Nous sommes le  
LeFaso.net, l'actualité Burkinabé sur le net
Proverbe du Jour : «Aucune cause juste ne peut être servie par la terreur. Kofi Annan» 

Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

Accueil > Actualités > Politique • • mercredi 5 avril 2017 à 16h18min
Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

Dans le cadre de sa tournée d’appel à la réconciliation nationale, une délégation de la coalition pour la démocratie et la réconciliation nationale (CODER) a été reçue en audience par le Chef de file de l’opposition politique (CFOP) Zéphirin Diabré. Le compte rendu de cette rencontre vous est proposé dans le communiqué conjoint ci-après.

Une délégation de la CODER, conduite par son Président, Maître Gilbert Noël OUEDRAOGO, a rencontré à sa demande, le Chef de file de l’opposition au siège du CFOP ce lundi 03 Avril 2017.

Le Chef de file de l’Opposition était accompagné de plusieurs responsables de partis politiques membres du cadre de concertation du CFOP.

Lors de la séance de travail qui a réuni les deux délégations, la délégation de la CODER a présenté au CFOP la coalition, et fait le bilan à mi parcours de ses démarches auprès des autorités étatiques, politiques, coutumières et religieuses ainsi que les missions diplomatiques, la société civile et les partenaires sociaux. Les prises de contact se poursuivent avec les victimes des violences et vont bientôt s’achever avec la production d’un mémorandum qui sera soumis aux plus hautes autorités de notre pays.

La délégation de la CODER a indiqué qu’à ce stade, elle souhaitait l’implication de l’ensemble de l’Opposition politique dans la recherche des voies et moyens pour la réalisation de la réconciliation nationale.


Le Chef de file de l’Opposition, Monsieur Zéphirin DIABRE, a salué la démarche de la CODER et l’a remerciée pour la courtoisie et la marque d’estime à l’endroit du CFOP auquel, du reste, certains des leurs sont affiliés.

Il a indiqué que la question de la réconciliation nationale est une préoccupation majeure pour l’ensemble du peuple burkinabè. De ce fait, il accède à la demande de la CODER et s’engage, non seulement à s’impliquer davantage, mais aussi à faire en sorte que toute l’Opposition politique se saisisse de la question et en fasse une préoccupation de tout premier ordre.

Il s’est réjouit qu’un consensus soit établi, que la réconciliation passe par la Vérité et la Justice, étant entendu que cette justice doit être la même pour tous.

Les deux parties tiennent à rassurer le peuple burkinabè que la réconciliation qu’elles prônent n’est nullement un arrangement entre acteurs de la classe politique en vue de satisfaire des intérêts personnels, mais plutôt une démarche sincère, collective et inclusive dont le véritable maitre d’œuvre sera le peuple burkinabè lui même, étant entendu que c’est de son intérêt qu’il s’agit.

Elles ont convenu de travailler ensemble, afin de créer les conditions favorables à une véritable réconciliation nationale, seul gage pour un devenir meilleur de notre nation.Dans ce sens, une commission sera mise en place pour la production du mémorandum qui sera bientôt présenté aux Burkinabè. 


Ouagadougou, le 03 avril 2017


Le Chef de file de l’Opposition politique, M. Zéphirin Diabré


Le Président de la CODER, Me Gilbert Noël Ouédraogo








Vos commentaires

  • Le 5 avril 2017 à 18:59, par BILL DE GORE En réponse à : Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

    JEUNES CONSCIENTS DU FASO, TOUS à la maison du Peuple avec matelats, bancs, chaise et couverture à partir du 20 avril 2017 jusqu au 29 AVRIL 2017.

    OPERATION UNE SEMAINE A LA MAISON DU PEUPLE EN TELECHARGEMENT

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2017 à 19:17, par professeur En réponse à : Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

    Gilbert, tu veux te réconcilier avec qui ? Tu étais député maire, ta femme député, ton beau-père député. C’est ça tu veux retrouver ? Nous on n’est pas en conflit avec toi. On te dis, il faut attendre que nous soignons nos plaies le temps de voir claire dans les parti-familles (familiacratie) au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2017 à 19:31, par Dedegueba SANON En réponse à : Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

    Dites-moi bonnes gens, quelle est la légitimité des animateurs de ce CODER, pour prétendre parler au nom du peuple ?
    Un "traitre national", un chef de parti qui n’a pas pu se faire élire comme député, et des reliques de la galaxie Comparé ? Politique là c’est forcé ? Comme il n’y a pas de retraite dedans ? Il paraît que c’est comme drogue...
    Plus sérieusement, moi Dedegueba, hé refuse sue ce groupe parle en mon nom. Zeph serait bien inspirer de ne pas recevoir n’importe qui, ou n’importe quoi. Il y a des gens qui manifestement veulent donner le sentiment d’être actifs politiquement alors qu’ils SONT FINIS. Saa mê, Wo bè na...

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2017 à 19:42, par Cheikh En réponse à : Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

    Un tour chez les autres et deux tours chez le CFOP, pourrait-on en déduire. Donc combien de tours lui faudra-t-elle en tout à la CODER chez tout le monde, pour estimer enfin avoir bouclé la boucle ? "Forcer bon an mal an, les uns et les autres à nous entendre,et nous prendre au sérieux". Telle semble être la devise de la CODER, qui multiplie sans fin ses contacts, au point de se donner à soi-même des vertiges. Mais alors, en choisissant magistralement de communier avec toutes les institutions, sans en appeler au HCRUN, qui semble pourtant le mieux placé pour ce sujet, la CODER ne craint-elle pas tout de même de s’ériger en resquilleur ? Et s’il se trouve, que l’unique exigence qui fonde l’auto-saisine de ce processus par la CODER, réside réellement dans l’inclination absolue de cette dernière, à voir à la différence des autres, la soif de réconciliation s’appliquer in extenso, à l’ensemble des afflictions causées tout autant aux Burkinabè qu’aux voltaïques, ne serait-elle pas elle-même en train de se tirer une balle dans les pieds ? Autrement dit, à qui profiterait un tel processus, en allant jusqu’à remettre en question les causes de la disparition de certaines figures emblématiques de l’armée voltaïque de l’époque, tel que le capitaine Ouédraogo Moumouni et autres ? A leurs ayants-droits certainement ! Mais par contre, qui en pâtirait le plus, si ce ne sont encore les ayants-causes de bien d’autres héros, dont les mânes n’ont nullement besoin aujourd’hui d’être troublés ! Donc balle-à-terre chère CODER, ne confondons pas vitesse et précipitation !

    Répondre à ce message

  • Le 5 avril 2017 à 20:09, par Bouba En réponse à : Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

    Est-ce que le programme d’activités du CODER, c’est des demandes d’audience par-ci par là ? J’oubliais que la pluparts sont au chômage depuis octobre 2014 et n’ont rien à faire.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2017 à 08:43, par Ka En réponse à : Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

    Des figures trompeuses, des figures de trahison continuelles génétiquement de père en fils, des figures de rouleurs de farine, des figures de mange mile là il y a, à tremper sa cuillère. Promenez et frappez de porte à porte ou vous pouviez trompez le monde ! Une seule chose est certaine dans le pays des hommes intègres ou le peuple et sa jeunesse a dit que rien ne sera plus comme avant : ‘’’Sans une justice juste et équitable ou les criminels payent leurs crimes pour soulager les familles de victimes, il n’y aura jamais une réconciliation nationale durable, ni voulu par des par des égoïstes qui veulent sauver leur peau et celle de leurs amis en fuites. Sans une justice juste, une coalition composé des figures qui ont trahi le peuple pour de l’argent, suivi des morts de nos enfants, ne pourra encore dominé et tromper le peuple, même après avoir été accueilli par toute la force vive en politique de notre pays ainsi que le premier du peuple Burkinabé qui est le président du Faso qui ont fait semblant, mais n’oublie pas votre trahison pour l’argent. Le seul acte positif que vous pouviez faire pour le peuple, c’est de se souder avec la vraie opposition de Zeph.. Diabré, pour rectifier les imparfaits des conduites de nos gouvernants pour une bonne gouvernance sans l’injustice ni l’impunité, pour faire avancer le Burkina que nous aimons tous. Messieurs de la CODER, oubliez votre ruse de tromper l’opposition pour encore tarauder le peuple souverain comme le 30 Octobre 2014.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2017 à 12:27, par COMPAORÉ ADAMA En réponse à : Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

    Tout compte fait, la réconciliation nationale est primordiale mais la question est que comment arriver à réunifier les coeurs ? Il faudrait tout simplement que les uns et les autres acceptent reconnaître qu’ils ont tors et que la justice puisse faire son travail. De mon point de vue je penses que le cfop-bf est pour la réconciliation , cependant il faut que les règles du jeu soient respectées à savoir :
    - Que les fauteurs viennent répondre de leur actes ,
    - Que la justice puisse faire son travail normalement,
    - Que les victimes soient dédommagés.
    Si toutefois ses conditions sont réunis on pourrait maintenant parler de réconciliation nationale. Que DIEU BÉNISSE LE BURKINA FASO.

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2017 à 13:55, par kayalais En réponse à : Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

    Au Burkina, le terme RECONCIALIATION est assez fort. Sinon que la CODER ne pouvais pas se promener de services en services.

    Au Burkina, les hommes et femmes se déplacent librement du nord au sud et de l’est à l’ouest sans probleme.
    RECONCIALIATION AVEC QUI ???

    Répondre à ce message

  • Le 6 avril 2017 à 18:15, par alou En réponse à : Réconciliation nationale : La CODER a été reçue par le CFOP

    La coder et le cfop font tout pour ravir la vedette au gouvernement PKT qui est accusé de ne rien faire. Celui-ci bizarrement malgré sa légitimité se retrouve ou s’est installé dans une position difficilement défendable.De quoi a-t-il peur se demande- t-on ? Un gouvernement non pro-actif,peu communicatif ou mauvais communicant, plombé par une lourdeur administratif sous prétexte vouloir respecter république, passif face aux dossiers crime économique.Mr le PM quand vous auriez réuni tous les moyens et conditions pour le PNDES le peuple ne sera plus avec vous. Alors faites de la politique et la vraie.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce champ accepte les raccourcis SPIP {{gras}} {italique} -*liste [texte->url] <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

 Articles de la même rubrique
Bobo-Dioulasso : Des jeunes outillés sur l’analyse des politiques publiques et la stratégie de plaidoyer
Les députés frondeurs ont cessé l’utilisation du sigle "UPC"
Députée Elise Foniyama Ilboudo/Thiombiano : « Les gens pensent que la politique, ce sont des intrigues »
Appel de citoyens à la candidature de Kadré Désiré Ouédraogo : « Une vieille stratégie politique démodée », selon Adama Yasser Ouédraogo du CDP
Nouveau règlement de l’Assemblée nationale : Le format du discours du Premier ministre devant le parlement sera réduit
58è anniversaire de l’indépendance : Le Burkina a revisité son histoire à Manga
Message à la nation du président du Faso : Les Burkinabè sont-ils réellement disposés à l’unité et à la cohésion nationale ?
Sondage d’opinion « Présimètre » : Roch Kaboré obtient 4,91 sur 10 pour sa 3e année de gouvernance
Demande d’extradition de François Compaoré : Les commentaires du gouvernement burkinabè sur la décision de la Cour d’appel de Paris
Crise au conseil municipal de Gourcy : « Nous serons désormais obligés de nous défendre contre nos agresseurs » (Responsable provincial des jeunes du MPP)
Loi sur le vote des Burkinabè de l’étranger : Les Burkinabè d’Espagne s’insurgent contre les missions d’explication
Politique : Le PDS/Metba se prépare pour les élections de 2020
  Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
LeFaso.net © 2003-2018 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés