Troisième jour de la tournée du Ministre d’Etat : Simon Compaoré rassure les Sahéliens

mardi 11 avril 2017 à 00h12min

Ceci est un communiqué du Service d’information du gouvernement.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Troisième jour de la tournée du Ministre d’Etat :  Simon Compaoré rassure les Sahéliens

Aujourd’hui lundi 10 avril 2017, le ministre d’Etat, ministre de la Sécurité Simon COMPAORE était dans le Sahel dans le cadre de sa tournée. Tongomael, Gorgadji, Aribinda, Dori, voici entre autres les localités qui ont reçu la visite du ministre d’Etat.

A chaque étape, il a eu un message de félicitation, d’encouragement et de réconfort à l’endroit des forces de défense et de sécurité (FDS), et les a exhortées à un esprit de solidarité entre elles et les autres corps de la région. Car dit-il : « la lutte contre le terrorisme est commune. Il faut donc unir les efforts pour venir à bout de ce fléau. Aussi, faut-il améliorer vos relations avec les populations », fin de citation.

A l’endroit des forces vives des localités visitées, le ministre d’Etat les a invitées à plus de cohésion et à toujours collaborer avec les forces de défense et de sécurité.
Aux enseignants et élèves, il les a rassurés des mesures de sécurité prises pour que les activités pédagogiques se déroulent normalement et en toute quiétude.
C’est avec enthousiasme que les populations et les autorités locales de la région du Sahel ont accueilli la visite de Simon Compaoré, qui n’a pas manqué de renforcer les capacités opérationnelles des unités visitées.

Le service d’information du gouvernement

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 avril à 08:07, par Cédric
    En réponse à : Troisième jour de la tournée du Ministre d’Etat : Simon Compaoré rassure les Sahéliens

    Franchement, il convient de faire savoir que les Forces de Défense et de Sécurité(FDS) ont été confrontées à des problèmes de cohésion à partir des mutineries de 2011 jusqu’aux bourrasques de l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 ainsi qu’à la période trouble du coup d’Etat du 15 septembre 2015.A l’instar des populations civiles, les hommes de tenue étaient dans une période de méfiance et d’interrogation sur l’avenir de la vie de la nation burkinabè. Ce climat de repli sur soi et de méfiance générale commence à se dissiper. On ne cessera de le dire, le commandement des hommes et des troupes, ne se fait pas efficacement avec le bâton mais plutôt avec la confiance, la communication et le bon exemple de ceux qui sont aux commandes. Ces derniers doivent agir avec équité et en créant les conditions matérielles et morales pour que chaque citoyen apporte sa pierre à l’édification de la nation. D’aucuns se rappellent les déclarations de prises de service du ministre d’Etat en charge de la sécurité ,Simon Compaoré en 2016.Il avait fait savoir qu’il ne faisait pas de discrimination dans sa tâche ministérielle et qu’il travaillera avec tous ,sans considération régionaliste, politique, religieuse ou autres clivages socio-économiques ou culturels. Visiblement, Simon Compaoré est en train de joindre l’acte à la parole en œuvrant pour la cohésion des FDS (police, gendarmerie, armée).Non seulement il fait acte de proximité avec les FDS en les encourageant dans leur mission de défense et de sécurisation du pays, mais aussi il veille au sein du gouvernement à leurs besoins d’équipements progressifs. Ce sont là des faits réels qui remontent le moral des troupes et les amènent à reconquérir leurs lettres de noblesse d’antan. Car, ce serait une lapalissade de dire que les FDS burkinabè ont des talents reconnus au delà de nos frontières. Félicitation également au chef d’Etat major général des armées, le général Oumarou SADOU pour son encouragement et ses conseils aux soldats. Bravo à tous et bonne continuation.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 10:10, par wagyinfedo
    En réponse à : Troisième jour de la tournée du Ministre d’Etat : Simon Compaoré rassure les Sahéliens

    vigilance les djihadistes sont dans nos murs ils nous côtoient ouvrons les yeux tantôt ils se déguisent en mendiants tantôt en marabout tantôt en vendeur de produits pharmaceutiques ou pharmacopée kankankan ;..........
    tantôt en vendeurs d’objets d’art ..........A ceux qui louent leurs maisons a n’importe qui pourvu que l on paye bien , attention !!!! vous hébergerez des vipères et des loups . ils sont dans nos marchés dans nos églises et dans nos mosquées, très dévouées et paraissent très courtois et inspirent confiance soyons sur nos gardes lorsque votre voisin parait bizarre n’hésitez pas à le signaler à la police .

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés