Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

LEFASO.NET | Par Tiga Cheick Sawadogo • mercredi 29 mars 2017 à 01h09min

L’heure de la vérité a sonné ce 28 mars 2017 au tribunal militaire de Ouagadougou. Va-t-on assister au grand déballage promis par le Sergent-Chef Sanou Ali, le 9 janvier 2017 lors du procès sur le projet d’attaque de la MACA ? En tout cas, le dossier de l’attaque de la poudrière de Yimdi est sur la table. Le Sergent-Chef Sanou Ali et 21 autres personnes comparaissent pour répondre entre autres des faits de désertion à l’étranger en temps de paix, de détention et de port illégal d’armes et de munitions de guerre , de coups et blessures volontaires…

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

Un dépôt d’armes attaqué le 22 décembre 2015. Alors que Ouagadougou est sous couvre-feu, des individus parviennent à désarmer les hommes en faction, à les ligoter et repartir avec des armes entreposées dans le magasin.
Qui a bien pu faire cette prouesse, digne d’un film hollywoodien ? Certains militaires membres du Régiment de sécurité présidentielle dissout quelques mois auparavant sont indexés. On ne tardera pas à en savoir davantage. Une poignée de ‘’bidasses’’ de l’ex régiment qui n’avaient pas rejoint leurs nouveaux postes sont dans le coup. Le Sergent-Chef Sanou Ali et bien d’autres qui avaient trouvé refuge en Côte d’Ivoire, sont traqués et seront finalement mis aux arrêts.

Ce 28 mars 2017, le Sergent-Chef Sanou Ali, le cerveau de l’attaque était dans le box des accusés, avec 21 autres personnes. Seul Gounabou Albert n’était pas là. Il est ‘’en fuite’’, dit- on.

L’un des temps forts de cette ouverture du procès, a été les deux exceptions de nullité soulevées par Me Ouilly Dieudonné et Me Traoré Michel. « Le soldat de deuxième classe Seydou Soulama, a juste été cité par d’autres comme ayant participé à l’attaque de la poudrière de Yimdi. C’est en cours d’instruction, plusieurs mois après qu’il a été inculpé, sans enquêtes préliminaires », a dit en substance le conseil Me Ouilly Dieudonné. Selon lui, cela est une grave violation de la loi, parce qu’il n’y a pas eu d’ordre de poursuite.

Quant à Me Traoré Michel qui défend au moins quatre accusés, il a regretté que ce soit le juge d’instruction qui a poursuivi ses clients, alors que l’ordre devrait venir du ministère de la défense.

Après l’intervention du commissaire du gouvernement qui a battu leurs arguments en brèche, le président a rejeté la requête des avocats.
Un caporal ouvre le bal

Pendant près de deux heures, le caporal (il a fait sa formation de sergent, mais n’a pas porté le galon) Abdoul Nafion Nebié a répondu aux questions du parquet, de son avocat et du président du tribunal. Sur les quatre chefs d’accusation qui pèsent sur lui, il reconnait seulement la désertion en temps de paix.

« J’ai quitté le camp Naba Koom lors de son bombardement, parce que j’avais peur et je suis parti à Léo. J’ai été rejoint par le Sergent-chef Sanou Ali qui m’a demandé de l’accompagner en Côte d’Ivoire. Nous sommes passés par le Ghana pour rejoindre la Côte d’ivoire, parce que c’est cette route que je connais. Le sergent-chef Sanou Ali à caché ses armes dans les herbes pour pouvoir passer à la frontière avec le Ghana », a expliqué le prévenu.

Dans les procès-verbaux d’enquêtes préliminaires lus par le parquet, l’accusé avait pourtant reconnu avoir participé à l’attaque de Yimdi. Il a joué le rôle de guetteur avec un fusil.

« A toutes les questions, mon client a répondu. On a tenté de lui tendre des pièges, il n’a pas été pris. On lui demandait pratiquement des aveux, mais tant qu’on n’a pas commis des faits, on ne peut pas avouer », nous confiera plus tard son avocat commis d’office, Me Yelkouni Olivier.

Il dit mettre en cause les enquêtes de la police judiciaire. Que ce soit celles de la gendarmerie ou du commissariat de police. « L’article 430 du code de procédure pénale dit que les enquêtes de police ne valent qu’à titre de simples renseignements. Il ne suffit pas de brandir un procès-verbal d’enquête de police (…) si c’était des aveux, on n’aurait pas eu besoin encore que le prévenu comparaisse pour qu’on lui pose des questions... », a poursuivi le conseil.

Le prévenu a déclaré à la barre avoir été maltraité depuis son arrestration à Léo jusqu’à Ouaga. Il a été enchainé sous un arbre à la gendarmerie de Léo, et mis à poil. C’est nu et derrière un pick up qu’il serait arrivé au camp Paspanga à Ouaga. Selon lui, les enquêteurs ont fouillé partout dans son village pour retrouver une certaine somme d’argent (en euro et en dollar) qu’il tiendrait de l’ancien président Blaise Compaoré, en vue de préparer l’attaque de la poudrière de Yimdi puis de la MACA. ‘’Même la tombe de mon grand-père a été fouillée », a-t-il laissé entendre. ‘’Si j’avais des euros et des dollars j’allais disparaitre et aller vivre tranquillement’’, aurait-il dit aux gendarmes.

C’est aux environs de 18h que le président du tribunal a suspendu l’audience pour la reprendre dans la matinée du 29 mars 2017.

Lire aussi :

- Attaque du dépôt d’armes de Yimdi : Des éléments de l’ex RSP en cause selon les FAN

- Deux civils arrêtés dans l’affaire poudrière de Yimdi

Tiga Cheick Sawadogo
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 29 mars à 06:05, par Ali Diallo
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

    Le Burkina sombre de jour en jour pour ne plus etre le Faso mais le FIASCO total... TOUT EST PIRE QU’AVANT. ECONOMIE on parle meme pas avec un taux de chomage historique, des entreprises qui ferment tout les jours et le prix des denres alimentaires (et surtout du pain) qui ne font qu’augmenter. JUSTICE d’exception qui est desormais aux ordres et aux garde-vous en tant que tribunal militaire. LIBERTE individual et collective bafouer tout les jours par le musellement de la presse et l’exclusion des citoyens aux opinions diverses. INSECURITE total et absolue avec l’accroissement du terrorisme et des milices armees dite Kolgweogo sur l’ensemble du territoire national..... BREF BIENVENU AU BURKINA NOUVEAU.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 07:21, par sankara saidou
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

    Vous savez Monsieur Diallo lorsque vous tombez et vous ne cherchez pas à identifier ce qui vous a fait tomber vous allez de nouveau tomber. Cherchez plus tôt a retrouver la souche qui vous a fait tomber que regarder où vous êtes tomber. Je suis surpris que vous parlez aujourd’hui de justice d’exception comme si c’est maintenant que nous commençons à vivre ça. Durant tout le règne de M COMPAORE à t-on eu des procès clairs et une justice indépendante ? Soyons sérieux tout le monde connaissait qui a bousier Norbert ZONGO, mais quels n’ont pas été les obstacles . Et l’histoire des juges acquis avez vous oublié ?La justice n’existait même pas sous Blaise COMPAORE arrêtez de nous chauffer les tympans.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 07:35, par Cody
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

    Et vous êtes toujours là dans un tel pays Mr Diallo !!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 07:46, par Tinto
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

    Moi je me demande souvent l’origine de l’animosité entre frères d’armes ? Les gendarmes avaient-ils besoin d’humilier tant leur frère d’arme ? C’est à peu près la même chose qui s’est produit à Koudougou lors du soi-disant rébellion de la BIA où des militaires ont brulé vifs leurs frères d’arme. Est-ce militaire ou est-ce seulement de la haine ? On aimerais voir un jour un exemple de solidarité entre frères d’arme ; ce sont pourtant vos compatriotes avec qui vous avez souvent mangé dans les mêmes gamelles !!! Ne donnez pas raison au colon qui dit qu’il n’y a rien de plus cruel que de demander à un nègre de sévir sur son frère de même couleur !!!

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars à 11:30, par YIRMOAGA
      En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

      L’animosité a commencé quand les ex-Rsp sont allés tuer leurs frères d’armes à BOBO pendant la mutinerie de 2011 ? Et aussi comme tu le dis, la tuerie de Koudougou par les mêmes. Ils n’ont pas eu le bon sens de les arrêter ?
      N’en voulez pas aux gendarmes, ils font le bon sens dans l’état de droit ? Déshabiller , attacher et tuer, quel est plus................selon vous ?

      Répondre à ce message

      • Le 29 mars à 16:18, par Damin yooyé
        En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

        Mr Yirmoaga, voyez vous, c’est pour sauver cet infime reste comme cohésion entre les frères d’armes et même d’un même combat qu’il faut être d’accord et soutenir les dires de l’autre, sinon, si on y prend pas garde, un jour le pays sera attaqué et au lieu de faire face à l’ennemi commun, on risque de se régler les comptes avant de faire face à cet ennemi. pour le reste je crois que le RSP en a fait pire que les autres aujourd’hui, mais cohésion devrait très primordiale aux yeux de tous, demandez aux Maliens et aux Ivoiriens ils vous dirons. Actuellement au nord les différentes forces sont ensemble et se regardent donc prions pour eux. que justice soit faite de façon équitable. ceux qui ont commis de crimes doivent naturellement être jugés par les Hommes et par Dieu.

        Répondre à ce message

        • Le 29 mars à 20:37, par YIRMOAGA
          En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

          Je suis sensible à votre requête ? Effectivement les rivalités entre corps est un fléau grave, mais la gendarmerie, malgré sa fermeté et sa rigueur interne est tout autre que l’ex-RSP qui était prompt à tuer ? Souhaitons la cohésion, mais celui qui est en infraction réponde et les menaces physiques seront fonction de l’acte commis ? Quand on veut faire usage des armes pour un acte, on doit être traité en fonction ?

          Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 09:49, par Jeune Premier
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

    Je prie Dieu qu’Il suscite du milieu de l’armee burkinabe un Thomas Sankara digne de ce fils pour remettre de l’ordre dans la maison. Premiere annee, netoyage de l’administration et pose de bases ideologiques sankaristes, deuxiemes annee, accords diplomatiques surtout avec pays communistes comme la Chine, la Russie, le Cuba... Troisieme annee, decolage du developpement et la revolution en marche. Que Dieu entende le cri de son peuple comme les israelites en Egypte

    Répondre à ce message

    • Le 29 mars à 11:14, par YIRMOAGA
      En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

      Il faut un cinquantenaire pour avoir à nouveau un Tom Sank ? Notre génération va trimer dans l’injustice jusqu’à l’avènement d’une guerre qui va nettoyer la classe pourrie avec les sous-traitances, les Fonds communs, les 13ème mois pour une minorité, les usurpateurs de terrains, etc etc ? Le BF agonise et seul un soulèvement et des patriotes militaires pour nettoyer la classe politique actuelle ?
      On est sorti du WC pour l’anus ?
      Que peut faire RMCK si ce n’est...............? Son ami le Larlé qui exerce la sous-traitance à ciel ouvert pour quel objectif ? Que peut faire RMCK si ce n’est attendre que pourra ?

      Répondre à ce message

      • Le 29 mars à 12:46, par juste
        En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

        Yirmoaga, tu es passé à côté. Si tu penses qu’il nous faut une cinquantenaire pour un autre Sankara, cela veut dire que toi même, tu as reconnu que tu ne vaux rien puisque tu vis inutilement. S’il faut une guerre pour balayé ces politiciens et tous ceux que tu traite de pourris, que cette guerre eclate, mais ne compte pas sur les militaires .les bons porteurs d’uniformes patriotes cherchent pour le moment à sécuriser le pays, cette guerre, le jour où ça s’éclater, toi et tes semblables lâches iront se cacher sous le lit de votre mère .la sous traitance dont tu parles n’est que de la diffamation, sache que cette cour n’a jamais manqué de visiteurs ce n’est pas comme ta famille. Et si les gens estiment qu’ils doivent visiter le chef pour telle ou telle raison, est ce qu’il va les renvoyer ? sûrement non. C’est pour te dire que, tu risques de retourner au W. C pour ton anus, Ce que Roch peut faire sinon....... demande à...... ce n’est pas Roch mais son gardien seulement qui va faire..............Quel égoïsme, on parle du cheval et toi tu parles de sa queue. Aigris Bandes à quand le prochain spectacle, vous êtes des commediens hors pair.

        Répondre à ce message

        • Le 29 mars à 20:59, par YIRMOAGA
          En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

          Heureusement que tu n’es pas JUSTE ? un cancre, incapable d’analyser ? Tu fais de la confusion intellectuelle à mon avis ? Tu crois être plus courageux avec de tels propos ? Un ignare peu intellect et peu instruis ? Quitte la toile avec ton esprit sombre.

          Répondre à ce message

          • Le 30 mars à 22:22, par juste
            En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

            Yirmoaga, j’en ai fini avec toi mais sache qu’un homme intectuel, intelligent, responsable, instruis et bien éduqué ne Parle pas mal des autres, ne diffame pas et n’attise pas le feu. Tu as fais des études poussées certes mais tu n’as rien appris parceque tu n’as pas de classe, sinon tu n’allais pas insulté ton PF. Les points de suspension dans tes colonnes peuvent être remplacé par n’importe quel mot ou phrase, n’est ce pas un acte d’ignorance ? Sincèrement Il te manque quelque chose, que dieu guide tes pas Amen !

            Répondre à ce message

    • Le 29 mars à 11:53, par "LE VIEUX"
      En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

      LA CHINE ET LA RUSSIE COMMUNISTES ??? HA ! HA ! HA !!! LE COMMUNISME EST MORT, LE COMMUNISME A SURVECU, A DIEU LE COMMUNISME !!! EXCEPTÉ LA COREE DU NORD OU L’ONCLE DU DICTATEUR A ETE UTILISÉ COMME CARTOUCHE D’UN CHAR DE COMBAT PARCE QU’IL A SOMNOLÉ LORS D’UNE REUNION DU BUREAU POLITIQUE. IL NE FAUT PLUS BERNER LE PEUPLE AVEC DES TERMES RONFLANTS TELS QUE : SOCIALISME, COMMUNISME, SOCIAUX DEMO ET AUTRES DERIVÉS. SANKARA N’A JAMAIS DIT QU’IL EST COMMUNISTE. LE SANKARISME EN LUI MÊME EST UNE IDEOLOGIE MAIS PAS CELLE DU VENTRE TELLE QUE PRATIQUÉES PAR LES "SANKARISTES" PAR FILIATION.

      Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 10:28, par salou
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : le déballage a commencé !

    C’est ca qu’on appelle diversion ie laisser les grands dossiers qui précoccupent plus le peuple pour se rabattre sur cette attaque de camp. Alors que pendant le coup d’état et l’insurrection chaque m2 était un camp. Diversion !!

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 13:04, par a bè fô
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

    le déballage est-il vraiment opportun, ... que du blablabla. rien que pour nous dérouter de notre objectif à savoir comment est-ce que les Evènements se sont déroulés.
    allez-y demander à Donald Trump de vous faire le déballage de ce qui se passe dans la prison d’Abou Graib ou de Guantanamo

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 13:21, par a bè fô
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

    le déballage est-il vraiment opportun, ... que du blablabla. rien que pour nous dérouter de notre objectif à savoir comment est-ce que les Evènements se sont déroulés.
    allez-y demander à Donald Trump de vous faire le déballage de ce qui se passe dans la prison d’Abou Graib ou de Guantanamo

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 14:36, par Cromwell
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

    c’est dommage je dirai même triste nous avons plus a juger que c’est petit delinquant sans repère qui cherche un refus.Ils sont militaires ils le savent très bien qu’au burkina il est difficile d’echapper a nos forces de securité.Certains ont été extradé depuis la Cote d’ivoire.La question que je me pose losque un des tenors du MPP est cité dans un dossier ce jugement n’arrive jamais.On dit qu’il voulais les armes pour liberer Djibril et Gilbert.Pourquoi cest der
    niers sont toujours en detention sans jugement.Je ne vois pas aujourd’hui quel crime blaise compaoré aurai commis seul.c’est toujours avec les même salif et les rock.La vrai revolution aurai été une personne exempt de tout cela.Malheureument le peuple a choisi entre le pire et le mauvais il a pris le pire.on se rappel de salif au liberia,en sierra leonne,en centrafrique,au niger au tchad,au soudan et même en libye c’est blaise qui a lui seul fait ses massacres ?

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 15:24, par sheiky
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

    Pour DIALLO, effectivement le Burkina a changé. Mais il faut pousser l’analyse plus loin en se disant que c’est le monde qui a changé. Tout est devenu mondialisé avec son lit de mondialisation des maux de la terre (mensonges, corruptions, guerres...).
    Mais la question qui est à poser est comment notre pays doit s’adapter à ce changement sans (trop) perdre sa valeur ancienne. C’est là toute la question qui requiert un leadership hors pair.
    Pour Bidola, ayez le sens de l’histoire. Tom Sank a été un leader et humain et a, le 1er, déclarer qu’un militaire sans formation politique est un criminel. Etant instructeur commando et créateur du célèbre CNEC, il savait de quoi il parlait. Mais, il avait une approche sociologique du militaire. Contrairement à son successeur blaise qui était plus dur de nature et par formation.
    Vous verrez que la violence a vraiment pris racines avec ce dernier et l’animosité ouverte entre les corps militaires s’est développé au fil du temps.
    Ces procès sont l’occasion de tout mettre à plat et tirer les leçons du passé pour bâtir l’avenir. Le président du Faso, le ministre de la défense et le CEMGNA doivent prendre le leadership et les actions idoines pour créer une armée soudée, républicaine et professionnelle. La gendarmerie qui est une pièce maîtresse doit également retrouvée sa place. Tout ce qui est imaginable par l’homme est réalisable par l’homme. Heureusement et parfois malheureusement.
    Que Dieu bénisse le Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 29 mars à 21:08, par Nassoumbou
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

    Eux au moins sont jugés puisque l’état de droit est de retour. Tom. Sankara et ses 12 compagnons, Tous les militaires du BIA arrêtés en 1987 loyalistes au Lion du Boulkièmdé, Oumarou Clément O, Henri Zongo, Lingani, Dabo Boukari, David Ouédraogo, Norbert Zongo pour ne citer que ceux là ont-ils eu la chance d’être jugés ? Pour avoir été ligoter et mis à nu de Pô à Ouaga on s’en plein, Hééé Burkinabès si des éfforts sont faits aujourd’hui en matière de justice il faut le reconnaitre.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 00:32, par BOUDA
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

    TAIS TOI. TU ES HORS SUJET.ON CHERCHE A COMPRENDRE D’ABORD LE SUJET AVANT DE S’ÉLANCER. PROCHAINEMENT COMMENCEZ PAR Là.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 08:13, par joan
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

    DIRE QUE CE SONT CES MEMES PERSONNES QUI TIRAIENT SUR LA POPULATION LES 15 ET 16 SEPTEMBRE 2015 ET QU’ILS VEULENT ETRE BIEN TRAITES.

    Répondre à ce message

  • Le 30 mars à 08:30, par Ka
    En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

    ‘’’’Aux intervenants YIRMOAGA, Damin Yooyé, Le juste, et d’autres, heureux de vous lire :’’’’ Beaucoup d’entre nous se trompent de la révolution inachevée de Thomas Sankara : Cette révolution avec les convictions de celui qui a montrer au monde entier que pour réussir vient de soi-même et non la main tendue des autres, reste dans toutes les mémoires de la génération Sankara, et donner en nourriture par la presse, comme les réseaux sociaux à la nouvelle génération a l’exemple du Balai Citoyen et d’autres associations des jeunes intellectuels de notre pays d’être un Sankara. Il ne suffit pas d’être à la tribune de l’ONU, ou au sommet Franco-Africain à Vittel, avec des discours poignants pour être un Sankara, mais avec des messages comme des internautes de bonne foi qui donnent à réfléchir à nos gouvernants rusés, ou les actions du Balai Citoyen et autres qui disent que rien ne sera plus comme avant, sont déjà des nouveaux Sankara. Ce qu’il faut savoir avant de dire qu’il faut attendre des années avant de voir un nouveau Sankara, c’est de savoir que toutes les révolutions qui surviennent de par le monde, comme en Egypte, et chez nous avec un soulèvement populaire adhéré par toute la masse opprimée, ne se ressemblent point. Chaque révolution apporte son originalité qui distingue des autres, mais reste dans les mêmes lignes voulu par le valeureux Thomas Sankara. Le soulèvement populaire du 31 Octobre 2014, était un soulèvement démocratique et populaire, comme celui de 4 Août 1983 qui présentait un double caractère qui est resté démocratique et populaire. Oui ! Le nouveau Sankara est dans le sang de toute la jeunesse Burkinabé trahi par une classe dominante, mais minoritaire qui se croit au-dessus de 18 millions d’âmes opprimés. Actuellement avec tout ce qui se passe avec arrogance par certains qui ont le volant des affaires de l’état, dans chaque milieu de notre société qui n’accepte pas ce qui se passe, fait un nouveau Sankara. Pour le vieux Ka, les Sankara sont là, puisque la façon de penser par la nouvelle génération qui a dit que rien ne sera plus comme avant, leurs façons de voir les choses dans un système économique désastreuse qui prédomine leurs environnements, les poussent au Sankarisme pure. Tous les internautes de bonne foi, comme la masse silencieuse sont tous des nouveaux Sankara qui veulent rompre franchement avec ce qui a fait son temps, pour s’autoriser un véritable changement voulu par le peuple souverain.

    Répondre à ce message

    • Le 30 mars à 22:36, par juste
      En réponse à : Attaque de la poudrière de Yimdi : Le déballage a commencé !

      Mr Ka, je valide ton analyse et respect à toi. contrairement à Yirimoga qui se met à insulter tout le monde ? Lui, il n’a s’éterniser dans son obscurantisme, moi, je n’ai pas d’état d’âme ni de rancoeurs. Je suis pas riche mais je vis bien tandisque Yirimoaga est le genre de type jamais satisfait au point de voir du noir par tout, surtout Ceux qui s’epannuissent autour de lui.

      Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés