Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

LEFASO.NET | Par Oumar OUEDRAOGO • lundi 27 mars 2017 à 00h00min

Le Congrès pour la démocratie et le Progrès (CDP), ex-parti au pouvoir, a lancé, ce samedi, 25 mars 2017 à son siège national, les « opérations de renouvellement de ses structures géographiques ». Occasion pour ses responsables, de jeter un regard sur la vie du parti et afficher les ambitions.

RÈagissez ‡ cet article Réagissez
Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

Pour le président de la commission ad hoc chargée de la réorganisation et de la relance des activités du parti, Léonce Koné, le CDP ne peut se relever durablement et affronter l’avenir avec confiance que s’il est solide sur des fondations, qui sont constituées par les organes qui lui donnent vie à l’échelon provincial, communal, dans les villages comme dans les arrondissements et les secteurs des villes.

Il campe le contexte qui a justifié la création de cette commission ad hoc, à savoir l’insurrection population des 30 et 31 octobre 2014 et toutes les conséquences qui en ont suivi. « Outre ces exactions, qui étaient accompagnées des formes de harcèlement et de manœuvres d’intimidation les plus variées, nous avons dû faire face à des initiatives hostiles, qui n’avaient d’autre but que d’éliminer le CDP de la scène politique ou, à défaut d’y parvenir, de miner complètement son influence dans le pays. C’est dans cette logique que s’inscrivaient la suspension temporaire du CDP en décembre 2014, l’adoption en avril 2015 par le CNT d’une modification du Code électoral, avec mesures liberticides qui conduisaient à écarter certains citoyens, arbitrairement, de la possibilité de se présenter aux élections, au mépris des droits qui leur étaient reconnus par la Constitution et par plusieurs conventions internationales », retrace le président de la commission ad hoc, M. Koné.

A cette liste, il ajoute les « interpellations fréquentes » auxquelles étaient soumis certains dirigeants et militants du parti. « Au point que pour ma part, j’avais jugé plus prudent de préparer à l’avance un sac contenant les effets de première nécessité dont je pouvais avoir besoin, en cas d’arrestation inopinée. Et comme vous le savez, cette éventualité est survenue, pour une durée un peu plus longue que celle que j’avais imaginée », illustre Léonce Koné.

Le putsch de septembre 2015 et l’inculpation des membres du dernier gouvernement du gouvernement Blaise Compaoré devant la Haute Cour de justice sont autant d’éléments soulevés par Léonce Koné comme ayant porté un coup dur au parti. « Si je rappelle tous ces faits, c’est pour souligner qu’avec un harcèlement de cette ampleur, notre parti avait toutes les raisons de s’effondrer et ses militants de perdre espoir. Or, cela n’a pas été le cas », a-t-il mis en exergue, magnifiant ici, la bravoure des militants à faire face à l’adversité pour permettre au parti de participer à la vie politique nationale. « Ce qui lui a permis, malgré les obstacles, de se positionner comme la troisième force politique du pays à l’issue du scrutin législatif de novembre 2015 et des élections municipales qui ont suivi, alors même que tout avait été mis en œuvre pour le faire disparaître », déclare Léonce Koné.

Pour le président de la commission ad hoc, après « cette rude bataille », le parti a besoin de reconstituer ses forces, remobiliser ses troupes aux fins d’affronter les futures joutes démocratiques. D’où cette initiative de « redressement » à laquelle, Léonce Koné appelle l’ensemble des militants à s’impliquer pour la réussite du processus. Ce renouvellement des structures va du niveau province à l’échelle du village (ou secteur). A en croire M. Koné, cette opération est basée sur les principes de l’inclusion, du rassemblement, l’esprit de consensus et de la décentralisation du processus (pas d’interférence intempestive des organes ou personne au niveau supérieur de l’organigramme du parti).

Outre le renouvellement des structures, la Commission ad hoc a pour objectif global de favoriser la consolidation de l’organisation du parti et la relance de ses activités afin de lui permettre de « jouer pleinement son rôle, comme force motrice de l’opposition républicaine au service de la démocratie burkinabè et de développement ».

O.L.O
Lefaso.net

Imprimer l'article

Vos commentaires

  • Le 25 mars 2017 à 19:46, par verité no1
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Wayiiii ! Galère commence à frapper très dur !!!!!!!!
    Des tables on dirait dans un bengadrôme !!!!!!!!!

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2017 à 20:30, par Intergre Bourkindi
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Han, Léon Koné n’est plus en Prison ?
    Qu’est ce qu’il veut ? Il veut encore faire la Politique ? Qu’est ce qu’il offrir réellement ? Du moins qu’est ce qu’il a déjà pu offrir ? A part qu’il a tout profite.

    "le CDP ne peut se relever durablement et affronter l’avenir avec confiance que s’il est solide sur des fondations, qui sont constituées par les organes qui lui donnent vie à l’échelon provincial, communal, dans les villages comme dans les arrondissements et les secteurs des villes". Oui c’est réel. Mais gagnerait à faire autrement vos choses. Si vous voulez réellement contribuer au développement de notre cher Faso, effacez les vieux loup qui ont assez sucer, ou si vous voulez donner ce qu’ils peuvent. Maintenant, La jeunesse veut une nouvelle politique.
    Si vous voulez réellement survivre, oubliez la vengeance qui vous anime. Car votre objet de vengeance lui même temps est en train d’accéléré son expiration en continuant à mener la politique du VENTRE.
    Soyez visionnaire et pensez plutôt à la postérité, et non à vos intérêts personnels.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2017 à 20:30, par Cheikh
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Humm ! Mais comment s’attendre à être à tout moment interpellé, si l’on s’estime propre et au dessus de la mêlée ! N’est-ce pas vous mêmes qui l’avez cherché, surtout quand on se rappelle encore vos propos à partir de Dakar, et vos espoirs dans le coup du RSP ! Comme quoi, il n’y a vraiment pas de quoi continuer à pleurer sur votre sort aujourd’hui, en évoquant chaque fois cet inévitable passé qui ne cessera pourtant de vous obséder, comme si vous étiez victimes d’une injustice ! On pourrait dire que comme c’est au Burkina, çà va encore mieux pour le CDP et ses tenants ! Si vous regardiez un peu ailleurs, vous verriez qu’avec les changements du genre de ce qu’on a vu chez nous, les partis semblables au CDP ont été disloqués et emportés.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2017 à 21:04, par Le juste
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    C’est à ne rien comprendre dans ce Burkina du mouta mouta. Je crois comprendre que Léonce Koné a bénéficié d’une liberté provisoire en tant que putschiste et donc il est astreint à se la fermer en attendant son jugement. Et le voilà qui anime des conférences pour le compte d’un parti qui court même le risque d’être dissous par la justice. Et ce sont ces genres de personne qui crie à une prétendue manque de démocratie au Burkina Faso.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2017 à 22:32, par Truth Hurts
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Vraiment, DIEU aime les Burkinabè. Si je pense que tous ces gens exultaient et soutenaient fermement Golf dans son aventure macabre du 16 septembre ! Qu’ALLAH soit loué pour nous avoir doté de cœurs si généreux et si conciliants !
    En Turquie, après le coup d’État avorté, les partis d’opposition ont été purement et simplement détruits. Des milliers de gens soupçonnés d’être de connivence avec les militaires insurgés croupissent dans les prisons. Des milliers de fonctionnaires sont licenciés.
    Au Burkina, il se trouve des gens qui marchent pour demander qu’on laisse s’évader les cerveaux du coup d’État du 16 septembre. Leurs parents et amis s’excitent chaque jour que DIEU fait. Ils insultent ainsi la mémoire de tous ceux qui sont tombés lors de ce malheureux évènement. Il faut qu’ils arrêtent tout de suite ces agitations puériles et s’en remettre à la justice. Ne poussez pas les Burkinabè à la revanche.

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2017 à 22:52, par CDP
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    courage à vous. L’avenir nous dira si les diables dont on parle tant sont réellement ceux qu’ on indexe. Est ce que les diables originaux ne se sont pas déguisés pour mieux nous wayourber ?

    Répondre à ce message

  • Le 25 mars 2017 à 22:57, par Arouna
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Felicitations au CDP ! Continuez. Travaillez dans l’honnêté et laissez les oiseaux de mauvaise augure dans la calomnie et le mensonge. Celui qui renie son passé ne va jamais être heureux.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 00:09, par Richa
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Haya ! Vous êtes encore de sortie. Vraiment, Vous êtes incorrigibles dans votre entêtement.
    « jouer pleinement son rôle, comme force motrice de l’opposition républicaine au service de la démocratie burkinabè et de développement ». C’est le titre d’un film de fiction ou quoi ?
    Sur la photo du haut, on dirait que vous êtes à l’école en train d’apprendre à lire et à écrire. En tout cas, Léonce Koné semble bien décidé à maîtriser la lecture, très concentré qu’il est alors qu’Alfred Sanou et son camarade à l’autre bout de la table, s’appliquent à faire leur exercice d’écriture comme ils peuvent : tracer 3 lettres selon le modèle de maître Blaise, C, D et P. Les plus dissipés de cette classe semblent être l’homme au chapeau et son autre voisin. Attention à la cravache de maître Blaise si vous ne travaillez pas bien en classe CDP. Je n’ai pas besoin de vous rappeler son intolérance contre les mauvais élèves de sa classe. Au travail pour contenter maître Blaise, élèves dociles et nostalgiques de leur 27 ans de scolarité avec au programme : dictature, intimidation, tueries, gabegie, corruption, népotisme, détournements, affairisme, laxisme, régionalisme...Les matières enseignées sont nombreuses et variées...En tout cas, vous grouillez, courage.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 00:20, par LAGUI ADAMA
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    JE SUIS CDP d’ici là, la terre tremblera sous le toit de l’imposture et l’esprit de la vérité triomphera par le PEUPLE pour le CDP Qui vivra verra Vive le CDP Qu’Allah bénisse et protège son Excellence Mr Blaise Compaoré et sa noble famille

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 01:35, par armel
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    ou est Achille dans tout ça ? pitié pour le cdp.renouvellement des structures sans congrès ? Au Grand et noble MPP nous on avance.si nous avons chassé Blaise kouame a midi,le reste c est Kamana (maïs)

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 01:38, par mia
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    La mobilisation des troupes que la democratie triomphe

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 03:49, par Arouna
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Felicitations au CDP ! Continuez. Travaillez dans l’honneteté et laissez les oiseaux de mauvaise augure dans là calomnie et le mensonge. Celui qui renie son passé ne va jamais être heureux.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 07:23, par eliane
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Le vrai problème aujourd’hui au cdp c’est le financement, c’est la mobilisation des ressources, que les uns et les autres dans un sursaut d,orgueil mette la main dans les poches, que chaque député gère sa province ?

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 08:07, par Ka
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    ’’’A’’’ Armel intervenant 12 : Achille Tapsoba et Salif Diallo, ont été pendant la révolution inachevée de Thomas Sankara, jusqu’à nos jours les fouteurs de merde disait un diplomate Togolais a Blaise Compaoré au cours d’un sommet des chefs d’états Africains à Ouagadougou. Si le CDP est tombé a l’eau en passant par la fuite de son mentor, ce sont les mauvais conseillers comme Achille Tabsoba, Salif Diallo, le faux YAKO le caméléon pour tuer l’espoir des jeunes qui se cache en Europe et mentant qu’il est du CDP, des personnes nés diviseurs sous l’ombre pour détruire les autres et prendre la place qu’il ne faut pas. Et le vieux Koné l’a compris dans cette analyse qui peut porter des fruits aux jeunes refondateurs du CDP sans des têtes détestés par le peuple. Si nous regardons l’historique du CDP et sa gouvernance, surtout le patinage des objectifs de ce parti depuis plus de 27 ans, est dû aux mauvais conseillers plus proches de Blaise Compaoré qui étaient des personnes comme Salif Diallo, Achille Tapsoba, François Compaoré sa belle mére, et j’en passe. Et ce ne sont pas ceux qui ont fait le CDP sous l’ombre, comme les B. YE, J. Bonkoungou, Topan, le feu Ludovic Tou, qui me diront le contraire, sans oublié le pauvre sans domicile fixe a Cocody. En lisant cette analyse du vieux Koné, je pense que ce parti a de l’avenir, car sans apprendre une leçon donnée par un peuple souverain qui a dit que rien ne sera plus comme avant, les anciennes tête de mules ne donneront pas ce discours de nos jours. Koné a compris qu’un parti politique ne grandisse pas par soutenir un seul individu, mais les actions concrètes et les bonnes actions que même toute une bonne équipe qui vont pour le peuple. Et je pense de tout mon cœur, que ces barons aux multiples villas a Ouaga 2000, penseront a céder le BNP a des jeunes décidées avec des objectifs concrets et sincères à faire avancer le pays, sans des ruses, des crimes, et de la corruption à ciel ouvert. La prison souvent fait du bien pour des têtes brulées, et Achille Tapsoba, ou d’autres que je ne citerai pas de noms, doivent séjournés a la MACO comme Koné pour apprendre à ne plus trompé, divisé, pour régner sans partage. ‘’’’Ce n’était que la vérité pour ma petite Eliane, le café du dimanche matin de Ka, que je la soutienne pour son combat sans tabou, pour un parti politique, qu’elle s’accroche malgré les multiples intempéries. Pour une méditation de ce dimanche matin avant d’aller à l’église, je dis au peuple Burkinabé :

    ‘’’’’Soyez Fidèle Proverbes 28:20 "Un homme fidèle est comblé de bénédiction, mais celui qui a hâte de s’enrichir ne reste pas impuni.’’’’’’

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 08:54, par DANGA
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    **Au point que pour ma part, j’avais jugé plus prudent de préparer à l’avance un sac contenant les effets de première nécessité dont je pouvais avoir besoin, en cas d’arrestation inopinée. **
    Toi au moins tu as la chance :
    - vous n’avez pas donnée cette chance à Thomas Sankara
    - Vous n’avez pas donné cette chance à Norbert Zongo
    - Vous n’avez pas donnée cette chance à Dabo Boukari
    - Vous n’avez pas donnée cette chance Henry Zongo et à Lingani
    ......................................................................................................................................................................
    .......................................................................................................................................................................
    .......................................................................................................................................................................
    Pendant 27 ans vous n’avez pas donné cette chance aux burkinabè d’aller à l’ecole, de se soigner, de se nourrir correctement

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 14:14, par NGAW
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    vive le CDP ! CDP ! CDP, en avant pour la victoire !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 14:43, par Cequejenpense
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Le CDP grandira de nouveau. Et c’est tant mieux pour la democratie. Ceux qui sont au pouvoir ont les meme methodes que le CDP (ils en etaient d’ailleurs les tetes pensante depuis 87 jusqu’a 10 mois avant sa chute). On les a vu contourner la loi sur les gadgets lors de la campagne electorale (t-shirt orange et accessoires offert), sur la corruption electorale (argent et bon de carburant distribue, sucre, riz distribue...).
    Le CDP malgre tout (membre influents emprionnes, comptes bloques, menaces et intimidations) est arrive 3eme au legislatives. C’est donc la 3eme force politique du pays, battant tous les allies du pouvoir MPP. Meme demain, si l’on organise des elections, hors mis le MPP, les partis de la mouvance presidentielle n’atteindront pas la cheville au CDP.
    Tout ce qu’il faut esperer c’est que ses leaders s’assagissent.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 19:47, par Marou
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    .Armel pour aller dans ton quartier ya pas route et tu dit nous avançons . Avant ta seule voie pour rentrer était entretenu. Yaako

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 19:51, par françois
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Photos de has been, incapable de passer la main à de plus jeunes militants et aucune femme non plus sur la première photo ! La deuxième photo, elles sont là pour la figuration ! Koné n’a rien compris ! Quand on a failli, on se retire définitivement et la vie continue. Les burkinabè vont finir par lui cotiser une chambre climatisée à la Maco car il n’a rien compris comme Achille Tapsoba : léoncer et achiller, 2 verbes très parlant pour les burkinabè !

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 21:27, par BONJOUR
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Il ne reste plus que les idiots utiles. Ceux que Blaise et sa famille méprisaientt. Léon s’était fait viré du gouvernement. L’autre Sanou s’etait fait emprisonné au profit d’un autre et aujourd’hui ce sont eux qui crient avec les loups. Blaise avait bien compris le mental de ces gens là.

    Répondre à ce message

  • Le 26 mars 2017 à 22:43, par dondass
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Courrage chez camarades,la victoir n’est pa loin.vive le cdp.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2017 à 08:23, par Le Duc du Yatenga Nouveau
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Faites attention à ne pas offenser Boubacar SAWADOGO. Celui qui est en chapeau sur la photo. Il avait promis de brûler des dizaines de maisons dans le Yatenga dont je suis le Duc. Le CDP ne fait que suivre la voie tracée pour son extinction complète ; c’est pourquoi cette sortie est conduite par Léonce KONE, citoyen en Liberté provisoire !

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2017 à 08:47, par sankara saidou
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    C’est dommage que le CDP n’ait pas tiré leçons de ce qui s’est passé. Lorsque Monsieur Léonce parle d’imposture, mais ça fait mal au coeur. En 1998, M compaore a accepté dans le cadre de la réconciliation nationale de revenir sur le changement constitutionnel que lui même avait joué des pieds et des mains pour imposer à notre pays. Sans considération de la parole donnée et du consensus national, il décide de venir seul faire modifier la constituition a son seul profit ; qu’avez vous fait en tant que citoyen burkinabé c’est de suivre Blaise dans sa folie et de fouler es intérêts de notre peuple aux pieds. Si vous vous étiez comporté en homme balise comprendra qu’il s’engage dans dans une aventure dangereuse. Mais comme sous vos pantalons il n’ya rien vous avez suivi tête baissée. Eh bien le refus de notre peuple a été à la hauteur de votre forfait. Estimez vous heureux que vous soyez en vie Blaise n’a pas donné cette chance à beaucoup de burkinabé.pour les nostalgiques sachez que le CDP mourra à petit feu comme ses dévanciers. Rappelez vous dans un passé ressent c’était le RDA qui faisait la pluie et le beau temps Où est le RDA aujourd’hui eh bien c’est le m^me sort que subira le CDP. Attendons d’ici deux ans, lorsque vos biens mal acquis vont s’épuiser , vous rangerez le CDP comme les autres. N’oubliez pas, le CDP comme une pieuvre, avait engloutit la plupart des partie, bientôt il va les vomir.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2017 à 09:17, par Jonassan
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Ca me fait tellement rire les propos de ce bon monsieur. Goutez un peu seulement. Vous ignorez que sous votre règne humiliante, vous avez rendu la vie impossible à des milliers de burkinabé. Nous, on ne faisait pas nos effets, on disait plutôt ADIEU à nos proches chaque fois qu’on sortait. Voyez Norbert Zongo, quand il partait à son ranch il passait dire aux Halidou du MDHP, je suis parti, je ne sais pas SI PAR HASARD je serai de retour. Et à sa dernière sortie, c’est ce qu’il a fait et il n’en est jamais revenu. Quand vous parlez, ayez un peu de jugeote pour revoir votre comportement de jadis et que vous ne tarderez pas à reproduire si on vous en donnait l’occasion. Si vous, vous avez la mémoire courte, le peuple, lui se souvient et se souviendra longtemps, longtemps.

    Répondre à ce message

  • Le 27 mars 2017 à 23:11, par chancella
    En réponse à : Vie politique nationale : Le CDP à l’heure de la réorganisation et de la relance de ses activités

    Je croyais que M. Léonce KONE a bénéficié d’une liberté provisoire pour raison de santé ? Sa situation s’est amélioré au point qu’il peut présider des réunions ? Messieurs les hommes de droit, eclairez ma lanterne car je suis perdue.

    Répondre à ce message

Un message, un commentaire ?

modération a priori

Attention, votre message n’apparaîtra qu’après avoir été relu et approuvé.

Qui êtes-vous ?
Ajoutez votre commentaire ici
  • Ce formulaire accepte les raccourcis SPIP [->url] {{gras}} {italique} <quote> <code> et le code HTML <q> <del> <ins>. Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.


Newsletter

Chaque matin, recevez gratuitement toute l'actualité du jour par mail. Inscrivez-vous à la newsletter


LeFaso.net
A propos..
Flux  RSS 2.0
Plan du site
Nous contacter
Condition d'utilisation
Responsabilité
Cookies et cache
Version mobile
Publicité
Partenariat

LeFaso.net © 2003-2017 LeFaso.net ne saurait être tenu responsable des contenus "articles" provenant des sites externes partenaires.
Droits de reproduction et de diffusion réservés