Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

LEFASO.NET | Nicole OUEDRAOGO • mardi 11 avril 2017 à 07h05min

Depuis 2008, monsieur PZ était devenu un expert dans l’orientation des nouveaux bacheliers à l’université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo. En plus de son talent dans la falsification de relevés de notes et de certificats provisoires du baccalauréat, il excellait dans la production de documents administratifs contrefaits. Le 5 avril dernier, le chef d’orchestre de nombreuses pratiques frauduleuses s’est retrouvé entre les mains de la Brigade de recherches de gendarmerie, suite à une plainte formulée par l’université Ouaga I. Il a été présenté à la presse ce lundi 10 avril 2017.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de  faux documents administratifs

Avec ou sans le baccalauréat, des difficultés pour une orientation dans les filières scientifiques, il suffisait de rencontrer monsieur PZ sur son chemin et vous êtes sauvé. Pourtant, tout va prendre fin après une plainte de l’université Ouaga Pr Joseph Ki-Zerbo, pour présomptions de fraude au baccalauréat. « L’entame des investigations permet de s’apercevoir de certaines incohérences dans l’orientation de nouveaux bacheliers. Il ressort que certains d’entre eux qui n’avaient pas la moyenne requise pour s’inscrire dans les filières dites scientifiques, ont tout de même réussi à le faire par un procédé dont eux seuls connaissent le secret » a noté le Major Abdoulaye Sawadogo, commandant de la Brigade de recherches de gendarmerie de Ouagadougou. Ce fameux procédé consistait, en contrepartie d’une somme variant entre 75 000 francs CFA et 150 000 francs CFA par dossier, à mentionner de fortes moyennes sur les relevés de notes des futurs étudiants, en vue de les rendre compétitifs pour les filières visées. PZ se proposait lui –même de déposer les documents auprès du service en charge des orientations. « Il déclare qu’après l’examen du BAC, plusieurs parents de bacheliers dont la moyenne obtenue ne leur permet pas d’être orientés dans une filière scientifique, le contactent… » a indiqué le commandant de la brigade.

Et l’adjudant-chef, Christian Narcisse Hien, représentant le directeur de la communication de la gendarmerie de souligner, que lorsque la brigade de recherches a reçu la plainte de l’université, les responsables de l’université eux-mêmes étaient convaincus qu’en leur sein, il y avait des gens qui étaient complices. « Au regard des investigations, nous nous sommes rendus compte que ce monsieur est seul. C’était un étudiant, il connait bien les pratiques de l’université, il a fini ses études, il est même allé faire des études à l’étranger » a-t-il confié, précisant qu’il s’adonnait à la falsification de relevés de notes du secondaire également.
L’enquête de la gendarmerie ayant conduit à une étudiante concernée par la pratique, celle-ci a cité son oncle paternel qui à son tour, a dénoncé sieur PZ, un imprimeur de profession, domicilié à Ouagadougou.

Se retrouvant entre les filets de la gendarmerie le 5 avril, la perquisition du domicile de PZ a également permis la découverte de nombreux documents administratifs contrefaits. Ce sont, entre autres : le permis de conduire, le permis urbain d’habiter ( établi entre 10 000 et 15 000 francs), l’attestation d’attribution de parcelle, le livret de famille, l’acte de naissance (6 000 francs), de décès ( 6 000 francs) , de mariage (6 000 francs), le certificat provisoire du BAC, le relevé de notes pour inscription (100 000 francs), les certificats de visite technique, certificat de nationalité (10 000 francs) , les certificats de résidence, les certificats de célibat, le casier judiciaire, les diplômes d’enseignement technique et général, les cartes grises de véhicules, les timbres communaux, les quittances, les documents frauduleux des dossiers d’appels d’offres (50 000 /dossier)…

Pour la réalisation de ces documents, PZ disposait de « 130 cachets de toutes les administrations confondues qu’il a lui-même confectionnés » souligne le directeur de l’enquête, le Major Abdoulaye Sawadogo.

Des documents de l’enseignement techniques très sollicités

Selon le commandant de la brigade de recherches de gendarmerie de Ouaga, PZ dit éviter la contrefaçon des diplômes de l’enseignement général, parce que ceux-ci présentent des risques. En plus des diplômes de l’enseignement technique tels que le BTS, le BEP, le CAP, il produisait également des diplômes des cycles B et C de l’ENAREF

Il faisait lui-même les légalisations ….

Une fois le document administratif produit, PZ se chargeait lui-même d’apposer le cachet correspondant. « La signature de l’autorité concernée est également à sa disposition par le système de scannage » nous explique le directeur de l’enquête. Quant aux légalisations, « il dispose du cachet et de la signature de plusieurs officiers de polices signataires des différents commissariats de police du Burkina » a-t-il soutenu. S’agissant des actes et documents délivrés par les mairies, PZ a décidé d’établir de faux timbres communaux. A cet effet, les signatures des maires des communes de Ouaga, Kongoussi, Koudougou et Pabré ont été les plus utilisées. L’enquête a d’ailleurs permis de saisir entre les mains de PZ , des timbres communaux contrefaits de 10 000 francs pour une valeur de 12 millions et de 60 000 francs , pour les timbres de 5 mille francs CFA .

Félicitant la Brigade de recherches de gendarmerie de Ouagadougou pour les résultats obtenus, le Pr Sawadogo Mahamadi, directeur des affaires académiques de l’orientation et de l’information (DAOI) des deux universités publiques (Ouaga I et Ouaga II) a signifié que l’université poursuit ce réseau depuis 5 ans. La gendarmerie pour sa part, a une fois de plus, appelé la population à une franche collaboration.
Nicole Ouédraogo
Lefaso.net

Portfolio

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 11 avril à 02:48, par Bakus
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Encore une fois bravos a la gendarmerie nationale . il y a néanmoins un floue dans la narration ; "c’était un étudiant, il connait bien les pratiques de l’Université, il a finit ses études, il est même allé faire des études à l’étranger" . c’est fort possibles que certaines personnes travaillent grâce à des documents falsifié par ce monsieur ! Vivement que la justice lui fasse regretter son acte . il faut également lui retirer tous ses diplômes car ils ont certainement été falsifié

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 16:00, par shalom
      En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

      il faut que la justice soit établie à tous les niveaux. cela suppose le rappel de tous les diplômes falsifiés et par ricochet le licenciement de tous ceux qui sont dans la fonction publique grâce à cela.

      Répondre à ce message

      • Le 11 avril à 17:32, par verité no1
        En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

        On doit prendre le problème de faux diplômes au serieux !
        Imaginez un monsieur qui détient un faux master et on l’envoie dans une conférence de l’UEMOA et il essaie de debattre sur l’économie monétaire, évidemment, il va mélanger les pédales et verser le visage du pays à terre !
        Ceux qui beneficient déjà de ces faux diplômes doivent avoir le courage de les détruire et changer d’emploi !
        Je ne reconnais plus mon pays, jadis pays des intègres !!!!!!!
        Quand quelqu’un reste longtemps au pouvoir, eh bien il faut s’attendre à cela !!!!!

        Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 04:07, par COB
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Il faut lancer une opération de rappel des faux diplômes. C’est une grosse injustice. C’est sûr que de nombreuses personnes utilisent de tels diplômes.

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 11:04, par Faufaux
      En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

      Je suis en France. J’ai reçu en 2008 ici un étudiant Burkina. Cette personne m’a été imposée par une Togolaise dont la simple relation à ma personne venait d’une association en direction du Burkina. Il fallait lui faire une attestation d’hébergement, le loger le temps qu’il ait une chambre universitaire. J’ai accepté. Une fois le gamin arrivé, inscrit à la fac, je me rends compte qu’il a plusieurs prénoms ; aucune relation entre lui et cette dame. Sauf des coups de fils ; elle ne s’est plus présentée chez moi. J’apprends plus tard que cet même étudiant a un oncle qui habite dans la même ville et qui me connait et connait cette Togolaise. Cet oncle est enseignant. Pire le petit me fera savoir un mois après qu’il n’a pas encore sa bourse et que c’est son papa qui lui enverrait de l’argent pour me payer. Au bout de trois mois j’avais compris beaucoup de choses et j’ai arrêté l’hébergement de ce jeune. J’ai pas voulu mettre lui et sa clique en difficulté judiciaire. Il a continué ses études. Des étudiants comme ça c’est possible que même son diplôme n’était pas vrai. Des pigeonneurs.

      Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 04:36, par Le citoyen
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Bon boulot mais des questions quand-même. Quel est le sort des diplômes, et de tout autre document acquis par cette procédure depuis la date de cette pratique ? Quel est le sort des receleurs, c’est à dire tous ceux qui ont sollicité les services de ce malfrat ? Comment les identifier et les retrouver ? Quelles sont les conséquences d’une telle pratique sur la crédibilité du diplôme et des autres actes administratifs que le Burkina delivre ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 05:17, par Tanga
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Tous ceux qui se sont rendu coupable de la pratique doive être renvoyés de l uo voir de l administration. Ce monsieur allait détruire le Burkina.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 06:25, par Gangobloh
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Il est très facile de retrouver tous ceux qui ont bénéficié des services de ce malfrat . La gendarmerie doit seulement jusqu’au bout de ses enquêtes. Comment voulez avoue des fonctionnaires intégres avec des diplômes falsifiés. Et puis ils sont les premiers à crier sur tous les toits l’injustice, prêts à tout brûler sur leur passage . Traquez ces malfrats et publier leurs noms et photos à l’appui.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 06:56, par Agence humanitaire
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Malheureusement notre administration est pleine des faux cadres,des faux agents issus de cette pratique mafieuse institutionnalisée par la malgouvernance de l’air CDP.
    Que dire de ces médicaments de la rue qui se retrouvent dans les structures sanitaires publiques et privées qui tuent chaque jour des innocents, partis dans l’espoir se faire soulager leurs douleurs. Une pratique qui se passe au vu et su de nos autorités sanitaires.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 07:25, par
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Félicitations à la gendarmerie pour ce beau travail. Pour la publication de la photo du délinquant, c’est bons , mais c’est pas arrivé. La gendarmerie a entendu nos suggestions mais il faut aller au delà. Il faut lui enlever le bandeau afin qu’on puisse bien le voir. Nous attendons maintenant la justice pour mieux apprécier la peine qu’il écopera car ce mec est purement et simplement un criminel. De part sa faute, plusieurs étudiants burkinabé qui aurait pu être orientés dans de bonnes filières et qui auraient apporté un plus au pays se sont retrouvés sur le carreau.. Sans compter les concours que beaucoup ont pu avoir avec ces faux diplômes.
    s’il s’avère que des parents ont été complices de cette forfaiture pour leurs enfants, qu’ils soient éventrement condamnés.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 07:31, par Tunwende
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Allée jusqu’au bout. Même ceux qui travaille avec des taux diplômé il faut les poursuivre

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 07:38, par abu
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    merci a la gendarmerie une fois de plus. j demande a ce q l’enquête se poursuive jusqu’au bout pour mettre la main sur tout ceux qui ont bénéficiés de ce service. il faut aussi qu’une peine conséquente soit affligée aux coupables ds cette affaire. mais malheureusement notre système a tres souvent négligé de tel dossier encourageant ainsi les clients dune pratique pareille.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 08:21, par Ginger Juice
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Burkina Faso ou le "Pays des Hommes jadis intègres". C’est dommage car l’integrité était une marque depose par laquelle on identifiait le burkinabè. Il n’est pas tard, retroussons les manches pour traquer jusque dans leu dernier retranchement ces personnes qui veulent detruire notre societé

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 08:23, par par madame katre yaar
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    bravo à nos forces de l’ordre.vivement que ses malfrats soit puni.pourquoi ne pas coller les sticker sur les diplômes .Que Dieu protège le Burkina Faso de ses esprits maléfique

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 08:27, par Bravos
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    De grâce aider nous à reconnaitre ces gens svp ! Il se peut qu’on les côtoie sans le savoir.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 08:28, par TIENFO
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Bravo à la gendarmerie qui commence à redorer son blason après l’air COMPAORE. Quand on est immensément riche avec des progénitures cancres, il n’y a que ces genres de pratiques pour assurer à ces « fils à papa écervelés » un avenir radieux dans le secteur privé comme dans le secteur public. Le dommage c’est que ces faux diplômés avec des fausses moyennes d’excellence se retrouvent aux commandes des affaires d’Etat à des postes juteux donnant des ordres à ceux qu’ils ont passés le temps à copier sur les bancs. Je m’aligne à mes prédécesseurs qui estiment qu’il faut traquer ces faux diplômés. Imaginons un médecin dans une clinique avec des faux documents (des diplômes aux différents documents administratifs relatif à l’ouverture et au fonctionnement de la clinique) ; c’est la mort assurée des patients qui y vont. Il est donc clair que ces cliniques sont des véritables « mouroirs ». Il va s’en dire que tout le personnel a aussi des faux diplômes. Ne dit-on pas que « qui se ressemble s’assemble ». Les exemples peuvent se multiplier dans divers domaines (marchés publics, enseignements, etc.). Tous les faux diplômés en activités doivent être absolument interpellés ne serait-ce que pour un recyclage en fonction de leurs secteurs d’activité. L’enquête ne fait que démarrer. Voilà une belle occasion pour montrer que plus rien ne sera comme avant.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 08:28, par Alex SANOIU
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Cette pratique était connu il y a très longtemps. J’en ai eu échos à un certain moment. Ceux qui veulent que l’enquête se poursuivent pour radier du monde du travail tous ceux qui ont utilisés ce canal pour réussir vont attendre longtemps car il faut une réelle volonté politique pour continuer l’enquête. des hautes personnalités (politique, judiciaire, administratif, militaire et paramilitaire) de nos jours ont passés par là. Même le corps de la gendarmerie n’est pas épargné, et ce sont des hauts gradés de nos jours peut être en complicité avec le régime actuel.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 08:42, par Zemosse
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Pourquoi toujours cacher le visage d’ un délinquant pris en flagrant délit ? Il faut que tout le monde sache qui il est ! C’est encore au gondwana qu’on voit de telles inepties, certainement c’est un parent d’un politicien. Expliquez moi ,je vs en supplie

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 08:50, par jo bleck
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Merci à la Gendarmerie pour ce travail propre. Pour être toujours opérationnelle, je crois que l’enquête doit continuer jusqu’au bout.Les auteurs, complices et demandeurs doivent être traités comme des délinquants. Pas questions que nos honnêtes enfants souffrent pour avoir leurs diplômes pendant que certains sont assis dans des bureaux climatisés sans compétences avec de faux diplômes. On est où là ? A l’instar du billetage, je propose que l’administration publique et privée procède à une mise à jour de toutes leurs données par la vérification de tous les diplômes des uns et des autres. On verra si certains patron(e)s resterons toujours patron(e)s...

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 08:52, par TIENFO
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Le sentier est immense. En ce qui concerne l’orientation des étudiants, on pallier aux problèmes poses. Il serait bon que la Direction des affaires académiques de l’orientation et de l’information (DAOI) des universités publiques confronte les relevés de notes dans les dossiers de demandes des candidats à ceux communiqués par les jurys après les examens de bac. C’est bien faisable de nos jours avec l’outil informatique. Il suffit de concevoir un logiciel dans ce sens et établir une interconnexion entre les directions (directions des examens et concours, jurys des examens et concours, office du bac, direction des affaires académiques de l’orientation et de l’information, etc.) impliquées dans la gestion des nouveaux bacheliers. Je crois que l’enjeu en vaut la peine. On pourra éviter par la même occasion que des candidats soient admis à des concours qui ont lieu au même moment. Et bien d’autres pratiques mafieuses du même genre seront démantelées.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 09:18, par BM
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    TOUS LES DETENTEURS DE CES FAUX DIPLOMES DOIVENT ETRE REMERCIES S’ILS TRAVAILLENT DANS DES ADMINISTRATIONS PUBLIQUES OU PRIVEES. ON NE PEUT PAS COMPRENDRE QUE PENDANT QUE D’AUTRES SOUFFRENT A LA SUEUR DE LEUR FRONT POUR ACQUERIR LEUR DIPLOME D’AUTRES TROUVENT DES RACCOURCIS ET BLOQUENT LES HONNETES CITOYENS

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 09:23, par SAMBO
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Il y a des valeurs qui incarnent la vie d’un être et fait de lui un modèle ou un exemple vis à vis des autres notamment la jeune génération.Une question ! Quelles valeurs ce monsieur pourrait-il se vanter un jour d’avoir léguer à ses enfants ? peut être tous sauf le sens de l’honneur ou encore l’honnêteté.Soyez sincère dans votre intérieur et ne faites plus ça.Si vous pensiez faire du bien sachez que le bien suit un chemin et un processus claire.Soyons intègres !

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 09:34, par Okpayielo
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Bonjour à tous et grand merci à Lefasonet.

    TOUTES MES FELICITATIONS À LA GENDARMERIE NATIONALE (ET À LA POLICE) QUI AVEC LA DOUANE, LA GARDE PÉNITENCIAIRE ET LES AGENTS DES EAUX ET FORÊTS RESTENT, EN MON SENS, LES SEULS CORPS HABILLÉS UTILES AU BURKINA FASO.
    L’ARMÉE EST INUTILE ET BUDGÉTIVORE. DISSOLVONS LA !

    La Patrie ou la mort, nous vaincrons !

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 09:34, par PIMA
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Si je comprends bien, ce monsieur délivraient ces faux diplômes ,il y’a au moins 5 à 7 ans de cela ? alors qu’on le contraint à dénoncer ses complices.

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 14:21, par Piffff
      En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

      C’est pas à ZP de dénoncer ses éventuels complices mais à ceux qui viennent fanfaronner devant les journalistes de le faire car dans un Etat qui fonctionne normalement,il est trop facile de retrouver tous ceux qui ont fait à ce faussaire.Même si les gens l’ignorent,les photocopieuses comme les autres outils informatiques ont une mémoire.Il suffit de tout passer au peigne fin et le tour est joué.Bien sûr pour ces pandores,il est trop facile de venir présenter quelqu’un en disant qu’il agissait en loup solitaire.Pendant ce temps,des milliers de voyous qui sont aussi condamnables se la coulent douce dans les différents ministères alors qu’ils ne devaient pas y avoir accès.Avec toutes ces magouilles,vous voulez que nous ayons des fonctionnaires intègres.C’est pas possible.Ils sont arrivés par la triche,ils continueront à tout faire dans la triche

      Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 09:35, par Mamon Yélé
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Pauvre de nous tout est faux dans ce pays des faux-hommes intègres. Les élections sont faux (falsifiées et avec de fausses cartes d’électeurs, de faux électeurs), le gouvernement est faux (je ne sais pas pourquoi), les fonctionnaires sont tous faux (faux diplômes, admission acheter grâce au pétrole, notes lors des formations fausses), le faussaire est faux puisqu’il dit être seul. Les gendarmes sont faux, ils veulent noyer le poisson en affirmant que le faussaire n’à pas de complices (alors que tout ce qui ont bénéficié sont déjà complices sans compter tous ceux qui l’ont aider à la confection et utilisations des cachets et autres timbres).
    Mais c’est compliqué car ce système est ancien dans ce pays. Parmi les officiers supérieurs il y en a qui n’ont pas fait le concours du PMK eux mêmes (de bons élèves ont composés à leur place). Je me demande si notre alphabet n’est pas faux. Si ce faussaire est tout seul......?

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 14:37, par Piffff
      En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

      Bien parlé puisque même les gendarmes sont dans le faux en affirmant que ZP est un loup solitaire:pas de complice,pas bénéficiaire de ces faux malgré les milliers de documents administratifs,les centaines de cachets administratifs trouvés dans son labo.Autant ne pas faire de boucan autour du cas ZP puisqu’il n’a fait de mal à personne.Tchurrrrrrrrrrrrrrr

      Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 09:49, par Uncitoyen
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    et l’étudiante et son oncle ? ont-ils été arrêté aussi ?
    Dans ce pays, Tu voles et tu le reconnais .lorsqu’on t’arrête, la presse decide cacher ton visage pour ne pas qu’on puisse te reconnaître.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 09:52, par Uncitoyen
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    En plus de cacher le visage de ce monsieur, on nous cache son nom aussi à l’état civil. vraiment bizarre ce pays où les malfrats sont bien traités.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 10:48, par kwiliga
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    "l’acte de naissance (6 000 francs), de décès ( 6 000 francs) , de mariage (6 000 francs),..."
    Ben, c’est pas cher, surtout si l’on tient compte du fait que c’est à peu près les tarifs qu’on doit verser dans la poche des "vrais fonctionnaires", si on n’a pas les bonnes relations.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 10:51, par sauve souris
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    l etat devrait recuperer cet homme pour lui demander de faire des recherches pour le pays en russi ou etats unis ce soont gens comme cela qui on fait des inventions et aujourd’hui uit ils sont puissant.sinon cet homme après la prison il sera plus dangereux pour cela il faut le récupérer pour qu il travaille pour l état.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 10:53, par Mafoi
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Il y a trop de flous dans les narrations des pandores et cela m’amène à penser qu’il y a de gros loups dans cette histoire car c’est tout simplement hallucinant.Déjà je suis certain que ce faussaire n’agissait pas seul,il y a fort à parier qu’il a des complices dans de nombreuses chaînes de notre administration

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 11:19, par Djass
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Voci un thème de recherche. Etat des diplome etablis dans université et les ecoles superieures au BF : De 2000 à 2015. Et ajouté une mention sur le LMD =galema. Faire etat des diplomes reconnus par la cames dans le université et les ecoles sup. Financema:CAMES obligatoire, ETAT obligatoire et Ecoles sup. obligatoire oci. SOS chercheur ??? Mais savez vous que se probleme existe depuis et beaucoup de directeur ont tout fait sans succès pour savoir qui utilisent leur signature ?

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 12:29, par HAMA
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Il y a certaines personnes qui sont devenus fonctionnaires avec ces faux diplômes, d’autres ont eu des marchés frauduleusement... brimant ainsi les bons citoyens du pays. Vraiment cela me touche énormément. Ce malfrat a causé beaucoup de torts a des gens qui pourraient sauver leur famille, leurs amis ou bien venir en aide à des personnes désœuvrées. Messieurs le Président, le Premier Ministre, les membres du gouvernement, voici une occasion nette de nettoyer la fonction publique de faux fonctionnaires qui mettent à mal la modernisation de notre administration. C’était cela la "compaorose" où tout se faisait au su et au vu de tout le monde mais qu’on osait même pas parler car tu auras beau dénoncer, on n’écouterait jamais. BRAVO A LA GENDARMERIE, je suis très fier de vous. FAITES VOTRE JOB ET ALLAH VOUS RÉCOMPENSERA TÔT OU TARD CAR UN BIENFAIT N’EST JAMAIS PERDU. Cette mauvaise graine doit être détruite à jamais avec tous ces complices d’où qu’ils soient et d’où qu’ils viennent. Des fils dignes de ce pays se tracassent pour avoir un job honnête pour subvenir aux besoins de leur famille pendant que d’autres sont intégrés frauduleusement dans la fonction publique et j’en passe. La justice doit le condamner à perpétuité. VIVE LE BURKINA NOUVEAU DÉBARRASSÉ DE TOUS LES MICROBES QUE LA "COMPAOROSE" A ENGENDRÉ.

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 15:59, par Piffff
      En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

      @Hama,as-tu lu ce que les gendarmes ont dit ?Ils disent qu’il n’a pas de complice et donc circulez,il n’y a rien à rien à voir.
      Conclusion:Un ZP mis hors d’état de nuire,il se créera d’autres milliers de ZP car comme d’habitude,les autorités ne prennent jamais le bon bout.Pour naviguer à vue,ils sont trop forts et cette sortie des pandores en est une car dire péremptoirement que ZP n’avait pas bénéficié de complices dans l’accomplissement de ses sales besognes,c’est se foutre de notre gueule.Si tel était le cas,pourquoi venir nous exhiber ce pauvre ZP ?En réalité avec une investigation bien menée,on débusquerait des milliers de faux fonctionnaires qui auraient bénéficié des "largesses" de ce faussaire

      Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 12:32, par bouba
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Bravo à la gendarmerie ! Ce monsieur devrait être déchu de la nationalité burkinabè car c’Est un acte criminel apatride unique en son genre. Il faut bien le protéger car si la machine est en marche pour retracer et traquer ceux qui ont utilisé ses services et ses faux diplômes, certains on intérêt à l’éliminer. Alors d’ici là qu’on dise qu’il s’est suicidé... avant le procès...

    Il faut une sanction exemplaire pour dissuader à l’avenir de tels criminels.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 12:46, par professeur
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Il va établir son acte de dépôt et ensuite celui de sa relaxe. Faussaire, tu peux faire ça pour toi même au moins.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 13:01, par Omso
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    VOYONS VOIR,DISAIT UN AVEUGLE A SON FILS.
    TOUT D’ABORD MES VIVES FÉLICITATIONS A LA BRIGADE DE RECHERCHE MAIS AUSSI A TOUS LES CIVILS AYANT COLLABORE AU DEMANTELLEMENT DE CE FAMEUX RESEAU.
    CE K J’AI A DIRE C’EST TRES SIMPLE CAR LE DUR DU BOULOT A ETE DEJA ABATTU ; C’EST A DIRE L’ARRESTATION DE CE FAUSSAIRE.
    K LA GENDARMERIE UTILISE CE DERNIER AFIN DE PROCEDER A L’ARRESTATION DE LA MAJORITE DE CEUX KI ONT ACHETE AVEC LUI LES DIPLOMES ; K CES GENS, MEME SI CE NE SONT PAS TOUS, SOIENT ARRETES ET TRADUITS DEVANT LA JUSTICE. JE SUIS CONSCIENT K’ON NE POURRA PAS METTRE AUX ARRETS TOUS CES GENS ; NOUS EN AVONS SEULEMENT BESOIN MEME SI C’EST UNE DIZAINE DE CES PERSONNES.J’INSISTE BEAUCOUP SUR CES ARRESTATIONS CAR CELA PERMETTRA A LA GENDARMERIE DE PROCEDER A DE NOUVEAUX RESEAUX MAFIEUX CONCERNANT AUTRE CHOSE CAR CE KI SERONT ARRETE AURONT KELK CHOSE A DIRE ; JE SAIS DE KOI JE PARLE. J’INSISTE SURTOUT K CE MONSIEUR EST UN ESPRIT KI PERMETTRA A LA GENDARMERIE DE PROCEDER A DE VERITABLES DECOUVERTES.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 13:41, par Piffff
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Dans cette histoire,tous ceux qui félicitent la gendarmerie sont aussi dans le déni.Comment un faussaire qui sévit depuis 2008 avec sa panoplie de matériels ne puisse pas bénéficier de complices ?Arrêtez la comédie svp.Quid alors de ces faux diplômés,fonctionnaires qui gangrènent l’administration et nous pourrissent la vie ?Où est la liste de ces trafiquants ?Pourtant même les simples photocopieuses ont une mémoire et il est trop facile de les retrouver mais comme nous sommes au Burkina où on vit sur du faux depuis une trentaine d’années,je comprends l’attitude que ces pandores viennent transformer une affaire aussi grave en fait mineur et il se trouve des incrédules pour les féliciter.Du grand n’importe quoi.Si ces centaines de cachets de l’administration et autres n’ont servi à rien,autant libérer ce bricoleur PZ puisqu’il ne bénéficie d’aucun complice,ni de bénéficiaire de faux et usage de faux documents

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 13:50, par TRAORE
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    salut, mon petit frère titulaire du BAC 2016 voulait faire la medecine mais helas, la moyenne exigée était de 13/20 et lui avait 12,99/20. donc quelqu’un a frauduleusement pris sa place, on fait comment ? justice pour mon petit frère

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 14:02, par Chantal
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    C’est donc ce type ? Mon neveu avait eu le bac D avec seulement 11.89 de moyenne. Impossible d’etre accepte en Medecine a l’universite de Ouagadougou. Et il n’y avait plus de place en Medecine a l’universite privee. Un ami avait confie que son enfant deux ans plus tot avait eu le bac D avec seulement 10,45 de moyenne et avait pourtant ete inscrit en Medecine a l’Universite de Ouagadougou et ce grace a un reseau. Il voulait nous mettre en contact avec ce type dont le nom me revient a present. L’enfant de cet ami en question redouble pratiquement toutes les annees de Medecine. Quel gachi ! alors qu’il y a des enfants plus aptes. Je partage les avis qui voudraient que l’on remonte a la source et qu’on depouille la liste de ses clients nouveaux et anciens. Malheureusement on peut toujours en rever car ceci n’arrivera jamais ; la plupart des clients de ce monsieur dont les enfants ont ete frauduleusement inscrits dans des departements scientifiques, etant pour la plupart bien places dans l’echelle sociale. L’ami en question n’est pas un petit, il tient le haut de l’echelle... une tres grande autorite dans son domaine. Alors vous croyez peut-etre qu’ils laisseront creuser profondement cette affaire ? Encore moins annuler les diplomes de leurs enfants ou retrograder leur cursus ? Cette affaire sera enterree illico presto.

    Répondre à ce message

    • Le 12 avril à 09:08, par Kôrô Yamyélé
      En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

      - Chantal, si tu es sincère, dénonce ton ami et son enfant. Sinon je propose à la Gendarmerie de t’identier et te cerner pour que tu parles.

      Par Kôrô Yamyélé

      Répondre à ce message

      • Le 12 avril à 11:28, par Chantal
        En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

        Mon ami, bonne chance a la gendarmerie de m’identifier a partir de mon IP !!!
        vous avez du remarquer que J’ai un clavier qwerty... Si la gendarmerie Nationale n’est pas fichue de mettre la main sur la liste des clients du malfrat qu’ils ont sous la main, ce n’est pas un temoin utilisant un clavier qwerty a des lieux de du Faso qu’ils pourront identifier. Anyway et entre nous, meme si Je denoncais mon ami, la gendarmerie n’oserait meme pas se presenter chez lui pour lui poser la moindre question, a fortiori Le convoquer ou l’apprehender. Et si par hasard ils decouvraient son nom chez le faussaire, Je parierais qu’ils fermeront les yeux pour ne pas avoir a faire a lui. Donc que Je denonce ou pas ca ne changera rien.

        Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 14:47, par LePenseur
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Demander à tous les fonctionnaires un renouvellement de dossier.
    Et demander à la police de valider chaque diplôme avant de le légaliser. Les fonctionnaires fautifs seront démantelés .

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 15:01, par Cheikh
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    En vérité, ce type-là n’a rien d’un malfrat. C’est un véritable génie, faiseur de miracles, ami des nécessiteux, opérateur de charité, destiné à entrer tout droit au paradis. Et à y réfléchir, nul ne saurait enfermer un si talentueux monsieur, sans encourir la colère des hommes et des dieux. Cela me rappelle la réaction d’un courtisan des siècles passés, qui disait je cite "On n’enferme pas un homme qui possède cent écus". Donc "déssaisissez-le" tout simplement de son matériel encombrant, et laissez-le continuer sa vie d’une toute autre manière plus tranquille. Car à ce stade de ces forfaits, d’autant plus qu’avec toute la bonne volonté du monde, il serait impossible à qui que ce soit, de dénouer les écheveaux si inextricables de cette filière si complexe, il serait tout autant plus sage de considérer qu’ayant fait tout le mal à l’administration, il n’a fait aucun mal à personne. Au demeurant, la seule leçon à retenir désormais, est qu’en tant que "Pays des Hommes Intègres" devenu si désintégré à tous points de vue, le Burkina gagnerait mieux à cesser de s’enorgueillir de cet odieux attribut à présent si fictif, qui ressemble plus maintenant à du sarcasme qu’à toute autre chose.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 15:38, par kroh
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    "Analyse critique des flous et brouillards entourant les documents servant à l’inscription à l’Université Ouaga I de 2008 à 2015" Thèse unique, et appel à candidature.
    Dieu merci, j’ ai quitté le campus en 2000.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 16:15, par tt
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    le vrai faux diplome peut se faire par une seule personne mais son utlisation demande beaucoup plus de complices,donc l’enquete n’est pas encore terminée

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 16:31, par le messager du soir
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    je demande que l’on ouvre une recherche sur les agents de l’ENAREF car depuis un certains temps tout le monde pointe du doigt cette école. De plus, il faut que les universités respectent le décret de 2016 qui oblige tous les ministères et institutions de créer des services d’archives. Sous serment les archivistes conserveront les dossiers des étudiants dans la confidentialité et il est possible à travers les dossiers de savoir qui est réellement inscrit ou non à l’UO. Mais déjà merci à la Gendarmerie de sauver notre nation des incompétents, de voleurs, bref des ennemies du peuple. La patrie ou la mort nous vaincrons !

    Répondre à ce message

    • Le 11 avril à 17:22, par Mafoi
      En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

      Tant qu’on ne débusquera pas pour ensuite les radier de leur fonction tous les bénéficiaires qui ont fait appel ce faussaire,qu’il soit arrêté,incarcéré,il se fabriquera malheureusement d’autres PZ.Donc pour dissuader les adeptes de la courte échelle,il faut taper fort mais ça ne se fera pas,ce pays est trop pourri de haut en bas et c’est dommage

      Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 16:47, par l’Errant
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    vraiment les FDS me déçoivent. toujours pressés de s’exhiber devant les caméras pour présenter les résultats d’une enquête inachevée. Dans le cas présent, comme beaucoup l’ont déjà souligné, il reste encore plein de boulot à faire ! le mr ne peut pas faire tout ça sans complice, donc rechercher les complices. si le mec fait ça c’est que ça lui rapporte, donc des gens paient, rechercher donc ces payeurs, etc etc alors pas la peine de pauser déjà en rambo ! et même si tout le boulot est fait, pourquoi ne pas laisser le soin à une autorité judiciaire ou administrative de le présenter au public ? soyez discrets cher fds, c’est cela qui vous fait honneur.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 16:55, par Bili Bye Nze
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Que ceux qui détruisent le mérite s’apprêtent car après la mort ça sera un véritable marathon. c’est le système au pays.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 17:01, par L’Oeil du Peuple
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Félicitations aux gendarmes qui ont fait un bon boulot.Mais ce qui reste à faire,l’université doit doit dénicher tous ceux qui ce sont inscrits dans le filières scientifiques avec de fausses notes au bac.Il faut qu’une enquête soit menée pour détecter ces faux étudiants et les chasser des amphis.Il en est de même au niveau des fonctionnaires.On sait qu’il y a des faux diplômés qui y travaillent avec des faux diplômes.On sent ça par leur incompétence et leur incapacité à rédiger ou faire une bonne phrase sans qu’il ait des fautes.Le ministère de la fonction publique doit diligenter une enquête en vue de traquer les faux fonctionnaires et laisser la place aux honnêtes citoyens.
    Comme le prétend dire cette enquête,ce monsieur ne doit pas être seul.S’il arrive à déposer les dossiers au niveau des services d’orientation de l’université,c’est qu’il a des complices qui sont au courant de la filière.Ils doivent manger ensemble.Donc,enquête à poursuivre./

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 19:02, par freddy le loup
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    ce monsieur c’est le champion du monde des fraudeurs, c’est le champion olympique de la fraude. c’était une administration a lui tout seul et il avait tellement bien cloisonné son truc qu’il était apparemment difficile de voir dedans. ce n’etait pas les fraudeurs qui iraient crier sur les toits leur forfait !!
    Comment un reseau (à lui tout seul) a pu durant cinq ans fonctionner sans que la famille, les amis, les voisins ne se doute de quelque chose. les pandores ont trouvé tous ces éléments chez lui mais comment cela a t’il pu échapper à ces amis et à sa famille ?
    certains seraient tentés de croire que ce monsieur a été d’une quelconque utilité vu que le mal qu’il a causé ne touche que l’administration ! désolé mais ce n’est pas le cas. c’est une charogne car il a usé du faux et s’est payé pour cela. prenez l’acte de naissance à 6.000f !! depuis quand un acte de naissance coûte 6.000f et dieu seul sait pour quelle raison des gens sont allés le voir pour se faire etablir un acte qui est du ressort de la mairie et sur presentation d’un certains nombre de documents. n’importe qui peut aller et faire mettre sur un acte frauduleux le nom de n’importe qui comme père de l’enfant et falsifier la date de naissance. il doit servir d’exemple pour les autres. en meme temps cela interpelle les autorités sur la prise de mesures pour rendre les documents officiels inviolables.

    Répondre à ce message

  • Le 11 avril à 19:32, par La Barbe
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    C’est tres ambigue cette histoire. La gendarmerie doit continuer les investigations car il a certainement ses complices dans nos differentes administrations. Comme c’est lui-meme qui partait faire les legalisations et depots divers. Sinon pourquoi il ne laissait pas les interesses aller le faire eux-meme. Coincez-le bien.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril à 01:39, par Cheicky
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Bonjour !je le connait un peu.elève bon en maths.titulaire d’un master
    il encadrait des elèves.Zackaria est son nom et vit actuelment a tampuy.
    avec femme et enfants.il a grandi a larlé vers chez le naba.dommage pour lui !nous
    qui avons fait meme quartier ne savions pas qu’il avait une autre activité
    que l’informatique et l’imprimerie.je doute fort de sa bourse pour le maroc.
    bon !il repondra de ses actes devant les juges.

    Répondre à ce message

  • Le 12 avril à 15:51, par Bubulle
    En réponse à : Brigade de recherches de Ouaga : PZ produisait de faux documents administratifs

    Au moins j’aurai appris qu’il existe un acte administratif qu’on appelle certificat de célibat !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés