Nabasga de Naaba Saaga 1er d’Issouka : Jeunesse et tradition à l’honneur

jeudi 30 mars 2017 à 23h56min

A Koudougou, le chef de Issouka, Naaba Saaga 1er, a fêté son nabasga le samedi 25 mars 2017 à Maasmè. L’édition de 2017 a été célébrée sous le thème « Jeunesse et tradition ». De nombreux invités dont le secrétaire d’Etat chargé de la Décentralisation, Monsieur Alfred GOUBA y ont participé.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Nabasga de Naaba Saaga 1er d’Issouka : Jeunesse et tradition à l’honneur

Le nabasga a lieu généralement après les récoltes. Cette pratique vise à remercier les ancêtres pour avoir permis une récolte abondante. Il leur est demandé à cette occasion des bénédictions pour une bonne prochaine saison de récolte, une excellente santé pour la population et une paix dans la cité. Le nabasga du chef d’Issouka a lieu chaque dernier samedi du mois de mars.

La cérémonie est marquée par trois actes principaux où le chef apparait trois fois avec des tenues différentes. D’abord le rouge écarlate, le blanc pur et enfin la toge multicolore, chacune avec son sens expliqué aux participants en moore et en français.

C’est durant cette dernière sortie que le message annuel du chef est communiqué à la population.

Après ces différents actes, Naaba Saaga 1er a accordé des audiences aux différentes délégations, avant le traditionnel zoom koom offert aux invités.
Cela dit voici le message annuel du chef d’Issouka à l’occasion de son Nabasga.

« Chers toutes et tous,

La chefferie traditionnelle a un devoir d’enseignement. Voilà pourquoi à chaque nabasga, nous livrons un message. Nous livrons ce message à la communauté qui nous écoute quand nous l’interpellons sur des sujets qui rejoignent ses préoccupations. Cette année nous voulons nous tourner vers la jeunesse d’ici et d’ailleurs sur le thème : Jeunesse et tradition. [ Cliquez ici pour lire l’intégralité ]

Sabouna Ouédraogo
Communicateur de la chefferie de Issouka

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 3 avril à 12:04, par kwiliga
    En réponse à : Nabasga de Naaba Saaga 1er d’Issouka : Jeunesse et tradition à l’honneur

    Un discours noble et éclairé, respectueux de la tradition et plein de lucidité quant-aux réalités du Burkina moderne.
    Tout mon respect au Naaba Saaga I° et à son équipe, qui comptent parmi les rares personnes à tenter de valoriser le patrimoine culturel Koudougoulais et ce sans l’assistance des représentants locaux du ministère de la culture, dont je tiens une fois encore à dénoncer l’inaction.

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés