Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «La forêt pour grandir a besoin d’arbres. Frédéric Titinga Pacéré» 

Raïnatou Sawadogo : « Je défie quiconque d’apporter les preuves que j’ai personnellement acquis une villa au cours de mon mandat. Si quelqu’un en présente une, je démissionne immédiatement »

Accueil > Actualités > Politique • LEFASO.NET | Par Aïssata Laure G. Sidibé • vendredi 7 avril 2017 à 22h10min
Raïnatou Sawadogo : « Je défie quiconque d’apporter les preuves que j’ai personnellement acquis une villa au cours de mon mandat. Si quelqu’un en présente une, je démissionne immédiatement »

Le maire de l’arrondissement N°3, Raïnatou Sawadogo est sortie définitivement du bois pour animer une conférence de presse, le vendredi 7 avril 2017, dans les locaux de la mairie. La motion de défiance à son encontre a constitué l’ordre du jour.

Le vendredi 31 mars dernier, un groupe de conseillers municipaux a déposé une motion de défiance à l’encontre le maire de l’arrondissement N°3, Raïnatou Sawadogo. Conformément aux textes, une session extraordinaire du conseil d’arrondissement s’est tenue 5 avril dernier en vue de statuer sur ladite motion. « Tenez-vous bien ! Les signataires de la motion ne se sont ni présentés à 9h ni à 11h pour la session, alors qu’ils ont été informés du décalage de l’heure par le Haut-commissaire du Kadiogo et par ailleurs autorité de tutelle », s’offusque le maire Raïnatou Sawadogo. Toute chose qui, à son avis, dénote le comportement « peu sérieux de ces derniers ».

Afin de justifier leur absence, les conseillers signataires de la motion ont animé une conférence de presse au cours de laquelle ils ont dénoncé entre autres l’absence de sécurité sur les lieux. En effet, concernant ce point, le maire a relevé que tous ceux qui étaient à la mairie ont pu constater la présence de la CRS, de la gendarmerie, des polices nationale et municipale. Ce fut l’occasion pour elle de dire que 12 conseillers sur 28 ont effectivement pris part à la session. Le quorum de 15 conseillers/28 n’a pas été atteint. Ainsi, conformément à l’article 238 du code général des collectivités territoriales, « le conseil ne pouvait pas valablement siéger et délibérer ».

Il y a des conseillers qui sont impliqués dans la vente irrégulière de terrains à Zongo et Rimkiéta

Egalement, pour le maire Raïnatou Sawadogo, les motifs avancés par les conseillers ne peuvent être considérés comme une motion de défiance au sens « sérieux du terme ». Il s’agit, selon elle, de sentiments qu’ils ont mentionnés dans leur document. C’est pourquoi, elle a dit ceci : « Je défie quiconque d’apporter les preuves que j’ai personnellement acquis une villa au cours de mon mandat. Si quelqu’un en présente une, je démissionne immédiatement ». Elle a, en outre, confié qu’elle a eu des informations selon lesquelles certains conseillers seraient impliqués dans la vente irrégulière de terrains à Zongo et Rimkiéta.

Sans pour autant citer des noms. Laissant du coup les journalistes sur leur faim. « Des investigations sont en cours », a-t-elle simplement dit. Dans la foulée, le maire de l’arrondissement N°3 a fait des reproches aux conseillers pour avoir oublié de mentionner les points positifs qu’ils ont engrangés en moins d’un an d’exercice. Elle a notamment évoqué la bonne gestion des sinistrés de l’inondation de 2016, la collecte de produits pharmaceutiques auprès de généreux donateurs. Outre cela, elle a ajouté le dépistage gratuit du cancer du sein et celui du col de l’utérus, la prise en charge des frais de scolarité des enfants déshérités.

Les conseillers invités à privilégier le dialogue

Ces actions n’avaient pas de ligne budget. « Nous avons dû approcher des personnes de bonne volonté, frapper à des portes de nos connaissances pour soulager la souffrance de nos administrés », témoigne-t-elle. Au regard de ce qui précède, elle a invité les frondeurs à revenir pour des concertations franches et constructives à même de trouver des solutions idoines. « Maintenant, si je dois être destituée parce que je ne veux pas être trempé dans des deals, je suis prête en subir les conséquences », a-r-elle souligné. A l’entendre, beaucoup de personnes ne supportent pas qu’elle puisse avoir l’accompagnement de la population pour servir. « Et pourquoi ? Parce que je suis femme ? Parce que je suis très jeune ? Parce que je suis de l’opposition ? Je n’en sais rien », rétorque-t-elle.

« Pour sûr, affirme-t-elle, je suis cette jeune conjuguée : femme ordinaire, une mère et une épouse respectable. Une jeune femme comme il y en a des milliers dans mon arrondissement. »

Une mention spéciale à la population qui lui apporte son soutien. Et pour insister sur la nécessité de la cohésion, elle a déclaré : « A ceux qui m’ont offensé et trainé dans la boue de la calomnie, je leur réserve amour et pardon. A tous ces conseillers qui n’osent plus me regarder en face, je tends la main ».

A la question de savoir si y a des membres du conseil déchu dans son arrondissement, elle a répondu par l’affirmation. « Parmi les signataires, il y a trois conseillers qui ont pu siéger de 2013 à 2014 ». Puis Mme Sawadogo d’ajouter que la crise n’est pas interne. « J’ai le soutien de mon parti et celui du Chef de file de l’opposition politique en général ».

Aïssata Laure G. Sidibé
Lefaso.net

Messages

  • J’espère que ce n’est pas le touk guli (tout ramasser) du CDP version Compaore que le MPP veut reproduire ! Nous ne voulons pas de parti unique dans ce pays. Les coups bas consistant à acheter des adversaires politiques en l’occurrence des conseillers municipaux ne grandit pas notre démocratie, encore chancelllante.

  • il faut être un non engagé pour croire a un responsable de l upc.tenez:trois candidats de l upc aux élections législatives avaient été arrêtés pour les fraudes aux concours de 2015.en son temps le président du parti a dit en publique au cbc,que s ils étaient reconnu coupables,ils seraient exclu du parti.savez vous que l un d eux,Seydou comparé qui a été condamné a 12 mois ferme le 23 octobre,peine confirmé en appel le 1 avril 2016,est aujourd’hui maire upc de l arrond 07 ?la preuve que zephirin a menti.alors pourquoi croire a ses lieutenant ?la dame n a que 12 conseillers qui la supportent sur 28,c est qu elle n a plus la confiance du conseil municipal.qu elle demissionne au lieu de gesticuler.

    • apprenez à s’en servir de votre intellect au lieu de publier vos rancunes.

    • Tu n’as rien compris ou tu fais parti de groupe qui n’a rien compris et sait pas ce qu’il veut

    • J’ai l’impression que certains n’ont que la meme chanson qui nous agace à la limite. Ne pensez vous pas que notre problème réside au sein de notre justice qui gracement servie et qui ne fait pas son travail. Je ne suis nullement contre ce que vous dites si cela est avéré mais je crois même vous, vous ne serez pas contre une justice qui n’est pas contre vous en cas de fautes. Luttons pour une vraie justice pour tous. Il ya dans tous les partis en commençant par le MPP, des brebis galeuses qui devraient croupir dans les cellules au lieu d"occuper des postes à l" AN, de DG. Je m’insurge parce que le problème a commencé, certains internautes comme vous nont que cela comme argument comme si au MPP, il y a que des saints. Des revelations sur sa sainteté Simon devraient lui couter son poste par rapport a l’affaire de parcelles sous d’autres cieux. Curieusement Mr n’a même pas daigné se plaindre pour diffamation. Tchrrr

    • Toi armel, tu nous casses les tympans avec ton affaire de maire de l’arrondissement 07. Je ne suis ni de l’UPC ni d’aucun autre parti, je suis simple citoyen, mais si on allait appliquer le parallélisme de forme, on allait chasser tous les dirigeants de MPP par exemple. Tenez, Salifou Diallo avait promis à la jeunesse en disant à peu près ceci : donnez-nous (MPP) le pouvoir et nous vous promettons emploi et développement en 06 mois. Nous sommes à 16 mois de leur règne, mais j’avoue que c’est la chimère chez les jeunes qui se sentent trahis (naïfs ils ont été). Alors comme les RSS ont menti, donc tout le MPP n’a plus de crédibilité si on veut suivre ta logique.
      Montrez-nous des preuves de la mauvaise gouvernance de Mme le Maire au lieu de vouloir se cacher sur du faux. Faites appeler l’ASCE-LC ou je ne sais quoi et on vous suivra si elle est épinglée. Voilà que la population s’insurge contre vos manigances, continuez seulement et vous allez manger votre totem. Pitié, soyez patriotes un jour pour l’intérêt de Tous ! Quand même !

  • Je suis deçue quand j’entends dire c’est parcque je suis femme,
    je suis de l’opposition, je suis jeune. Pourquoi vous vous sous estimez
    Mme le maire. Vous proclamez emancipation et vous vous mettez en situation de
    Faiblesse. Assumez votre emancipation. Le probleme il est autre que
    Ce que vous enumerez. Dites nous tout Mme j’ai soif de savoir la verite.

    • Il y a un peu de verite dans tout ca, tout de meme.Nous sommes situes. Le see nous situe, l’ ethnie nous situe, l’ argent nous situe.Tu penses qu’ on traite Faut Serve de Zerome de la meme facon aux baptemes qu’ on sert le rakanre du quartier ? Et si Faut Serve de Zerome se plaint et dit que cest parce que lui il est pauvre, est-ce qu’ il a totalement tort ?

  • Écouter cette femme doit tout simplement être disqualifiée. Elle a 16 conseillers sur 28 contre elle, et il n’y a rien d’autres à faire que de plier bagage. Il n’y a pas de fumée sans feu. Les comportements arrogants et micmac à la Séraphine Ouédraogo c’est fini. Je conseille aux 16 conseillers de tenir ferme pour qu’elle soit boutée hors de la mairie.

    • INTERNAUTE "TIRE" ; TU SAIS POURQUOI LES CONSEILLERS FRONDEURS NE SE SONT PAS PRESENTÉS A LA SESSION QU’ILS ONT EUX-MÊME DEMANDÉS ? C’EST PARCE QUE LE VOTE LEUR SERA DEFAVORABLE ET QU’ILS MOURRONT DE HONTE ! EN EFFET POUR DESTITUER LE MAIRE, IL FAUT 2/3 DES VOIES QUI EST DE 18/28. IL FAUT RAISONNER SCIENTIFIQUEMENT AU LIEU D’ETALER TES CARRENCES DANS LA TOILE.

    • tu es fais parti sinon que ce comportement de ces conseillers n’est pas responsable car ils ne connaissent pas leur rôle

  • Bravo madame , Felicitations ! Surtout continuez dans votre lancée, Dieu vous accompagne, nous, femmes de l’arrondissement 3 nous apportons entièrement notre soutien indéfectible. Vous faites honneur à toute les femmes et à la démocratie. Je suis si fière d’avoir voté pour votre partie. Ce que ces ennemis veulent faire de vous et de notre mairies, ils ne le pourront jamais. Parcque vous avez les pieds, les mains et le cœur blanc et surtout la bénédiction de votre époux et toute la population de signoghin. Travaillez sans crainte madame. On les connaît, on les vois dans leurs manipulations , mensonges, traîtrises, méchancetés, coups bas , calomnies.......
    seulement, soyez fortes et travaillez dignement la tête haute avec tous vos administrés et rien de ce ces ennemis attendent de va arriver’
    Vous allez terminer votre mandat PIANNNNNNNNNNNNNNNN
    TCHOGO TCHOGO vous terminerez ce mandat pour lequel vous avez été élue, Car Dieu ne vous laisserai jamais aux mains de ses loups parce que vous êtes une femme !
    je passerai spécialement vous serrez la main madame le maire car je suis très fière de vous, jours faites honneur aux femmes, au jeunes, avec vous , on sent le vrai changement dans l’arrondissement, chose qu’e ces politiciens véreux, sans scrupules, sans honte n’arrivent pas à digérer.

    Bravo Madame le maire ! Félicitations à vous !
    Puisse l’éternel Dieu vous bénisse, vous accompagne et vous protège !

  • madame, c’est parce que vous êtes femme et jeune que vous avez du reste été élues maire. il n’y a point d’angélisme en politique. la démocratie, c’est la loi de la majorité. vous n’avez pas cette majorité, alors tire-en les conséquences. Zéphirin ne peut pas vous aider puisqu’il vous a déjà lâché

  • Armel, si ce que vous dites est avéré,je veux faire allusion à la condamnation confirmée du conseiller Compaoré, s’il est encore dehors et même aux affaires, il y a certes la complicité de son parti, mais ne pensez-vous pas que c’est de la justice que l’on doit s’inquiéter ? Je croyais que seul le parti au pouvoir pourrait bénéficier de cette "parodie" de justice.

  • Madame le Maire, j’ai ecoute votre conference de presse et laissez-moi vous dire que vous etes mal partie de chosir de cette voix pour aborder des questions d’accusations aussi graves. Votre mandat actuel ne survivra de votre consiel municipal. ce qui note dans cette affaire est le fait que vous etes minoritaire dans cette action : 12 sur 28. Donc vous n’avez pas une majorite pour gouverner. Et mieux vous enregistrez des defections de conseillers municipaux de votre parti. Si j’etais vous, je tirerai les consequences que d’emprunter la voix actuelle de la delation et de la diffamation

  • “”Je dénonce ici le silence coupable et complice des autres femmes Maire quel que soit leur bord politique. Croyez moi, si ces carnassiers du type Humanpoliticus savait que la plus jeune qu’ils ont sans doute sous estimé la popularité, leur aurait crée tant de soucis, ils seraient allés semer cette merde ailleurs. Puisque ce n’est pas sa gestion qui est mise en cause mais son statut de femme. Pourtant, on crie tous les jours que les femmes ne s’engament pas en politique et pour les aider à y aller, il faut des quota. Celles qui hasardent sont l’œil de délinquants politiques. Comment faire ? Mesdames, le 08 Mars dernier, vous avez défilé main dans la main sans bord politique. Aujourd’hui, ce qui arrive à cette dame est un combat de toutes les femmes. Si vous restez assises, croyez moi votre tour viendra où que vous soyez. Regardez dans le rétroviseur et voyez comment ce même type de gens guidés par leur tube digestif ont trainé la Brave et respectueuse Amina BILA/BAMBARA. Ce sont ces même canards des eaux troubles qui tentent nuit et jour de mélanger les pédales à la très brillante Adizatou SORI. Ces gens n’ont pas de bord politique même quand ils venir d’un même parti politique c’est un concours de circonstances. Partout où ils existent, les collectivités locales et autres institutions de la république souffrent à avancer. Pour eux, c’est moi ou rien. A bon entendeur mesdames les femmes Maires, Députés, Ministres et chefs d’institution, à quand votre marche de soutien à votre fille et sœur Raïnatou SAWADOGO ?

  • bravo aux conseillers de la majorité de l arrond 03.c est comme a l arrond 07 ou le SG du MPP supporte le maire fraudeur upc.il est temps que les dirigeants du MPP lui demande des comptes.pendant que l upc fait de l obstruction a la mise a l exécution du programme du MPP,il est inadmissible qu un SG du MPP supporte un maire upc,de surcroit un condamné.

  • L’un des maux du Burkina c’est le fait qu’on veut toujours faire dans la "sociale-justice". c’est a dire qu’on veut toujours mettre les sentiments ou l’aspect social dans les questions judiciaires. Alors qu’ils sont pas forcement compatible des fois. Madame le maire, on t’accuse de détournement, c’est simple déposes une plainte en justice pour diffamation. Au cas ou ils n’apporteront pas de preuves, ils seront enfermés ou ils payeront des amendes. Cela leur servira de leçon et aux autres. Du coup, aucun conseiller ne sortira demain vociférer sans preuve. MME LE MAIRE, DEPOSEZ UNE PLAINTE POUR DIFFAMATION.

  • Pourquoi tant de haine ! Bouter juste pour bouter ne servira à rien. Je ne sais pas où se trouve la vérité mais il vaut mieux trouver un consensus que de tout gâcher avec ce que cela comporte en terme de retard pris dans le développement de la commue. Évitons surtout la politique du coup bas et avançons dans la fraternité, l’amour, le dialogue et la paix.

  • Jacques Chirac disait que la démocratie est un luxe pour l’afrique, notre sang a bouilli jusqu’à 100 ° et on l’a traité de tous les noms d’oiseau. Nous somme entrain de constitutionnaliser la chefferie traditionellle qui dualisera le Burkinabé : il sera un sujet d’un chef en bonnet rouge blanc ou noir selon la localité et un citoyen de la Republique qui prône l’égalité entre les Burkinabé. La politique du ventre ne développera pas notre démocratie. Il faut que l’on sorte de l’instabilité chronique de nos gouvernances locales en sécurisant d’avantage le poste de maire. Le maire devrait à l’image du président de l’assemblée élu par ses paires députés pour toute la mandature de l’assemblé, être élu pour toute la duré du mandat des conseillers. Ainsi les velléités de putsch du maire serait impossibles il ne devrait être déchu s’en cas de fautes lourdes constatées la la justice.

  • Acquérir une villa durant ce mandat de même pas deux vraies années ? Si cela fait vraiment partie des raisons de la défiance, la pilule ne serait-elle pas trop grosse pour être avalée ? Surtout dans cette atmosphère politique où calomnie, jalousie et vandalisme règnent en maîtres, nul ne saurait quand-même disposer de la magie, de s’octroyer clandestinement ce genre de privilège empoisonné !

  • J’accuse encore nos magistrats grassement payés et qui ne font pas leur travail.Dans un pays de droit normal,la justice allait s’inviter dans ce débat et le tirer au clair mais ici nos chers amis n’ont pas encore fini de manger,boire,digérer,roter et lâcher.....

  • Madame, on vous suit, n’accepter jamais l’offre des égoïstes. On ne peut pas cacher la vérité pendant longtemps.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Rentrée politique du CDP : Des ovations nourries pour l’ancien président, Blaise Compaoré
Situation nationale : Les universitaires et experts associés affiliés au MPP se penchent sur le défi sécuritaire au Burkina
CDP : Une rentrée politique, de grands défis en face !
Audience parlementaire : Alassane Bala Sakandé reçoit une délégation de généticiens burkinabè
Hausse du prix du carburant : Le pouvoir du MPP fait payer aux Burkinabè ses propres erreurs de gestion, selon l’opposition
Politique : « Celui qui a remporté la guerre est celui qui détermine les conditions de la paix » (Boubacar Sannou du CDP)
Assemblée nationale : Alassane Bala Sakandé désigné président de l’Union parlementaire africaine
Assemblée nationale : Le Balai citoyen présente son nouveau projet à Bala Sakandé
Politique : L’UPC a « enfin » obtenu son récépissé, « mais la question de fond demeure »
15e édition des Journées de la commune burkinabè (JCB) : Rendez-vous à Kaya du 15 au 17 novembre 2018
Rentrée politique : Le CDP dénonce une gestion « des plus obscures » des gouvernants actuels
Crise à la CENI : Harouna Dicko analyse les « scènes du film »
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés