CIMAF Dioulasso : nouvelle filiale de CIMAF bientôt en construction dans la ville de Sya

LEFASO.NET | Par Romuald Dofini • samedi 15 avril 2017 à 12h40min

Le groupe Ciments de l’Afrique (CIMAF) a annoncé ce vendredi 14 avril 2017, au cours d’une conférence de presse tenue à Bobo-Dioulasso, le début des travaux de construction de l’usine de CIMAF Dioulasso dans la ville de Sya. La construction de cette usine devrait commencer avant la fin du premier semestre 2017 avec l’ambition de produire le premier sac de ciment avant juin 2018.

CIMAF Dioulasso : nouvelle filiale de CIMAF bientôt en construction dans la ville de Sya

Présenter les différentes phases du projet de construction de l’usine CIMAF Dioulasso aux hommes et femmes de média de la ville de Bobo-Dioulasso, tel était l’objectif général de cette conférence tenue par les premiers responsables de CIMAF Burkina. En effet, la ville de Bobo-Dioulasso bénéficiera d’une nouvelle cimenterie dans les prochains mois à venir, une filiale du groupe marocain CIMAF (Ciments de l’Afrique).

Dotée à terme d’une capacité de production de plus de 700 000 tonnes de ciments par an, l’usine CIMAF Dioulasso sera à la pointe de la technologie en la matière pour un investissement de l’ordre de 20 milliards de Francs CFA. A en croire le directeur général de CIMAF Burkina, Essam Daoud, ce sont environ 1000 emplois directs et indirects que vont générer les activités de construction et d’exploitation de cette nouvelle usine. « A ce titre, une large campagne de recrutement sera organisée au profit des populations de la ville et régions de Bobo-Dioulasso », a-t-il laissé entendre. A travers cette usine, le groupe CIMAF veut proposer un ciment de qualité conforme aux standards internationaux tout en veillant au respect de l’environnement et de la règlementation exigée en la matière.

Fort de son expérience dans plus de 11 pays d’Afrique dont le Burkina Faso, le groupe Ciments de l’Afrique compte très rapidement étendre sa présence sur le continent à d’autre pays et accroitre ses capacités de production dans les sites actuellement opérationnels.

Ainsi, cette conférence de presse a été aussi une occasion pour le DG Essam Daoud, d’afficher les ambitions de sa société et sa volonté de participer au développement du Burkina Faso et à la promotion des unités de transformation et des infrastructures. « Notre ambition et notre volonté, c’est de nous positionner comme leader sur le continent africain avec pour objectif de pouvoir imposer notre présence sur au moins 15 pays africains », a indiqué ce dernier.

Cependant, il a tenu à rassurer l’ensemble des populations burkinabè que tous les engagements seront tenus, réaffirmant une fois de plus que toutes les mesures ont été prises afin de minimiser les difficultés que l’implantation de l’usine pourrait causer à la population. « La pose de la première pierre a eu lieu en mai 2016 et aujourd’hui c’est le moment de faire le premier coup de pioche. Dans quelques jours nous pourrons constater le premier coup de pioche dans la zone industrielle de Bobo 2010, ce qui est une véritable satisfaction pour nous. Nous sommes venus pour accélérer la cadence et passé à la vitesse supérieure », a rassuré le DG.

Dans l’optique de toujours satisfaire et d’anticiper sur la croissance du marché, le groupe CIMAF s’est donné pour objectif de disposer sur un horizon de 18 mois d’une capacité de production totale de plus de 1,7 millions de tonnes. Un tel atout permettra naturellement de satisfaire largement le besoin du marché. Le but étant d’accompagner la croissance du pays tout en garantissant au consommateur final un ciment de qualité mondiale à un coût très accessible grâce notamment aux économies d’échelle attendues. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Vos commentaires

  • Le 15 avril 2017 à 17:28, par Ouattara Mamadou En réponse à : CIMAF Dioulasso : nouvelle filiale de CIMAF bientôt en construction dans la ville de Sya

    Encore un problème
    Une usine de ciment installe dans une zone industrielle Agro alimentaire
    Nous les responsables des unités attendent le rapport de l ’étude d’impact environnementale
    Une nouvelle bataille va se préparer

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril 2017 à 21:54, par espoir99 En réponse à : CIMAF Dioulasso : nouvelle filiale de CIMAF bientôt en construction dans la ville de Sya

    Les conséquences néfastes de l’installation de cette usine ne sont plus à démontrer malgré les arguments avancés. Est-ci faut-il toujours se cacher derrière une supposée création des emplois directs et indirects hypothétiques dans la durée pour augmenter la vulnérabilité écologique et environnementale des villes et des citadins et citadines.
    Chers compatriotes, soucieux de l’avenir durable de ce pays et des ces villes, comparer 1000 emplois directs et indirects avec 2 millions d’habitants qui seront exposés aux pollutions diverses, aux maladies hydriques incurables, à toutes sortes de nuisances compromettant à coup sûr leurs conditions de vie qui se veulent décentes, et vous me diriez que cette usine quels que soient les milliards que ça va coucher pour certains groupes, ne causera que cauchemar aux bobolais et bobolaises et partant à la nation entière. Moi, je me souscrit totalement en faux toute exploitation à des fins capitalistes les zones écologiquement fragiles de notre cher pays, pays des générations présentes et futures. Les burkinabé doivent ouvrir l’œil et le bon pour garantir un avenir sûr et durable à leur pays.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril 2017 à 12:13, par zida abel En réponse à : CIMAF Dioulasso : nouvelle filiale de CIMAF bientôt en construction dans la ville de Sya

    une bonne initiatiative courage a toutes l equipe et felicitation

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril 2017 à 10:06, par LaViecontinue En réponse à : CIMAF Dioulasso : nouvelle filiale de CIMAF bientôt en construction dans la ville de Sya

    Malgré toutes ces cimenteries qui s’ouvrent, le prix du ciment reste toujours hors de portée. Incompréhensible !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés