à 12:11, par lala
      En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

      Yves, on doit pas copier tout ce qui vient de l’Europe, nous n’avons
      pas les mêmes problèmes. Tout ce que je sais, Qnet= arnaque.

      Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 10:41, par LUONA
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Malheureusement sur Facebook on trouve des gens qui s’en prennent à ceux qui traitent Qnet d’arnaque. Ils ne croient pas aux sensibilisations demandées par le gouvernement. En tout cas il faut de la fermeté pour sortir les gens des griffes de cette association mafieuse !!!!

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 10:46, par Gringo
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Qnet, Alpha Spin et que sais-je encore sont des business foireux montés pour plumer les Africains adeptes du gain facile ; ceux dont parle Donald Trump.

    Pour tout dire, ces arnaques ne marchent que dans les pays pauvres et surtout en Afrique.
    fouillez tout le net vous ne verrez nul trace de cette plaisanterie en Europe.
    Dire que des Burkinabé ont acheté ces conneries pour des millions de cfa.
    Mais c’est connu, TOUT FLATTEUR VIT AUX DEPENDS DE CELUI QUI L’ECOUTE !!!
    ET FLATTEUR=ESCROC !!!
    L’Etat a certes un devoir de protection de ses citoyens mais ceux qui pensent qu’on peut facilement devenir riche sans se fouler la rate peuvent continuer à adhérer à ces sornettes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 10:58, par Sy
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    J’attendais cela il y a longtemps, et dieux merci j’ais sauver beaucoup de mes amis qui voulait adhéré.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 11:03, par MSS
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Je dis un grand merci à nos autorités pour ce premier pas, mais qu’ils sachent que ces arnaqueurs ont envahi le pays depuis belle lurette. Je me permet de citer quelque un, STIFORP, TOP POTENTIEL, SOCIALBINVEST, BONOFA etc...
    Ne serait-il pas grand temps que les autorités interdissent purement et simplement ce genre de pratique au Burkina Faso ; au Canada ce sont des pratiques interdites. Pensez à nous pauvres parents, frères et soeurs qui y injectent toutes leurs économies au péril de leur vie.
    Puisse Dieu protéger notre chère Patrie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 11:04, par BiL
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Je rends grâce à Dieu qui ma sauvé. un promotionnaire et ami de longe date, qui est devenu actif dans ce réseau, à essayé en vain depuis 2009 de me convaincre d’y adhérer. Face à mon grand scepticisme, il a fait un croix sur mon. depuis ce temps, pas de visite ni d’appel. Qnet= arnaque=haram. vous êtes prévenus.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 11:09, par Bakouan Bassama
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Mon oncle Badolo Dramane vient de faire inscrit tout sa famille a 3 million de franc CFA même sa fille qui faisait la 6eme vient d’abandonner ces études que son papa a eu travaille pour lui

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 11:26, par VALERY
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Bravo ; vous savez la misère exagérée peut conduire le peuple sur les chemins les plus épineuses.
    Le peuple ne demande pas que nos autorités aillent cueillir le ciel pour le ramener sur terre , mais le peuple veut juste être rassuré qu’en tout temps et en tout lieu il a un protecteur, aussi ces sans foi ont usé de l’ignorance du peuple et cela ne doit pas rester impuni.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 12:27, par Pili pambé
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Ya toujours eu des intelligents pour escroquer des insensés. Que dites vous des gouvernants qui pillent les pauvres citoyens sans qu’ils ne sachent ou partent leurs contributions (taxes, impôts, lotteries (escroqueries), sonabel (2000f pour retard de paie, onea(2000f pour retard de paie). Multiplier ces 2000f chaque mois par le nombre des impayés et vous évaluer le montant dans l’année et vous tomberez à la renverse. Où partent ces sous ??
    Ces pratiques de gain facile trouvent leur raison dans la pauvreté généralisée. Les gens sont dans la recherche du survie et on vient leur proposer un rêve que leur existence ne pourra jamais leur donner ils vont se dépouiller pour réaliser leur rêve. Et comme dit un adage africain : c’est dans la douleur qu’on partage les causes.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 12:41, par SPARTACUS
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Aaah QNet un mal profond et interne  : Le mal est profond par ce que le phénomène a prit tous nos villages et campagne. Vous voyez, j’étais affecté à bobo aux années 2011, moi-même j’ai vu des cotonculteurs se faire arnaquer le fruit de leur labeur dans QNet aujourd’hui c’est le désespoir total. Le mal est interne par ce que c’est nous les fonctionnaires qui sont beaucoup dans ces réseaux. Comment vouloir le bien de ton collègue et lui dire de prendre un près en banque ou bien mentir a des parents, amis et connaissances pour les prendre des sommes de 10.000 frs par là 20.000 frs par ci ou 15.000 frs rassembler le tout et venir payer pour adhérer. Un ami et collègue ma dit ça. Maintenant pour justifier ses dire, ou se monter aux yeux des autres comme si c’est grâce à QNet il a réussir, il est allé prendre un près en banque pour s’acheter un véhicule mais aujourd’hui il ne peut pas avoir même le carburent pour rouler sa voiture tellement qu’il est endetté. Mais je vous dit que c’est moi qui est devenu son ennemie aujourd’hui par ce que j’ai refusé d’adhéré à son réseau. Alors cher Burkinabé, cher frères et sœurs il n’y a pas un travail facile pour avoir de l’argent. C’est de l’arnaque

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 13:07, par Gandin
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Que celui qui parle de Qnet à quelqu’un soit automatiquement convoqué, poursuivi et enfermé par la police. Il doit subir une bonne peine en prison. Vous verrez que le systeme Qnet va disparaitre automatiquement au Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 13:21, par Tatiana
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Enfin, une réaction des autorités ! Il était temps.
    C’est vraiment dommage de voir que des gens pensent que l’argent est aussi facile à gagner.
    Réfléchissez un peu et dites vous que l’argent que vous déboursez pour adhérer à ces "réseaux diaboliques" peut s’investir ailleurs et vous donner plus de satisfaction.
    Que ceux qui veulent voir voient et que ceux qui refusent de voir en persistant dans le noir, le restent.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 13:27, par Le Zongale
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Pour avoir facilement de l’argent, on se lève tôt le matin, on va travailler jusque tard dans la soirée, on retourne se reposer à la maison et on reprend le cycle le lendemain. Tous ceux qui ne veulent pas passer par ce chemin, c’est tant pis pour eux.
    Pourquoi un humain sensé peut s’imaginer amasser des sous sans fournir d’efforts ? Un amis proche m’a contacté avec ces arnaqueurs. Je lui ai mis en garde de ne plus recommencer au risque de perdre à jamais mon amitié. Il ne m’en a plus parlé depuis lors ; il évite du reste des sujets de ce genre en ma présence et notre amitié se porte bien.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 13:56, par Tatiana
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Enfin, une réaction des autorités ! Il était temps.
    C’est vraiment dommage de voir que des gens pensent que l’argent est aussi facile à gagner.
    Réfléchissez un peu et dites vous que l’argent que vous déboursez pour adhérer à ces "réseaux diaboliques" peut s’investir ailleurs et vous donner plus de satisfaction.
    Que ceux qui veulent voir voient et que ceux qui refusent de voir en persistant dans le noir, le restent.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 14:35, par tata
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    FFG est aussi une arnaque venu du cameroun. ils se réunissent à l’hôtel splendide et tiennent des conférences à Ouaga 2000. ils t’harcelent et des que tu refuses, alors plus d’appel, plus de bonjour. Malheureusement des hommes et femmes respectables y sont adherés( Banquiers, médecins, gynécologues, pharmaciens, ingénieurs, artistes musiciens, attachés, conseillers etc. Sauvez nos concitoyens.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 15:01, par M.Kouassi
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Tout ce que vous dites est peut être vrai,mais attendons tous de voir dans le futur ce que ça donnera. Moi ça me fait 4 ans que j’ai investit à QNET ,j’ai tout abandonné pour m’y consacrer véritablement. Je suivais toutes les formation et respectais le code de déontologie et des règles du travail. Je ne me promenais pas pour chercher les gens pour adhérer comme d’autres certainement l’ont fait sans comprendre les formation. En vérité QNET est une entreprise basée dans le domaine du marketing de reseau et du E-commerce . s’il y a des gens qui travaille mal ou de façon malhonnète cela ne veut pas dire que c’est l’entreprise qui est une anarque. D’ailleurs on connait des policiets,gendarmes,ministres ou president qui sont malhonnète à leur poste ,mais est-ce à dire que l’armee ou la nation dans laquelles ces derniers exercent est une anarque ? Non....Je suis en côté d’Ivoire et je gagne honnêtement ma vie grâce à mon travail à QNET..Non seulement moi mais aussi ceux avec qui j’ai commencé depuis 2013. Faites vous-même vos recherches et vous découvrirez mieux. Sinon à moins qu’il y ait des personnes malhonnête qui utilisent le nom de cette multinationale avec plus de 10 milliards de dollars comme chiffre d’affaires pour escroquer au Burkina, je voulais rassurer que tous ces commentaires noirs ,négatifs et diffamatoire sont loin d’être vrai. Je ne veux choquer personne par mon commentaire mais dire plutôt ce que j’ai vu et expérimenté.
    www.qnet.net/ www.quest international.com/ www.marketing de réseau.com. ) merci et vive notre belle Afrique !

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 15:07, par sidgomde
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Je pense que ces derniers doivent être poursuivi pour escroquerie. Ainsi, même si les victimes sont avides d’argent d’autre ont péché par leur naïveté car, s’il faut vendre des céréales et des animaux pour s’inscrire se sont les producteurs du milieu rural.
    Quant l’Afrique devient malade de ces fils qui, au lieu de les éclairer les dépouille du peu qu’il ont. Ces incrédules sans scrupules pitié pour nos pauvres paysans.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 16:10, par El Kabore
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Mr Kouassi vous êtes un menteur et un escroc. comment pour y adhérer il faut forcément payer un article qui peut coûter jusqu’à 400.000 FCFA. et puis on fait croire a la personne que l’objet a des pouvoirs mystiques comme par exemple une espèce de lentille qu’on porte au cou et qui absorbe les ondes négatives ou encore une pierre sur laquelle on verse de pour boire et qui soigne toutes les maladies. si c’est pas que l’Africain est vraiment idiot pour croire aces connories .

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 16:58, par Noogo
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Je suis désolé mais cette communication est la preuve de l’incompétence des autorités du pays. Il faut laisser la morale et les prêches à l’église. L’État doit gouverner par la loi. S’il est avéré que Qnet est constitué d’escrocs, pourquoi ne pas interdire la société purement et simplement au lieu de vouloir sensibiliser les gens ? Un État compétent ne laisse pas des escrocs pratiquer en toute légalité pour prétendre sensibiliser les gens contre eux. Faut-il être un génie pour voir ça ?

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 17:40, par Attention
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Le Gouvernement doit prendre une décision interdisant l’exercice de leur activité sur toute l’étendue du territoire. C’est de l’arnaque, j’ai été victime de cette secte satanique qu’est Qnet.
    Parmi tous les adhérents vous n’allez pas trouver une seule personne qui vous dira qu’il a pu rentrer dans ses fonds. Pourquoi pas une poursuite judiciaire pour escroquerie.

    Répondre à ce message

  • Le 19 avril à 19:48, par warrior
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    En tout cas j’ai toujours su que ces gars sont de veritables escrocs. ils m’ont poursuivi partout mais en vain. Personne ne reflechira pour te rendre riche c’est la lecon a retenir

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 08:32, par Consultant
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Quand on est toujours dans le flou, on dirait qu’on est sauvé.Rassurez vous que QNET n’est point une arnaque constituée. Elle est bien organisée et on y gagne vraiment de l’argent.Cet argent n’est pas perçu si facilement car il faut seulement investir, se faire former pour bien comprendre son activité, et avoir du caractère.Tous ceux qui ont refusé d’adhérer se disent avoir été prudent !!!???Non !Combien de Burkinabé peuvent gagner 400 000F ?on vous dit que c’est un système qui génère du profit.que voulez vous ?c’est cette mentatlité qui coute cher aux entreprises au BF. sortez du BF et voyez d’autres horizons.vous comprendrez que meme un masterisant au BF est encore un incrédule qui se plait a souffrir avec l’etat pendant que des petits certifiés ou analphabètes qui a du caractère prends ses risques et travaille de manière a avoir son compte.Dormez

    Répondre à ce message

  • Le 20 avril à 17:19, par Qnet
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    arrêtez de bondir sur les choses en faisant des commentaires négatifs sur Qnet, prenez le temps d’aller jusqu’à la source.attendez voir la suite.ceux qui parle de l’arrestation de Qnet savez vous Combien de vie elle a sauvé dans le monde ? avec le taux de chômage élevé en Afrique toi qu’es ce que tu fais pour aider la jeunesse ?je veux que vous sachez qu’il n’y a aucun succès sans prix pour ceux qui croient que c’est l’argent facile et que partout il y’a de l’échec.s’attaché à l’ignorance = au maintient de la pauvreté, informé sur le taux de chômage de la Malaisie par exemple.donc si tu fais rien pour la jeunesse burkinabé arrête de parler de l’arrestation de Qnet le ministre n’a pas parlé de ça.

    Répondre à ce message

  • Le 21 avril à 06:53, par CNO
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Ha ha ha ha !!! Je me rappelle de la proposition qu’on m’avait faite il de cela 5 ans. Devant mon refus catégorique on m’a fait savoir qu’il avait des ministres en son temps qui étaient membres et j’avais répliqué qu’un ministre n’était pas un référence pour moi. Sans être économiste j’ai prédis une courte durée de vie pour cet arnaque. voila la réponse de ce monsieur : Tant que les burkinabé continueront de mettre au monde des enfants, Q net vivra. et j’ai simplement dit on verra ! juste dire que notre malheur s’explique en grande partie au fait que nous ne jetons pas un regard sur le passé, n’analysons pas le présent et ne nous projetons pas dans le future. Sagesse, intelligence ne sont pas synonyme d’Instructions si non l’Afrique serait dans les anges

    Répondre à ce message

  • Le 3 août à 11:08, par Vision vraie
    En réponse à : Affaire QNet : L’autorité sort enfin de son silence

    Il y a beaucoup d’activités que nous connaissons. Entreprenariat, commerce... Mais pourquoi cette activité est tant controversée au même titre que les braquages à mains armées et autres escroqueries...? C’est qu’il y a anguille sous roche ! Si c’est bon c’est bon. Quand c’est pourri, même dissimulé, ça sent !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés