Situation nationale : Des étudiants invitent les Burkinabè à une union sacrée contre le terrorisme

LEFASO.NET | Marcus KOUAMAN • samedi 1er avril 2017 à 00h25min

Le Bloc national des étudiants contre l’injustice et l’impunité (BNECI) a animé une conférence de presse le jeudi 30 mars 2017 à Ouagadougou. Cela pour tirer la sonnette d’alarme quant à la gestion du pouvoir d’Etat et inviter les uns et les autres à s’unir contre le terrorisme.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Situation nationale : Des étudiants invitent les Burkinabè à une union sacrée contre le terrorisme

La gestion du pouvoir d’Etat, la gestion de l’économie, la lutte contre le terrorisme sont les sujets abordés par le BNECI, lors de cette conférence de presse. Pour le porte-parole du bloc, Fulbert Bama, la configuration actuelle du pouvoir en place laisse percevoir que le chef de l’Etat a du mal à incarner ses fonctions. « Il manque d’autorité et d’anticipation face à de nombreuses situations avec pour conséquence le bicéphalisme au sommet de l’Etat. Nous avons l’impression que le pouvoir parlementaire s’immisce dans celui de l’exécutif », a-t-il lancé.

Cette attitude qui s’assimile à du tâtonnement et à une gouvernance mal en point donne un sentiment de trahison au peuple, « après tant de sacrifices consentis pour l’avènement d’une véritable démocratie ». D’où cette invitation au président du Faso, Roch Kaboré, à s’assumer.

La BNECI regrette, également, « le plan de musellement du peuple » que les autorités tentent de mettre au point. Pour Bama et ses camarades, les sorties médiatiques du ministre de la Communication et du procureur Faso sont des menaces contre le peuple qui joue un rôle de veille citoyenne contre les agissements des gouvernants. Du coup, cette attitude confirme « qu’on veut réduire le peuple au silence afin de mieux piller les ressources et continuer les sales besognes de l’ère Compaoré », ce qui n’est pas acceptable, surtout dans un contexte où la pauvreté sévit sans compter la cherté de la vie. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 1er avril à 12:10, par Bernabe GANSONRE
    En réponse à : Situation nationale : Des étudiants invitent les Burkinabè à une union sacrée contre le terrorisme

    Félicitations et courage aux camarades étudiants qui ont qui se démarquer et dévoiler leurs visions quant aux mauts dont souffre notre très cher pays.
    Vivement, que la jeunesse sorte des débats stériles et importe en toute objectivité sa contribution à la construction du pays.
    Une fois de plus, courage camarades !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 12:14, par Anicet Bamouni
    En réponse à : Situation nationale : Des étudiants invitent les Burkinabè à une union sacrée contre le terrorisme

    Très belle analyse camarades, que nos autorités prennent conscience de l’urgence qu’il y’a afin de booster de façon significative le vécu de la population.
    Soutien !!!

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 17:51, par Le sage
    En réponse à : Situation nationale : Des étudiants invitent les Burkinabè à une union sacrée contre le terrorisme

    Bravo aux étudiants du BNECI qui se distinguent des étudiants instrumentalisés du

    MPP dont le dernier souci est la guerre des postes.
    Une bonne analyse avec des propositions concrètes.
    La lutt continue.....

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 19:27, par Cheikh
    En réponse à : Situation nationale : Des étudiants invitent les Burkinabè à une union sacrée contre le terrorisme

    Vraisemblablement vous et nous, nous ne serons jamais dans le même monde ! Mais il en a toujours été ainsi de cet éternel conflit de générations. Nous l’avons vécu avec nos aînés jusqu’à ce que notre tour arrive. Patientez dans le vôtre aussi, en attendant votre tour. Pour le moment, vous ne pouvez pas comprendre que même toute la force, l’énergie et la vivacité du monde comme vous en jouissez à présent, mal exploitées et au service de l’inexpérience conduisent au suicide. Un bon chef, ce n’est pas celui qui réagit au moindre pet, pour sortir le raconter partout. C’est une personne flegmatique, imperturbable et équilibrée, telle que celle que nous avons actuellement comme président. Un gouvernement, ou un régime ne se résume pas non plus au chef de l’Etat tout seul, mais à toute une équipe se répartissant les différents pouvoirs. Pour ce qui concerne votre liberté d’expression, elle nous a suffisamment révélé ses tares, sans rien nous apporter de positif. Dans tous les cas, comme vous n’êtes pas en mesure de comprendre cela d’abord, attendez de mûrir, au lieu de vous laisser aveugler par vos délires de jouvence, ou des idées préconçues importées à gauche et à droite. Aucun pays au monde n’est assez limité pour se laisser gouverner par une aussi frêle jeunesse, pour laquelle nous continuons à payer des cours, et à laquelle nous nous n’avons pas encore fini de donner de l’argent de poche.D’après un adage, lorsque le petit du sanglier voulût savoir pourquoi sa mère portait en permanence un si long cure-dent en bouche, sa mère lui répondit tout simplement : " Patience mon fils, ton tour viendra" !

    Répondre à ce message

  • Le 1er avril à 20:20, par adama
    En réponse à : Situation nationale : Des étudiants invitent les Burkinabè à une union sacrée contre le terrorisme

    Nulle comme analyse.vous êtes passés à côté de la plaque pour non maîtrise du sujet.on ne peut résoudre un problème si on ne l’a pas compris.dommage

    Répondre à ce message

  • Le 3 avril à 12:34, par Dafou
    En réponse à : Situation nationale : Des étudiants invitent les Burkinabè à une union sacrée contre le terrorisme

    Roch, Salif, Simon, le peuple vous fait confiance. Ne vous laissez pas divertir par ceux qui ne sont pas encore mûrs. Surtout restez unis. L’union fait la force. Les gens ont tout prédit. Que DIEU vous protège et vous vienne en aide. Mon souhait est qu’après 10 ans vous vous reposiez. Qu’ils attendent leur tour !

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés