« L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • samedi 15 avril 2017 à 00h42min

Le chef du gouvernement a fait la radioscopie de la situation nationale ce 14 avril 2017 devant la représentation nationale. Paul Kaba Thiéba s’est également prêté aux questions des députés. On ne pouvait pas trouver mieux que le PNDES pour sortir le Burkina Faso du sous-développement, foi du premier ministre ; et si l’argent ne circule plus (comme avant), c’est parce que l’économie s’est assainie…

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
« L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

Le premier ministre tient au Programme national de développement économique et social(PNDES) comme à la prunelle de ses yeux. Pour lui, aucun patriote véritable ne peut mettre en cause le modèle économique et social du président Roch Kaboré. « Ce n’est pas possible, à moins de ne pas être honnête ».

Il y tient, parce que, à l’en croire, il n’y a pas d’autres voies pour sortir ‘’notre pays’’ de la pauvreté, ce depuis les indépendances. « Depuis 1960 jusqu’à aujourd’hui, tous ceux qui se sont succédé au pouvoir ont eu des tentatives, des politiques ont été mises en place, mais le modèle économique et social du président exprimé à travers le PNDES, c’est la voie la plus réaliste, la plus courageuse, qui nous permettra de sortir le pays de la pauvreté ».
Même les partenaires comme la Banque mondiale et le Fonds monétaire international « ont dit que ce document est inattaquable ».

« L’argent ne circule plus », c’est la phrase que l’on entend de plus en plus en ville comme en campagne, pour traduire la situation difficile que vivent les burkinabè. Pour Paul Kaba Thiéba, ceux qui disent que l’argent ne circule pas, « sont les nostalgiques de l’ancien système ».

A l’époque, a confessé l’orateur, l’argent qui circulait était le fruit de ‘’ tours de passepasse’’ qui comme résultat, après près 60 ans d’indépendance ont maintenu le pays dans le statu quo en termes d’indicateurs de développement humain. Et si l’argent circulait, c’était à cause de la corruption généralisée. « Aujourd’hui, on essaie d’assainir l’économie afin que l’argent circule dans des circuits normaux », a-t-il indiqué.

Aussi, les débats font rage ces derniers temps sur l’avenir du F CFA. Des voix s’élèvent pour demander que les pays africains encore accrochés à cet héritage colonial s’émancipent sur le plan monétaire. Selon les tenants de cette opinion, tant que les anciennes colonies resteront dans le F CFA, le développement sera un mirage. La question a été posée à l’ancien cadre de la BCEAO.
Et pour Paul Kaba Thiéba, c’est une question compliquée qui ne doit pas être discutée en public, parce que cela peut avoir des conséquences sur la stabilité de notre monnaie et l’évolution des aires d’échanges.

Mais sa conviction, « c’est qu’il faut mettre en œuvre des réformes structurelles qui sont de nature à créer une compétitivité hors prix », sans se focaliser sur les questions du régime d’échange et de la monnaie qui ne sont pas ‘’forcément’’ ce qui mènera sur la voie du développement. Il cite des pays comme la Guinée, Ghana ou Gambie qui ont leurs monnaies, mais se battent encore pour aller vers le développement.

« Au Burkina, nous avons déjà beaucoup à faire avant de nous attaquer à la monnaie. Cette question est secondaire ». Il faut d’abord penser à la productivité agricole, à la compétitivité de l’économie, sans tenir compte de régimes d’échanges… ».

Le chef du gouvernement a également répondu à l’épineuse question de la pénurie d’eau. Et il a indiqué qu’à Ouagadougou, la solution est presque trouvée. Avec le projet Ziga, il y aura environ un apport 130 000 m3 par jour, alors qu’actuellement, le déficit quotidien dans la capitale est de 48000 M3 par. « Il y aura donc une situation excédentaire à Ouaga jusqu’en 2030 », a promis le premier ministre.

Pour les zones périphériques à la capitale, « il faut un petit temps pour que l’approvisionnement par Ziga donne tout son potentiel. Les châteaux d’eaux, les structures de pompage ne sont pas encore effectifs ». Mais cela ne saurait tarder.

En tout cas, la fin des corvées d’eau promis par le président Roch Kaboré dans son programme, sera une réalité d’ici la fin de son mandat ; a prévu le chef du gouvernement. « Les corvées d’eau, c’est pour l’ensemble du quinquennat. Ce n’est pas en 2017 qu’on demandera au gouvernement de Paul Thiéba pourquoi il y a encore des corvées. Nous sommes dans le processus, dès 2019 l’objectif sera atteint », a-t-il rassuré.

Sur la question de la réconciliation nationale, l’orateur du jour a réaffirmé le préalable. Il faut d’abord la vérité, la justice, avant de parler de réconciliation. La question des kolg-weogo, du développement de la région du Sahel pour contrer le terrorisme, et bien d’autres sujets ont reçu des réponses de la part du premier ministre Paul Kaba Thiéba qui a terminé en demandant aux députés et aux Burkinabè de « ne pas tomber dans la sinistrose », parce que le Burkina Faso est un pays ‘’merveilleux’’ et a des valeurs qui doivent fonder son développement.

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 15 avril à 03:18, par Le sage
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    L’argent me circule pas parceque l’economie au Faso est tres mal en point. Un pays où l’argent circule est signe d’une bonne santé économique et permet au plus démunies d’assurer un temps soit peu le quotidien. J’ai honte d’entendre cela de la bouche d’un premier ministre

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril à 16:14, par Machiavel
      En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

      Raisonnement d’economiste ; ça fait pitié. Dis nous maintenant qd est-ce que l’argent doit commencer à bien circuler.

      Répondre à ce message

    • Le 15 avril à 17:09, par PAK
      En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

      M. le Premier Ministre,
      Juste vous informer que c’est d’abord le secteur informel et en première ligne les vendeurs ambulant qui se débrouillent au jour le jour qui constatent que l’argent ne circule plus. Autrement dit, leur misère s’est accrue. Ces gens là n’ont rien de revenus de la part de l’Etat à la fin du mois et donc les grandes luttes pour le partage du budget de l’Etat entretenu par la classe moyenne ne les concernent pas. Ne leur répondez pas que tout va bien car cela peut ressembler au temps du régime passé où nous avions mille griots qui répétaient au Président que le peuple chante ses louanges parce-que ses politiques (PAS, CSLP, SCADD, Six engagements...) saluées par les PTF produisent de grands résultats et que seuls des aigris se plaignent. Revoyez les indicateurs au temps (taux de croissance) de votre prédécesseur Tertius ZONGO, le taux est parfois allé à 7% mais c’est loin de pouvoir influer sur le quotidien du burkinabè.
      Je vous invite à rester courtois dans vos propos, à reconnaitre la souffrance et le cri de coeur légitime de ces millions de personnes qui ne demandent qu’à vivre mieux. Quand les résultats du PNDES seront là, vous n’aurez pas de démonstrations à faire car le peuple est censé les voir sur le terrain.
      Votre EXCELLENCE !

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 05:44, par 2 1
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    exactement !!!
    Bien vu M
    Il faut que les burkinabè arrêtent de se faire avoir par des politiques en mal de stratégie qui leur disent que le pays est pourri car rien ne va. Au contraire, tout va bien. Les gens qui se plaignent tous les jours que l’argent ne circule plus sont les mêmes qui vont se plaindre du manque de tout infrastructure au pays. Si l’argent ne circule plus c’est parce qu’il est mobilisé dans le droit chemin pour les bonnes causes. Faut apprendre à vivre avec vos salaires et c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 07:07, par YIRMOAGA
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    L’argent circule pour moi comme par le passé ? je reçois régulièrement mon dû, et je dépense moyennement, ça suffit pas mais ça suffisait pas aussi ? Effectivement je voyais circuler l’argent, mais pas dans ma direction ? Je voyais des enfants avec des carnets de bons d’essence, des enfants fa roter avec des liasses dans les maquis, la mal cause des nouveaux riches dans la ville, tout ça a amené l’incivisme des aigris ? Les choses se normalisent et nous autres on commence à respirer ?

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril à 19:17, par Sougri
      En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

      Et oui grand merci yirmoaga poste numéro 3 ,très bonne réponse , effectivement l’argent il circulait , mais dite moi bonne gens ,il circulait où ? ?? ; il circulait dans quel direction ?? Svp prenons notre mal en patience , si on a pu patienter pendant 27ans ce n’est pas quatre années qui va nous effrayer .dans quatre ans nous aurons face à nous l’isoloir pour sanctionner qui nous voulons en tout âme et conscience . Et entre nous disons nous la vérité ce n’est pas sûr que ceux qui parlent aurait mieux fait ; Je comprends qu’il n’est pas aisé de perdre des privilèges mais acceptons pour une fois que la circulation de l’argent emprunte un autre chemin que celui qu’il a emprunté depuis 27 ou 30 .
      Dans 4ans nous ferons les bilans et nous nous prononceront sur la mesure à tenir .
      Merci yirmoaga pour ta réflexion .

      Sougri de paris .

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 07:15, par yamsoaba
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    ce pour quoi je suis d’accord,que l’argent suive des circuits normaux. Avant on ne peut comprendre que un sans emploie gagne mieux sa vie et se moque du travailleur ! je suis un travailleur moyen mais rien n’a changé dans mes revenus. Que chacun comprenne maintenant que pour que le CFA te touche il faut t mettre dans un circuit normal. C’est ça une justice sociale !

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril à 15:10, par LE LYNX
      En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

      Etes seulement sur que l’argent suit les circuits normaux ? MERCI

      Répondre à ce message

    • Le 16 avril à 11:38, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

      - yamsoaba, que Dieu te bénisse. En disant que : ’’Avant on ne peut comprendre que un sans emploie gagne mieux sa vie et se moque du travailleur !’’, tu n’as fait que dire une vérité sans faille. Et j’en ai été témoin et je vais te dire : Une fois que je partais vers Yaho pour prendre le goudron et continuer à Bobo-Dsso, j’ai fais une halte à Bagassi pour me taper une bière fraîche dans un Maquis en face de la Police. Et là j’ai vu un jeune villageois bwaba, très arrogant parce que ayant eu peu dans l’opaillage, se moquer d’un enseignant en disant : ’’Il faut être maudit pour être fonctionnaire !’’. Pris de fureur, je lui ai dit qu’il était un frusté et plus maudit que l’enseignant car ses brides de français sont une preuve qu’il a fait l’école et qu’un enseignant l’avait enseigné, et que c’est parce qu’il a échoué qu’il est aigri contre les fonctionnaires. L’enseignant auquel il s’en prennait m’a dit : ’’Mon frère, je ne vous connait pas mais vous m’avez défendu. Merci à vous. Mais à Bagassi ici, c’est le langage courant des jeunes du village. Mais l’or va tarir un jour et on va se voir ici. Et ils auront acquis des mauvaises habitudes qu’ils ne pourront plus honorer. Ils seront tous des voleurs et des clients de la police en face, et ce sont nous les mêmes fonctionnaires qui allons acheter toutes leurs grosses motos ici à vil prix’’. Ce à quoi j’ai dis : ’’C’est qu’ils sont mal éduqués ici voila pourquoi ils tiennent ce langage aux fonctionnaires qui travaillent chez eux. C’est pourquoi aussi beaucoup d’entre eux meurent de liqueurs frelattées’’.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 07:21, par Amélie
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Par la collaboration entre civils, forces de défense et de sécurité(FDS), le Burkina parviendra à traquer efficacement les groupes terroristes isolés dans la partie sahélienne du territoire national. Le ministre de la sécurité, en compagnie du Chef d’Etat major général des armées, en décidant de l’interdiction de circuler de 17h à 6 h dans la bande frontalière du Sahel jouxtant le Mali, est une mesure pour mieux contrôler les mouvements des terroristes pour des ripostes appropriées. Et la riposte de l’opération Panga est de nature à venir à bout des attaques terroristes au Burkina et au Mali à l’avenir. Mais il serait très important que des écoles et des lieux publics de la zone sahélienne soient en permanence sécurisés par les FDS. La sécurité est la base de tout développement. Que les populations collaborent discrètement avec la police et la gendarmerie pour des renseignements. Les citoyens peuvent aussi téléphoner gratuitement aux numéros suivants pour signaler tout cas suspect ou d’attaque : 17(police) ,16(gendarmerie) ,1010 (service de veille de la sécurité).

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 07:36, par LEVERSER
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    PNDES ; croissance de 6% pendant que le peuple a faim.Les economistes sont bien traités pour nous maltraiter c’est tout.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 07:58, par pndes
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Que fait t’on après 2030 pour approvisionner en eau le grand Ouaga ? C’est dans 13 ans seulement et il faudra trouver de nouvelles solutions ; sinon, ce sera la catastrophe. C’est dès maintenant que la question doit être étudiée !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 08:09, par Wadal
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Pourvu que cela continue et se pérennise à propos de l’assainissement de l’économie car l’argent doit passer par les canaux normaux. Et quant à la situation sociale, je soutiens le premier ministre qu’il faut d’abord Vérité, Justice et en dernier ressort la Réconciliation. C’est pour arracher l’herbe sous les pieds d’un groupuscule de personnes qui sont allées voir un apatride de l’autre côté pour lui faire part de leurs intentions. Sincèrement dit, le Burkina est un pays de paix et nous devrions nous respecter et respecter les autres en posant de bons actes. Autorités, je vous demande de dire à ces gens d’arrêter leurs sales besognes qui n’engagent qu’eux seuls. On ne voudrait plus que l’atmosphère du Burkina soit encore polluée d’actes de gens qui ne savent pas se repentir pour repartir sur de bases saines. Wait and see !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 08:53, par Mafoi
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Si la corruption était généralisée au Faso,foi de notre PM,pour le moment vous n’avez pas mis des corrompus et des corrupteurs aux arrêts.C’est dire que vos paroles sont du vent

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 09:01, par LEVERSER
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    PNDES ; 6% de croissance le minimum vital nous manque, les économistes bien traîtés pour nous maltraîter.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 09:20, par Jeune Premier
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Le PM dit que depuis l’independance jusqu’a nos jours et ce malgre les regimes successifs, seul le PNDES est habilete a nous sortir de l’orniere. C’est archifaux. Il a oublie qu’en quatre ans, la Revolution a resolu tous les problemes du Burkina. Et ce qui fait mal, c’est que Sankara a ete assassine au moment ou toutes les couches sociales ont goute et compris le bonheur que la revolution etait sensee leur apporter. Le PM doit savoir qu’aucun pays ne peut se developper sans passer par la revolution et c’est ce que le peuple reclame. Nous voulons un leader revilutionnaire, acteur sur le terrain et non dans des salons feutres, qui rassure le peuple de son devenir et de son avenir. Un leader qui a le language propre, seduisant, qui mobilise le peuple pour les causes nobles et les interets communs, qui lutte contre les inegalites sociales, des TPR balayes des juges acquis d’une generation corrompue...

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 09:21, par remalia
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Je demande à Paul Kaba d’aller vérifier ce qui se passe à la DGTTM , peut-on avoir son permis honnêtement ? Créneau , circulation , retrait du permis , il faut payer .

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 09:29, par Cequejenpense
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    L’argent ne circulant plus, un petit malin s’est fait une mallette de 25 millions sous les yeux du PM himself. Sans soucis !
    Bienvenu au pays des hommes integres.

    Répondre à ce message

    • Le 15 avril à 23:33, par Bourzanga Rawa
      En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

      Et ils ont fait beaucoup e bruit sur ca et maintenant c’est silence radio.Mr. le PM, comment se fait- il que jusque -la vous ne communiquez pas sur les 25 millions liquides soutirez de votre mallette ? Devoir de redevabilite. Ou bien ca aussi ca va deranger la monnaie si on en parle publiquement ? Nous aurons eu le PM le plus pietre de la Haute Volta au Burkina Faos. Je m’en fous qu’ il ait un Bac C ou un Z ou qu’ ait travaille a la BCEAO. Est-ce meme un hasard s’ il parle ele francais comme un eleve qui a ete renvoye au ce2 et n’ a jamais possede de poulailler au Burkina ? Son coeur n’est pas avec nous ! Point barre. Lefaso.net. je sias que j’ attaque votre parenrt mais laisser circuler.

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 09:48, par Banderas
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Bonjour,
    Le premier ministre ne devrait pas se jeter des fleurs en disant qu’on ne pouvait pas trouver mieux que le PNDS pour sortir le Burkina du sous développement.
    Jamais dans l’histoire des peuples, ni un dont, ni un prêt n’a déjà sortie un peuple du sous développement. Son excellence a besoin de revoir la définition du sous développement.
    Le sous développement se trouve dans notre manière de penser, de nous fixer des objectifs, de voir notre entourage, de travailler... en faite sortir le Burkina du sous développement c’est redéfinir le Burkinabè sur tout les plans mais dans son milieu réel.
    Deux mandats ne suffiront pas à faire cela. 18 milles milliards ne suffiront pas faire cela.
    L’intention est bonne, excellence ! Travaillez encore plus, travaillez encore plus. Le succès est au bout.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 09:59, par EMA
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    C’EST FAUX MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE. L’ARGENT NE CIRCULE PLUS CAR LE SECTEUR INFORMELLE NE TOURNE PLUS.
    LES BURKINABES NE S’EN SORTE PAS.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 10:09, par Lamentin
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    « Ce n’est pas possible, à moins ne pas être honnête ». Le PM doit revoir son francais. C’est lamentable.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 10:13, par toudou
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Quelle phrase idiote ! Quand l’argent ne circule pas, c’est parce que l’Etat n’honore pas ses factures. Et parce que l’économie ne marche pas. Personne n’achète, donc les commerçants sont à sec, et à leur tour ils n’achètent pas auprès de leurs fournisseurs.
    Notre PM devrait se recycler en économie !

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 10:21, par Bourzanga Rawa
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    "Au Burkina, nous avons déjà beaucoup à faire avant de nous attaquer à la monnaie. Cette question est secondaire ». Il faut d’abord penser à la productivité agricole, à la compétitivité de l’économie, sans tenir compte de régimes d’échanges… ».

    C’est a cause des raisonnements de ce genre que je n’ encouragerai pas trop un eleve a aller faire un Bac C. Le Premir Ministre ose dire que la question de la monnaie est une question secondaire, que la question primaire, c’est produire, produire produire et encore produire, surtout agricolement. Huuuumm. Donc, une analogie. La vraie question pour nos menageres, ce n’est pas d’ exiger des canaris perces. Ya qu’ a aller au marigot, aller au marigot, encore aller au marigot, toujours aller au marigot pour puiser de l’ eau. On n’a pas besoin de faire la logique pour voir que cet argument est trop faible. Si tu passes le temps a produire et tu remplis ton grenier et qu’ un malin passe tout son temps a te voler, a quoi bon ? Un Premier Ministre banquier, ca peut etre decevant sur le plan Relations Publiques. Moi je prefere l’ experience du Ghana, de la Gambie du Nigeria, etc, qui essaient de gerer leur propres richesses que ds grands "gacons" qui confient leur tresor a un vieux tuteur gourmand pour qu’ il gere ca pour eux. C’est une hone. On est encore des enfants du cfa, de la france ! On est meme enfantins ! Et on refuse de sortir de ce schema de l’ infantilisation.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 10:45, par fils de l’homme
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Je suis trop d’accord avec Paul Kaba. L’argent circulait parce que beaucoup de personnes vivaient au dessus du fruit de leur travail grâce a la corruption. Il est plus aisé pour un fonctionnaire de dépenser 500 000f dans les fesses,la bière, la viande, le luxe, lorsqu’il a acquis 600 000 ou même 500 000 dans une affaire malhonnête plutôt que de dépenser 5 000 de son salaire réel dans ces choses. A notre connaissance chaque fonctionnaire perçoit correctement son salaire qui n’a pas été réduit mais plutôt a été revu a la hausse pour la grande majorité. Au lieu de toujours crier que l’argent que circule pas disons plutôt que les robinets de l’argent facile ont été fermés.

    Répondre à ce message

    • Le 17 avril à 06:02, par Justement juste
      En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

      Fils de l’homme tu es un ignorant. Il n’y a pas que les travailleurs du public dans ce pays. Combien d’entreprises privees en faillite du fait de l’insurection ou autre ce gouvernement a reveille ? Combien de nouvelles entreprises ils ont pu creer pour de nouveaux emplois ? Qu’ont ils fait pour la prosperite du secteur commercial ? Meme le secteur public que vous vantez, imaginons que je sois enseignant. Demandez a votre kaba, si depuis la rentree, il a pu payer 1f pour la vacation. Des pauvres enseignants qui s’appauvrissent en mettant leur carburant pour aller enseigner a credit pendant 7 mois ! Comment ce dernier doit il concevoir la circulation de l’argent ? Demandez a combien de personnes physiques ou morales l’etat doit toujours. C’est en reglant toutes ces questions des circuits aussi normaux de la depense publique qu’on pourra dire que l’argent circule. Vous meme c’est en vous posant ces questions pertinentes que vous comprendrez que votre economiste s’est egare ici.

      Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 11:46, par Hussein
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Mr le Premier Ministre, je vous assure que le vrai problème qui empêche le développement des pays d’ Afrique francophone qui sont restés accrochés à la France par le Franc des Colonies Francaises d’ Afrique (FCFA), c’ est le FCFA. Essayez de réfléchir par vous-même ce que le Premier Ministre Francais Edouard Balladur sur la dernière dévaluation du FCFA ’a l’ instigation de la France disait, je le cite : "La monnaie n’ est pas un sujet technique mais politique qui touche à l’ indépendance et à la souveraineté des Nations."
    Hors on ne peut parler d’ indépendance ni de souveraineté si on ne maîtrise pas sa propre monnaie. Quand on maîtrise sa monnaie on a le contrôle des Banques Centrales et en conséquence le contrôle sur toutes le banques commerciales et sur tous les circuits financiers. Pour assujetir ces anciennes colonies, la France leur a accordé un pouvoir politique mais vidé de son essence car dépouillé de tout pouvoir économique. Sinon expliquez-nous pourquoi tous les Chefs des Etats de l’ Afrique francophone doivent-ils toujours aller s’ agenouiller devant le Président de la République Francaise pour mandier les besoins de financement pour leur pays ? Convenablement aux circonstances le Président du Faso R. M. C. Kaboré n’ est-il pas actuellement en visite officielle en France ? Pourtant, combien de fois le Président Francais est-il en Afrique ? Il faut que les générations actuelles d’ Africains traitent sérieusement et maintenant cette question de la monnaie afin d’ atteindre l’ indépendance et la souveraineté économique, obligatoire pour le développement, que de laisser délibérément cette arme terrible toujours dans les main du bourreau. Il est inutile de citer les pays qui ont leur propre monnaie en mauvais exemple, car partout dans les classements mondiaux quelconques ce sont toujours les pays (14 pays au total) de la zone Franc qui sont au bas de l’ échelle.

    Un penseur libre.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 11:55, par Tomitozi
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Écoutez Mr Thieba si votre gouvernance doit enfoncer le bas peuple dans misère , nous ne cesseront de nous plaindre. C’est parce que vous , vous vivez dans le paradis sur le dos du contribuable que vous ne comprenez rien et parlez au hasard. Aallez- y au alentour de Rodwoko et partout ou les petits commeçants ambulants triment quotidiennement sous le soleil brûlant pour pouvoir vivoter et dites leur que votre Burkina se porte bien , on verra si vos souliers ne vont pas rester là bas. On sait que c’est le PNDES qui est votre raison d’être. Mais de grâce soyez sincère et si ça ne vas pas reconnaissez et faites quelque chose au lieu de vous dissimuler derrière votre nouveau menteau de neopolicien à la solde de la bande au pouvoir pour vomir des inepties. Il m’est tout l’ère que vous connaissez mal vos patons qui sont les champions de la politique politicienne. je comprends pourquoi Juliette a di dans son intervention qu’ elle loue votre courage mais qu’ elle plein votre jeunesse. Elle, elle a fait les 1000 et 1 tours avec ses caméléons et elle imagine ce dont ils sont capable. Somme toute, je vous encourage et je vous exorte à toujours penser à nous les pauvres. Merci et c’est sans rancune.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 11:56, par Ka
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Monsieur le premier ministre, avec tout le respect que je te doit, je te prie d’oublier le passé du Burkina, et se focaliser sur l’avenir du pays, car tu étais hors de la patrie dont beaucoup de choses ont été réalisé sans toi, que nous voyons de nos jours. Le PNDES avec les idées du président Roch Kaboré est né sur les cendres des six engagements des objectifs de la révolution restés dans les tiroirs du valeureux Thomas Sankara l’idéologue, et repris dans le programme présidentiel du président Blaise Compaoré en 1998 qui sont : ‘’’ 1 : l’accroissement de la production pastorale. 2 : sauvegarde de l’environnement et la lutte contre la désertification. 3 : Organisation et appui au secteur informel et l’artisanat. 4 : Développement du réseau des PME-PMI. 5 : Soutien très ferme aux activités productrices des femmes : 6 : Elévation du niveau général des connaissances et développement du sport et des activités culturelles.’’’ Des objectifs que nous les sous-marins, ont travailler et laisser la place aux décideurs qui était une bonne équipe autour de Blaise Compaoré, comme Roch Kaboré, Salif Diallo, Simon Compaoré, Ludovic Tou, et tant d’autres, ont développé que toi et toute la diaspora, en rentrant au Burkina, que vous voyez depuis 1996 a nous jours. Le PNDES est sur la continuité des 6 engagements que nous avons commencés : Alors ne condamne pas les autres, fait ton rôle pour cette continuité dont une bonne équipe autour d’un représentant qui était Blaise Compaoré, avant que son frère François ne foute la merde, a réalisé. Oui je confirme, le PNDES qui est la continuité des 6 engagements avec des moyens confortables peut émerger notre pays a condition que tu écoutes les conseils d’un vieux conseiller technique que je suis, et qui t’a vu à l’œuvre dans tes bureaux à Dakar. ‘’’Pour te dire petit frére, d’éviter le phénomène de décapitalisation du patrimoine des entreprises lors des départs des anciens décideurs que tu accuse comme un enfant de deux ans. Malgré la crise qui était mondiale et interminable, surtout les difficultés de toutes sortes, particulièrement financières, provoquées par la conjoncture extrême et défavorable a notre pays, nous étions autour de Thomas Sankara, après une bonne équipé autour de Blaise Compaoré, avant que François Compaoré et sa belle-mère mettent les battons de nos roues, démarré les six engagements, dont toi, tu es assieds confortablement dessus pour développera ton PNDES dont tu ne vois pas le passé. Malgré que tu ne sois pas mature pour ton pays, nous sommes derrière toi pour ton PNDES. C’est pourquoi ton vieux Ka te dis de faire attention avec l’argent des investisseurs du PNDES en te proposant le plan de conservation du patrimoine de l’entreprise, c’est à dire une démarche par étapes modulaire et modulable visant à vulgariser les actions facilitant la cession et la reprise des entreprises sur le territoire : Surtout pour la jeunesse qui a dit que rien ne sera plus comme avant, organiser pour cette jeunesse, des informations crédibles a l’accès au financement des PMI-PME. Ne pas utiliser l’argent des investisseurs pour les entreprises de tes amis qui ont des entreprises en Côte d’Ivoire, au Togo, au Mali excet.. C’est pourquoi l’argent ne circule pas sur le territoire. Vous ne pouviez pas nous mentir, car le peuple Burkinabé sait que votre camp et sa politique moue, se découle au rythme de la situation économique du pays, car vous n’aviez le Choix, l’introverti et son frère ont vidé la caisse de l’état, et fuir la queue sous les jambes.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 12:26, par boka
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Rien que le titre de l’article ne me donne pas le courage de lire le reste.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 12:31, par Toẽnga
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Quand PM là parle là, il n’a qu’a savoir que nous aussi on n’est plus ignorant jusqu’à ce point. Un peu de respect pour notre dignité. Que de contradictions flagrantes dans ces propos fallacieuux.
    Le PM oublie que PNDS =SCADD=PAS. Ce programme est nouveau pour vous mais pour nous qui avons vécu longtemps dans ce pays on sait que c’est la dénomination qui change, le fond reste le même : voilà donc que le PM vient de me traiter de malhonnête puisque je ne partage pas son point de vue. Avec vos diplomes que vous avez caprahuté pour obtenir, vous devez savoir que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international ne sont rien d’utres que des outils de l’impérialisme pour mettre nos pays à genoux bras et mains liés. Cette vérité minimale qu’on apprend en première année Economie UO vous l’ignorer. Il faut savoir que dans les années 70, les pays de l’Amérique ont clairement décrié : fuera FMI, fuera BM, cela signifie que ces populations étaient indignées de ces organismes internationaux. Voyez-vous aujourd’hui leur niveau de développement ? Tant que nous que nous n’allons pas quitter ces perfusions financières de ces organismes qui nous imposent d’ailleurs des contraintes, pas de développement possible.
    Je suis indigné car pour le le PM seul celui qui n’est pas un patriote véritable et qui n’est pas honnète peut remettre en cause le modèle économique et social du président Roch Kaboré.
    Ce Monsieur a fait ses cours d’Economie dans quelle université ? Qui étaient ses professeurs ?Quelle est réellement son niveau d’étude ? Sinon comment tu peux comparer le BF au Ghana. Pour ta culture, sache que le Ghana fait partie des dragons d’Afrique. Il faut dire que le FCFA c’est pas bien, tout le monde le sait. Tu réponds avec un vernissage pour dérouter les citoyens qui ont placé leur confiance en tes actions. Tu vois c’est la meme réponse que le président Guinéen a fait. J’ai encore à dire, trop d’ailleurs, je m’arrète là , le poste est déjà long.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 12:31, par boka
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Rien que le titre de l’article ne me donne pas le courage de lire le reste.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 14:51, par l’Errant
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    il n’y a plus la corruption généralisée ? ah je comprends, elle est circonscrite, mais se pratique à outrance ! et le temps va se charger de sortir les dossiers d’aujourd’hui.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 14:54, par SOME
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Bon dieu !!! Et dire que c’est un banquier qui parle ainsi ! Nous sommes foutus ! Alea jacta est ! La banque mondiale et le FMI en tant que reference, nous en savons quelque chose avec leur politique d’ajustement structurel, etc dontvous etiez chargé de mettre en pratique... Nous voyons aujourd’hui ou nous en sommes depuis justement les independances. Vous venez nous parler ENCORE de mettre en place des reformes structurelles.... La seule fois qu’on s’en était sortis c’est quand nous avons rejeté la banque mondiale et le FMI : sous la revolution avec thomas sankara !

    « Et pour Paul Kaba Thiéba, c’est une question compliquée qui ne doit pas être discutée en public, parce que cela peut avoir des conséquences sur la stabilité de notre monnaie et l’évolution des aires d’échanges.
    Mais sa conviction, « c’est qu’il faut mettre en œuvre des réformes structurelles qui sont de nature à créer une compétitivité hors prix », sans se focaliser sur les questions du régime d’échange et de la monnaie qui ne sont pas ‘’forcément’’ ce qui mènera sur la voie du développement. Il cite des pays comme la Guinée, Ghana ou Gambie qui ont leurs monnaies, mais se battent encore pour aller vers le développement.
    « Au Burkina, nous avons déjà beaucoup à faire avant de nous attaquer à la monnaie. Cette question est secondaire » »

    C’est un banquier qui parle, je vous assure ! mais je le comprends : il provient de la BECEAO, la meilleure officine de la francafrique qui nous tue et nouveaux maitres esclavagistes des temps neocoloniaux. Decidemment ils ne lacheront jamais rien, ces reseaux de la mafiafrique et franc-maconniques, etc qui nous tuent… Comment peut-il avoir le culot de venir tenir de tels propos ?! Nous aussi on ne lachera rien !

    La patrie ou la mort, nous vaincrons !
    Le peuple se met debout, l’imperialisme et ses valets locaux tremblent. On les aura !
    SOME

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 18:49, par Zoodo
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Avec des gars comme Thieba, c’est mal barré pour le Burkina. C’est pas croyable, comment on peut faire ce genre de declarations ? on va tout voir avec le regime de Roch qui met des gars bizarres à des postes stratégiques.

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 20:04, par Prof Economie
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Si nous considérons que la croissance est dégagée par l’augmentation de la valeur ajoutée qui découle elle même de plusieurs secteurs (ménage, entreprises, institutions financières, administration...), on peut dire que la répartition des fruits devrait être diffusée au fur et à mesure que la croissance est dégagée. Mais une croissance soutenue suppose une croissance sur une longue période de façon continue.
    Mais croissance du Burkina ou tous les secteurs institutionnels ne font que régresser là je ne comprends pas. Peut être que mon prof d’économie a sauté cette partie dans son cours

    Répondre à ce message

  • Le 15 avril à 21:03, par Harouna
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    On sent que ce PM n’ a rien dans la tête. Tout un PM qui parle comme un gerant de chambre de passe. L’ argent de corruption, l’ argent sale ,l’ argent c est l ’ argent !!!

    Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 11:51, par Kôrô Yamyélé
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    - Chers internautes, je vous ai toujours dit que les économistes et les banquiers n’ont jamais pu développer un seul pays au monde sans des techniciens rompus ! Celui qui en connait, qu’il me le dise. Dans ce pays, nos PM ont pour la plupart été des économistes et des banquiers et c’est sous leurs gouvernes que le pays a connu les moments les plus durs. Luc Adolphe TIAO est un journaliste et c’est sous lui que l’argent a plus circulé au Faso. Ces gens savent travestir les chiffres pour justifier les prêts qu’ils font endosser aux populations. Ils savent enrichir l’État central (que eux-mêmes détournent encore) et appauvrir les citoyens. Ils savent lever de nombreux impôts et taxes pour étouffer les consommateurs. Avec 6,2% de taux de croissance qu’ils crient sur tous les toits, est-ce que les prix ont diminué ? Non ! Ces gens nous vendent des vessies à la place des lanternes.

    Par Kôrô Yamyélé

    Répondre à ce message

    • Le 18 avril à 13:53, par amba
      En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

      C’est sous LUC Tiao que l’argent a le plus circulé dans ce pays.Je confirme, seulement mon frère ce n’est pas parce qu’il est journaliste. C’est une question de contexte et d’environnement. Il est venu trouver une crise ,pas d’une ampleur à emporter le Burkina(les fondamentaux étaient malgré tout restés intacts),mais suffisante pour menacer le fauteuil du prince. C’est pourquoi l’Etat a dépensé sans compter.Certaines sources indiquent même que l’argent parfois venait d’ailleurs et le cousin de Blaise Bebemba l’argentier était heureux de recevoir dans le trésor de l’argent dont il ignorait l’origine.Rappelez vous les indemnités de logement,de suggestion et de technicité ont atterri sur le bulletins de tous les mal lotis qui n’y avaient pas droit et ils étaient nombreux,c’est une manne.Je ne parle même pas des largesses officieuses qui atterrissaient chez les hauts gradé et tous ceux qui pouvaient déranger.Aujourd’hui c’est un autre contexte d’après insurrection où même un don de 35.000f à un fonctionnaire est considéré comme de la corruption. On l’a vu avec l’affaire des tablettes et l’affaire du million,qui en temps normal devrait "circuler" dans les villages pour mouiller les électeurs.La deuxième chose aussi c’est que le Burkina a connue 2 voire 3 années d’instabilité( 20132014 et 2015),toute-chose qui explique que même ceux qui ont quelques sous préfèrent les mettre en lieux sùr en attendant de voir clair.Ainsi malgré que de nombreux fonctionnaires ont obtenu des ajustements de salaires de 20.000 à 80.000 chez certains,le réflexe n’est plus à la consommation sans état D’âme.Un autre volet qu’il faut souligner les commerçants qui jadis contournaient allégrement la douane et qui se retrouvent en ce moment avec le nouveau système sylvie une réduction significative des marges bénéficiaires.Un autre aspect et pas des moindres c’est aussi la destruction des emplois du à l’insurrection. Ces plaies là,ne se cicatrisent pas en un coup de baguettes magique.

      Répondre à ce message

  • Le 16 avril à 16:42, par warzat
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    PKT met tout le monde dans le même sac. Ceux qui croient en ce gouvernement, qui font l’effort de le critiquer objectivement, qui voient la réalité au quotidien ,qui écoutent les petits opérateurs économiques, ceux dont les dossiers (marchés) sont depuis longtemps en examen au niveau des services financiers, ceux qui écoutent les petites gens, ceux qui triment pour payer leurs impôts et ceux qui critiquent pour critiquer, ceux de la politique politicienne, ceux qui ne mangent que grâce à leur présence continue dans les arcanes de la politique. C’est dommage, regrettable et à la limite révoltant. Que pense PKT des dires du PAN lors de sa présentation de politique générale ? C’est ça la réalité dans le pays. Les pénalités de retard de paiement d’impôts incompressibles (ceux qui doivent être payés même quand l’opérateur n’a rien eu ou réalisé) seront telles que les agents des impôts auront en fin d’année ce pour quoi, ils sont allés en grève pour longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 06:28, par Gangobloh
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Les appréciations des partenaires comme la Banque mondiale et le FMI ne sont pas à prendre au sérieux, car nous avons vu que tous les différents projets de développement expérimentés dans tous les pays sous développés ont échoué. Méfions nous de l’appréciation de ces 2 partenaires. Les années à venir nous permettront de nous juger nous meme.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 09:13, par Oumar
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Mon cher PM. qui vous a dit qu’il n’ y a plus de corruption généralisée ? vous avez enquêté sur les activités de vos directions générales ? Le faux et l’usage du faux est devenu le sport favori dans les services qui ont des dotations budgétaires ? Des activités sont apparemment justifiées sur papier, mais sur le terrain, il n’y a rien. Commanditez un audit générale, c’est plus qu’urgent. Regardez surtout dans les directions et les projets des ministères de l’agriculture et de l’élevage. Enquêtez minutieusement . Faites un appel sincère à témoignage et vous verrez

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 10:01, par lecoq
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Le PM pense que ce qu’il dit est une réalité,c’est de l’archi faux. J’ai même dit au début de son prise de service en tant que PM qu’une personne qui n’enfante pas,qui n’est pas marié ne peut pas un couple en difficulté ni célébré un mariage et c’était le cas de Paul Kaba,il n’a rien au Burkina Faso,ni toit ni rien ;il se fou mal des Burkinabé puisqu’il sait bien si le Burkina brule il ne perd rien.Il n’a jamais battu la campagne ici au Faso et soudain il quitte de loin et tombe dans du beurre.il veut nous faire savoir que dans les pays ou l’argent circule et la population gagne son pain quotidien est un pays corrompu non nonnnn !!!! ça ne veut rien dire

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 15:50, par oscar
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Après les juristes, c’est au tour maintenant des économistes de précipiter le pays dans le gouffre avec leurs gros mots comme croissance, developpement, etc. Nous on s’en fout point barre. Avec vos guerres de chiffres, nous le bas peuple constatons que ca va de mal en pis pour nous.Donc arrêtez vos laïus demagogiques et resolvez nos problemes. j’oubliais que vous êtes les tontons de la 3è generation d’apres Dahico.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 18:37, par VIGILANCE SINON,
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Dites que vous êtes aveugles.Sinon, l’argent ne circule point par les circuits normaux (légaux) même si pour de gros coups ç’a diminué.mais la petite corruption brille de mille feux dès.

    Paul Kaba Tieba (PKT), je reconnais que tu es un gros travailleur (bien que tu sois esclave).Mais ouvres l’œil et le bon le PF ,ton gouvernement et toi, car la corruption s’est ouverte des boulevards quand vous avez fermé les fenêtres.
    Regardez bien dans certaines de vos Directions de l’Administration et des Finances ,vos Secrétariat Général de ministère, certains de vos projet de développement,vos trésoreries régionales et perceptions,vos communes,vos contrôles financiers,vos Direction régionales du budget,vos corridors douaniers.

    PKT, la végétation de la corruption est plus que jamais luxuriante pour emprunter les propos des écologistes et autres défenseurs d’environnement sains.

    Répondre à ce message

  • Le 17 avril à 20:20, par Cheikh
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    N’en déplaise aux détracteurs, mais il faut qu’ils sachent que "Pour guérir d’une maladie particulière, il faut un médecin spécialiste", comme certains l’ont si bien exprimé déjà. Donc autant la Côte d’Ivoire d’aujourd’hui a eu besoin d’un financier pour amorcer sa croissance, de même le Burkina en exigeait pour sortir des ornières. Et à présent, cela se sent et se ressent à tous les niveaux. Bravo à nos dirigeants actuels et au PM pour tous les succès engendrés jusqu’ici, en dépit des rancoeurs et adversités de toutes sortes ! Mais entre-nous quand-même, tout ne devrait pas être logé dans les perspectives du PNDS, car certaines préoccupations demeurent plus vitales que d’autres. Et cela, au point que celles relatives au troisième âge, et au genre féminin méritent d’être une fois pour toutes résolues immédiatement. En effet, si l’on ne veut pas continuer à assister chaque jour dans l’indifférence générale, à la disparition de ces personnes fragilisées, en qui le changement a pourtant suscité des espoirs, mais qui attendent en vain des droits et des revendications vieilles de plusieurs années, il faut songer à humaniser votre gouvernance. En l’occurrence, la situation précaire et constamment moribonde de cette catégorie sociale, exige que des taux et des chiffres prévisionnels, l’on extirpe d’avance ses dûs pour les lui reverser sans délais, quitte à ce que cela fasse office pour vous de couverture "bénédictionnelle", pour une meilleure suite de parcours ! D’accord pour le respect des normes légales, mais encore plus pour tout ce qui est légitime !

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 08:06, par je suis du nouveau regime
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Là, il ne reste plus qu’à faire un communiqué sur OMEGA Fm pour dire aux jeunes commerçants ambulants, aux cireurs, aux vendeurs de portables...de rester à la maison car l’argent ne va plus circuler.On voit bien que ces gens se fatiguent à arpenter les rues de ouaga à la quête de leur pitance,en vain.Il n’ya que les gens du circuit normaux qui en profite(fonctionnaires, banquiers, assurances...).Le volcan s’est endormi, faisons attention à son réveil !!!

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 09:07, par SAPO
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    PNDS , PNDS , Il y’ a quoi dans ce PNDS . Si ce n’est qu’une compilation des projets des engagements nationaux , à l’époque financé en grande parie par la Chine Taïwan.
    Vous voulez emprunter l’argent des occidents pour le financer , c’est 50 ans , 60 ans de dette à payer. Tout n’est perpétuel recommencement. Si Sankara vous renaitre.

    Répondre à ce message

  • Le 18 avril à 10:25, par L’Oeil du Peuple
    En réponse à : « L’argent ne circule plus, parce qu’il n’y a plus de corruption généralisée » révèle Paul Kaba Thiéba

    Son excellence le premier veut bien changer les donnes au pays des Hommes Intègres.Mais il est confronté à des réalités de gouvernance politique.Comment réussir avec un régime tricéphaliste(ROCH,SIMON,SALIFOU) ou la politique prime sur la technicité ?Difficile de faire changer les choses vieilles de cinq décennies.Les politiciens véreux se moquent des chiffres,des indicateurs de performance.Pourvu que leurs militants soient satisfaits au quotidien.C’est ça la réalité que le PM est confronté.
    Chacun doit vivre de son revenu normal gagné honnêtement.Fini l’ère ou les gens se tapaient la poitrine pour dire qu’ils les feuilles.Chaque Burkinabè doit vivre selon ses propres réalités et non la fiction.Nous devons produire et créer la richesse et non dormir et dépenser follement.L’ère du gain facile est révolu.
    Mais nous demanderons au PM de ne pas trop se fier aux rapports que ses services techniques lui envoient.Il faut que le premier ministre descende quelque fois sur les chantiers importants afin de voir de ses propres yeux l’avancement ou l’exécution des travaux.La réalité c’est sur le terrain et sur les papiers.Ce sont des erreurs vécues sous l’ère COMPAORE ou les chantiers sont exécutés,réceptionnés sur papier et payés, mais pas sur le terrain.Ce qui explique en grade partie le retard dans notre développement.Courage au PM.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés