Mali : Un soldat français tué dans un « accrochage avec des terroristes »

jeudi 6 avril 2017 à 23h18min

L’Elysée a annoncé, ce jeudi 6 avril 2017, la mort d’un soldat du 6e régiment du génie d’Angers suite à un accrochage avec des terroristes lors d’une opération dans le Sud-Est du Mali.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Mali : Un soldat français tué dans un « accrochage avec des terroristes »

Au soir du mercredi 05 avril 2017, dans « un accrochage avec des terroristes lors d’une opération dans le Sud-Est du Mali, Julien Barbé, caporal-chef du 6ème régiment du génie d’Angers a été mortellement blessé. Selon Jean-Yves Le Drian, ministre de la défense, mercredi vers 16h30, un véhicule blindé léger a subi une attaque par un engin explosif.

L’explosion a blessé légèrement deux soldats qui ont été immédiatement secourus par les équipes médicales. Le détachement de génie a été déployé pour prendre les mesures de sauvegarde suite à l’explosion et permettre la reprise de l’opération. Pendant ce travail, le détachement a été pris à partie par des tirs directs touchant mortellement le caporal-chef Julien Barbé.

Dans un communiqué de l’Elysée, François Hollande a salué le sacrifice du soldat tué dans l’accomplissement de sa mission pour la défense de la France et la protection de ses concitoyens. Il a adressé ses sincères condoléances à la famille éplorée, aux amis et aux frères d’armes de la victime, tout en assurant la pleine solidarité de l’Etat français. Il a aussi réitéré le soutien de la France au Mali et à la force des Nations Unies pour la mise en œuvre de l’accord de paix.Le ministre des Affaires étrangères, Jean-Marc Ayrault, quand à lui, a adressé dans un communiqué publié, ce jeudi 6 avril 2017, ses plus sincères condoléances, avant d’indiquer qu’il se rendra vendredi à Gao avec son homologue allemand Sigmar Gabriel. Il rendra hommage au soldat tué à cette occasion.

Ce décès intervient au moment où une opération militaire mobilisant des soldats burkinabè et maliens, appuyés par des soldats français de l’opération Barkhane, est en cours à la frontière entre le Mali et le Burkina. Dénommée « Panga », cette opération vise à débusquer les terroristes qui s’y cacheraient, notamment dans la forêt de Fhero qui s’étend de part et d’autre de la frontière entre le Mali et le Burkina Faso. Le poste de commandement de l’opération est installé à Mopti au Mali.

Youmali Koanari
Lefaso.net
Sources : l’Élysée, le parisien, RFI, 20 minutes.

Imprimer l'article

Vos commentaires

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés