Coopération : Une délégation de parlementaires et d’hommes d’affaires à Kosyam

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • jeudi 6 avril 2017 à 23h11min

Conduite par le député, Johannes Selle, une forte délégation de parlementaires et d’hommes d’affaires allemands a été reçue en fin de matinée, ce jeudi, 6 avril 2017 au Palais présidentiel, Kosyam, par Roch Kaboré. Au menu des échanges, renforcement et élargissement des axes de coopération entre Berlin et Ouagadougou.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Coopération : Une délégation  de parlementaires et d’hommes d’affaires à  Kosyam

Au sortir de leur tête-à-tête, le chef de délégation a dit être satisfait de cette visite au Président du Faso. Il s’est félicité de la qualité de la coopération entre les deux pays qui se traduit entre autres par la multiplication des visites au sommet de l’Etat. Selon Johannnes Selle, l’Allemagne et toute l’Europe cherchent à impulser leur développement avec l’Afrique. Il souligne à cet effet qu’un plan Marshall pour l’Afrique est concocté et « le Burkina réunit les conditions pour la réalisation de ce plan ». C’est dans cet esprit qu’il dit être impressionné par la qualité de la démocratie burkinabè et la manière dont le processus de transition a été mené.

Johannnes Selle a aussi confié que l’Allemagne est sensible au peuple qui inclut toutes les couches des populations dans le processus de réconciliation avant de saluer le référentiel national de développement, le PNDES (Plan national de Développement économique et social). Il a en outre rappelé que les axes de coopération portent notamment sur les changements climatiques, la biodiversité, la lutte contre la migration illégale et la lutte contre le terrorisme. En ce qui concerne la lutte contre le terrorisme par exemple, M. Selle estime qu’elle doit aussi se faire par un combat des ingrédients du phénomène. « Si on veut couper l’herbe sous les pieds du terrorisme, il faut aussi développer les zones défavorables, surtout les milieux ruraux », souligne-t-il.

De l’avis du chef de délégation, dans le processus de développement, le secteur privé est capital et c’est la raison pour laquelle, la mission a inscrit cette question au centre des échanges. Mieux, la délégation comprend des hommes d’affaires et le chef de délégation se réjouit de ce dynamisme de coopération entre les deux pays, le Burkina et l’Allemagne.

O.L.O
Lefaso.net

Imprimer l'article

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2016 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés